Warmaster 10mm : Rapport de bataille - Grecs vs Parthes.

Publié le 13 Avril 2009

Belle après midi en ce lundi 13 avril.
Je suis allé chez Marc pour une bataille Warmaster Ancients en 10mm. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pu ressortir les figurines de cette échelle et rejouer à cette règle si amusante, en fait depuis octobre et une partie d'iniation faite à Robert au sein du club, et je me sentais plus que rouillé. Ce n'était pas la préparation optimale pour rencontrer un adversaire tel que Marc.

D'abord le format. D'un commun accord, nous optons pour 1200 pts. Ensuite, le choix de l'armée, j'ai trois options : Indiens, Parthes et Romains république. Je choisis les Parthes qui, par leur nombre limité de types de troupes, me semblent les plus adaptés à une reprise.

Rendez-vous est pris pour 14 h, la partie va durer 3 h. Je ne sais pas encore ce que Marc va m'opposer....il hésite entre les Grecs et les Celtibères. Il choisis les Grecs, armée qu'il maîtrise parfaitement....il m'épargne le Celtibère qui serait trop compliqué pour moi et mon armée presque tout cavalerie.

Les armées :
Parthes : 3 généraux, 4 unités de cataphractes, 1 unité de chameaux cataphractés, 6 unités d'archers montés, 2 unités de milice (lanciers), 1 unité de milice (archers) et 1 unité de tirailleurs d'infanterie.

Grecs
: 3 généraux, 7 unités d'hoplites, 1 unité d'hoplites d'élite (spartiates), 5 unités de peltastes, 1 unité de cavalerie légère, 1 unité de cavalerie lourde et 1 unité d'hamippois (cette troupe de fantassins peut suivre et soutenir les cavaliers).

Le terrain est placé, les troupes déployées. Le jeu peut commencer. Je redoute de faire des bétises et que la partie aille trop vite ce qui serait frustrant pour nous deux.
























                       les Parthes                                                                     Les Grecs

Mon aile gauche m'avance pas car le général subordonné a raté son ordre. Sur la droite, les troupes montées (chameaux cataphractés et deux unités d'archers à cheval) se placent près du lac. Les fantassins restent en attente.


Bien commandée, sa maigre cavalerie (archers montés et cavaliers lourds grecs - soutenus par des hamippois) se déplace vite et arrive au contact de mes cavaliers qui n'ont pas même eu le temps de se déployer. Le choc est rude et les Parthes rompent très rapidement.






Ils sont obligés de se replier en désordre après avoir perdu déjà quelques éléments. Les combats s'engagent mal sur cette aile.
Je comptais m'appuyer sur le lac pour protéger un de mes flancs mais la charge furieuse bouscule ce que j'avais prévu.





Sur l'autre aile, les quatre unités d'archers montés sont enfin arrivés et harcèlent les peltastes grecs tout en protégeant le flanc des cataphractes qui se sont positionnés pour une attaque. L'ordre est donné....il échoue.

A Marc de jouer. Il lance une unité de peltastes dans les bois et grâce à son excellent commandement (et de bonnes manoeuvres de sa part), il réussi à placer deux unités d'hoplites dont les Saprtiates dans un flanc des cataphractes.


Il manque de réussite dans ses jets de combats et la sauvegarde de mes "blindés" fait le reste. Il perd le combat et est repoussé. Le retour de bâton est sévère et les deux unités explosent.









Les cataphractes poursuivent et se jettent sur deux nouvelles unités d'hoplites dont une est éliminée tout aussi rapidement. La seconde le sera un peu plus tard. J'ai été maladroit et je l'ai laissé s'échapper par un mauvais replacement ce qui m'a fait perdre deux tours et surtout éloigner cette unité qui m'aurait été si utile à la fin de la partie.


Mon aile droite a disparu, les chameaux  et archers montés ont été taillés en pièce par la cavalerie qui s'approche menaçante de ma faible infanterie.

Sur l'aile gauche, la brigade de tirailleurs montés subit, elle aussi, des pertes (tirs, attaques multiples). Marc est à une unité de la rupture, mais j'ai subi de très (trop) lourdes pertes un peu partout.

La fin est proche. L'armée Parthe est aussi à une unité de la rupture. Habilement, Marc encercle une des dernières unités de cataphractes encore présente sur le champ de bataille. C'est l'hallali.


J'ai perdu lourdement,  915 pts (dont les deux généraux subordonnés) sur les 1200 de l'armée alors que Marc n'en a perdu que 300.
Je n'ai cependant pas trop mal joué, fait trop d'erreurs de placement et de déplacements et les principaux points de la règle me sont revenus rapidement. La meilleure connaissance de la règle et surtout le sens tactique de Marc et sa science du jeu ont fait toute la différence. Belle partie.
Je me suis bien amusé malgré cela et je remercie Marc de son accueil et de cette partie si agréable où j'ai appris (et réappris) pleins  de choses.

Rédigé par thierry

Publié dans #figurines 10mm

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :