Publié le 30 Mai 2019

Je commence à voir la fin de l'infanterie, après ce nouveau régiment, il n'en restera qu'un seul. En attendant, voici une nouvelle unité : le 27th foot "Inniskillings", aux distinctives chamois.

Ce régiment appartenait, à Waterloo, à la réserve d'armée, 6ème division (gl Cole), 10ème brigade d'infanterie britannique (gl Lambert), il était donc embrigadé avec le 4th foot présenté il y a peu. Ce régiment fort de 720 hommes était commandé par le capitaine John Hare qui fut blessé lors de la bataille.

Les figurines sont des Campaign Games miniatures.

 

Seconde unité pour cette semaine, encore une unité de landwehr de Hanovre avec le bataillon Verden (figurines CGM).

Ce bataillon aux distinctives bleues appartenait à la réserve d'armée, 6ème division d'infanterie (Gl Cole), 4ème brigade Hanovrienne (Gl Best)

 

La semaine prochaine, le Duc de Wellington.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 28 Mai 2019

Dernière unité de cette catégorie "troupes lourdes" avec le second élément de fantassins lourds "arme à deux mains".

Ce sont encore et toujours des Perry plastique.

A partir de la semaine prochaine, et sur tout le mois de juin, les troupes moyennes : des lanciers Gallois.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 27 Mai 2019

Hier soir au club, Lionel voulait refaire un partie de "Bataille Empire" afin de se remettre le pied à l'étrier avant les rencontres auxquelles il doit participer au Kremlin-Bicêtre début juin.

Aussi, il m'a aligné l'armée française qu'il compte jouer, je lui oppose une armée autrichienne (armée de Bohême en 1814). On place rapidement le terrain : routes, village, moulin, collines, pont....  et déployons nos armées.

 

La division d'infanterie française a investi le village, les fantassins se sont dispersés dans les bâtiments.

 

La division d'infanterie du général Graf von Fresnel monte à l'assaut...

La division Autrichienne engage au feu les fantassins Français cachés dans les bâtiments.

 

Le régiment de grenzers de la division Hardegg, équipés de canons de bataillon de 3£, attaque le moulin où se sont repliés les fantassins légers Français...

 

Au centre le reste de la division d'avant garde du général Hardegg engage une division française positionnée sur une colline. Les hussards Hongrois font dérouter un régiment qui n'a eu le temps de se placer en carré.

Le second régiment de hussards a attaqué de flanc la batterie française puis dans son mouvement de poursuite a engagé le régiment d'infanterie française qui, en désordre, est détruit par les cavaliers Autrichiens.

 

Sur l'autre aille, une forte division de cavalerie lourde française fait face à la division de grenadiers du général Splenyi.

 

Les carabiniers Français ont détruit un régiment de grenadiers qui n'a pu se mettre en carré.

La batterie autrichienne a disparu après la charge des cuirassiers Français. Un carré résiste toujours alors que les grenadiers Hongrois ont engagé la batterie à cheval isolée.

 

Après 5 tours, et vue l'heure tardive, nous décidons d'arrêter la partie. Aucune des deux armées n'a dérouté. J'ai perdu 19 pts sur les 32,5 pts de cohésion de mon armée autrichienne alors que Lionel a perdu 18 pts sur les 22 pts de cohésion de son armée. Ce fut une belle soirée bien agréable sur un jeu qui nous séduit de plus en plus.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 26 Mai 2019

Retour à Limetz en ce dimanche matin pluvieux.

La quatrième partie s'annonce encore une fois des plus difficile car je dois affronter mon ami Lyonnais Damien qui commande une redoutable armée "Croisés" dont le corps principal est formé de 6 chevaliers impétueux élite. Son armée est, en plus, relativement nombreuse avec pas moins de 26 unités.

Les deux armées sont déployées. Son aile droite est formée de lanciers et d'arbalétriers pavois, son centre par ses redoutables chevaliers élite et son aile gauche par des levées impétueuses.

Ce coquin de Damien m'a réservé une surprise, en appui de ses levées, il a mis en embuscade deux archers et une cavalerie lourde..... moi qui espérait attaquer les levées, me voici maintenant très hésitant...

Au centre, j'ai pris la colline avec mes lanciers ...... mon cavalier léger s'est infiltré entre les deux lignes et fonce vers les bagages qu'il finira par prendre.

Les deux lignes de chevaliers prêtes au choc.

Les almogavares attaquent le bout de la ligne des Croisés formé d'arbalétriers qui ne pourront résister.

L'attaque sur les levées se précise. L'une d'elles avait tenté de contrer le LC infiltré.... cette levée est prise de flanc par mon arbalétrier qui reçoit un soutien d'un LI et d'un lancier.

Sur l'autre aile, les almogavares lancent l'assaut final sur les levées.

La partie se termine par une seconde victoire mais que ce fut dur et plaisant à la fois.

 

 

Dernière partie avec Bruno et son armée "Empire Latin d'Orient"

Les deux armées sont déployées et un terrain infranchissable coupe le terrain.

Mes LI décident de prendre la colline boisée où Bruno a placé deux marqueurs d'embuscade....

Surprise, c'est son corps allié Couman que Bruno a habilement caché dans le bois

Désolé mais cette photo est bien floue, cependant elle montre bien les combats furieux qui ont lieu dans cette colline boisée. J'ai pris des pertes mais Bruno y perdra son général allié.

Sur mon aile gauche, les Almogavares des deux corps prennent en force la broussaille, l'objectif étant de pousser plus avant et d'attaquer les lanciers et les arbalétriers ennemis mais ceux-ci sont soutenus par deux chevaliers qui vont bien freiner mon ardeur.

Au centre, les lanciers et les chevaliers espagnols se sont positionnés pour l'inévitable choc.

Dans la broussaille, les Almogavares sont sous le feu des arbalétriers.

Dans la colline, les LI finiront par détruire tous les montés qui s'y trouveront, un lancier et un arbalétrier sont venu soutenir leur attaque et vont contrer les cavaliers Coumans qui sont enfin sortis du bois.

Les montés ont disparu mais l'un d'eux a réussi à s'échapper et foncent sur les bagages qu'il finira par prendre. Manque de chance, la prise des bagages scelle l'issue de la partie. J'avais bien amené un arbalétrier pour le détruire au tir (il avait déjà deux pertes) avant qu'il ne les prenne mais un sauvetage heureux (j'ai fait 5 au dé de tir +1 contre monté et il fait ...6 sur son lancé) lui permet de le faire.

Au centre, les chevaliers ont fini par se contacter et je subis là encore quelques pertes. Ce fut une belle bataille avec un Bruno des plus agréables à affronter. A la fin de la bataille, l'armée de Bruno est à deux points de la démoralisation ce qui indique s'il en est la dureté des combats.

Encore une fois, ce tournoi de Limetz fut d'une belle facture et devient un incontournable du circuit AdG.

 

Le classement :

Rang / Nom / Prénom / Club / Points / N°de liste / Armée / Nb unités
1 ELOY Boris IPO 400 187 Croisés Tardifs 22
2 LEFEBVRE Patrick ACLEB 384 175 Français Féodaux 22
3 HERAUT Jean-Louis CTF 373 209 Chevaliers Teutoniques 23
4 MISSON Etienne Isolé 1 366 181 Communes Italiennes 22
5 BRICAULT Mickaël ACLEB 344 237 Lithuaniens 25
6 ROUDIL Cédric Achille 339 184 Byzantins Comnène 21
7 FRANCONY Robin CDL76 328 187 Croisés Tardifs 24
8 DEJOUX Bruno Achille 313 189 Empire Latin d’Orient 23
9 HAZARD Olivier CCJH 300 162 Beja 28
10 BALLAUD Guillaume Isolé 2 298 175 Français Féodaux 23
11 MARTINEZ Lionel ACLEB 296 184 Byzantins Comnène 22
12 DEFOUR Florent Achille 288 175 Français Féodaux 26
13 OLIER Kevin CCJH 276 181 Communes Italiennes 21
14 MELET Gilles Isolé 3 270 183 Allemands Féodaux 24
15 MOITIE Thomas Isolé 4 263 180 Normands de Sicile 21
16 RENIER Thibault Les Nerviens 255 209 Chevaliers Teutoniques 24
17 BLANC Yves CTF 254 179 Ecossais des Iles et Highlanders 25
18 MOLIERE Thierry IPO 246 148 Espagnols Féodaux 24
19 CHOQUET Joffrey Chtis Statèges 241 184 Byzantins Comnène 22
20 GIBERT Damien CTF 238 186 Croisés 26
21 BERLANDI Paul Chtis Statèges 213 194 Egyptiens Fatimides 22
22 NOE Jacques Immortels 204 183 Allemands Féodaux 25
23 QUEVAL Franck CDL76 202 187 Croisés Tardifs 24
24 MORVAN Lionel BACL 201 181 Communes Italiennes 23
25 RENIER Serge Les Nerviens 200 196 Berbères 32
26 BRICAULT Christian ACLEB 196 183 Allemands Féodaux 24
27 TETARD Thomas CDL76 181 178 Anglo-Irlandais 22
28 BRUTUS Frédéric Isolé 5 179 195 Turcs Seldjoukides 21
29 GRONIER Patrick Avant Sargon 95 202 Touaregs 26
30 IMPAIR CCJH 206 190 Ordre de St Jean 22

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 24 Mai 2019

Après cette première défaite, la seconde partie s'annonce déjà comme des plus importantes car si je perds à nouveau, l'issu du tournoi ne s'annonce guère brillant. Pour cette deuxième bataille, je suis opposé à Michaël et ses Lituaniens alliés Teutoniques.

La partie va être des plus difficile car jamais je n'ai réussi à gagner contre lui, que je sois bien placé, que le terrain me soit favorable, rien n'y fait, je perds toujours. Mais, malgré cela, j'aime jouer avec Michael car en plus d'être un joueur agréable, nos partie sont toujours intenses et plaisantes et celle-ci ne dérogera pas à la règle.

Les deux armées se font face. Michael a abandonné son aile droite pour concentrer son attaque au centre avec son allié Teutonique et ses lanciers moyens soutenus par la cavalerie lourde lituanienne.

Les lanciers lituaniens investissent la colline où aura lieu la majeure partie de la bataille.

Maintenant, la bataille fait rage, les almogavares se heurtent aux Lituaniens mais ne pourront forcer la décision, pire, ils seront repoussés, laissant libre action aux lanciers ennemis.

Une partie de mes piétons sortent des broussailles afin de mettre une grosse pression sur les chevaliers Teutoniques qui vont résister jusqu'au bout.

Sur l'aile, mes LI soutenus par les arbalétriers montés ont attaqué les arbalétriers Lituaniens..... mais au centre, la charge des chevaliers Teutoniques mettra fin à la partie. C'est une seconde défaite, je me suis malgré tout bien battu car j'ai infligé 19 pertes à Michael.

 

 

La dernière partie du samedi me voit opposé à Thibaut et ses Teutoniques ...... encore une rude affaire à priori.

Son armée, forte de 24 unités est composées de deux corps de chevaliers dont un corps élite, chaque corps possédant 3 LC javelot. Le dernier corps est un corps d'infanterie : lanciers lourds, arbalétriers et levées.

Vue la configuration du terrain, je place mon petit corps d'almogavares en embuscade dans une plantation et les deux arbalétrers du corps d'infanterie en embuscade dans une colline sur l'autre aile. Le centre où devrait se dérouler le principal de la bataille est tenu par mes chevaliers élite et mes lanciers lourds.

L'infanterie et les chevaliers élite de l'armée Teutonique...

Les chevaliers espagnols sont face aux lanciers teutoniques dont deux sont médiocres. Les Almogavares se sont dévoilés et tentent de déborder l'aile ennemie.

Couverts par les arbalétriers embusqués dans la colline, les lanciers espagnols, protégés par leur ligne de tirailleurs, attendent le choc des chevaliers impétueux.

Sur l'autre aile, les Almogavares vont déborder les levées et détruire les tireurs Teutoniques.

Le premier choc a été rude pour les lanciers mais ceux-ci pourront résister jusqu'à la fin de la partie.

Les lanciers Teutoniques ont été bousculés, les Almogavares ont détruit tout ce qui se trouvait en face d'eux.

La partie se termine par une première victoire où je prends malgré tout 15 pertes sur 24. Ce fut une belle rencontre, pleine de rebondissements et de rires. Ce fut un vrai plaisir que de jouer avec Thibaut.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 23 Mai 2019

Dernier tournoi de la saison pour moi avec un court déplacement à Limetz Villez, chez les Carcaiens.

Pour cette manifestation AdG avec un thème "féodal et Croisades" pas moins de 30 joueurs étaient au rendez-vous. De mon côté, j'ai choisi une armée "Espagnols féodaux" qui m'offrait tout ce que je recherchais pour une armée de cette période, même si j'ai pu un instant hésiter avec 3 ou 4 autres listes. Je l'avais organisée de la façon suivante :

- Corps 1 : gl brillant, 4 chevaliers moyens impétueux élite, 2 LC javelot élite (jinetes), 1 archers et 2 lanciers moyens élite (Almogavares).

- Corps 2 : gl ordinaire, 4 lanciers lourds, 4 LI (javelot et fronde), 2 arbalétriers pavois et 1 LC arbalète.

- Corps 3 : gl ordinaire, 3 fantassins moyens impact élite (Almogavares) et 1 archers.

soit 24 unités.

 

Pour la première partie, pas de surprise car Florent m'avait lancé un défi très amical, comme cela devient une habitude bien sympa dans les tournois AdG.

L'ami Florent m'aligne une armée de "Français féodaux" très solide. Le terrain placé devrait pouvoir me procurer de bons axes de défense : broussailles et colline broussailleuse où je pourrai placer mes redoutables almogavares.

Les deux armées déployées.

Mes chevaliers font face aux siens mais mes almogavares lanciers élite vont prendre la broussaille pour appuyer ma défense.

Je lance mes jinetes en avant pour ralentir l'avance des montés Français.

Florent a placé ses chevaliers et ses arbalétriers couvrent les flancs .... mes almogavares ont mis une forte pression aux LI qui quittent les broussailles en urgence.

Les premiers chocs ont lieu, un de mes chevaliers attaque la cavalerie lourde française appuyé par les jinetes et les almogavares. Au centre les lanciers espagnols avancent pour chasser les arbalétriers ennemis.

Jusqu'à présent tout se passe normalement. Mon attaque est placée et ses chevaliers sont un peu trop regroupés pour se déployer, pour le moment, de façon efficace.

Sur l'autre aille, mon petit corps d'almogavares se heurte à quelques montés et aux levées. Les montés Français vont se montrer redoutablement dangereux.

Le choc décisif approche, je ne suis pas trop mal placé .... j'occupe, comme je le souhaitais, les broussailles des deux ailes, la colline centrale avec mes LI et dans la plaine, nos deux corps de lanciers se neutralisent. Les chevaliers se sont positionnés pour la charge finale.

Les chevaliers Français ont lancé, en premier, leur attaque et celle-ci va se montrer meurtrière pour les lanciers qui subissent le premier choc. Malgré une contre-attaque des chevaliers espagnols, je suis obligé de m'incliner alors que l'armée de Florent est très près de la démoralisation.

Ce fut une partie des plus animée et intéressante avec un adversaire agréable qui n'a jamais rien lâché mais de cela je n'avais aucun doute. Au plaisir de pouvoir rejouer avec toi, Florent.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 21 Mai 2019

Avant dernière unité de troupes lourdes. Après les lanciers lourds, voici les fantassins lourds "arme à deux mains".

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 19 Mai 2019

Suite des aventures de cette armée anglaise pour "Bataille Empire" avec une nouvelle unité d'infanterie de ligne.

Figurines CGM et portes étendards AB.

Ce régiment, 4th foot "King's Own", aux distinctives bleues, appartenait à la réserve d'armée, 6ème division d'infanterie britannique (gl Cole), 10ème brigade (gl Lambert). Il comptait, à Waterloo, environ 700 hommes sous les ordres du lieutenant-colonel Francis Brooke.

 

Enfin, quelques décors avec le début de la peinture des bâtiments. Ceux-ci, à l'échelle 10mm viennent de chez Total Battle Miniatures. Nous avions joué avec nos bâtiments 6mm, mais il y avait un réelle disproportion avec nos figurines 15mm, et prendre des bâtiments à cette échelle du 15mm "envahissait" un peu trop la table de jeu, aussi le 10mm est-il un bon compromis. Certes les figurines sont un peu grandes mais rien de bien grave.

 

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 16 Mai 2019

Une nouvelle unité d'infanterie de ligne pour cette armée anglaise 1815 avec, cette semaine, le 32nd foot régiment "Cornwall" aux distinctives blanches.

Ce régiment appartenait à la réserve d'armée, 5ème division d'infanterie britannique (Gl Picton), 8ème brigade (Gl sir J. Kempt).

Ce régiment (1er bataillon), fort de 700 hommes était commandé, à Waterloo, par le major J. Hicks

Les figurines sont des Campaign Games Miniatures.

 

puis un groupe de 2 généraux de divisons, CGM également

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

Suite des troupes lourdes avec cette seconde unité de lanciers lourds. Ce sont toujours des figurines Perry plastique.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0