AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.

Publié le 5 Octobre 2015

AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.

La seconde étape de ma saison AdG m'amène au tournoi de Neuville de Poitou au nord ouest de Poitiers, tournoi organisé par mon frère Christophe.

Ce tournoi regroupe 16 joueurs venus pour certains d'assez loin (Toulouse, St Brieuc, Paris....), cela me permet aussi de retrouver des joueurs que je croise assez peu dans la saison et un groupe de joueurs locaux, plus orientés vers FoG, qui vont participer à ce tournoi AdG par amitié pour Christophe.

De plus mes complices habituels, Philippe et Boris, sont de la partie cette fois-ci après s'être brillamment illustrés lors du Worlds, deux semaines plus tôt à Lisbonne.

 

Pour ce second opus, le thème est axé sur la fin de l'antiquité et les Ages Sombres. Pour ma part, j'ai choisi de jouer une armée de "Francs Carolingiens" que je vais pratiquer pour la première fois en tournoi.

 

L'armée est composée de la façon suivante :

- corps 1 : général stratège (Charlemangne), 6 unités de cavaliers lourds impact élite, 2 unités de cavalerie légère javelot, 2 levées et 1 unité d'archers médiocre.

- corps 2 : général ordinaire, 4 unités de lanciers lourds, 1 unité d'archers, 1 unité de cavalerie moyenne impact et 2 LI

- corps 3 : général allié Saxons inclus dans une unité de fantassins lourds impétueux élite, 4 unités de fantassins lourds et 1 unité de LI

soit 25 unités.

 

Pour le premier tour des appariements, Christophe a opté pour un système original : tirage au sort en utilisant deux "chapeaux" : les Poitevins et les joueurs du Centre contre "le reste du monde".

AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.

Après le traditionnel petit déjeûner d'accueil, le premier tour me voit opposé à un "local" : Christophe Artus, excellent joueur FoG, qui pratique également un peu AdG en tournoi avec un certain succès. Autant dire que la partie ne sera pas de plus aisée pour ce début de tournoi.

Christophe joue une armée "Coréens des Trois Royaumes" avec un allié Chinois. C'est puissant, rapide, avec des troupes qui tirent et une solide infanterie lourde équipée de redoutables armes à deux mains.

Vu le dispositif qu'il adopte, j'essaie de jouer sur la puissance d'impact de mes "cabalarii" en espérant que le premier choc sera favorable à mes cavaliers. Je soutien leur attaque en montant l'infanterie saxonne mais le choc initial n'est pas ce que j'espérais, loin de là et je me retrouve avec ma ligne de cavaliers bien entamée.

Les tirs de ses cavaliers arc sont tout aussi efficaces, je tombe sur des troupes qui tirent puis esquivent dès qu'elles se sentent menacées.... bien joué.....moi qui basait tout sur l'impact, je ne puis que constater les dégâts .... même si je réussis à lui faire un nombre significatif de pertes, cela n'est pas suffisant pour emporter la bataille et c'est fort logiquement que Christophe gagne notre rencontre.

AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.
AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.
AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.

Second tour en ce début d'après midi avec un autre Poitevin : Olivier Marceau; lui aussi excellent joueur FoG mais qui débute à AdG (il n'a fait que deux ou trois parties avant le tournoi) cependant c'est un habitué des jeux avec figurines et malgré son manque d'expérience et de pratique, il va s'avérer être un adversaire tout aussi redoutable qu'agréable à jouer.

Olivier commande une armée gauloise qui convient bien mieux à mes Carolingiens que les Coréens de Christophe au tour précédent.

Une zone côtière est posée ce qui va réduire un peu le terrain, le choc des troupes sera inévitable, pas trop de possibilité de manoeuvrer. La partie est vive et enlevée et je passe vraiment un bon moment avec Olivier.

Les troupes s'entrechoquent mais la puissance de l'impact de mes cavaliers lourds va être décisive, car si au premier tour je n'avais pas réussi à passer, ce n'est pas le cas ici. Olivier se bat comme un beau diable mais ne peut éviter une défaite qui est due à ce premier impact et à son manque d'expérience toute compréhensible dans ce jeu.

Merci en tout cas, car ce fut une rencontre des plus sympathiques.

AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.
AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.
AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.

Dernière bataille de ce premier jour avec .......Yoyo Morvan. Ca commence à devenir une habitude de rencontrer Lionel lors d'un tournoi et cela ne tourne pas toujours à mon avantage. Si cela s'était bien passé 2 semaines plus tôt à Vendin, Yoyo avait gagné à Montévrain en mai.

Donc je retrouve à nouveau mon ami Lionel sur ma route mais pour une fois ce n'est ni avec ses Daces ou ses Carthaginois précoces mais avec une inattendue armée Ghaznévide assez petite.

Bien sûr, craignant le nombre d'unités de mon armée, il "ferme" le terrain en plaçant une zone côtière et des terrains qui vont l'avantager.

Il possède deux corps de cavaliers lourds précédés de cavaliers légers arc et un 3ème corps mixte de fantassins et éléphants élite.

Une colline me permet de placer une embuscade qui j'espère va le ralentir un peu mais malheureusement, c'est ma cavalerie lourde qui se trouve en face de ses éléphants et comme ils sont "impact", je ne peux esquiver devant les babars.

Cela ne se passe pas très bien, et comme avec Christophe lors de la première ronde, Lionel va tirer puis esquiver et ce n'est pas avec mes troupes lourdes que j'ai des chances de le rattraper. Heureusement, j'ai quelques éléments qui tirent eux aussi et je réussis à lui infliger quelques pertes.

Sur la colline, les combats se sont engagés entre les cavaliers et le groupe fantassins/éléphants élite. Je subis de lourdes pertes, mais Lionel également.... bien que le nombre soit pour moi, je n'arrive pas à lui en infliger suffisamment pour qu'il déroute. Je perds à nouveau cette bataille (cela devient une fâcheuse habitude Yoyo !) et lui inflige quand même 19 pertes sur 21.

AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.
AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.
AdG : Le tournoi de Neuville - le samedi.

Après cette première journée et mes deux défaites, je suis bien loin au classement.

Quant à Philippe et Boris, ils s'en sortent très bien avec chacun 3 victoires sur 3 rencontres alors qu'ils commandent des armées improbables jouées pour la première fois en tournoi pour Boris, des "Empire Sahéliens" liste 201 et très peu jouée pour Philippe, des "Japonais" liste 123.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :