AdG : Le tournoi d'Avignon : le samedi.

Publié le 19 Octobre 2017

Retour cette année encore à Avignon pour ce qui est devenu un rendez-vous incontournable du circuit AdG.

Cette année, Eric et son équipe de l'ALC ont choisi un thème "biblique". JE me suis donc dirigé vers une liste que je n'avais encore jamais joué : des Phéniciens de Chypre.

Je les avais organisés de la façon suivante :

- corps 1 : général compétent inclus dans un char lourd impact élite, 3 chars lourds impact élite, 1 LI fronde, 2 lanciers moyens et 2 archers.

- corps 2 : 1 général ordinaire NF, 4 lanciers lourds, 1 lancier moyen, 1 archer et 3 LI javelot et fronde.

- corps 3 : général ordinaire, 2 chars lourds impact, 3 lanciers moyens, 2 archers et 1 LI fronde.

soit 26 unités pour 200pts.

 

La première rencontre est un défi lancé par mon ami Bordelais Christophe qui m'aligne une armée "Anciens Carthaginois" à 24 unités.

Une fois, les armées déployées, les chars lourds carthaginois manoeuvrent pour changer d'aile, protégés par les lanciers lourds.

.Sur l'aile désertée par les chars, les quelques troupes restantes, tentent de résister aux assauts des troupes phéniciennes.

Les légers refluent rapidement alors que mon corps d'armée se positionne pour attaquer les fantassins carthaginois.

Les chars carthaginois se sont repositionnés devant mes archers qui vont tirailler puis se replier au plus vite.

Au centre, les deux lignes s'affrontent, les chars de la réserve impactent les lanciers ennemis.

La partie se terminera sans qu'une décision ne se fasse. J'aurai eu 15 pertes sur 26 alors que Christophe aura subi 16 pertes sur 24. Une belle bataille, acharnée et pleine de manoeuvres diverses.

 

La seconde partie sera contre Jérémy, de Toulouse, qui commande une armée Mycénienne, option "Troyens",  forte de 25 unités. Jérémy sera l'attaquant.

L'aile gauche Mycénienne est prête au combat.

Son aile droite s'avance vers le village d'où sortent mes lanciers moyens qui attaquent son bout d'aile, soutenus par un frondeur qui apporte le débord nécessaire.

Mon centre, soutenu par les chars lourds, attaque les lanciers mycéniens. Les chars de Troie, sont tenus en respect par les lanciers et archers placés dans les champs et n'osent intervenir craignant de se trouver débordés..

Sur l'autre aile, la réserve de chars lourds impacte les lanciers Mycéniens qui finiront par dérouter.

Au bout de 2 h de jeu, la victoire reste aux Phéniciens qui n'ont eu que 9 pertes. C'est ma première victoire du week-end contre un Jérémy toujours aussi agréable à jouer.

 

La dernière partie de ce samedi me verra affronter Matthieu et ses "Egyptiens Saïtic" à 24 unités.

J'avais joué avec Matthieu l'an dernier et cela avait été une des parties les plus joyeuses que j'ai pu faire à AdG, nul doute qu'il en sera de même cette année, d'autant plus qu'il a développé une technique de combat basé sur le fenouil, sa partie tigeuse et sa partie boullière, bref du Perceval dans le texte.....preuve en est, car Matthieu a photographié tous ses adversaires du week-end avec le légume... j'adore !

La partie commence, j'ai pu placer une zone côtière et Matthieu sera l'attaquant.

Protégés par le terrain, mes lanciers lourds attendent l'attaque des troupes égyptiennes.

Les Egyptiens attaquent de tous côtés.

Sur mon aile droite, mes forces, plus nombreuses, finiront par repousser puis submerger les chars égyptiens.

L'inévitable choc, les Phéniciens submergent les troupes égyptiennes qui finiront par craquer.

C'est une seconde victoire après une partie, encore une fois avec Matthieu, de plus amusantes.

 

Avec 2 victoires et une partie nulle légèrement favorable, je suis à la 4ème place le samedi soir.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :