Publié le 29 Novembre 2014

A la toute fin de la période romaine, Rome enrôle des troupes de peuples fédérés (barbares), à AdG, celles-ci peuvent être montées et/ou à pied, en voici deux exemples.

 

Figurines Legio Heroica

Figurines Legio Heroica

Figurines Légio Heroica et Donnington (commandement) et Old Glory (guerriers)

Figurines Légio Heroica et Donnington (commandement) et Old Glory (guerriers)

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Publié le 27 Novembre 2014

Même si la cavalerie n'a jamais été l'arme principale des armées romaines, cette dernière a toujours été pourvue d'un petit noyau de troupes montées. L'armée "bas empire" ne fait pas exception à cette règle avec ces quelques unités de cavalerie lourde.

Figurines Essex (cavaliers) et Gladiator (commandement)

Figurines Essex (cavaliers) et Gladiator (commandement)

Voir les commentaires

Publié le 21 Novembre 2014

A cette époque (fin de l'Antiquité), le légionnaire n'est plus ce qu'il était autrefois. De nombreuses troupes enrôlées dans l'armée romaine sont maintenant des barbares et le légionnaire, si représentatif de Rome et de ses conquêtes, est devenu "décadent".

Figurines 15mm Essex miniatures

Figurines 15mm Essex miniatures

Voir les commentaires

Publié le 15 Novembre 2014

Romains Bas Empire : Les troupes légères.

Il y a quelques mois, je montais et peignais ce camp (de la marque Baueda) pour des Romains Bas Empire ou des Romains Patriciens, armée que j'avais toujours voulu avoir à DBM et que je n'avais jamais eu le temps de peindre. Aujourd'hui, le pas est franchi et j'ai commencé un embryon d'armée avec ces troupes légères....

Infanterie légère arc - figurines Essex miniatures.

Infanterie légère arc - figurines Essex miniatures.

Excultatores - infanterie légère javelot - figurines Legio Heroica.

Excultatores - infanterie légère javelot - figurines Legio Heroica.

Voir les commentaires

Publié le 11 Novembre 2014

Après une soirée très conviviale avec la plupart des participants, retour à la salle ce dimanche matin après une bonne nuit de sommeil.

Cavaillon 2014 : Le dimanche.

Mon quatrième partenaire sera Jean Louis Héraut alias Pépé le Chinois qui joue une armée de ....... Chinois Sui et Tang.

La partie s'annonce joyeuse car j'ai une pêche d'enfer et Pépé est un adversaire des plus agréables. Nous commençons par saouler tous nos voisins avec nos braillements, lui en "petit chinois" et moi en "pseudo arabe".

Son armée est composée de deux ailes de cavalerie, l'une arc et l'autre impact et un fort centre de fantassins lourds mixtes arbalètes et arcs. Le terrain est relativement dégagé, je peux quand même placer mes mixtes dans un champ, ceux ci étant appuyés par mes cavaliers moyens impact. Face à eux, son petit corps de cavalerie impact également que je vais essayer de copieusement arroser de flèches, mais en ce dimanche matin, les tireurs arabes sont encore en train de dormir et les résultats sont bien faibles.

Sur l'autre aile, j'ai bloqué les esquives des ses cavaliers arcs qui sont obligés d'accepter la mélée. Au centre, les tireurs chinois s'acharnent avec plus de succès sur les lanciers lourds arabes qui dégradent petit à petit. Les pertes s'accumulent trop vite de mon côté. Un cavalier léger impact conduit par son général tente bien de multiples prises de flancs sur les archers chinois, mais c'est un peu trop tard pour que la partie puisse basculer à mon avantage. Les archers arabes ont été bien trop imprécis cette partie ci..... et c'est sur une nouvelle défaite que s'achève cette bataille.

Merci mon Pépé pour cette partie pleine de rebondissements et de rires partagés.

Cavaillon 2014 : Le dimanche.
Cavaillon 2014 : Le dimanche.
Cavaillon 2014 : Le dimanche.

Avec 1 victoire et 3 défaites, je suis dans le fond du classement..... la dernière partie s'annonce et je vais affronter Stéphane Fabriès qui joue avec grand courage une armée très originale : des Indiens des forêts.

Cette armée, principalement constituée de figurines Khurasan miniatures, n'a jamais été jouée en tournoi. Elle est composée de tireurs (archers) et de fantassins moyen impétueux dont certains sont élite. C'est une armée qui compte 32 éléments.

Le terrain est idéal pour Stéphane : forêts et collines broussailleuses où il peut placer tranquillement tout son petit monde mais Stéphane, honneur à lui, a décidé de ne pas attendre et de jouer. Il sait que je ne peux venir avec mon armée dans ce terrain accidenté sans que je sois irrémédiablement écrasé et que notre seule chance de faire une décision quelconque, c'est qu'il sorte de ses retranchements, ce qu'il fait sans hésiter.

La bataille est rude et le nombre de mes adversaire est un avantage non négligeable. Stéphane est près de gagner quand un sursaut de l'armée arabe nous amène à une double démoralisation sur le dernier tour de jeu.

Merci à Stéphane pour sa sportivité qui nous a permis de jouer cette belle partie. C'est un adversaire charmant que je rencontrerai une prochaine fois avec le plus grand plaisir.

Cavaillon 2014 : Le dimanche.
Cavaillon 2014 : Le dimanche.
Cavaillon 2014 : Le dimanche.

Résultat de ce premier tournoi de Cavaillon pour moi, c'est une 15ème place sur les 20 participants.

Pour mes copains IPO, les résultats sont plus positifs puisque Philippe avec des "Huns Héphtalites" finit à la 6ème place et que Boris à la tête d'une armée "Francs et Normands" prend une belle 3ème place. Quant à notre ami Lionel avec ses "Espagnols féodaux", il est devant moi à la 13ème place avec ses deux victoires.

 

Le classement :

1 - GILLES Jean-François (Romains Patriciens)   472pts
2 - BRETAGNE Hubert (Russes)                              400pts
3 - ELOY Boris (Francs et Normands)                     395pts
4 - ROUX Stéphane (Ghaznévides)                          392pts
5 - AUGERE Philippe (Vikings et Leidang)              334
pts

 

Le retour fut tout aussi joyeux que l'aller et nous parut bien plus court car nous avons traversé Lyon et Paris sans encombres......

Voir les commentaires

Publié le 10 Novembre 2014

A l'invitation d'Eric Dumont et des membres de l'ALC, le tournoi de Cavaillon rassemblait 20 joueurs venus du sud mais aussi de Lyon et Paris.

Pour l'un des derniers tournois sur la V2 de la règle L'Art de la Guerre, comme le thème principal était les Ages Sombres, et fidèle à mon envie de jouer une armée différente par tournoi,,j'avais décidé de jouer des "Arabes Abbassides".

Cette armée comptait 25 unités répartis de la façon suivante :

- Corps 1 : général compétent / 2 LI arc / 5 lanciers lourds / 2 archers / 1 fantassin moyen impact élite (Daylamis) / 2 levées.

- Corps 2 : général ordinaire / 2 lanciers moyens élite / 2 unités mixtes lanciers - archers / 2 cav moyen impact / 1 LC arc

- Corps 3 : général ordinaire / 4 cav lourde impact / 2 LC impact élite.

 

Départ de Levallois le vendredi vers 11h. Le voyage nous parait un peu long dû à des travaux et des encombrements, mais néanmoins très joyeux, nous arrivons à Cavaillon en toute fin d'après midi. Passage par l'hôtel pour y déposer nos bagages et repérage de la salle où allaient se dérouler nos activités du week end.

Après une bonne nuit de sommeil, nous arrivons à la salle où nous retrouvons avec plaisir nos "adversaires".

Cavaillon 2014 : Le samedi .

Le premier tour me voit opposer à Jean François Gilles, excellent joueur, qui joue une armée de Romains Patriciens. L'organisation de son armée est plutôt classique et efficace : Un corps de cavalerie arc, un corps allié Francs et un corps Romain composé de cavalerie lourde et fantassins moyens impact.

Le terrain est posé, une zone côtière couvre mon aile gauche où je vais appuyer mon infanterie lourde soutenue par mes cavaliers impact et des champs couvrent mon aile droite où je place mes lanciers moyens et mixtes ainsi que ma cavalerie moyenne en support.

En face de mes lanciers lourds, Jeff a placé son allié Francs, face à mes cavaliers, il a ses cavaliers Romains et ses moyens impact et face à mes moyens et mixtes, ses cavaliers arc.

Le combat est longtemps indécis, ses cavaliers arc esquivent rapidement les tirs de mes mixtes et se replient pour se redéployer plus loin, hors de portée des archers. Le choc de nos cavaleries lourdes tournent légèrement à l'avantage de Jeff qui gagnant un combat important peut rabattre une partie de ses montés sur le flanc de mes lanciers.

Quant au choc des lanciers lourds et guerriers Francs, il sera décisif, comme souvent pour l'issue de la bataille. Après un choc initial où les arabes résistent à l'impact, la puissance des Francs fait la différence. La bataille est perdue mais les romains ont quand même subi pas mal de pertes.

Un début difficile mais un adversaire très agréable à jouer. Je ne suis pas mécontent de cette partie malgré la défaite sachant que Jeff gagnera en fin de compte le tournoi.

Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .

Seconde partie, contre le jeune fils de François, Yves Rebèche qui fait ici son premier tournoi. Il joue une redoutable armée de Huns Hephtallites.

Un élément de terrain infranchissable placé presque en milieu de table va me servir à bloquer l'attaque de ses éléphants et couper les manoeuvres de son aile gauche de cavalerie devant laquelle j'ai placé mes archers mixtes et mes cavaliers moyens. Je tire et repousse les cavaliers Huns qui refluent en désordre.

Au centre, mes cavaliers légers impact se sont placés de façon à contrer toute volonté d'attaque de son corps principal. Sur l'autre aile, mes lanciers lourds poussent l'autre corps de cavaliers arc. Les pertes hunniques s'accumulent vite et la partie tourne court. C'est avant tout une victoire due plus à l'expérience du jeu contre un adversaire qui risque de devenir rapidement redoutable. Merci Yves.

Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .

Dernier tour de ce samedi riche en émotions avec Hubert Bretagne alias Commodore qui me présente une armée Russe majoritairement constituée de piétons lourds, impact où, de plus les généraux élite sont inclus.... et d'un tout petit support de cavalerie.

Le terrain est idéal pour l'armée d'Hubert. Une zone côtière couvre une aile, l'autre aile est couverte de deux larges forêts qui vont empêcher mes manoeuvres de cavalerie. Dans le goulet ainsi constitué, son jeu va être simple, il place toute son infanterie lourde qui va avancer tel un rouleau compresseur vers mes pauvres troupes qui me peuvent rien faire d'autre qu'attendre l'inévitable choc.

Celui ci voit mes troupes partir les unes après les autres et malgré une belle résistance, la défaite se dessine rapidement. J'arrive quand même à faire une quinzaine de pertes à l'armée russe. Hubert, avec cette armée, prendra la seconde place du tournoi. Je ne suis pas mécontent de cette partie avec un adversaire très plaisant et au jeu très solide.

Cavaillon 2014 : Le samedi .
Cavaillon 2014 : Le samedi .

Voir les commentaires

Publié le 6 Novembre 2014

Une forêt pour mes Vikings.

De passage à Poitiers pendant les vacances de la Toussaint, nous avons trouvé avec mon frère Christophe, des sapins, chez "Gamm'vert", pour offrir une forêt à mes Vikings.

Ces sapins, hauts de 8 cm, sont de bonne facture même si leur base est un peu imposante mais leur prix défie toute concurrence (1,60 € les 4)

Ils sont ici placés par trois sur une base de 7 cm de diamètre. Ayant pris 3 pochettes, je vais pouvoir réaliser 4 bases identiques à celle-ci.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers