Scénario pour "Tactique" : Friedland (14 juin 1807)

Publié le 29 Janvier 2012

« On ne surprend pas l’ennemi deux fois en pareille faute » avait dit l’Empereur….

Bennigsen avait fait jeter à la hâte trois ponts sur l’Alle et avait accéléré le passage des troupes. Il put placer son armée sans encombre. Le gros de la cavalerie à l’extrème droite, Gortschakoff à droite, la Garde au centre, Bagration à gauche et la réserve était restée en retrait derrière l’Alle.

L’armée russe se trouvait donc dos à la rivière ….

« On ne surprend pas l’ennemi deux fois en pareille faute » …..

Jeter l’ennemi dans l’Alle était le but que tout le monde, jusqu’au moindre soldat, assignait à la bataille.

 

Ce scénario retrace les combats entre le corps de Ney et celui de Bagration. La difficulté était encore une fois de pouvoir modéliser une telle bataille sans que les effectifs engagés ne surchargent la surface de jeu mais qu’on puisse avoir grâce aux réserves le sentiment de jouer une « grosse » bataille napoléonienne…


La carte :

 Friedland.jpg

 

Les ordres de bataille :

Français – 25 unités / démo. 9

Napoléon 1er – Gl en chef – cdt : 5

6ème corps – Maréchal Ney (sous général)

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1ère division - Gl Marchand – offcier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

2ème division - Gl Bisson - officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

Brigade de cavalerie – Gl Colbert – officier sup.

2 unités de cavalerie légère (2élts) – hussards et chasseurs

 

Réserve :

1er corps – Gl Victor (sous général)

1 unité d’artillerie lourde (2élts) – Gl Sénarmont – officier sup.

1ère division – Gl Dupont – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

2ème division – Gl Lapisse – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

3ème division – Gl Villatte – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

Brigade de cavalerie – Gl Beaumont – officier sup.

2 unités de cavalerie légère (2élts et 1élt) – hussards et chasseurs

Brigade rattachée – Gl Lahoussaye – officier sup.

1 unité de cavalerie lourde (2élts) – dragons

 

1ère division de grosse cavalerie – Gl Nansouty – officier sup.

3 unités de cavalerie lourde (2élts) – cuirassiers et carabiniers

1 unité d’artillerie légère (1élt)

 


 

Russes – 20 unités / démo. 7

Gl Bennigsen – Gl en chef – cdt : 3

Corps du Gl Bagration (sous général)

2 unités d’artillerie lourde (1élt)

Division de chasseurs – Gl Bestuscheff – officier sup.

2 unités d’infanterie légère (3élts)

1 unité de cavalerie légère (2élts) - hussards

Division d’avant-garde – Gl Markow – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie lourde (4élts) – grenadiers

Division d’infanterie– Gl Osterman – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie lourde élite (4élts) – grenadiers Pavlovski

Division de cavalerie – Gl Koshin – officier sup.

2 unités de cavalerie lourde (2élts) – cuirassiers

1 unité d’artillerie légère (1élt)

 

Corps de réserve – Gl  Somow – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

Garde russe – Division d’infanterie – Gl Mallutin – officier sup.

1 unité d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie lourde élite (4élts) – grenadiers du corps

 


 

PLACEMENT :

Russes :

- La Garde à la droite du dispositif

- la division de cavalerie, de chasseurs et d’avant-garde dans la boucle de l’Alle

- La division Osterman à gauche du dispositif

- La réserve est hors table et rentre au choix du joueur à l’extrême gauche.

Français :

Toutes les troupes sont dans les deux hexagones de leur bord de table.

- La 1ère division du corps de Victor (Gl Dupont) est placée à gauche du dispositif, ainsi que les dragons de Lahoussaye.

- L’artillerie de Sénarmont est placée au centre à 3 hexagones de son bord de table.

- Le corps de Ney est à droite du dispositif.

- Le corps de réserve (Gl Victor) et le corps de grosse cavalerie sont hors table (la grosse cavalerie est située à gauche) et ne peuvent rentrer qu’à partir du 4ème tour.

 

SCENARIO :

- Les fantassins russes ont des unités à 4élts (particularités nationales).

- Si on joue avec le système d’ordres, les ordres d’attaque donnés à l’infanterie russe coûtent 1 pt de plus. Ex : l’ordre «Percée» qui coûte habituellement 5 pts coûtera 6 pts aux Russes.

- Pour représenter l’intrépidité de Sénarmont, sa batterie est à 2élts et tire avec 1 D supplémentaire.

- L’Alle ne peut être franchie que sur des ponts ou à Friedland. Pour simuler la bousculade, chaque unité russe qui désire sortir de table (Friedland) ou passer sur l’autre rive de l’Alle (pont), le fait sur un lancer de 4+. En cas d’échec, l’unité est bloquée et empêche la fuite des autres unités.

- L’Alle provoque un recul impossible. L’unité devant le faire, perd autant d’éléments que de cases de repli non effectué, comme le préconise la règle (6.7.1 repli)

 

CONDITIONS de VICTOIRE :

Détruire (repousser) l’armée adverse OU rester maitre du champ de bataille.

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :