Premier essai avec les peintures "Contrast".

Publié le 18 Septembre 2019

Mon ami Philippe m'en avait dit beaucoup de bien, du reste il a peint toute son armée 28mm avec cette nouvelle gamme de couleurs. Objectif : gagner du temps car ces peintures sont à la fois peintures et encres, ayant les qualités de l'une et de l'autre.

J'ai regardé pas mal de tuto présentant la gamme complète avec différents avis et critiques. mais rien de mieux que le tester soi-même, aussi j'ai acheté quelques pots de ces "Contrast".

Les pots peuvent paraître relativement chers par rapport aux pots Citadel plus "classiques" (6,30€ contre un peu plus de 3,50€ pour les autres) mais les Contrast doivent faire à la fois la base de couleur, les éclaircis et assombrir les creux d'où leur nom : contrast. En fait, un pot doit en remplacer 3 habituellement utilisés.

Normalement, je peins sur sous couche noire, pour faire une tunique blanche, je passe d'abord du gris, puis à 50% gris et ivoire, enfin ivoire pur sur les crêtes. Imaginez le temps que cela peut prendre.... là, sous couche blanche puis un seul passage de Contrast.

.

 

Pour mon test, j'ai choisi de les appliquer sur ma nouvelle armée 28mm, une armée antique "Romains Bas Empire", des figurines plastiques de chez Gripping Beast.

Les peintures Contrast ne fonctionnant que sur sous-couche claire, j'ai opté pour l'une des couleurs préconisées par la marque : le Corax Withe. Première petite surprise, ce n'est pas un blanc éclatant mais plutôt un gris très clair ..... pas grave, bien au contraire. Je suis content de ne pas avoir pris leur autre préconisation, le Grey Seer, qui aurait donné une sous-couche trop soutenue.

J'ai donc choisi les couleurs suivantes :

Dans la gamme "Contrast" le résultat a été obtenu en un seul passage.

  • le Gulliman Flesh pour la peau.
  • l'Apothecary White pour la tunique.
  • le Skeleton Horde pour le pantalon.
  • le Gore-Grunta Fur pour tout ce qui est bois, cuir et chaussures.
  • le Black Templar pour les cheveux

Premiers constats, la peinture couvre bien sans réellement "fuser", ce n'est pas de l'encre qui a tendance à un peu trop déborder. Quand malgré tout, c'est le cas à certains petits endroits, j'ai repassé une petite toucher de peinture Citadel "Grey Seer" qui équivaut à la partie "sombre" des tuniques.

Grosse qualité, comme la couche de peinture est fine, cela n'empâte pas le figurine qui garde tous ses détails. Si la figurine fourmille de petits détails, creux, reliefs le résultats obtenu rapidement en sera d'autant plus spectaculaire.

 

Les distinctives colorées sur la tunique ont été faites avec la peinture Citadel "Screamer Pink", les parties métalliques avec du "Boltgun Metal" et du "Copper".

Ce qui m'a beaucoup plu, c'est le rythme donné à la peinture et le côté immédiat du résultat. J'ai passé plus de temps en attente de séchage (compter environ 20 à 30 minutes pour une couleur) qu'en temps de peinture. Je pense donc que cette gamme va favoriser les séries, moi qui habituellement peint "à la figurine".

Certes, le résultat obtenu n'est pas d'une qualité exceptionnelle, mais on obtient rapidement une figurine peinte pour le jeu tout en gardant un rendu spectaculaire plus qu'acceptable.

Je vais continuer les quelques fantassins que j'ai sous la main, mais la véritable prochaine étape pour juger réellement de l'efficacité des "Contrast" sera la peinture des chevaux et cavaliers.

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :