Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.

Publié le 16 Mars 2016

Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.

Nos pas nous emmènent en Bretagne cette fois-ci et plus précisément à Loudéac au sud de St Brieuc.

C'est encore une fois avec mon complice Philippe que nous faisons la route de bon matin car petite particularité de ce tournoi c'est son heure inhabituel de début des parties : 13h, ce qui nous laisse largement le temps de partir tôt le samedi matin.

Pour ce tournoi à thème médiéval, je vais jouer une toute nouvelle armée : des Khmers que je n'ai eu la possibilité de tester qu'une seule fois au club. Cette armée n'est pas très percutante mais elle m'amuse beaucoup et rien que de voir la tête de mes adversaires quand je déploie le "babarland", cela vaut déjà le coup. De plus, cette armée est originale par une troupe qu'on ne rencontre nulle part ailleurs, de l'artillerie montée sur éléphant.... et ça aussi c'est rigolo.

 

Je vais donc jouer une armée Khmer à 26 unités réparties de la façon suivante :

- corps 1 : Gl compétent, 4 éléphants dont un avec artillerie, 4 LI arc et javelot, 1 fantassin moyen A2M, 1 Cv médiocre et 3 levées.

- corps 2 : Gl ordinaire, 1 éléphant "artillerie", 1 LI arbalète, 2 archers, 2 lanciers moyens et 1 Cv médiocre.

- corps 3 : Gl ordinaire, 1 éléphant, 1 LI arbalète, et 4 lanciers moyens élite.

 

C'est le coeur léger quoiqu'un peu grippé encore que nous filons vers Loudéac.

 

Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.

La première ronde se fait par tirage au sort et je ne suis pas très gâté car je vais jouer avec Fred Villaescusa et ses Samouraïs. Seule satisfaction, Fred est un adversaire des plus agréables à jouer et on va passer un bon moment.

Son armée Samouraï est très petite (20 unités) aussi se préserve-t-il un flanc en posant une zone côtière. Les champs qui sont posés ne vont pas ralentir la marche des éléphants mais ses tireurs (fantassins arc élite) vont se montrer plus que précis.

Il me pose une embuscade avec ses cavaliers arc élite qui sortent de la colline au moment opportun.

Tout se passe pour le mieux pour Fred, ses tirs passent et ils affaiblissent mon armée alors que les miens sont sans effet. Mes pertes s'accumulent, je me sens impuissant et quand la partie se termine, je n'ai pu faire que 13 pertes sur 20 à Fred et son armée.

Première partie et première défaite, cela ne s'annonce pas très bien.

Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.

Seconde partie et nouveau tirage au sort. Celui ci me désigne Franck Monteuuis et ses Bretons d'Armorique à 31 unités.

Autant l'armée de Fred était petite, autant celle de Franck est imposante.

Il a deux corps de cavalerie avec chacun 6 cavaliers dont 2 lourds et 2 Lh pour un corps et 3 Lh pour l'autre. Son centre est formé de 6 fantassins moyens et d'un écran de 6 LI, le camp est protégé par deux levées.

Je place mon corps principal au centre, objectif : bousculer le centre d'infanterie moyenne bretonne avec les éléphants. Une aile est occupée par ma "plateforme de tir" (éléphant et archers) qui fait face à un de ses groupes de cavaliers, l'autre aille, plus encombrée en terrain fera retardement tout en menaçant ses autres cavaliers.

Tout se passe comme prévu mais il faut quand même aller chercher les 31 pts de cohésion adverses. Franck fait deux ou trois erreurs et sur des esquives bloquées, il va perdre 2LI et 2Lh ce qui va m'assurer déjà 8 pts.

Mes tireurs placent également des touches aux cavaliers, mais il me faut engager son centre si je veux gagner.

Le contact se fait et la puissance des éléphants fait le reste....l'armée bretonne craque, j'ai une douzaine de pertes mais c'est enfin une victoire, pas si évidente avec le nombre de points de cohésion à prendre. Merci Franck, ce fut une belle partie où on s'est bien amusé.

Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.

Troisième ronde du samedi en tout début de soirée avec le sympathique et rigolard joueur Nordiste Serge Rénier qui dirige une armée Chinantèque.

Armée nombreuse aussi (27 unités) constituée pour deux corps de piquiers médiocres et d'archers et pour le dernier corps majoritairement de fantassins moyen A2M élite.

Le piquier, même médiocre, n'est jamais facile à affronter surtout de face et là, Serge en aligne 11 au total. Il s'est préservé un flanc et forme une longue ligne de bataille, je n'ai pas d'autre choix que le choc frontal aussi avant l'inévitable affrontement, je vais essayer de lui affaiblir sa longue ligne.....et ça ne marche pas trop mal.

Serge n'est pas un attentiste, il a même tendance à être plutôt impétueux car il fonce littéralement sur mes éléphants.

Les tirs passent bien, les touches s'accumulent et sa ligne arrive au contact déjà déjà bien ébranlée tant et si bien que le choc avec les éléphants tourne avec un peu de réussite, à mon avantage et les piquiers tombent les uns après les autres. Le contact avec les archers est encore plus meurtrier. La ligne Chinantèque s'effondre et c'est une seconde victoire mais j'ai pris cher sur cette partie car j'ai subi 21 pertes sur 26.

A la fin du premier jour, avec 2 victoires, je suis 3ème derrière Philippe et Fred qui sont chacun à 3 victoires.

Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.
Le tournoi AdG de Loudéac : le samedi.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :