Lugdunum 2013 - le samedi.

Publié le 28 Septembre 2013

Lugdunum 2013 - le samedi.

Le week-end dernier une quarantaine de joueurs "Art de la Guerre" se sont retrouvés à Lyon au "château sans soucis" à l'initiative d'Hervé Caille, créateur de la règle et du club Achille.

Répartis en 3 poules : antique, médiéval et Masters, ce moment ludique fut des plus intéressants. La position géographique de Lyon fait en sorte que cette ville est au croisement des joueurs du nord (nord, Belgique, région parisienne) et du sud (est et ouest - Marseille, Toulon, Toulouse) de la France.

C'est pourquoi, avec mes compères habituels, Boris et Philippe, qui jouaient eux dans la poule "Masters", nous rejoignâmes, dès le vendredi soir, la "capitale des Gaules".

Jouant dans la poule "antique", je présentais une armée Lagides forte de 23 unités. Cette armée solide constituée d'un noyau de piquiers, d'éléphants et d'autres petites choses devait me permettre de faire de belles parties.

Après une bonne nuit de sommeil et un solide petit déjeûner, les retrouvailles avec les organisateurs et les autres participants sont chaleureuses. Je retrouve avec plaisir des têtes connues (et pour certaines croisées la semaine précédente à Lens) ainsi que de nouveau joueurs.

Hervé annonce enfin les appariements du premier tour.... et ce sera ....

Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.

...Vincent Grammelspacher qui joue une armée Séleucide, qui compte 22 unités, très proche de la mienne. Le combat va être rude contre une armée "miroir" : mêmes piquiers, éléphants, cavalerie lourde ..... ça risque d'être peu manoeuvrant et très frontal .... les dés devraient jouer un rôle important et dire que je ne suis pas verni dans ce cas n'est un secret pour personne.

Je ne connais pas Vincent mais c'est un garçon sympathique et jovial, on va passer un bon moment à s'amuser ensemble. Le terrain est anecdotique même si je réussis à placer une zone côtière et une plantation.

Nos deux cavaleries, le long de la côte se font face, nos masses de piquiers également, un de mes éléphants est au bord de la plantation attendant que le sien s'y engage. L'autre groupe avec le second éléphant tente de déborder son aile.

Les combats de cavalerie sont catastrophiques pour moi, je perds tous mes cavaliers alors qu'ils sont du même type que ceux de Vincent .... son éléphant engagé dans la plantation où il subit plusieurs malus est attaqué par un javelinier léger, qui explose (!) .... sur l'aile, mon éléphant, soutenu par deux unités de fantassins moyens, a terminé son avance et se rabat sur le flanc de sa phalange, attaque un piquier en désordre et ... perd le combat (!)...

A ce petit jeu, je finis par perdre la partie, en n'infligeant que peu de pertes à Vincent, c'est rageant car mes attaques étaient bien menées mais pas grand chose n'est passé.

Défaite pour moi. Résultat de la partie contre un adversaire des plus agréables : 13 à 97.

Ce sera la seule victoire du week-end pour Vincent qui finira à la 15ème place.

Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.

Mon prochain partenaire de jeu pour ce second tour sera Stéphane Paris qui est à la tête d'une armée Perses Sassanides, forte de 20 unités. Son armée est petite, mais puissante : cavalerie lourde arc, éléphant, fantassins moyens impact.

Je connais bien cette armée pour en avoir une moi-même et l'avoir déjà affronté plusieurs fois en tournoi alors qu'elle était jouée par Etienne.

Stéphane est un joueur novice en tournoi mais c'est un garçon très agréable à jouer. Nos deux armées vont s'affronter violemment mais mon expérience du jeu et ma connaissance plus importante de la règle vont faire la différence. Cependant Stéphane est accrocheur et ne se rendra pas sans combattre .... il se déploie bien, manoeuvre correctement et ses dés ne le désavantage pas ... bref partie des plus intéressantes avec un joueur qui ne s'en laisse pas compter. Merci Stéphane pour cette belle rencontre.

Résultat : j'ai subi une quinzaine de pertes et c'est une victoire 93 à 17.

Stéphane finira à la 14ème place.

Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.

3ème et dernier tour pour ce samedi .... ce sera avec Luc Delmas et son armée Egyptiens Saïtic.

Je ne connais ni le joueur, qui va s'avérer des plus sympathiques à affronter, ni son armée qui est nombreuse, car il n'y a pas moins de 26 unités. Elle est constitué de lanciers lourds, de chars lourds impact élite et d'une masse de troupes médiocres, archers et lanciers moyens.

Je ne crains pas trop ses lanciers lourds avec mes phalanges, par contre, je dois éviter ses chars lourds et je dois par tous les moyens engager ses troupes médiocres car vu le nombre de troupes que Luc déploie, si je veux gagner, c'est cette masse que je dois détruire.

Mes cavaliers sont en face des chars (...pas top) mais ils pourront être soutenus par un groupe éléphant / fantassins moyens. Une de mes phalange est en face des lanciers lourds de Luc et mon autre groupe de phalange en face des médiocres bien en retrait devant ses bagages.

La partie débute avec la charge des chars sur mes cavaliers qui prudemment attendent la montée et le soutien de mon éléphant qui lui, charge un cavalier léger en désordre qui s'est trop avancé. Avec un facteur de +4, je dois gagner à coup sûr et ayant détruit le cavalier léger je pourrai me rabattre sur le flanc des chars qui approchent ... enfin, ça c'est la théorie, car non seulement le cavalier léger résiste contre toute attente mais de plus inflige une perte à l'éléphant ..... gasp, ça commence mal ! .... mieux, au tour suivant, ayant reçu du renfort, il le détruit .... et un hachis de babar, un !

Les combats de cavalerie, sur cette aile ne tournent pas à mon avantage, heureusement qu'au centre et surtout sur l'autre aile cela va mieux. Après quelques tours, les lanciers lourds sont repoussés. Enfin arrivés au contact, mes phalanges et fantassins lourds ne font qu'une bouchée des fantassins et archers médiocres de Luc. Pour une fois, tout se passe comme je le souhaitais ... mon attaque est bien coordonnée, mon avantage en mélée n'est pas anéanti par de mauvais dés. Après plus de deux heures de jeu, l'armée Saïtique déroute ..... c'est une belle victoire (94 à 16) contre un adversaire très agréable à rencontrer.

Luc finira à la 17ème place du tournoi antique.

Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.
Lugdunum 2013 - le samedi.

Hervé ayant séparé notre poule en deux groupes A et B et avec deux victoires et une défaite, à l'issue de ce premier jour, j'occupe la deuxième place du groupe B et devra affronter le lendemain matin, le premier du groupe A, qui a 3 victoires, le redoutable Philippe Docremont .... partie difficile s'il en est.

 

Petite soirée avec les copains et quelques amis Lyonnais dans un bon restaurant où nous avons dégusté d'excellents produits locaux, liquides et solides ...

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :