AdG : Le tournoi de Besançon (le dimanche).

Publié le 18 Février 2016

Retour à la salle en ce dimanche matin pour affronter comme prévu Hervé, El Kréator.

 

4ème partie : Hervé Caille et ses Hongrois médiévaux.

Pour cette partie du dimanche matin, je défends ma première place contre Hervé, l'auteur de la règle.

C'est la seconde fois que je l'affronte (quelques mois plus tôt, je l'avais rencontré lors du tournoi de Cavaillon et il avait gagné sans trop de difficultés). Il joue une armée Hongroise majoritairement composée de montés (chevaliers, cavaliers arc et cavaliers légers arc élite).

Il a 2 petits corps : l'un composé de chevaliers lourds, l'autre de cavaliers légers arc élite qu'il va utiliser pour harceler mes troupes, concentrant son attaque principale sur une aile.

Son dernier corps est plus polyvalent avec 2 chevaliers, 4 cavaliers arc et son petit noyau de piétons.

J'hésite à refaire une marche de flanc avec mon petit corps de chevaliers mais je ne veux pas prendre de risque aussi je décide de le placer en embuscade derrière une colline où il dirige son corps de chevaliers lourds. Je vais compenser mon manque de puissance par le bénéfice de la hauteur mais à 4 contre 3 et de plus aidé par 2 cavaliers qui détachés du corps central viennent appuyer son attaque, cela devient des combats à 2 contre 1 d'autant plus que ses cavaliers vont rapidement me déborder menaçant mon flanc.

Avec bonheur, j'arrive à retarder l'échéance pendant 2 tours......il reste 10 minutes à l'annonce de l'arbitre quand je commence mon tour de défenseur (dernier tour j'espère) ne comptant maintenant plus que sur la chance pour réussir à arracher le match nul qui ne serait pas immérité mais un peu heureux. Je lui prends 1pt de cohésion supplémentaire sans perdre le point qui me ferait perdre. A la fin du tour, il ne reste que 2 minutes et Hervé réclame un tour supplémentaire arguant le fait que l'arbitre n'a pas annoncé la fin des parties ....

Lors de ce tour, il réussit à me prendre le point nécessaire à sa victoire. C'est une défaite, je suis un peu déçu mais on a passé une bonne partie et je l'ai bien inquiété.

A l'issu de ce 4ème tour, je suis toujours en tête mais Hervé est revenu à 6 pts de nous, de nous car Philippe Do a gagné contre mon ami Phiphi et nous devrons nous rencontrer dans l'ultime bataille avec un Hervé en embuscade.

AdG : Le tournoi de Besançon (le dimanche).
AdG : Le tournoi de Besançon (le dimanche).
AdG : Le tournoi de Besançon (le dimanche).

5ème partie : Philippe Docremont et ses Ecossais des îles

Alors là, contre pied direct avec la partie précédente, si Hervé avait tout misé sur sa cavalerie, Philippe joue une armée "full piétons" composée de fantassins lourds A2M et de fantassins moyens arc.

Il arrive à poser un bord de mer afin de réduire le terrain et se garantir une aile protégée. Il va pouvoir concentrer ses forces, tirer avec ses fantassins archers et la puissance des fantassins lourds A2M devrait faire le reste.

La partie est très enlevée, il faut un vainqueur, si on veut gagner le tournoi car Hervé en cas de victoire risque à coup sûr de nous passer devant, aussi on ne compte pas, c'est un affrontement redoutable, les lignes de bataille s'entrechoquent, les pertes s'accumulent de part et d'autre, on passe un bon moment de jeu et en plus on rigole bien (Philippe, avec un grand éclat de rire, glisse un de ses LI dans mes pertes au moment où je fais mes comptes, coquin, va !)

On pense arriver au dernier tour, dernier combat, je ne le sais pas encore car j'ai eu tort de ne pas vérifier ses pertes (je suis à 2 pts de la démoralisation de mon armée) mais il me faut prendre 1pt à Philippe pour gagner. Lui tremble car il pense avoir perdu. Une de ses troupes fraîches s'est avancée dans ma ligne, je le prends de flanc avec un lancier lourd mais il me manque 1pt pour apporter un support à cette attaque qui me garantirait un +3, je n'ai donc que +2 .... je lance le dé ...2 plus les 2pts ce qui fait 4, Philippe lance son dé et fait .....4. Status quo, il retourne sa troupe pour faire face et m'annonce qu'il a perdu ..... on compte il est soulagé car il a mal compté précédemment et est à 1pt de la démo alors que je suis toujours à 2....gasp ! avec un peu plus de chance ......

Dernier tour donc, il prend mes bagages et a donc déjà démoralisé mon armée ....mon dernier espoir : réussir la double démo.

Il réussit à sauvegarder une de ses troupes mais je lui prends quand même les 2 pts que maintenant il me faut. C'est donc une double démoralisation .... Si j'avais été déçu de ne pas avoir gagné 10 minutes avant, je suis heureux d'avoir arraché la double démo maintenant.

Quelle bataille ! ...merci Philippe.....

 

De son côté, Hervé bat Cédric et s'empare de la 1ère place. Je finis second, d'un tout petit point devant Philippe.

 

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :