Peinture d'un char pas à pas

Publié le 24 Octobre 2007

Après la peinture pas à pas d'un fantassin, voici la peinture pas à pas d'un char pour le jeu "Flames of War".

Pour compléter ma compagnie US, j'ai choisi d'ajouter un platoon des mythiques chars Sherman.
Le modèle que je vais peindre est un Sherman M4A1 de la marque Battlefront - Flames of War utilisé par l'armée américaine de 1942 jusqu'à la fin de la guerre. Ce char a  été décliné dans de nombreuses versions.

Après ouverture de la boite, le char apparait en kit, résine et métal : corps, tourelle, canon, mitrailleuse, chenilles et j'ai décidé de lui ajouter des éléments externes tels qu'une caisse, un bidon....
kit.JPG
Un léger travail sur les pièces (ponçage, ébarbage..) et l'ensemble est collé. Le char prend alors tout son aspect.

montage.JPG
Les deux éléments sont, chacun, collés sur une base cartonnée afin que la manipulation soit plus pratique pour la phase de peinture.
Une couche d'apprêt gris foncé est passée sur toute la surface du char qui, une fois sèche, est recouverte à son tour par la première couche de la couleur de base : Humbrol n°116 vert foncé US matt.

peinture.JPG  finition-peinture.JPG

Dans une deuxième phase, les deux éléments sont "brossés" avec un mélange de la couleur de base éclaircie.
Les chenilles sont peintes (Humbrol n°53 - métal, réhaussé d'une pointe de couleur rouille). Les éléments complémentaires sont peints de la couleur souhaitée.

Le char est, maintenant, presque terminé, il ne me reste plus qu'à ajouter les différentes marques distinctives : étoile, immatriculation, marque d'unité (armored division) ainsi que le nom du char donné par l'équipage - ici TWEETY.
Les décalconanies utilisés sont de la marque Battlefront et fournis avec la boite du platoon de Shermans ainsi que ceux de la marque I-94 Enterprises.
sherman-fini.JPG  sherman-fini-2.JPG

Ce modèle a été relativement rapide et très plaisant à peindre et le résultat obtenu me satisfait.

Rédigé par thierry

Publié dans #Flames of War

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article