L'art de la Guerre : Antika 2018 - partie 4.

Publié le 13 Octobre 2018

Retour tôt en ce dimanche matin à la belle salle du domaine Lescombes pour y affronter Stéphane et ses Byzantins Nicéphoriens.

Difficile rencontre en perspective, encore une fois, car Stéphane est un bon joueur principalement de cavalerie arc et de plus les Nicéphoriens sont redoutables.

Sa composition est la suivante :

Les corps 1 et 2 sont identiques : général ordinaire inclus, 3 cavaleries lourdes arc impact élite et 1 LC arc soit un total de 8 unités pour ces deux corps.

Le dernier corps est commandé par un stratège et possède 2 cav lourdes arc impact dont 1 est élite, 2 cavaleries moyennes arc, 4 LI et 4 unités mixtes lourdes.soit un total général de 20 unités.

 

Je vais m'appuyer sur une broussaille pour fixer mon système défensif, je place ma cavalerie, en colonne, à droite de la broussaille, dans le but de déborder les Byzantins, mon infanterie lourde dans laquelle j'ai inclus mes unités mixtes, étant placée à gauche en une longue ligne défensive.

Stéphane a déployé ses deux petits corps de cavalerie puis le reste de ses troupes à l'exact opposé de mon armée.

 

Stéphane, grâce à la route qui lui donne un bonus au déplacement, bascule un de ses petits corps de cavalerie afin de donner un peu plus de nombre et de puissance à la cavalerie du corps principal et ainsi contrer la montée de la cavalerie arabe.

La pression étant un peu allégée sur l'aile gauche, j'en profite pour avancer ma ligne de fantassins lourds.

 

Face à la menace, Stéphane fait reculer son infanterie mixte....

...puis redéploie sa cavalerie. Le second corps de cavalerie qui avait fait mouvement revient d'urgence sur son aile droite. D'autant plus vite qu'une cavalerie légère arabe menace le camp byzantin. Un bon jet de dé pour ce corps permet de lancer une cavalerie arc au secours du bagage menacé .... ce qui sauvera l'armée byzantine.

 

 

Devant la menace exercée par les fantassins et archers arabes, l'un des petits corps de cavalerie effectue un repli stratégique.

 

Les fantassins mixtes byzantins sont de plus en plus menacés...

 

Sur l'autre aile, les deux cavaleries s'affrontent, la capacité arc des Byzantins est un élément déterminant car elle lui offre la possibilité d'affaiblir la cavalerie arabe avant le choc final.

J'essaie, cependant, de riposter du mieux que je peux avec le soutien de mes archers et le débordement de ma cavalerie légère.

 

Le temps imparti est terminé, ce fut une belle bataille qui se finit par une partie nulle. L'armée de Stéphane est à 1 point de la démoralisation...ah, si j'avais pu prendre ce camp !

Quant aux arabes, j'ai perdu 20pts de cohésion. Stéphane, malgré ses hésitations, dues à la fatigue, en début de partie, s'est montré un adversaire redoutable et acharné et de plus bien agréable à jouer. On a vraiment passé un bon moment, voilà des rencontres comme je les aime.... merci à toi.

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :