NPoW : Un tournoi à Villefontaine.

Publié le 14 Novembre 2016

Une vingtaine de joueurs venus parfois de bien loin, se sont retrouvés le week-end dernier à Villefontaine près de Bourgoin pour un tournoi "Napoléonien" sur la règle NPoW à l'invitation du club local de la "Commanderie des Terres Froides".

Ce tournoi, sur un format de 300pts (alors que le format "originel" est de 550pts), demandait à ce que chaque joueur présente deux listes : une liste Français ou alliés et une liste Coalisés.

Pour ma part, j'ai joué lors de cette manifestation les listes représentants les deux adversaires historiques d'une même bataille : Teugen-Hausen, "affaire" qui eut lieu lors de la Campagne d'Autriche de 1809 entre le corps d'armée Autrichien de l'Archiduc Charles et le corps d'armée du Maréchal Davout.

Le but était de jouer deux fois chaque liste dans le week-end.

En ce qui me concerne, j'ai joué deux fois mes Autrichiens le samedi où je fus opposé lors de la première partie aux "Français de 1807" de Quentin et lors de la seconde à "la Garde Impériale à Waterloo" de Joffrey.

 

1ère rencontre avec Quentin

 

Mes chevau-légers autrichiens sont "ébranlés" par le carré Français soutenu par de l'artillerie à pied.

 

La première division d'infanterie autrichienne défend les abords du village...appuyée par une artillerie puissante.

 

 

A NPoW, les pertes ont une importance relative et limitée (on marque le différentiel du % de pertes subit) car c'est avant tout un jeu de prise d'objectifs (50pts sont alloués) : une colline, un pont, un village ..... le fait d'avoir réussi ou échoué dans cette tentative (+ ou - 50pts) est déterminant pour savoir qui a gagné la bataille.

 

Un régiment d'infanterie hongroise qui défendait les abords du bois est attaqué par un régiment de dragons ..... il sera détruit lors de cette furieuse charge .....

 

Contre Quentin, n'ayant pris aucun de mes objectifs alors que lui les prend tous, je subis une défaite cuisante.

 

Seconde bataille avec Joffrey.

 

Joffrey est un sympathique "nordiste" que je rencontre régulièrement à AdG. C'est la première fois que nous allons nous affronter en "Napo".

Il joue une redoutable liste de "Garde Impériale à Waterloo" avec une division de grenadiers forte de 4 régiments d'infanterie (Vieille et Moyenne Garde) avec de l'artillerie et deux divisions de cavalerie, une lourde (grenadiers à cheval et dragons de l'impératrice) et une légère (chasseurs à cheval et lanciers "rouges" et polonais)....... c'est costaud, très costaud.

 

Un régiment de Moyenne Garde, pris sous le feu d'une batterie à cheval est menacé par des hussards et attaqué de flanc par un régiment de ligne autrichien ...... le second régiment de Moyenne Garde arrive à sa rescousse.

 

Sur l'autre aile, les dragons de l'impératrice chargent sur la colline deux régiments autrichiens, en carré, soutenus par une batterie d'artillerie à pied..... cette fois-ci l'attaque française va échouer.

Personne n'ayant fait une vrai différence quant aux objectifs et ayant subi un peu plus de pertes que Joffrey lors de cet affrontement (53pts contre 57pts), ce dernier remporte une victoire marginale.

Retour à la salle ce dimanche matin..... Ayant joué mes Autrichiens le samedi, je vais jouer ma liste "Française" sur les deux dernières parties.

 

3ème partie contre les Russo-Prussiens de 1813 de Thierry M.

 

La partie fut des plus agréables car Thierry est un partenaire de jeu plein d'humour et j'ai réellement passé un excellent moment en sa compagnie.

 

La division prussienne s'approche du village qu'elle doit défendre .....

 

Sur l'autre aile, près de la rivière, la division de cavalerie légère (hussards et chasseurs) du général Montbrun est opposée à un unique régiment de dragons russes .....ceux-ci se replieront pied à pied.

Une chance pour Thierry, la colline, trop escarpée, ne peut être traversée par la cavalerie, dans le cas contraire, la division russe qui se trouvait à côté aurait été en grande difficulté .....

 

Les Prussiens ont investi le village .... l'attaque d'un régiment Français est repoussé par le tir à mitraille d'une batterie d'artillerie qui protège les abords du village.

 

Les Prussiens croyant à la victoire sortent du village et poursuivent les Français, ceux-ci contre-attaquent violemment et finiront par emporter le village qui est l'objectif défini à la division d'infanterie du général Morand.

 

Cette fois-ci, mes Français remporte une victoire décisive.

4ème rencontre : Les "Anglais à Waterloo" de Thierry D.

 

Dernière bataille de ce week-end avec Thierry et ses Anglais.

Thierry connait mieux que moi la règle, son plan sera meilleur que le mien, ses feux d'infanterie plus meurtriers et un petit manque de réussite dans ma tentative d'ébranler les carrés Anglais à l'artillerie avant mes charges de cavalerie vont me coûter la victoire.

 

La première division anglaise va prendre en force le village, placé au centre du champ de bataille alors que la seconde division va s'emparer de la colline .... un régiment de dragons lourds anglais est en réserve.

Ma division d'infanterie s'apprête à se défendre du mieux qu'elle pourra, bien calée entre le village et la colline.

 

De l'autre côté du village, ma division de cavalerie échouera dans sa tentative de prendre la colline qui était son objectif, colline défendue par une batterie d'artillerie et un seul régiment d'infanterie qui résistera à toutes les attaques furieuses menées par les Français.

 

Avec une 15ème place, je finis bien loin mais l'objectif premier était avant tout de passer un bon moment et de ce côté là, c'est réussi. Mieux, mon ami et complice de ces sorties ludiques, Philippe, finit, lui, à une belle 3ème place avec 3 victoires sur ses 4 parties.

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :