Remplacer DBM

Publié le 5 Octobre 2007

Depuis déjà quelques temps, on annonce la fin de la règle DBM. 
Celle-ci est jouée depuis une quinzaine d'années un peu partout dans le monde. Elle est l'oeuvre de deux auteurs anglais : Phil Barker et Richard Bodley-Scott et a connu depuis sa création, au début des années 90, de profonds changements. On en est aujourd'hui à la version 3.1.
Aujourd'hui, on sait que la règle n'évoluera plus car les deux auteurs se sont séparés pour écrire chacun de leur côté une nouvelle règle antique-médiévale dont le but est, à plus ou moins long terme, de remplacer DBM.

Pourquoi la fin de cette règle si fédératrice ?
Pour plusieurs raisons à mon sens :
     - Une certaine lassitude touche petit à petit les joueurs, et seuls les "accro" à la règle ont du mal à s'en détacher. On cherche autre chose, sur une autre période pour certains ou de nouvelles sensations sur l'antique-médiéval.
     - La volonté et l'envie des joueurs a changé, ce qui paraissait innovant il y a dix ans est aujourd'hui peut être dépassé.
     - On préfère certainement une règle plus simple, où on favorisera plus la jouabilité.
    - On recherche, également, des parties plus courtes en 2 ou 3 h au lieu des 3 ou 4 h habituellement à DBM, c'est ce qu'ont compris les auteurs de FoW (Flames of War)
     - Le fait que la règle ne soit pas traduite en Français, ce qui a freiné dans l'Hexagone son développement. Il est vrai que Phil Barker emploie une langue très hermétique.

Les deux partenaires d'hier, ont sorti (il y a quelques mois pour DBMM) ou vont sortir (en février pour FoG) leur régle antique-médiévale.
Je n'ai que très peu de recul pour réellement les juger mais cela ne m'empêche pas d'avoir un avis et de ne pas porter au pinacle une des deux règles et de détruire systématiquement l'autre. J'ai des préférence, il est vrai, mais je pense sincèrement que ces deux règles sont bonnes et que l'on pourra jouer aux deux (voire aux trois si l'on garde DBM) si on le désire.

                        
Les deux règles se pratiquent avec des figurines de 15mm soclées sur des éléments qui gardent les mêmes dimensions que DBM. Un point déjà très positif pour les joueurs qui n'avaient pas envie de resocler leur figurines

dbmm-1-.jpg
     - DBMM (De Bellis Magistrorum Militum) est la nouvelle règle de Phil Barker. Elle est sortie il y a quelques mois, mais n'est pas encore distribuée en France. Il faut donc passer par internet pour se la procurer. 
D'apès ce que j'ai pu lire et voir, DBMM est un digne successeur de DBM. Il a les défauts de ses qualités. Phil Barker n'a pas changé en profondeur la méthode et le système qui a fait son succès. 
La règle est sobre (trop ?), il n'y a pas d'images et les quelques graphiques doivent suffire (mais est-ce vraiment le cas? ) pour expliquer et comprendre les manoeuvres à réaliser.
De plus, il n'est apparemment pas prèvu de traduction française pour le moment. Je crois savoir qu'un groupe de joueurs qui s'intéressent de près à cette règle, ont entrepris de faire des clarifications afin de répondre aux questions que pourraient se poser les joueurs.
DBMM, à la fois simplifie et complique DBM, simplifie par certaines phases de jeu et améliore le côté parfois "artificiel" de son prédécesseur, quelques améliorations au niveau du commandement sont de bonnes idées. Le complique car les phases de combat sont différentes selon que l'on est dans son tour de jeu ou celui de l'adversaire. On multiplie donc les combinaisons ce qui a tendance à alourdir le jeu.

fog-1-.jpg
     - FoG (Field of Glory) qui s'est appelé à l'origine "Art of War" est la nouvelle règle de Richard Bodley-Scott. Sa sortie est prévue pour février 2008, en même temps que les deux premiers livrets d'armées sur la Rome antique et la fin de la période médiévale : "Rise of Rome" et "Storm of Arrows".
Il est prévu également une sortie, quelques mois plus tard, de deux nouveaux livres d'armées ; plusieurs autres devraient suivre. RBS est  soutenu par Osprey et bénéficie de son expérience et de sa très riche documentation.

Le livre de règles, à l'inverse de DBMM, devrait être richement décoré, les exemples de situations de jeu devraient être expliqués et décortiqués. Le système se veut innovant dans le sens d'une plus grande jouabilité et d'une grande fluidité du jeu. 
De plus, des traductions dans plusieurs langues sont prévues pour faciliter la diffusion. La règle devrait, dès sa sortie, être distribuée en France. Beaucoup d'atouts qui risquent de faire pencher la balance en faveur de FoG.
Petit inconvénient (si du moins s'en est un ! ) le coût global des livres et livrets d'armées.


Maintenant, attendons que tout cela se décante, et que la sortie prochaine de FoG nous permette de faire un réel choix entre les deux (mais y sommes nous obligés ?)
Pour le moment, je continue à jouer, avec énormement de plaisir, à DBM malgré les "petits" défauts que peut avoir cette règle.

Rédigé par thierry

Publié dans #DBM

Commenter cet article