Scénario pour "Tactique" : Ligny (16 juin 1815).

Publié le 23 Décembre 2011

Toujours dans ma volonté de modéliser de la façon qui me semble la plus adaptée possible au jeu, voici mon dernier scénario : la bataille de Ligny, qui eut lieu le 16 juin 1815 (en même temps que les Qautre-Bras) et qui opposa les troupes françaises sous les ordres de l'Empereur aux Prussiens de Blücher.

ligny_by_Ernest_Crofts.jpg

Avec ce scénario, vous avez maintenant les trois batailles majeures de la Campagne de Belgique.

 

La carte :

Ligny.jpg

 

...et les ordres de bataille simplifiés :

 

Prussiens – 23 unités – Gl Blücher – général en chef – cdt : 4

Gl Gneisenau - sous général

1er corps – Gl Von Zieten – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3 élts)

1 unité d’inf. légère (jaegers) (3élts)

2 unités de landwher (2 élts)

1 artillerie lourde (1élt)

1 unité de ulhans (2élts)

1 unité de dragons (2élts)

 

2ème corps – Gl Von Pirch – officier sup.

4 unités d’infanterie lourde (3 élts)

2 unités de landwher (2 élts)

1 artillerie lourde (1élt)

1 unité de hussards (2élts)

1 unité de dragons (2élts)

 

Renforts  

3ème corps – Gl Von Thielmann – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3 élts)

1 unité de landwher (2 élts)

1 unité de dragons (2élts)


Français – 22 unités – Napoléon – général en chef – cdt : 5

Gl Soult - sous général

Garde impériale – Gl Drouot – officier sup.

1 unité d’infanterie lourde élite (4élts) – grenadiers

1 unité d’infanterie lourde élite (3élts) – chasseurs

1 unité d’artillerie lourde élite (1élt)

 

3ème corps – Gl Vandamme – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3lts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1 unité de cavalerie légère – chasseurs (2élts)

 

4ème corps – Gl Gérard – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3lts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1 unité de cavalerie lourde – dragons (2élts)

 

6ème corps – Gl Mouton – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3lts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

 

Réserve de cavalerie

1er corps – Gl Pajol – officier sup.

2 unités de cavalerie légère -  hussards et lanciers (2élts)

4ème corps – Gl Milhaud – officier sup.

2 unités de cavalerie lourde - cuirassiers (2 élts)


 

PLACEMENT

Prussiens

Sont placés :

Le 1er corps Prussien (Zieten) occupe Ligny et les berges de la Ligne jusqu'à St Amand.

Le 2ème corps (Pirch) est placé près de Sombreffe dans les deux hexagones de son bord de table.

Français

Sont placés :

Les 3ème (Vandamme), 4ème (Gérard) et 6ème corps (Mouton) dans les deux hexagones de son bord de table.

Le corps de Pajol (cavalerie légère) est à l'extrème droite du dispositif.

 

LES RENFORTS

Prussiens

Entrée du 3ème corps (Thielmann) par Sombreffe.

Français

La Garde et le corps de cavalerie lourde (Milhaud) par Fleurus.

 

NOTES

1 - Le joueur Français joue en premier

2 - La Ligne est franchissable par tous (en cas de repli également) sauf pour l'artillerie qui doit emprunter obligatoirement les ponts.

3 - Toute unité qui traverse la Ligne doit s'arrêter (règle de "l'influence du terrain").

4 - On n'est pas considéré comme étant plus haut en défendant la berge.

 

CONDITIONS de VICTOIRE

Napoléon doit anéantir les troupes prussiennes pour ensuite se retourner contre Wellington. Dans ce scénario, il n'y a donc pas d'autre objectif que la destruction de l'armée ennemie.

Chacune des armées démoralise à 8 unités perdues.

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :