Vendin : Le dimanche.

Publié le 18 Septembre 2015

Vendin : Le dimanche.

Dimanche matin, retour à la salle de Vendin où deux troubadours nous attendent. Ils ont égayés notre week-end de leur douce musique.

Retour au jeu. Je me vois affronter sur ce 4ème tour un joueur du Nord : Tony Gonzales qui commande une armée Romaine Haut Empire avec des alliés Bataves (fantassins moyens impétueux).

L'armée de Tony a un gros déficit de cavalerie, la mienne prendra vite le dessus. Les Bataves sont opposés à mes troupes moyennes et les deux corps s'annihileront.

Au centre, mes troupes lourdes gauloises, plus nombreuses, et appuyées par mes Germains vont bousculer les solides légionnaires qui seront submergés par le nombre.

L'armée de Tony ne peut résister à la furie des "barbares". Je remporte la partie en ne concédant que 10 pertes.

Vendin : Le dimanche.

Après deux victoires, j'ai fait une remontée significative au classement.

Pour cette dernière ronde, je suis opposé à Yves Rebèche, le fils du Mikado, que j'ai déjà rencontré deux fois. Chaque bataille a été très disputée car Yves progresse à grands pas et l'armée qu'il commande - derniers Macédoniens - est très solide avec principalement des phalanges et des cavaliers lourds impact.

Le déploiement voit nos corps lourds s'opposer. Yves manoeuvre très bien car si sa cavalerie est plus lourde, elle est moins nombreuse. Il l'appuie donc par des lanciers moyens. Sur cette aile de cavalerie où je pensais prendre l'avantage, les combats s'enlisent.

Au centre, les deux lignes s'affrontent. Mes guerriers doivent absolument réussir leur impact pour affaiblir les phalanges et même si mes dés sont corrects, Yves fait une belle série qui non seulement brise mon élan mais inflige de lourdes pertes aus Gaulois et Germains. Sur les 9 combats engagés, j'en perds 7..... c'est irrémédiable..... je courrai toute la partie après ce déficit.

Quand on sait qu'à la fin de la partie Yves n'est qu'à 2 pts de la démoralisation, c'est rageant...... mais ce fut une belle partie très disputée avec un partenaire des plus agréables.

Grâce à cette victoire, Yves prendra la 5ème place, bravo à lui.

Vendin : Le dimanche.
Vendin : Le dimanche.
Vendin : Le dimanche.
Vendin : Le dimanche.

Un peu déçu par cette dernière défaite, je finis en milieu de tableau avec une 15ème place.

 

Ce fut un très beau tournoi, parfaitement organisé par Patrick Tahon et les Ch'tis Stratèges. J'ai même gagné un prix .... celui de la plus belle peinture d'armée, ce qui m'a fait bien plaisir.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :