Les Parthes

Publié le 9 Mai 2008

Naissance du royaume Parthe
En 238 av JC, Arsace 1er, souverain de la Parthie et vassal des Séleucides, proclame son indépendance. En 212 av JC, les Séleucides mènent une campagne de plusieurs années et reprennent l'Arménie et la Parthie.
Alors que les cités grecques subissent les premières incursions Romaines en 197 av JC, les Parthes prennent une place de plus en plus importante.
Perdant l'autonomie offerte par les Romains, les cités grecques et la Macédoine tombent après un ultime soulèvement et deviennent Province Romaine.
Les Parthes détrônent les Séleucides et occupent toute la Perse et la Mésopotamie.
Ces deux grands empires n'allaient pas tarder à se trouver face à face. 

Les Parthes et Rome

En 63 av JC, les Romains n'ont plus qu'un sérieux ennemi en orient : Les Parthes.
Au début pris pour des barbares, les Romains vont vite voir à qui ils ont à faire.
En 53 av JC, Crassus perd plusieurs légions à la bataille de Carrhée. Depuis Cannae, les Romains n'avaient pas subi une telle défaite.
Les archers de la cavalerie légère Parthe, ainsi que leurs cataphractes se sont montrés redoutables en écrasant les fantassins de la légion romaine.

Rome ne tentât plus rien contre la Parthie, et se contentât de garder les frontières de la Syrie et de la Palestine. Il fallut attendre Trajan pour reprendre une campagne contre les Parthes, il fut victorieux en 115 ap JC et répara l'affront subit 2 siècles plus tôt.

Deux ans plus tard son successeur, Hadrien, décida de quitter la Parthie, les guérillas coûtant trop cher à Rome. En 117, la Parthie fut de nouveau indépendante.

La fin du royaume des Parthes
Depuis le premier siècle av JC, les Parthes avaient une organisation féodale, avec une grande influence hellénistique héritée des Séleucides. Mais très vite la culture Perse reprend le dessus. Les guerres avec Rome ont affaibli l'autorité de la dynastie des rois Parthes.
En 224 ap JC, Ardachir renverse le roi parthe et fonde la dynastie des Sassanides et ainsi essaie de recréer l'empire de Darius. Il y parvient presque, il reconquit toutes les provinces jusqu'à l'Indus, mais essayant de reprendre le Palestine et la Syrie il s'oppose aux armées romaines et rebroussa chemin.
Ce royaume restant dans ses limites imposées par l'Indus et l'empire Romain, s'affaiblit petit à petit à force des guerres incessantes, et s'effondra à l'arrivée des Arabes et de l'islam en 627 ap JC, pourtant la culture Perse des Sassanides influença fortement la formation de la civilisation islamique.

Rédigé par thierry

Publié dans #Historique

Commenter cet article

thierry 10/05/2008 09:05

Damned, je suis démasqué ;-D

Nicolas 10/05/2008 08:17

Une futur armée 10 mm ? ;-)