Ballainvilliers 2014.

Publié le 5 Décembre 2014

Votre serviteur en pleine action contre Olivier Flament (photo ACLEB)
Votre serviteur en pleine action contre Olivier Flament (photo ACLEB)

Votre serviteur en pleine action contre Olivier Flament (photo ACLEB)

Le samedi 29 et dimanche 30 novembre s'est tenu la convention de Ballainvilliers dans la banlieue sud est de Paris.

Outre le tournoi "Art de la Guerre" qui regroupait 26 participants, on pouvait trouver un tournoi SAGA fort de 14 joueurs, des rencontres HOTT et un tournoi FoG de 18 joueurs.

Plusieurs commerçants étaient également au rendez vous : Abac et Alex de Comitatus.

 

J'ai pour ma part participé au tournoi AdG, dernières rencontres sur la V2 de la règle, à la tête d'une armée Lagides composée de la façon suivante :

- gl ordinaire / 2 phalanges ordinaires / 1 phalange élite / 2 LI javelot et arc élite / 1 éléphant ordinaire / 2 lanciers moyens armure / 1 LI fronde / 1 fantassin lourd impact.

- gl ordinaire / 2 phalanges ordinaires / 1 fantassin lourd impétueux élite / 1 LI arc élite / 1 éléphant ordinaire / 2 fantassins moyens A2M / 1 LI fronde / 1 fantassin lourd impact.

- gl ordinaire / 3 cavalerie lourde impact / 1 LC javelot

soit 23 unités

Mon commandement est quasi inexistant mais les troupes sont solides.

 

La première partie m'oppose à un vieil ami, Lionel Morvan et ses incontournables Daces.

Comme à son habitude, Lionel me fait une marche de flanc, il ne peut pas s'en empêcher, c'est à chaque fois la même chose, à chaque rencontre qui nous oppose. C'est un inconditionnel de la marche de flanc qu'il fait pratiquement à chaque bataille.

Les combats commencent bien pour Lionel, deux 6/1 me font perdre directement mes deux premières unités .... de plus sa marche de flanc rentre très rapidement et je me trouve avec une dizaine de fantassins sur mon côté.

Mais heureusement pour moi et malheureusement pour Lionel, sa belle mécanique se grippe et tout ce qu'il réussissait en début de partie, il le rate maintenant. La partie va très vite vers une issue inéluctable. La victoire se dessine petit à petit. L'armée Dace part en déroute mais j'ai subi quand même pas mal de pertes.

Victoire : 92 pts à 18.

 

La seconde partie me fait affronter un adversaire de poids : Olivier Flament qui commande une armée Mithridate redoutablement organisée de petits groupes impactant et puissants.

La partie est enlevée, manoeuvrante et tactique. Personne ne prend réellement l'avantage jusqu'à ce que ses chars à faux n'engagent le combat. Le char à faux est un type de troupe bien particulier, il passe ou il casse et là, il passe. Il me fait de gros dégâts dans ma ligne de bataille tant et si bien qu'Olivier voyant une opportunité se dessiner décide de lancer un assaut général.... L'armée Lagide craque peu à peu. La partie se termine sur une défaite 15pts à 95.

Ballainvilliers 2014.
Ballainvilliers 2014.

La troisième et dernière partie du samedi m'oppose à une vieille connaissance DBM en la personne de Carl Pincemin.

Carl a peu joué à AdG, il maitrise mal la règle mais a une longue expérience du jeu d'Histoire ce qui peut être une bonne compensation.

Il joue une armée Romaine Bas Empire très petite (17 unités) mais lourde et puissante.

La partie est vive mais les mouvements de Carl sont souvent brouillons et approximatifs. Sa science du jeu en général lui évite de tomber dans la plupart des pièges que je lui tends et la solidité de son armée fait le reste, il gagne en ayant quand même pris de nombreuses pertes. C'est pour moi une défaite 17pts à 93.

 

Une belle réception est organisée, en fin de soirée, par le club de l'ACLEB en l'honneur des joueurs présents et des membres de la municipalité.

 

Le camp de Sébastien est bien tentant .... et je n'ai pas pu résister !

Le camp de Sébastien est bien tentant .... et je n'ai pas pu résister !

Retour à Ballainvilliers en ce dimanche matin pour de nouvelles rencontres. Mes deux défaites du samedi m'ont propulsées autour de la 20ème place, il va falloir donc jouer serré pour remonter un peu.

 

La 4ème partie me voit affronter un nouveau joueur sur le circuit : Sébastien Rocher qui commande la même armée que celle de Carl, des Romains Bas Empire, avec la même composition car étant du même club, ils ont composé et se sont entraînés ensemble. Sébstien connait mieux la règle que Carl, mais son expérience du jeu d'Histoire est aussi moins importante.

Son armée à 17 unités, même solide est vraiment très petite et l'expérience du jour précédent me donne un avantage car maintenant je connais bien son armée, sa composition, ses forces et ses rares faiblesses.

Sébastien fait, à mon avis une grosse erreur, il place son camp à portée d'une marche de flanc éventuelle, ce que je fais sans hésiter. Mes 4 cavaliers feront l'affaire. Même si elle rentre tardivement, ma marche de flanc a un objectif impératif : le camp. Celui-ci va me rapporter 4 pts faciles qui ne sont pas négligeables sur les 17 à prendre. De plus, si elle rentre au moment opportun, non seulement, je gagne le camp avec mon cavalier léger mais je lui oppose 3 cavaliers lourds impact sur ses flancs.

La manoeuvre réussit de façon idéale car les cavaliers rentrent au 4ème tour. Le camp est pris et les cavaliers lourds sont si menaçants que Sébastien se précipite sur toutes les troupes qu'il peut contacter dans un élan désespéré.

C'est pour moi une victoire en n'ayant perdu que 6pts de cohésion sur 23.

Victoire 98pts à 12.

 

5ème et dernière partie de ce Ballainvilliers 2014 et de la V2 d'AdG. Cette bataille est cruciale car en cas de nouvelle victoire, je vais faire un bond vers le haut, à l'inverse, une défaite me replongera dans le fond du classement....

Et mon adversaire est .... Lionel Martinez et ses Séleucides. Pas facile, facile, car Lionel maîtrise bien la règle, il joue juste et propre, son armée est excellente et sa composition redoutable : un centre formé de phalanges avec un général inclus, une aile de cataphractes, éléphants élite et autres babioles non négligeables et un allié "Juifs de Judée" qui lui anème des troupes moyennes, mobiles et puissantes...... bref, ça va être compliqué surtout que le déploiement de nos forces lui donne un net avantage sur l'aile où se situe son allié.

La bataille débute sous de bonnes augures pour Lionel, c'est mal engagé, je vois se dessiner une défaite inéluctable ... cependant, contre toute attente, je résiste, voire je reprends l'avantage. Les dés abandonne Lionel qui peste, ce que je peux comprendre, j'aurai fait la même chose. D'une bataille qui semblait gagnée, Lionel ne peut que constater la défaite qui se dessine.

Nouvelle victoire inespérée mais j'ai quand même subi de lourdes pertes : 92pts à 18.

 

Résultat final, je termine à la 10ème place (sur 26) .... tout à fait correct pour un tournoi si mal engagé à l'issu de la première journée. Quant à mon camarade de club, Philippe, il prend encore une fois une superbe seconde place et un nouveau podium pour lui.

 

Classement :

1 - Eude Lefevre (Besançon) - Cités Syriennes - 419pts

2 - Philippe Duthil (IPO) - Romains Patriciens - 398pts

3 - Jean Louis Maistriaux (Belgique) - Sarmates - 392pts

4 - Etienne Misson (Belgique) - Assyriens - 389pts

5 - Olivier Flament (F&S) - Mithridate - 345pts

Les 5 premiers du classement : Philippe, Eudes, Jean Louis, Etienne, Patrick notre arbitre et Olivier.

Les 5 premiers du classement : Philippe, Eudes, Jean Louis, Etienne, Patrick notre arbitre et Olivier.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :