Escapade en Normandie.

Publié le 26 Avril 2017

Trois jours d'escapade  .....

La Manche à Asnelles près d'Arromanches...

 

Un peu de balade, de gastronomie .... mais l'histoire et le jeu ne sont jamais bien loin.

Passage par Ste Mère Eglise ....

... et le site de la bataille de la Fière : Iron Mike (monument dédié aux paras américains), le pont et le Merderet, ainsi que le manoir.....

La vision du pont par Rodolphe sur sa superbe table reconstituant la bataille de la Fière sur la règle Bolt Action. (photo Rodp17)

..... mais aussi Ouistreham, Pegasus Bridge ......

 

Petit résumé historique de la bataille (6 au 9 juin 1944)

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, le 1er bataillon du 505th PIR de la 82e Division aéroportée saute sur la Drop Zone « O », près de Sainte-Mère-Église. Un groupe de parachutistes américains aux ordres du Lieutenant Dolan se dirige vers l’un de ses objectifs : le hameau de La Fière. Ils doivent s’emparer d’un pont stratégique qui franchit la rivière «le Merderet», dans les marais. Les soldats allemands sont retranchés dans le manoir à proximité du pont. Ils repoussent les Américains qui manquent d’armes lourdes.

En fin de matinée, le 6 juin, après l'arrivée de renforts Américains, une attaque massive est lancée, le manoir et le pont sont pris et la défense s’organise. En milieu d’après-midi, les Allemands contre-attaquent avec des blindés et de l’infanterie dans le but de reprendre les positions. 

Après de durs combats, les assaillants battent en retraite. Au matin du 7 juin, les Allemands repartent à l’assaut après une préparation dense de l’artillerie. Les paras subissent des pertes terribles mais sauvent leurs positions.

La bataille durera jusqu’au 9 juin, les paras de la 82sd Airborne tiendront les positions et le pont intact jusqu’au retrait définitif des forces allemandes dans le secteur.

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Commenter cet article