Bataille Empire : Le tournoi d'Aulnay (3).

Publié le 6 Novembre 2019

La troisième partie en ce dimanche matin, me voit opposé à mon ami Yannick qui commande une armée Polonaise 1813. Je connais cette armée pour en avoir pas mal discuté avec lui bien en amont du tournoi et pour la préparer en ce moment.

L'initiative tirée nous propose une bataille rangée, bataille où les deux armées sont dès le début de l'affrontement, déployées, face à face, sur le champ de bataille. Outre vouloir contenir l'armée polonaise, mon objectif est de prendre les points fixés et de l'empêcher de prendre les siens.

Sur cette bataille, le rôle dévolu à la petite division Cole sera d'investir et de tenir un groupe de bâtiments placé près de mon bord de table. La grosse division d'infanterie du général Picton aura un double objectif : contrer l'avancée de la division Kamieniecki et prendre en force la colline centrale qui est un objectif commun.

Sur l'aile droite, la division de cavalerie de Lord Uxbridge a pour mission de retenir la division mixte infanterie / cavalerie de Dombrowski ainsi que la petite brigade de cavalerie du général Uminski.

Vue du côté Polonais. (photo Yannick)

Les deux armées sont déployées. Picton effectue les premiers mouvements de l'armée anglaise.

La division Dombrowski s'est positionnée près d'un bâtiment, ses ulhans protégeant son aile. En arrière plan, la brigade Uminski vient se placer en soutien des lanciers.

La cavalerie de Lord Uxbridge s'ébranle en direction des lanciers Polonais.

 Au centre, Picton ordonne à ses brigades de prendre la colline .... ce qu'elles font sans coup férir.

Les combats pour la possession des hauteurs (photo Yannick)

 

(photo Yannick)

La division Picton a mis le pied sur la colline centrale. Uxbridge a lancé des premières attaques victorieuses sur la brigade de cavalerie de la division du général Dombrowski. Les ulhans ont été obligés de fuir le champ de bataille. La cavalerie anglaise se fera durement reconduire par les cuirassiers et krakus d'Uminski.

Sur la droite Kamieniecki fait avancer ses régiments pour tenter de contrer l'avance des fantassins Anglais.                                                         

Après 3 heures de jeu, aucune des deux armées n'a été ébranlée. Après décompte des pertes et des points d'objectifs, les Anglais obtiennent une victoire marginale.

Seconde victoire du tournoi ....cool.

Yannick a été, une fois encore, un partenaire de jeu des plus charmants. Il s'est cependant battu avec opiniatreté mais dans un esprit toujours fair-play et bien agréable. On a passé un bon moment de jeu et de rigolade.

Une fois encore, l'écart se creuse entre le camp "Coalisé" et le camp "Français" car mes petits camarades ont gagné la plupart des rencontres.

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :