Publié le 30 Novembre 2017

La première unité complète de mon armée russe est une unité de jaegers (chasseurs).

Les figurines sont des Campaign Games Miniatures.

J'ai pris quelques libertés uniformologiques, par exemple les pompons du kiver, liberté qui me permettra pendant le jeu une meilleure reconnaissance des unités déployées.

 

J'ai reçu ma suite de commandes : quelques AB (cosaques et milice) et les généraux de chez Boki (superbes figurines, service rapide et efficace et contact plus qu'agréable avec Sho le propriétaire de la marque). Je suis en attente de quelques Warmodelling (grenadiers et mousquetaires en manteau).

 

Quant à la peinture, je vais essayer de me tenir à une nouvelle unité tous les 4 ou 5 jours, petite contrainte que je me fixe afin de ne pas perdre le rythme de la production.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 28 Novembre 2017

Mes potes IPO se sont mis à "Mortem et Gloriam", MeG pour les intimes. J'ai suivi le mouvement surtout pour avoir le plaisir de continuer à jouer avec eux car c'est le seul jeu antique-médiéval qui nous reste en commun, FoG ayant quasiment disparu et AdG ne les intéressant pas ou plus... le joueur est versatile.

A MeG, comme dans beaucoup de règles antiques, chaque armée possède un camp qu'il faudra défendre. Les dimensions de celui-ci sont équivalentes à celles d'un camp DBM soit 8 cm x 12 cm. Souvent les joueurs profitent de cette belle surface pour recréer une petite scénette. Après les multiples camps faits pour mes armées AdG, je ne me voyais pas tout recommencer pour MeG aussi l'homme n'étant jamais aussi créatif que dans l'adversité (ou plus simplement pour éviter ce qui le gonfle) j'ai trouvé une solution qui me convient et que je partage volontiers : le recyclage "intelligent" sans dénaturer....

Je m'explique, j'ai pris une base aux dimensions adéquates (8 x 12, achetée chez Warbases) et je l'ai évidée afin de laisser l'espace nécessaire (8 x 4 cm soit les dimensions des camps AdG) pour la rendre universelle ....

Un peu de sable pour donner du relief ....

Un léger "dry-brush" et un peu de flocage pour uniformiser le tout avec mes camps AdG....

 

Il ne me reste plus qu'à y insérer mes divers camps AdG et zou le tour est joué ....j'ai de multiples camps MeG ..... comme mon camp Byzantin, réalisé à peu de frais et de fatigue.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #MeG

Repost0

Publié le 27 Novembre 2017

La suite de la commande faite auprès de Campaign Games Miniatures est arrivée. Dans le premier envoi, il manquait une roue à l'un des canons, Dermot (le propriétaire de la marque) que j'ai contacté a été très réactif en répondant à mon mail dans l'heure. Il s'est excusé du désagrément et a joint à cette commande la roue manquante ....  marque de sérieux et de professionnalisme.

 

Maintenant, il n'y a plus qu'à peindre....... et promis, la première unité complète (des jaegers) pour jeudi matin.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 21 Novembre 2017

Depuis un petit moment, je recherche ce que je pourrai bien jouer pour ne pas rester toujours autour des mêmes armées française et autrichienne. Aussi, je me suis tourné vers l'armée russe.

Je vous ai présenté, il y a quelques jours, les premières figurines (des généraux et des marqueurs de pertes). Depuis, j'ai reçu une partie de ma commande et j'ai commencé la peinture, bien modestement car, vu ce qui est arrivé, je ne peux finir aucune unité.

Je me suis axé principalement sur 3 marques : quelques AB et Warmodelling mais la base principale de l'armée sera constituée de Campaign Games Miniatures.

Etant toujours en phase de recherche de certaines troupes plus rares, je suis tombé sur une marque que je ne connaissais pas : Boki Wargame Miniatures (une boutique estonienne) qui m'a bluffé avec sa gamme très complète de personnalités russes pendant la campagne de 1812, pour un prix assez élevé car les cavaliers reviennent sans chevaux au prix de 0,90€ pièce.

Voici la présentation de ces figurines :

- L'état major principal avec Koutouzov, généraux et aides de camp (pack de 9 figurines).

- Les généraux d'armée et de divisions (2 packs de 6 figurines) ....

 

De plus, ils sont en train de resculpter une partie de leur gamme et proposent, chose intéressante, les différentes étapes de la sculpture, il y a une partie dédiée à cet effet mais en cherchant un peu, on pourra également voir le travail effectué sur les fantassins russes.

Dur de ne pas craquer ....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 19 Novembre 2017

Avec mon ami Philippe, nous avons eu le plaisir de jouer à NPoW jeudi dernier.

Philippe alignait une armée Franco-bavaroise. De mon côté, j'ai joué une armée Autrichienne 1809.

Le beau tapis de jeu qui nous avait été offert par nos amis Lyonnais. Les deux bois sont infranchissables, les villages, des zones très denses car utilisables uniquement par l'infanterie et encore à toute petite vitesse.

 

Comme toujours au début du jeu, les troupes se déplacent de façon virtuelle sous des bases de mouvement, ce qui fait un "brouillard de guerre" des plus amusant. Le bois étant infranchissable, une de mes divisions doit le contourner.

 

Les premières unités sont découvertes. Ma petite division (2 régiments de ligne et une batterie légère), dont l'objectif était de prendre la ligne de ravitaillement adverse se voit opposée à une forte division bavaroise (5 régiments d'infanterie et une batterie moyenne). Ma division résistera le plus longtemps possible et ne craquera qu'au dernier tour.

 

Les deux villages sont occupés par des petites divisions Autrichienne et Française dont l'objectif mutuel est de les défendre.

 

La division Bavaroise, soutenue par une batterie d'artillerie lourde sous les ordres du général en chef, se positionne afin de mitrailler ma petite division très exposée.

 

Sur mon aile droite, le gros de mes forces après avoir pris la colline, se prépare à attaquer le village. Les cuirassiers Français se sont positionnés pour soutenir les défenseurs.

 

Sur l'aile gauche, les Bavarois et Autrichiens se fusillent à bout portant. Le nombre finira par gagner le duel de feu. Deux unités Autrichiennes finiront par partir en retraite ébranlée alors que les fantassins légers Bavarois prendront ma ligne de ravitaillement .

 

L'attaque se prépare. Les cuirassiers Français attaqueront les Autrichiens toujours en colonne de marche. Ces derniers avec beaucoup de chance réussiront tous les tests de moral. La partie se termine par une victoire de Philippe qui gagne aux pertes infligées ainsi qu'aux objectifs.

Seule une petite erreur de manoeuvre de ma part en début de jeu à un peu modifié le bon déroulement de la partie. Sans cette erreur, Philippe aurait pu prévoir plus aisément ses mouvements et modifier de façon plus appropriée ses ordres. Quoiqu'il en soit la partie a été fluide et bien agréable.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 17 Novembre 2017

Voici quelques éléments supplémentaires pour me permettre de moduler mon armée Arabe.

Tout d'abord une unité de lanciers lourds (figurines Gripping Beast)

ensuite une seconde unité de Dailamis - fantassins moyens impact élite (figurines Gripping Beast, officier BTD)

enfin un des deux éléments d'embuscade ..... (figurine Artizan Design)

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 14 Novembre 2017

Suite de mon armée Russe et tout est dans le titre, voici donc quelques marqueurs pour ma nouvelle armée.

Figurines 15mm Essex et AB

 

Ces marqueurs sont indispensables pour le jeu car posés à chaque fois qu'une unité est ébranlée. C'est toujours plus esthétique de voir ce genre de marqueurs qu'un petit pion impersonnel. Comme disait un copain : "Quelques morts, ça fait plus vivant !"

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 11 Novembre 2017

Décidément, je me suis bien amusé le week-end dernier, aussi, voulant varier un peu les plaisir, je me suis fixé de préparer une nouvelle armée pour NPoW : des Russes.

Je vais dans un premier temps choisir une liste d'armée figée et m'y tenir, pas question de partir dans toutes les directions et de faire de multiples unités que je ne pourrai jouer, sans  avoir un objectif précis de peinture. La liste une fois choisie, je commanderai les figurines nécessaires. Je pense prendre des Campaign Games Miniatures, marque que j'affectionne tout particulièrement.

 

Comme pour mes deux armées précédentes, j'ai commencé par les généraux car j'aime bien et surtout, je les avais déjà.

Figurines Old Glory 15mm.

 

Dans un second temps, en attendant l'arrivée du colis, je peindrai mes quelques marqueurs de pertes....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 9 Novembre 2017

Retour à la salle en ce dimanche matin, salle un peu humide car il n'a cessé de fortement  pleuvoir toute la nuit et il y a eu quelques infiltrations ....

Après avoir joué deux fois mon armée Française le samedi, je vais jouer mes Autrichiens ce jour. C'est un peu moins souple car la plupart des généraux sont classés "mauvais", ce qui implique que pour les manoeuvres, je dois lancer un D4.

Mon premier partenaire en ce dimanche matin sera Claude. J'avais déjà entendu parler de lui mais n'avais jamais encore eu l'occasion de le croiser. On me l'avait décrit comme des plus agréables et sa réputation n'est pas usurpée. C'est un garçon blagueur au rire communicatif et j'ai pris autant de plaisir à jouer avec lui que quelques semaines plus tôt avec Matthieu à "L'Art de la Guerre".

Nos voies de ravitaillement sont à l'opposé l'une de l'autre et nous plaçons sans le savoir nos leurres exactement en face de nos zones respectives. Là encore deux villages, l'un à prendre, l'autre à défendre. Le long de son village Claude positionne sa défense en s'appuyant outre sur le village mais aussi sur un champ. son aile gauche est protégée par un bois qui empêchera de ce côté toute tentative de débordement.

Mon infanterie en ligne et soutenue par de l'artillerie, "arrose" copieusement un régiment léger Français qui s'est aventuré un peu trop loin. L'unité de Grenzer (à l'extrème gauche) débordera l'artillerie française.

L'infanterie légère part en déroute après avoir été entamée au tir puis attaquée de flanc par les fantassins hongrois. Pour appuyer l'attaque des Grenzer, une batterie à cheval s'est mise en position de feu.

Une fois le leurre découvert, la division de cavalerie autrichienne se rue à l'assaut de la colline ... elle bifurquera  ensuite pour tenter de prendre le village défendu par les Français, de dos ..... un tour trop tard, elle échouera à un mouvement du village.

Mon leurre est également découvert, la division française se réoriente afin d'attaquer le village défendu par la division de grenadiers ... celui-ci ne sera pas pris.

La bataille se termine par une victoire significative (8pts à 2), il m'aura manqué juste un tour (un manque d'allant de la part du général de cavalerie) pour remplir l'ensemble des objectifs de cette bataille.

Une chose est sûre, cependant, j'ai passé un moment des plus agréable et joyeux, merci encore à Claude pour ce beau partage.

 

La dernière partie me voit affronter Philippe, le Niçois, que j'avais déjà joué il y a deux ans et il m'avait mis une sacrée raclée avec ses Anglais. Là, il joue une forte armée française et surtout une grosse division de Garde.

Philippe doit défendre un village qui s'avère être un véritable "bunker" : impassable pour l'artillerie et la cavalerie, protection et couvert de 2 et infanterie réduite à V2 soit 2,5cm par mouvement, sans compter, bien sûr, qu'il est interdit de faire des mouvements de groupe. Voilà ce que je dois tenter de prendre ..... et comme il n'y a pas d'autre objectifs à attaquer (à part sa ligne de ravitaillement) je dois quand même attribuer des points sur ce village quasi imprenable.

Ma division d'infanterie ne voudra pas se suicider pour tenter de prendre cet objectif, craignant de perdre trop de troupes pour un résultat incertain.

Il le défendra avec une petite division qui suffira largement à cette tâche. Sa "grosse" division de la Garde à pour objectif de défendre les plantations près du village et de bloquer toute tentative vers la zone de ravitaillement,

Grenadiers Français et Autrichiens se fusillent pour la possession des champs.

Sur l'autre aile, ma division de cavalerie à également fort à faire avec un régiment de carabiniers, d'une classe largement supérieure à mes cavaliers légers. Les lourds cavaliers Français sont appuyés par une grande batterie, elle même soutenue par le 3ème régiment de grenadiers de la Garde. Je tenterai bravement de passer en lançant mes hussards à la  charge. Ils bousculeront les carabiniers qui seront repoussés en bout de table mais ces derniers sauront réagir au bon moment.

N'ayant pas atteint ce que je m'étais fixé, je perds la bataille 7pts à 3.

En bref, tous mes objectifs sont remplis : 4 belles parties avec des adversaires très agéables, j'ai enfin pu prendre plaisir au maniement de la règle dont les mécanismes me semblent aujourd'hui moins obscurs et j'ai pu marquer plus de points que les fois précédentes (21pts cette fois-ci).

Quant à mon cher complice Philippe, il gagne le tournoi de fort belle manière avec un total de 39 points sur les 40 possibles, difficile de faire mieux. En ce qui me concerne, je finis à une honorable 6ème place. J'ai hâte de remettre ça l'an prochain, mais avant il y aura un tournoi prévu à Limetz en février....... to be continued, donc......

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 7 Novembre 2017

Depuis 3 ans, nous participons avec Philippe au tournoi "Napoleonic Principle of War" (NPoW) en 300pts organisé par nos amis "Lyonnais", Christian, Yves et Damien en tête...

J'ai beaucoup de mal à "rentrer" dans la règle tant elle me parait abstraite mais, peu importe, le principal étant de jouer et de retrouver les copains, je me prête au jeu de bon coeur. Quoiqu'il arrive, je suis sûr de passer un excellent moment.

Mes objectifs sont simples, outre passer un bon week-end ludique et extra ludique, ce dont je ne doute pas, c'est de faire 4 parties sympas avec des adversaires tout aussi sympas, de commencer à appréhender un peu mieux le fonctionnement de la règle et me réconcilier avec elle et enfin, petit défi personnel, faire mieux en terme de points que les deux années précédentes (sur les 40 points possibles, la 1ère année j'avais obtenu 17pts et l'an dernier seulement 12).

Chaque armée a un budget de 300 pts et petite originalité de ce type de tournoi, chacun vient avec 2 armées : une Française ou alliée et une Coalisée, afin de faire se rencontrer des adversaires historiques et qu'on ne trouve pas des incohérences telles que les Anglais de Wellington combattant les Prussiens de Blücher.....

N'ayant que 2 armées (des Français et des Autrichiens) il m'a fallu faire un choix difficile parmi toutes les listes proposées pour ces 2 nations. Mon choix définitif s'est porté, pour les Français sur le corps d'armée du maréchal Soult à la bataille de Ziegelhoff (7 février 1807) et pour les Autrichiens sur le corps d'armée de l'Archiduc Jean à la bataille de Sacile le 16 avril 1809.

 

Sur la journée du samedi, je jouerai mon armée Française sous les ordres de Soult.

Pour la première partie, je me vois opposé à mon pote Lionel qui commande une armée Russe 1807.

Si la bataille se déroule sans trop de difficultés, il me sera cependant impossible de prendre le village que les Russes tiennent. Dommage car c'était mon principal objectif. Cet échec me fera perdre la bataille de justesse car si je l'emporte sur la perte des effectifs, les points que devaient me rapporter ce village vont me manquer au moment du décompte final. C'est une défaite 6 pts à 4. Ce fut une belle "mise en jambe", une partie sympathique et acharnée.

 

La bataille du samedi après midi me voit affronter Julien et ses Austro Russes en 1814.

A chaque fois que j'ai eu le plaisir de rencontrer Julien ce fut difficile et très intéressant. DE plus c'est un joueur très plaisant à affronter.

Pour cette bataille, j'ai non seulement un village à prendre mais aussi un à défendre ce qui ne sera pas une mince affaire tant les Russes peuvent disposer de troupes nombreuses. Je décide d'abandonner un objectif possible, un pont sur la gauche de mon dispositif car je ne peux prendre ou défendre tous les objectifs. Bien m'en prend car Julien est bien décidé à prendre ce pont car il engage une division de cuirassiers que j'aurai eu toutes les peines à stopper.

Je porte mon effort sur le village où une division de grenadiers russes à pris position....

J'arriverai avec chance à les déloger ....

Un régiment placé en carré assure une défense efficace et empêche les cuirassiers de contourner les colonnes françaises. Après plus de 2 heures de jeu, j'obtiens une victoire marginale (6pts à 4) mais une victoire quand même .....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0