L'art de la Guerre : Antika 2018 - partie 1.

Publié le 10 Octobre 2018

Ce fut le week-end des grandes premières : première fois à Bordeaux pour un tournoi AdG et premier tournoi en 28mm toutes règles confondues.

Le club Bordelais nous accueillait dans la superbe salle du domaine Lescombes à Eysines.

C'est dans ce cadre magnifique que nous allions nous affronter avec bonne humeur mais aussi un acharnement de tous les instants.

 

Pour participer, j'emporte la seule armée que je possède, les Arabes. Je choisis de la décliner en "Arabes Abbassides". Dans cette poule "ouverte", je me doute des difficultés qui m'attendent : des combinaisons de piquiers et éléphants pour les joueurs ayant choisi des armées antiques et des chevaliers et troupes lourdes pour ceux qui auront choisi les armées médiévales..... un vrai challenge. Je compte sur la "souplesse" de l'armée et une cohésion de 27 pour ne pas perdre trop rapidement.

 

La première partie me voit opposé à Vincent et ses Normands de Sicile.

Il déploie un corps de 3 chevaliers moyens impact soutenus par 2 cavaleries légères.... puis un petit corps d'infanterie lourde : lanciers et unités mixtes ..... enfin un puissant corps commandé par un stratège composé de 5 chevaliers moyens élite, 1 cavalerie lourde impact, 2 unités mixtes lourdes et un peu de troupes légères. Je ne vais pas être à la fête.

J'ai placé, sur mon aile gauche, mon infanterie lourde, près du bord côtier et des vignes où se sont embusqués mes unités mixtes moyennes afin de créer, j'espère, une petite surprise qui le déstabilisera un peu....

Sur l'autre aile, mon corps de "terrain" (lanciers élite et dailamis) s'est placé devant un champ qu'il compte occuper et qui servira de solide point d'appui défensif.

Les cavaliers arabes, placés au centre du dispositif, manoeuvrent sous la protection de leurs archers, pour tenter de déborder les chevaliers Normands en contournant le champ.

Sur l'aile gauche, la menace se précise. Les chevaliers élite, soutenus par leur infanterie, attaquent les lanciers lourds arabes. Les fantassins légers qui les couvraient sont obligés de fuir.

L'inévitable choc a été durement subi par les lanciers arabes.

Cependant, sur l'autre aile, les fantassins élite arabes et la cavalerie ont suffisamment résisté pour que l'armée ne sombre pas. La partie se termine sur un match nul. Vincent a perdu 17pts sur 21 et j'en suis à 22 sur 27. Mes craintes sont confirmées, mon armée manque cruellement de punch et un affrontement avec des chevaliers est bien compliqué.

J'ai cependant passé un excellent moment de jeu avec Vincent.

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :