AdG : Le tournoi de Fronton - le samedi (partie 1).

Publié le 8 Mai 2017

Avant dernière étape de ma saison "Art de la Guerre" avec ce tournoi de Fronton. Encore une fois, c'est avec Philippe et Lionel que je voyage et nos pas, après Le Hâvre / Montivilliers, nous amènent entre Toulouse et Montauban.

Cette escapade dans le sud ouest va nous permettre de nous confronter à des joueurs que nous voyons peu ou pas du fait de l'éloignement. De plus, ce sera une rencontre "internationale" car 2 Espagnols et un Anglais seront de la fête.

 

Pour cette épisode Frontonnais, dont le thème est "médiéval", je vais jouer une armée "Ecossais des Iles et Highlanders" (liste 179). Grosse originalité et grande nouveauté pour moi, il n'y a aucun cavaliers.

L'armée est principalement basée sur 2 types de troupes : des fantassins lourds "armes à deux mains" et des fantassins moyens arc.

Je l'ai composée de la façon suivante :

Corps 1 : gl compétent, 3 fantassins lourds A2M élite, 2 fantassins lourds A2M, 2 MI arc, 2 LI arc et 2 levées.

Corps 2 : gl compétent, 4 fantassins lourds A2M, 2 MI arc, 2 LI arc.

Corps 3 : gl ordinaire inclus, 4 MI arc (dont gl), 1 MI A2M.

soit 24 unités.

 

Pour le premier tour, je vais être opposé à Thierry Bugeat, sympathique joueur basque, qui joue une armée Samouraï. Outre un peu de cavalerie lourde arc élite qui va lui donner un peu de vitesse et de puissance, ses troupes sont équivalentes aux miennes (fantassins lourds et MI arc) et même un peu plus costaudes car élites pour la plupart.

Thierry va largement s'appuyer sur le terrain (village, champs...) pour axer sa défense. Les espaces entre les éléments vont être comblés par ses troupes les plus puissantes.

Les cavaliers Samouraïs ont manoeuvré pour se placer face à mes troupes lourdes moins menaçantes que mes archers. Les troupes moyennes des deux camps investissent les champs et un duel de tireurs débute.

Sur l'autre aile, nos deux corps sont quasi identiques et vont se battre violemment. Mes Li arc attaquent le village défendu par une levée et un fantassin médiocre. Les deux corps vont se neutraliser, seules quelques pertes seront faites.

Au centre aussi, les corps se neutralisent mais c'est sur mon aile droite que la décision sera faite. Les archers samouraïs sont petits à petits débordés puis craquent ouvrant la porte aux troupes écossaises.

C'est une première victoire avec un adversaire des plus agréables. J'ai subi 9 pertes.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Commenter cet article