Test de la V2 de "L'Art de la Guerre".

Publié le 20 Juin 2010

J'ai profité du passage sur Paris de Christophe pour faire une partie test en utilisant la V2 de "L'Art de la Guerre".

La règle est en pleine mutation et Hervé Caille, désireux de faire participer les joueurs à l'amélioration de celle-ci,  vient de mettre en ligne (voir l'article précédent) une V2 test de sa règle antique médiévale.

P6204068.JPG

Nous avons donc choisi deux armées qui allaient nous permettre de tester quelques unes des nouveautés proposées.

J'ai joué une armée de Huns Héphtalites. Ceux ci m'apportaient des cavaliers arc et nous avions hâte de voir comment ils allaient se comporter avec leur zone de tir réduite de 3 à 2 UD.

J'étais scéptique sur cette évolution même si j'étais persuadé qu'il fallait réduire l'efficacité trop importante des tirs de P6204074.JPGcavalerie.

 

Le fait de venir maintenant à 2 UD de l'adversaire pour tirer, les rend plus vulnérables aux charges ennemies. Lors de cette partie, j'ai tiré et esquivé 2 fois puis j'ai été obligé d'accepter le combat car je risquais de sortir de table sur une nouvelle esquive.

Je pense que l'évolution de ce type de cavaliers tirant va dans le bon sens, malgré tout j'ai pu l'affaiblir au tir avant le combat et celui ci a bien pu avoir lieu ce qui n'était pas évident dans la première version où les cavaliers tirant de très (trop !) loin et esquivant sans cesse étaient quasiment irrattrapables, ce qui n'est plus le cas maintenant et le jeu en devient d'autant plus intéressant.

 

Christophe a joué une armée d'Ostrogoths.

Elle nous proposait deux types de troupes qui ont évoluées : les cavaliers lourds qui maintenant ont perdu un peu de leur cohésion mais qui bénéficient de l'armure en mélée. Ces cavaliers lourds restent solides et opposés aux cavaliers Huns ont eu le sentiment de pouvoir jouer un rôle dans la bataille comme je l'ai expliqué plus haut.

Les fantassins impétueux allaient nous permettre de tester la charge "percutante" qui augmente lors du premier combat les destructions faites à l'ennemi et vérifier le fait qu'il est maintenant plus difficile manoeuvrer et retenir des impétueux.

P6204079.JPG

Le résultat de la bataille importait peu, l'objectif était ailleurs donc pas de compte rendu de bataille comme je peux le faire régulièrement mais juste des impressions sur les évolutions proposées...

Bien que nous ayons gardé, plus qu'à l'habitude, les yeux fixés sur la règle, la partie est restée somme toute très jouable et fluide et nous avons pu constater que les points que nous voulions tester apportent un peu de changement dans le bon sens.

Il est difficile d'être catégorique après un seul test mais le peu que nous ayons pu voir, laisse apparaître déjà d'excellentes choses.

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :