La convention de Ballainvilliers 2010

Publié le 13 Décembre 2010

Cet article, le 500ème du blog, vous propose un compte-rendu de la "Convention Parisienne de jeu d'Histoire", organisée par la famille Bricault dans le charmant cadre du château de Ballainvilliers. Le samedi 11 et dimanche 12 décembre ...

12690833 BallainvilliersMaladrerie

.... étaient présentés plusieurs tournois de jeu d’Histoire avec figurines (FoG, DBA, AdG, HOTT) ainsi que plusieurs jeux en démonstrations ......

PC110812.JPG

Les joueurs AdG :

Patrick, Bertrand M., Francis, Olivier, Roland, Borix, Philippe, Alain B., Pascal, Bertrand J. plus Alain et moi même...

 

J’ai donc participé au tournoi AdG à la tête d’une armée Gauloise composée de 27 unités répartis en trois corps comme suit :

- gl compétent, 4 unités de gaesatis MI élite, 2 unités de LI javelot et 4 unités de Cv moyenne.

- gl ordinaire, 6 unités de HI, 2 unités de Cv moyenne, 2 unités de levées.

- gl ordinaire non fiable, 6 unités de MI et une unité de LI arc.

Pour un total de 100pts imposés par la règle.

 

P9280363.jpg1er tour : Gaulois contre Cathaginois d’Hannibal

Ce premier tour du tournoi « L’Art de la Guerre » de Ballainvilliers m’oppose à Alain, notre arbitre, que j’avais rencontré il y a deux ans sur Warmaster Ancients. La partie avait été alors plus que sympathique et cela s’annonce sous de bons auspices.


Il m’aligne une armée Carthaginoise 10mm. La dernière fois que cela s’est produit, c’était avec les troupes de Sébastien et cela avait fait très mal….

Son armée compte très classiquement des infanteries lourde et moyenne, des tirailleurs, des éléphants ainsi qu’une cavalerie plus lourde que la mienne et de la cavalerie légère numide javelot, cavalerie légère qui me manque cruellement en V1…. Mais le plus important, c’est son commandement qui est très largement supérieur au mien et cela va jouer un grand rôle dans la partie.PC110815.JPG

 

Un bois occupe mon aile gauche où il place deux embuscades, le centre droit étant couvert de deux éléments de terrain rocailleux.

Il a l’initiative et nous ne déployons tous les deux que  seulement deux corps d’armée. J’ai mis mon troisième corps (général ordinaire non fiable et ses 6 unités de fantassins moyens impétueux) en marche de flanc. Le sien est soit en marche de flanc soit en embuscade dans le bois.

Il gagne également l’initiative de l’attaque et avance résolument ses éléphants encadrés de troupes moyennes solides. Son aile de cavalerie harcèle mes flancs.

Les premiers combats ont lieu dans la rocaille où les éléphants rencontrent les gaesatis. Ses troupes lourdes s’opposent aux miennes et nos cavaleries se combattent.

 

PC110818.JPG

Partout, les combats sont indécis. La marche de flanc est fiable mais tarde à rentrer, la sienne également… Quelques mauvais jets de dés me mettent en difficulté à certains endroits stratégiques. Son excellent commandement lui donne les points nécessaires pour rallier alors mes rares points me servent aux manœuvres.

PC110823.JPG

 

Enfin la marche de flanc rentre chassant du bois l’embuscade créée par le troisième corps carthaginois composé uniquement de cavaliers moyens et légers…. c’est bien tardif et même si mon infanterie moyenne se déplace rapidement, elle est ralentie dans son avance par les numides….

Au centre la décision se fait peu à peu…. Les Carthaginois enfoncent le centre gaulois impuissant. La partie se termine. Carthage reste maître du terrain alors que l’armée gauloise déroute….

 


L’armée carthaginoise a subi 18 pertes. Ce fut une belle bataille âpre et engagée avec un adversaire plus qu’agréable.

 

2 ème tour : Gaulois contre Romains PatriciensPC110835.JPG

C'est contre Olivier que va se jouer ce second tour. L'adversaire est de taille. Olivier est un compétiteur redoutable et la partie risque d'être bien compliquée...

Il me présente une armée Romaine très tardive, puissante, solide et qui n'arrange guère mes impétueux Gaulois.

Je décide donc de faire une nouvelle marche de flanc avec le même corps ... Grosse erreur !

Il dispose son infanterie lourde au centre en face de mon infanterie lourde. L'affrontement sera sauvage et violent..

PC110844.JPGSur l'aile droite, face aux gaesatis, se trouve ses auxilia et sa cavalerie légère. Il retarde mon avance pied à pied..

PC110841.JPG PC110845.JPG

 

PC110843.JPGSur l'autre aile, il n'y a que mes deux cavaliers moyens (en attendant que rentre la marche de flanc qui tarde) pour ralentir l'avancée de la lourde cavalerie Romaine.... Si elle rentrait maintenant, elle pourrait tomber sur le dos du Romain qui s'expose. Olivier se positionne puis décide d'attaquer le flanc des fantassins lourds...


Encore une fois, le général Gaulois manque de conviction et tergiverse. Il rentre mais la cavalerie romaine est maintenant trop engagée pour que le Gaulois puisse  être réellement efficace. Le temps qu'il gagne la zone des combats, il sera trop tard...


La défaite dans ces conditions est inévitable. Je n'ai pu que faire 12 pertes à l'armée romaine, mais ce fut une belle bataille, vive et très amusante... Je n'avais jamais rencontré Olivier en tournoi. Il s'est avéré être aussi redoutable que je le craignais mais c'est un adversaire très fair-play et très agréable à jouer.

 

3 ème tour : Gaulois contre Babyloniens KassitesPC110849.JPG

En cette fin de samedi, c'est Patrick et ses Babyloniens Kassites qui se présentent. Je connais un peu Patrick pour l'avoir rencontré, il y a quelques années, lors d'un tournoi DBM.

C'est un joueur solide, précis et bien sympa.

Son armée Kassite est constituée de chars légers et lourds qui vont se montrer dévastateurs et d'une infanterie qui va appuyer l'attaque de ses chars.

J'essaie de pièger Patrick en ne déployant que deux corps d'un côté de la table de jeu afin de l'attirer le plus possible vers moi et ce bord de table duquel devrait arriver, je l'espère, cette marche de flanc que je fais à nouveau, me disant qu'elle finira bien par rentrer au moment opportun..... re-grosse erreur !

PC110848.JPGPatrick attaque de toute la puissance de son armée les fantassins et cavaliers Gaulois présents sur la table. Il sait que s'il détruit suffisamment de troupes avant l'arrivée des fantassins moyens, l'armée sera perdue.

PC110853.JPG

La bataille se déroule à l'endroit prévu mais mon célèbre général a l'excellente idée d'être non-fiable cette partie. Il lui faut donc un 6 pour redevenir fiable puis un 5 ou un 6 pour rentrer ...mais de 6, il ne fit jamais !

Dans ces conditions, l'armée gauloise ne peut qu'être battue. J'ai à peine égratigné les Babyloniens qui s'en tirent avec 7 pertes.

Bon, il va falloir utiliser une autre tactique que la marche de flanc .... ça ne marche pas !!

  PC120854.JPG

Pour détendre l'atmosphère (pourtant déjà bien détendue) Borix fait le clown et réoriente la ravine "Aide de Camp" en .... un large sourire !

 

Retour à Ballainvilliers le dimanche matin de bonne heure après une soirée bien agréable avec mon frère et un copain Poitevin, Christophe, qui ont participé au tournoi FoG...

3 défaites sur 3 parties le samedi, je me retrouve au fin fond du classement ... on ne peut pas faire plus au fond, je suis bon dernier.

Qui vais-je rencontrer ce dimanche ?

 

4 ème tour : Gaulois contre Romains Haut Empire.PC120856.JPG

C'est contre Pascal que se fera cette 4ème rencontre. Je connais Pascal pour le croiser régulièrement sur les différentes conventions. C'est un joueur sympa et la partie devrait être enlevée car ni l'un ni l'autre n'avons envie de jouer la montre. Il nous faut à tous les deux une victoire et il faudra bien que la décision se fasse d'un côté ou de l'autre. Aussi pas d'hésitation ...à l'attaque et en plus sur du Romain, que du bonheur !

Je n'ai pas de question à me poser pour la marche de flanc car Pascal qui a l'initiative, place une zone côtière. Nos armées sont face à face déployées en ordre de bataille.


PC120855.JPGLes premiers mouvements ont lieu et rapidement les troupes s'engagent...

PC120857.JPGMes gaesatis sur l'aile droite soutenus par la cavalerie affrontent la cavalerie romaine, mon centre d'infanterie lourde et mon aile gauche de fantassins moyens sont face à la légion.

Les troupes se rendent coup pour coup ... je gagne d'un côté puis perd d'un autre ... la bataille fait rage, les Gaulois tentent d'enfoncer le centre Romain qui s'affaiblit. Mes fantassins moyens poussent leur avantage. Le nombre l'emporte sur la qualité. Le Romain est bousculé mais cette victoire n'est pas sans pertes.

PC120860.JPG PC120863.JPG
PC120866.JPG PC120867.JPG
PC120869.JPG PC120871.JPG

Si l'armée Romaine a craqué, l'armée gauloise a bien souffert, 24 pertes sur 27

Encore une partie intéressante et un adversaire que j'aurai plaisir à rejouer.

PC120873Voici l'état du champ de bataille en fin de partie et le peu de troupes restantes en comparaison des forces alignées en début de combats.

 

5 ème tour : Gaulois contre Carthaginois.PC120874.JPG

Ce dernier tour me fait affronter l'armée qui m'était opposée en début de tournoi : les Carthaginois.

Cette fois, c'est Francis qui les commande. Je rencontre ce joueur pour la première fois et cela va être une partie débridée et très intéressante où le Gaulois cherchera  à se venger de ces Carthaginois qui lui ont fait tant de mal au premier tour.

 

Je décide de faire à nouveau une marche de flanc avec le même général, celui qui s'est montré si "brillant" jusqu'à maintenant, afin de perturber mon adversaire.

PC120876.JPGIl aligne une armée solide : cavalerie lourde, moyenne et légère, infanterie élite pour la plupart et trois éléphants, fort heureusement médiocres.

PC120881.JPGLa bataille s'engage, indécise. Francis commet l'erreur d'attaquer mes LI dans la broussaille avec deux cavaliers légers numides qui ne résistent pas longtemps aux javeliniers gaulois. Il hésite alors car maintenant, sur cette aile je suis plus nombreux et ma position est meilleure car tenant la broussaille, je menace son flanc. Il n'ose pas s'engager.


J'attaque résolument son centre avec mon infanterie lourde qui pourra encaisser le choc des éléphants et contrer son infanterie d'élite. Mes cavaliers font jeu égal avec la cavalerie ennemie. Les combats sont rudes et les pertes s'accumulent...

PC120879.JPG

 

Enfin le corps d'infanterie moyenne, en marche de flanc, rentre et au bon moment ce qui emporte la décision.

Le Carthaginois craque et son armée part en déroute.

J'ai quand même perdu 17 unités pendant cette si plaisante partie. Merci à Francis qui s'est avéré être un adversaire valeureux et combattif.


Résultat final, je finis 7ème sur 12 à 1 point du 6ème (232 contre 231).

Olivier sort grand vainqueur ... félicitations à lui !

J'ai passé un excellent week-end et j'en remercie encore les organisateurs.


Quant à mon armée gauloise, il faut s'attendre à avoir des pertes avec ce genre de troupes impétueuses, mais c'est une armée très "fun" à jouer.

En V2, la liste offre encore plus d'options de jeu. Des cavaliers lourds sont possibles ainsi que deux cavaleries légères toujours bien utiles....


Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :