NPoW : Une bataille domestique.

Publié le 19 Novembre 2017

Avec mon ami Philippe, nous avons eu le plaisir de jouer à NPoW jeudi dernier.

Philippe alignait une armée Franco-bavaroise. De mon côté, j'ai joué une armée Autrichienne 1809.

Le beau tapis de jeu qui nous avait été offert par nos amis Lyonnais. Les deux bois sont infranchissables, les villages, des zones très denses car utilisables uniquement par l'infanterie et encore à toute petite vitesse.

 

Comme toujours au début du jeu, les troupes se déplacent de façon virtuelle sous des bases de mouvement, ce qui fait un "brouillard de guerre" des plus amusant. Le bois étant infranchissable, une de mes divisions doit le contourner.

 

Les premières unités sont découvertes. Ma petite division (2 régiments de ligne et une batterie légère), dont l'objectif était de prendre la ligne de ravitaillement adverse se voit opposée à une forte division bavaroise (5 régiments d'infanterie et une batterie moyenne). Ma division résistera le plus longtemps possible et ne craquera qu'au dernier tour.

 

Les deux villages sont occupés par des petites divisions Autrichienne et Française dont l'objectif mutuel est de les défendre.

 

La division Bavaroise, soutenue par une batterie d'artillerie lourde sous les ordres du général en chef, se positionne afin de mitrailler ma petite division très exposée.

 

Sur mon aile droite, le gros de mes forces après avoir pris la colline, se prépare à attaquer le village. Les cuirassiers Français se sont positionnés pour soutenir les défenseurs.

 

Sur l'aile gauche, les Bavarois et Autrichiens se fusillent à bout portant. Le nombre finira par gagner le duel de feu. Deux unités Autrichiennes finiront par partir en retraite ébranlée alors que les fantassins légers Bavarois prendront ma ligne de ravitaillement .

 

L'attaque se prépare. Les cuirassiers Français attaqueront les Autrichiens toujours en colonne de marche. Ces derniers avec beaucoup de chance réussiront tous les tests de moral. La partie se termine par une victoire de Philippe qui gagne aux pertes infligées ainsi qu'aux objectifs.

Seule une petite erreur de manoeuvre de ma part en début de jeu à un peu modifié le bon déroulement de la partie. Sans cette erreur, Philippe aurait pu prévoir plus aisément ses mouvements et modifier de façon plus appropriée ses ordres. Quoiqu'il en soit la partie a été fluide et bien agréable.

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :