"Bataille Empire" au format XXL.

Publié le 14 Février 2020

Grosse baston "Bataille Empire", il y a quelques jours, mais cette fois-ci au format XXL car les deux armées opposées faisaient chacune 400pts avec 6 divisions pour les Franco-Polonais et 7 divisions pour les Russes, et ce sur une table "grande taille" également 100 x 180 cm.

Même si nous n'avons pu aller au bout des 7 tours, on a vraiment passé un bon moment de jeu. Nos reporters étaient sur place .....

Le centre du champ de bataille avec, au premier plan, deux grosses divisons d'infanterie russe, la division de cuirassiers et la division de cavalerie légère. En fond de table, les Franco-polonais se sont mis en ordre de bataille.

L'aile gauche Russe avec une petite division de grenadiers de ligne et les cosaques d'Ouvarov qui se sont déjà lancé vers le croisement de route qui était leur objectif.

La division Raievski en marche vers le bois, tenu par des voltigeurs Français, les jaegers mis en première ligne vont tenter de les déloger.

Les premiers feux sont échangés. Une division française monte soutenir ses voltigeurs, alors qu'Udom a fait mettre en batterie ses pièces de 6£.

Le général Duka, qui commande la division de cuirassiers, lance l'un de ses régiments pour tester les lignes polonaises.

Sur la gauche du dispositif, les cosaques d'Ouvarov ont été durement reconduit par une charge de hussards alors que les grenadiers de Meklemberg investissent les champs près du carrefour.

Bien en place, artillerie déployée, les grenadiers Russes attendent de pied ferme la division polonaise.

Sur l'aile droite, la division de cavalerie du général Sievers lance ses charges sur les lignes françaises alors que les grenadiers Russes de Stroganov s'enlisent dans les marais.

Les batteries à cheval du général Duka contre-battent l'artillerie polonaise et fusillent les carrés alors que le dernier régiment de cuirassiers, déjà durement éprouvé, se tient en réserve.

Dans les bois, près de l'église, malgré des feux intensifs des chasseurs russes, l'infanterie française résiste. Le bois ne sera pas pris et les Russes ne pourront tenter de couper en deux les armées franco-polonaises.

 

Après 4 heures de durs combats, les Russes enregistrent 25,5 pertes alors que les Français et Polonais n'en ont que 12,5. De plus les Alliés tiennent la plupart des objectifs. C'est une victoire décisive des Franco-polonais. Les Russes battus mais pas écrasés, se retirent en bon ordre, profitant de la nuit tombante.

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :