DBM : Rapport de bataille (5)

Publié le 30 Novembre 2007

Nouveau rapport de bataille, ce sera le dernier pour cette année 2007.
Cette
semaine, encore une rencontre historique, toujours avec Robert, en antique. Nous rejouons un des affrontements entre les Daces de Décébale et les Romains de l'empereur Trajan.

lire l'article historique sur les "guerres daciques".

Il joue la liste 56 du livre 2 des armées DBM : "Early Imperial Roman" (Romains haut empire). Robert en find--ploiement-romain.JPG tacticien me prépare plusieurs surprises.
Il n'y en a pas dans l'organisation qu'il a choisie - 4 corps - 3 petits et un très gros comme à son habitude. Les surprises ne viennent donc pas de l'organisation mais de ce qu'il va mettre dans ses corps d'armées.
     - corps 1 : général en chef, 12 légionnaires, 10 auxiliaires supérieurs, 9 tirailleurs, ..........4 balistes montées et un éléphant. (première surprise : force de frappe avec les balistes et puissance redoutable avec cet éléphant qui ne craint pas grand chose).
     - corps 2 : Il est plus classique avec 7 éléments soit un général, 3 cavaliers et 3 cavaliers légers.
     - corps 3 : un général et un cavalier léger (!) ...... une surprise qui va s'avérer payante car ce seul cavalier léger va bloquer mes Sarmates.
     - corps 4 : un corps allié............ Sarmate (surprise finale) composé de 7 éléments de chevaliers.
Son armée compte 48,5 équivalents éléments et démoralise à 24,5.

d--ploiement-dace.JPG

lire l'article sur les "daces à DBM"

De mon côté, je reste classique dans la composition de mon armée dace (livre 2 - liste 52 : "Dacian") :
     - corps 1: Décébale, 21 guerriers, 4 falxmen, 8 archers inférieurs soit 34 éléments démoralisation 12
     - corps 2 : un général, 20 guerriers, 4 falxmen, 6 archers soit 31 éléments démoralisation 11
     - corps 3 : c'est le corps "léger" pour occuper les terrains accidentés : un général, 5 cavaliers légers et 12 tiraileurs soit 12 équivalents éléments démoralisation 4
     - corps 4 (allié) : MON sarmate composé de 10 éléments de chevaliers.
L'armée dace compte 87 éléments et démoralise à 43,5.
J'ai un gros avantage numérique.


Après le traditionnel lancer de dés, je suis défenseur. Une fois encore, le terrain est de mon côté de table et ne va guère m'aider.
Premier lancer de manoeuvres : mon Sarmate fait 1 et n'est donc pas fiable. Est-il intimidé par le seul et unique cavalier léger qui lui fait face et qui semble bien redoutable ?
Les autres dés ne sont pas meilleurs et je suis déjà obligé de me lancer vers l'avant même si cela ne m'arrange pas. Sans l'appui sur l'aile de mes chevaliers Sarmates, la partie sera rude car Robert de son côté a placé ses Sarmates ( les traitres) en face d'un corps de guerriers qui n'ayant pas les points nécessaires fonce vers eux.
l--gionnaires.JPG  approche.JPG

Les jets de dés de Robert sont efficaces et il manoeuvre habilement afin de placer comme il faut les éléments qu'il estime nécessaires afin d'encaisser le choc des guerriers daces qui insouciants se précipitent au devant de tous les dangers possibles sur un champ de bataille qui devient de plus en plus un piège. 
Tout ça à cause de ces maudits Sarmates qui font 3 au deuxième tour, puis 1 au troisième, quatrième et cinquième tours de jeu. Le cavalier léger leur semble de plus en plus dangereux, en effet à 2000 contre 12, il vaut mieux être prudent. Le Sarmate le sera, prudent, toute la partie.....jusqu'au moment où sentant que la bataille se perd ....changera de camp.
premiers-combats.JPG
                                                                          cliquez sur la photo pour agrandir

Laissons ce traitre dormir tranquillement et rapprochons nous de l'autre aile où un combat inégal s'est engagé entre la cavalerie lourde romaine et la cavalerie légère dace. Cette dernière craque petit à petit même si entre-au-coeur-des-comabts.JPGtemps elle a reçu l'aide des javeliniers. Ceux-ci ne font que retarder l'échéance.

Quant au Sarmate de Robert, il s'en donne à coeur joie, et avec ses quelques malheureux éléments, il anéantit un corps de guerriers et  tue Décébale ce qui met fin à la partie, au massacre devrais-je dire. 

J'ai détruit en tout ....2 pauvres éléments romains, mais encore une fois la partie a été plus que plaisante avec un adversaire contre qui j'adore jouer.




Ah oui, j'oubliais, pour le "fun", nous avons voulu voir avec Robert pendant encore combien de temps (de jets de dés) le Sarmate allait-il rester non-fiable...... et bien, il est redevenu fiable au ...........premier lancer.

Rédigé par thierry

Publié dans #DBM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guy de la Horde d'Or 92600 ASNIERES 02/12/2007 10:22

BonjourSamedi prochain une après-midi D.B.A amicale à la Horde d'Or.Cela te dit ? Il y a dimanche 02/12/2007 20 inscrits.http://amdba.over-blog.com/article-14264288.html

Dacedusud 01/12/2007 21:05

Toujours autant de chance aux dés à ce que je vois mon frère !!!Le Sarmate aété timide jusqu'au bout et voyant la partie achevée s'est enfin décidé, mais tardivement, à bien vouloir combattre.Dace du Sud est un peu déçu que Dace du Nord n'est pas écrasé cette bande de lopette romaine que notre ami Boby t'a opposé.Ce n'est que partie remise. La prochaine fois joue tes amerlocs de FOW face à ses romains et on verra bien qui rira le dernier. Quoique avec le peau que tu as aux dés tu pourrais même perdre.Très bon rapport de bataille, comme d'habitude. Bise du sud mon frère Dace.

thierry 01/12/2007 20:15

merci de ton commentaire.C'est effectivement très plaisant car les périodes historiques sont nombreuses et très diversifiées. Mais le principal est d'avoir avant tout un bon groupe de potes avec qui s'amuser. On vient aussi petit à petit au fantastique et autres jeux d'escarmouchesAmicalementThierry

Chien sauvage 01/12/2007 19:31

C est toujours plaisant à lire, merci.C est doamage que dans ma region le jeu d histoire ne soit pas tres prisé.Chien sauvage