AdG V4 : partie test.

Publié le 25 Mai 2021

La règle d'Hervé Caille, "L'Art de la Guerre" version 4 est sortie il y a quelques semaines et ce samedi, j'ai pu faire ma troisième partie test.

C'est Kevin, du club de Limetz, qui sera mon partenaire pour cette rencontre.

Kevin venant juste de finir la peinture de son armée féodale avait hâte à la fois de la jouer et de tester pour la 1ère fois cette nouvelle mouture d'AdG.

Sa nouvelle armée, des Espagnols féodaux version "couronne d'Aragon", se devait d'avoir un adversaire quasi historique, aussi je lui avait préparé mon armée "Arabes Abbassides".

Je gagne l'initiative et décide de l'attaquer en montagne. Une zone côtière est placée ainsi qu'une colline escarpée (obligatoire), un village, 2 broussailles et un bois.

Les Aragonais étaient composés de la façon suivante :

C1 - Gl compétent / 4 lanciers lourds / 2 arbalétriers / 1 chevaliers moyens impact élite et 2 LI javelot (en embuscade dans le village)

C2 - 3 chevaliers moyens impétueux dont 2 élites (gl inclus) et 2 LC javelot

C3 - Gl brillant / 3 chevaliers moyens impétueux dont 2 élites, 2 LC arbalète, 1 archers et 3 almogavares.

De mon côté, mon armée Arabe a un faible commandement, car seul mon général en chef est compétent, les deux autres généraux étant ordinaires.

C1 - 2 lanciers moyens élite / 2 unités mixtes lanciers-archers et 1 LI incendiaire.

C2 - 3 cavaleries lourdes impact élite / 2 cavalerie moyenne impact et 2 LC impact élite.

C3 - 5 lanciers lourds / 2 archers / 2 dailamis / 2 levées et 3 LI javelot et arc.

soit 26 unités.

Les deux armées déployées. La broussaille claire au centre du champ de bataille va fortement handicaper Kevin lors de ses manoeuvres de déploiement.

Au premier tour, j'avance mes troupes moyennes de l'aile gauche pour commencer à mettre la pression sur son aile de lanciers lourds. Ma cavalerie et mes propres lanciers avancent avec prudence....

J'ai avancé un archer afin de commencer les tirs sur sa cavalerie légère. Mes dailamis et l'autre unité d'archers s'avancent vers la broussailles au-delà de laquelle sont placés les almogavares. Craignant une embuscade sur la colline escarpée (en fait, il n'y aura rien), j'ai lancé vers celle-ci mes troupes légères.

Kevin réagit et fait face, avec ses lanciers et arbalétriers, à la menace. Mes troupes se sont placées à portée de tir er ceux-ci seront meurtriers pour les Espagnols. Mes cavaliers sont toujours en position d'attente redoutant les charges des chevaliers impétueux.

Mes légers ont pris pied sur la colline et mes lanciers se sont avancés pour soutenir la cavalerie et empêcher le déploiement trop rapide de la chevalerie espagnole. Ayant eu peu de points ce tour, Kevin n'a pu bouger ses almogavares.

Ces derniers se sont enfin positionnés dans la broussaille mais sont accueillis par les feux nourris des archers arabes qui leur infligent des pertes. Les légers se sont placés sur leur flanc afin d'accentuer la pression.

Au centre, le choc se prépare, mes lanciers et cavaliers attendent de pied ferme les chevaliers espagnols qui se sont déployés comme ils ont pu. Sur l'aile gauche, les tirs succèdent aux tirs et les Arabes sont plus heureux dans cet exercice.

Les Almogavares sont en grand danger, aussi vont-ils lancer une charge désespérée sur les archers et dailamis qui sauront les repousser avec de lourdes pertes.

Au centre, la chevalerie espagnole enfonce finalement une partie des lanciers arabes alors que ma cavalerie résistera mieux.

Au bout de 3h de jeu, l'armée espagnole part en déroute. J'ai perdu 13 pts de cohésion sur les 26 de l'armée Abbasside.

Ce fut une belle partie acharnée et un vrai plaisir que de jouer cette nouvelle version d'AdG qui offre de belles possibilités de jeu et plusieurs nouveautés et changements, à mon goût très positifs, par rapport à la version précédente. Une expérience à renouveler au plus vite.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :