L'Art de la Guerre : le tournoi du Hainaut - le dimanche.

Publié le 21 Mars 2013

Retour à Leernes le dimanche matin....

Rudy annonce les appariements du 4ème tour, qui va-t'il m'opposer ?

 

Quatrième tour : Renaud Van Lersberghe et ses Premiers Carthaginois ....

 

DSCF1674.JPGJ'avais déjà croisé Renaud sans l'avoir jamais rencontré en tournoi et c'est avec plaisir que je le fais lors de cet avant dernier tour. On a eu le temps dès le vendredi soir de lier réellement connaissance car nous étions voisins au restaurant , on a pas mal discuté et surtout beaucoup rigolé....

Il va m'opposer une belle armée Carthaginoise et la partie, si elle devrait être plaisante sera rude car Renaud joue bien.

Il a organisé ses corps comme suit :

- un corps d'infanterie lourde avec ses lanciers et quelques légers javelot et fronde.

- un corps d'infanterie moyenne avec des grecs, gaulois et espagnols.

- un corps monté dans lequel on retrouve ses chariots lourds impact, un peu de cavalerie moyenne et de la cavalerie légère .... pour un total de 26 unités.

 

 

Je rate une fois encore le placement de la zone côtière et prend alors un éléments infranchissable (un petit lac). Une plantation se place à sa gauche, il y mettra ses fantassins légers et tout à côté, ses lanciers. Face à eux, je place mon corps non fiable : chars lourds et mon infanterie moyenne impact élite. A partir de là, mon plan est simple, je vais prendre la plantation car ce ne sont pas ses maigres troupes légères qui peuvent arrêter mes troupes impacts. Je suis plus nombreux et surtout beaucoup plus puissant. Mes chars lourds devront occuper les lanciers pendant ce temps. Une fois la plantation prise, je pourrai me rabattre sur le flanc des lanciers tout en poussant mon avantage avec les chars .... du moins c'est le plan .....

DSCF1682.JPG

Au centre, face à mes lanciers lourds, il a placé ses moyens impétueux (gaulois et espagnols). Je suis suffisamment lourd et nombreux pour accepter le combat...

Sur l'autre aile, il place ses montés (chars lourds et cavaliers) face à mes chars soutenus par l'extrémité de la ligne de lanciers et quelques archers.

Je place mes chars sur la pente de la colline pour bénéficier de la hauteur au moment du choc ce qui compensera son impact. De toute façon, je ne vais rien précipiter de ce côté, je vais jouer en flanc "refusé" car c'est sur l'autre aile que la bataille doit (devrait !) se jouer.... enfin, c'est ce que je crois.

Au premier lancer de dé, Achille fait un nouveau caprice ...... ça c'était pas prévu ! Renaud en profite pour attaquer au plus vite car il a bien compris le danger. Il prend soin de ne pas rendre fiable cet âne d'Achille, mais attaque partout où il peut ...

DSCF1680.JPG

Si le Tétu ne veut pas combattre, ça va être dur car le centre se bat à deux corps contre un et son aile de monté est plus puissante que la mienne.... Rien à faire, il ne veut décidemment pas .... La partie avance et je vois avec désespoir la belle occasion qui s'envole, même si maintenant Achille redevient fiable, il sera trop tard ..... Renaud entre dans la zone du "Bouillant" ce qui le rend automatiquement fiable .... mais effectivement, c'est trop tard. Il a beau attaquer, le Chichille, il ne fait que retarder l'inévitable....

DSCF1683.JPG

Renaud remporte la partie. Je lui ai pris 17 points sur 26. C'est rageant, pour une fois, ce ne sont pas les dés qui me trahissent (ils ont été corrects tout du long) mais un fait de jeu : la non fiabilité de mon général alors que le plan était clair et pour une fois simple.

Renaud a parfaitement joué le coup et a su saisir sa chance, bravo a lui. Ce fut une partie des plus sympathique, pleine de renversements de situation, de tactique et très amusante..... bref un excellent moment de jeu.

 

Ma situation ne s'arrange pas, je touche le fond du classement. Ma dernière partie devrait se faire contre un adversaire qui comme moi, côtoie les profondeurs.

 

Cinquième et dernier tour : Michel Sauvage et ses Assyriens.

 

DSCF1685.JPGDécidemment j'en aurai eu tout le week-end des chars lourds impacts.

Je ne connaissais pas Michel avant ce tournoi et c'est un garçon très agréable à jouer. Il débute dans la règle et est encore hésitant. Il ne faut pas partir trop confiant et faire bien attention.

Je vais faire une partie très sympa et comme nous ne jouons plus rien ni l'un ni l'autre à part le plaisir d'être là, je vais prendre mon temps pour lui expliquer certaines choses et l'empêcher de faire certaines manoeuvres qui pourraient le mettre dans des positions trop délicates au tour suivant.

 

Je place ma zone côtière (Michel hésitera, il ne l'a avoué à la fin du jeu, à placer le long de celle-ci ses chars ... il aurait du !). Il dispose un corps très faible d'archers et de cavaliers moyens. Face à eux, j'ai mon infanterie lourde et mes archers qui vont s'en donner à coeur joie.

 

DSCF1687.JPG

Au centre, il y a une plantation dans laquelle il embusque 4 archers, j'ai placé face à elle mes fantassins moyens impact.

Sur l'autre aile, on trouve une autre plantation, mais de mon côté cette fois-ci où j'embusque 2 chars et un lancier. Le reste de mes chars est en attente au delà de la plantation et face à eux, il pose ses chars lourds et ses cavaliers arc. Il va perdre beaucoup de temps à essayer de contourner le terrain et se trouve face à mes chars qui l'attendent.

DSCF1688.JPG

Les combats s'enchaînent et les pertes montent vite. Je prends un peu de temps pour expliquer mes mouvements à Michel et à lui montrer quelques petites astuces du jeu qu'il ne connaissait pas...

DSCF1690.JPG

La partie se termine sur un match nul faute de temps. Il a perdu 21 points sur 24 et j'en ai perdu 11 sur 27. Ce fut une partie bien sympa.

 

Résultat des courses, le "Hainaut" est un beau tournoi qui prend au fil des ans une ampleur de plus en plus importante (l'an dernier 17 joueurs et cette année 28). L'organisation est sans faille et l'accueil de nos amis Belges (Rudy et tous les membres des Compagnies d'Ordonnances) très chaleureux ... merci à eux.

Je termine à la 21ème place, c'est pas terrible mais je me suis bien amusé et c'est bien le principal.

Quant au podium :

  • 1er - Patrick Tahon (Ch'tis Stratèges)
  • 2ème - Thomas Maistriaux (Diables Noirs)
  • 3ème - Boris Eloy (IPO)

Il est à noter que le vainqueur gagne une armée AdG peinte qui annonce le thème du tournoi de l'an prochain, à savoir les Croisades.

 

Pour finir, un petit coucou très amical à Claude, que j'ai revu avec grand plaisir et qui était venu faire une démo de la règle napoléonienne "Drums&Shakos Large Battle".

D-S.jpg

Image de la bataille empruntée sur son site.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :