Publié le 24 Septembre 2016

Retour aux affaires .....

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas posté, trop occupé par des choses beaucoup plus graves et personnelles, je m'y remets cependant petit à petit .....

Tout d'abord avec cet obusier allemand de 75mm pour Bolt Action. J'ai volontairement placé les servants sur des socles séparés pour plusieurs raisons : les pertes seront plus facilement enlevées, les servants pourront être utilisés avec un PAK 40 et l'obusier pourra ainsi être servi par d'autres servants comme ceux d'une future armée de Fallschirmjaegers.

Ces figurines sont des Black Tree Design.

 

Autre projet en cours de finalisation, une armée AdG "Empire Ottoman" qui devrait être terminée d'ici une douzaine de jours. Il ne reste que 6 unités plus tout le soclage à faire......

Retour aux affaires .....

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Bolt Action WWII

Publié le 27 Juillet 2016

Le Carroccio est un grand chariot à quatre roues portant les enseignes citadines, autour duquel se rassemblaient et combattaient les milices de la Commune.

Défendu par des troupes choisies, pavoisé aux couleurs de la cité et traîné par des bœufs, il portait un mât avec la croix et l'étendard, un autel et une cloche (la martinella), sur la plate-forme le chef donnait ses ordres aux soldats qui devaient combattre jusqu'à la mort. Après la victoire, le carroccio retournait dans la cité au son de la cloche.

En temps de paix, il était gardé dans l'église principale de la ville.

 

Voici ma représentation du carroccio pour mon armée AdG "Communes italiennes" aux couleurs de la ville de Florence. Ces figurines sont des Mirliton miniatures.

Les boeufs sont disposés de façon peu académique afin de rentrer sur la base (habituellement, les couples de boeufs sont placés l'un derrère l'autre).

Cet élément, placé sur une bases de 4cm x 8cm, me servira de "bagage".

Carroccio florentin.

Voir les commentaires

Publié le 21 Juillet 2016

Cela fait un petit moment que je n'avais pas posté .... je ne suis cependant pas resté inactif, j'ai complété quelques armées et peint et ajouté des éléments divers principalement sur mes armées médiévales.

Mais là, c'est une idée qui me tentait depuis un moment que je viens de concrétiser : réaliser une fortification générique pour mes camps AdG.

En effet à AdG, pour la plupart des armées, on peut choisir de fortifier son camp, aussi, dans ce but j'avais acheté il y a quelques années des éléments de fortification chez Museum miniatures, éléments "indépendants" que je disposais tout autour du camp.

De temps en temps, un mouvement malheureux transformait le camp fortifié en village détruit après un tremblement de terre.... aussi j'ai décidé de faire un élément "monobloc" en laissant à l'intérieur l'espace nécessaire (8cm x 4 cm) pour y placer le camp.

Un camp fortifié générique pour AdG.

Prenons exemple sur mon camp "Communes italiennes".

En version "ouverte" .....

Un camp fortifié générique pour AdG.

...et en version "fortifiée"

Un camp fortifié générique pour AdG.

Même topo avec, en autre, mes camps Byzantins, Romains et Germains antiques.... il suffit maintenant de changer juste la "plaque" intérieure pour passer d'un camp fortifié à l'autre ....

Gain de temps (plus besoin de positionner tout autour de la plaque du camp les éléments de fortification) et de solidité.

Un camp fortifié générique pour AdG.
Un camp fortifié générique pour AdG.
Un camp fortifié générique pour AdG.
Un camp fortifié générique pour AdG.

Voir les commentaires

Publié le 4 Juillet 2016

Quelques chevaliers pour AdG.

Pour une fois, ces chevaliers ne sont pas de moi mais de mon fils Michaël qui a un peu joué à DBA il y a une douzaine d'année. Il a eu, à l'époque envie de peindre sa propre armée (des Espagnols médiévaux de chez Touller), voici donc ce que cela avait donné, je me suis juste contenté aujourd'hui de les resocler afin de les harmoniser avec le reste de mes figurines.... pas trop mal pour ses 14 ans de l'époque.

Voir les commentaires

Publié le 30 Juin 2016

Tournoi AdG de Saumur.Tournoi AdG de Saumur.

Dernier opus AdG de la saison qui m'amène cette fois ci à Saumur dans un lieu incroyable : le musée des blindés.

Plus qu'un simple tournoi sur ma règle favorite, c'est, à l'initiative de Xavier et de mon frère Christophe pour l'Art de la Guerre, une véritable convention de jeux qui a été organisée le week-end dernier : jeux avec figurines sur plusieurs échelles et périodes (FoW, Bolt Action, FoG antique médiéval et Renaissance, AdG....) et divers jeux de plateau sous les regards d'un public venu en nombre.

J'ai non seulement joué mais aussi assuré l'arbitrage et une modeste traduction pour aider quelques joueurs car pour la première fois, 3 joueurs Anglais nous avaient fait l'amitié de venir jouer en France, dont le célèbre "Madaxeman" alias Tim Porter..... pas moins de 20 joueurs étaient présents.

 

Joué sur la période antique, ce tournoi nous obligeait à prendre un corps allié ou non fiable, aussi je décidais d'aligner mes "Anciens Bédouins" mais dans une configuriation bien différente que quelques semaines plus tôt à Montivilliers puisque je leur donnais un allié "Mésopotaniens".

 

L'armée était donc composé de la façon suivante :

- corps 1 : général compétent, 5 chameaux moyens arc, 2 chameaux légers arc et 4 LI

- corps 2 : général compétent, 5 chameaux moyens arc et 1 chameaux légers

- corps 3 (alliés) : gl ordinaire, 4 lanciers lourds pavois médiocres, 2 archers médiocres, 1 char lourd et 3 LI

soit une cohésion de 27.

 

Les points "forts" de mon armée : le seuil de cohésion, la panique qu'inspire un chameau à un cheval, le tir et le choix unique du "désert" en défense si je gagne l'initiative.

Les "moins" : un allié presque entièrement médiocre, un faible commandement et un gros manque de percussion pour finaliser mes tirs.

Le tirage au sort me désigne Stéphane Dubrulle de Fronton au premier tour.

Stéphane joue une armée Assyrienne, le sort a fait une bataille quasi historique. Stéphane gagne l'initiative et décide de défendre en "plaine".

Les points forts de l'armée de Stéphane sont en tout premier lieu ses 4 chars lourds impact élite, ses tireurs mixtes et sa cavalerie lourde arc.

La bataille commence, étant attaquant, je concentre mon attaque sur mon aile droite où j'ai concentré mes deux corps de chameaux, je le déborde et menace les flancs de sa cavalerie beaucoup moins nombreuse à cet endroit.

Tournoi AdG de Saumur.
Tournoi AdG de Saumur.

Stéphane ayant placé ses chars au centre de son dispositif les monte résolument au combat pour tenter de soulager la pression exercée sur sa cavalerie. Sur mon aile gauche, mes alliés tiennent en respect son infanterie bien protégés des tirs par leur double protection.

Les archers alliés, soutenus par le char lourd, se disposent pour tirer sur les chars Assyriens et ainsi offrir une menace supplémentaire. Ceux ci font une petite erreur qui va leur coûter la partie : Stéphane divise en deux sa ligne de chars, offrant ses flancs aux contre des chameaux qui s'étaient en partie repliés dans une broussaille proche.

La victoire se dessine petit à petit car le nombre finit par submerger la qualité des troupes Assyriennes.

J'ai eu 14 pertes sur 27 ce qui fait un 90/20 en ma faveur.

 

Tournoi AdG de Saumur.

Second tour avec Bertrand Carnat de l'ACLEB qui commande une armée "Germains" toute aussi nombreuse que la mienne.

J'ai joué récemment plusieurs fois avec Bertrand et à chaque fois cela a été un vrai plaisir car Bertrand est plein d'humour et nos parties ont été très joyeuses.

Je gagne l'initiative sur cette bataille et choisis donc d'être défenseur en "désert". ce qui va fortement handicaper son infanterie lourde et sa cavalerie.

Manque de réussite, au premier tour, mon allié est non fiable et ne jouera pas de la partie, vraiment handicapant quand on sait que j'ai dans ce corps pas moins de 10 unités et affronter 27 troupes ennemies avec seulement 17 troupes peu percutantes peu s'avérer bien délicat.

Je bondis sur son corps allié Gaulois tout en tenant en respect le reste de l'armée Germaine avec le peu de troupes qui me restent, je fais bien quelques tirs mais sans me livrer, j'ai le temps...surtout que sur l'aile les Gaulois sont débordés, bousculés..... Ceux ci déroutent rapidement ouvrant le flanc des Germains. J'ai un corps de chameaux devant la ligne d'infanterie germaine et un derrière.

La bataille se termine rapidement avec la prise du camp ennemi. C'est une nouvelle victoire où je n'ai pris que 7 pertes.

 

Tournoi AdG de Saumur.
Tournoi AdG de Saumur.

Après ce second tour et cette vcitoire qui m'a rapporté pas mal de points, je suis premier et vais affronter pour le troisième tour le joueur classé second : Patrick Tahon qui a un mauvais souvenir de mes chameaux.

Patrick joue une armée de Perses Achéménides très atypique car il a pris le minimum de fantassins possibles et à l'inverse le maximum de cavalerie lourde arc, ce qu'il affectionne tout particulièrement. de plus il a choisi un allié Saka qui lui donne ..... de la cavaleire lourde arc.

Bien qu'il ait une grosse initiative (il a aussi un stratège), je réussis à la lui "voler" et choisis de défendre en "désert" ce qui peut m'avantager et contre Patrick tous les avantages sont bons à prendre..... mais là encore, mon allié sera non fiable sur une grande partie de la bataille jusqu'à ce que Patrick le rende fiable mais au moment où cela n'avait plus aucune incidence sur le déroulement inéluctable des combats.

Patrick joue très bien et me met une pression de tous les instants, ses rares fantassins sont des tireurs à "longue distance" ce qui handicape mes chameaux et sa cavalerie lourde et élite lui offre une double protection que mes bédouins n'ont pas.

Je me replie sur mes bases essayant de retarder au maximum l'échéance fatale, tout en espérant que mes Sumériens se décident enfin à jouer. Il faut dire qu'au déploiement, j'ai fait une grosse erreur en ne montant pas à la limite permise les LI du corps allié ce qui aurait inciter Patrick à jouer autrement, tant pis pour moi.

Je ne peux rien faire que de constater les dégâts. Je n'ai jamais eu le contrôle de la partie, j'ai tout le temps été dans la réaction et à force de subir, tout logiquement, je perds.

Je n'ai fait que 11 pertes à Patrick qui remporte une bataille maîtrisée de bout en bout...bravo.

Tournoi AdG de Saumur.
Tournoi AdG de Saumur.

En cette fin de samedi, j'occupe la quatrième place et devrait affronter Charles Nedelec qui est troisième.

Comme on va passer une bonne partie de la soirée ensemble avec Charles et d'autres joueurs, dont mon grand copain Philippe, on ne va pas se priver de se "chambrer" et gentiment se provoquer.

Il faut dire que si Charles est à la "Horde d'Or" d'Asnières, je joue très régulièrement avec lui à mon club des IPO de Levallois, les deux villes étant voisines. J'aime beaucoup jouer avec lui car c'est un joueur très agréable en gros progrès.

Charles joue "Indiens Classiques" mais sur ses nombreuses compositions possibles que j'ai déjà rencontrées au club, laquelle a t-il choisie  pour ce tournoi ?

 

Il aligne deux corps presque identiques avec entre autre 2 éléphants élites avec LI en protection et 3 unités mixtes et un corps central de 4 chars lourds impétueux élite. Son armée démoralise à 23.

Je gagne à nouveau l'initiative et défends en "désert", je place mes dunes et autres collines escarpées car je sais que son armée sera grandement handicapée par ces types de terrain, petit manque de chance ces terrains sont, pour la plupart regroupés d'un seul côté, laissant un large passage pour un corps d'éléphants et ses redoutables chars lourds....  mon allié décide cette fois ci de participer à la bataille..... bonne nouvelle.

La bataille est enlevée ..... sur mon aile droite, un corps de chameaux s'appuie sur le seul élément de terrain de cette zone (une dune) et tente de déborder l'adversaire mais Charles manoeuvre habilement et contre l'attaque qui est repoussée.

Au centre, mon second corps de chameaux retarde l'attaque des chars lourds en les criblant de flèches....

Sur l'autre aile, les LI du corps allié se rendent mâitres des collines escarpées et les fantassins Sumériens se placent pour recevoir le choc du second corps d'éléphants.

Mon manque de percussion m'empêche de concrétiser les avantages que je peux prendre et cette armée indienne est la pire armée que je puisse rencontrer : les tireurs indiens à "longue distance"  sont redoutables pour mes chameaux, une de mes forces est de pouvoir paniquer les montés ennemis, mais ici c'est l'inverse car l'éléphant panique le chameau, enfin le char lourd impétueux est bien plus puissant à l'impact que mes malheureux bédouins.

La partie s'achève sur un match nul. J'ai pris 17 pertes sur 27 alors que Charles a perdu 21 pts sur 23... il s'en est fallu de peu que la bataille ne soit gagnée.

Tournoi AdG de Saumur.
Tournoi AdG de Saumur.

Pas de chance pour moi sur le dernier tour. Un joueur n'est pas revenu le dimanche, aussi si le joueur qui devait l'affronter le dimanche matin gagne par forfait (100 à 10), l'après midi, en nombre impair, je laisse ma place en temps qu'arbitre. ce qui me permet de me concentrer sur l'arbitrage et d'aider Joffrey, qui ne parle pas Anglais, dans son dialogue avec Dave...... mais c'est quand même un peu frustrant de ne pas pouvoir aller jusqu'au bout.

 

Voici donc le résultat final de ce tournoi si atypique par le cadre magnifique dans lequel il a eu lieu :

1 - Tahon Patrick 453 Perses Achéménides
2 - Cassas Jean Yves 355 Pyrrhus
3 - Porter Tim 342 Perses Achéménides tardifs
4 - Duthil Philippe 309 Chinois Han
5 - Allen Dave 297 Anciens Bédouins
6 - Nedelec Charles 295 Indiens classiques
7 - Dejoux Bruno 295 Francs, Alamans, Burgondes, Suèves
8 - Villaescusa Fred 293 Chinois Han
9 - Baylac Thierry 291 Pyrrhus
10 - Gouret Corentin 280 Empire Assyrien et Sargonides
11 - Moliere Thierry 260 Anciens Bédouins (4 parties)
12 - Moliere Christophe 244 Romains Bas Empire
13 - Saunders Dave 232 Mithridate
14 - Ballaud Guillaume 223 Alexandre le Grand
15 - Carnat Bertrand 221 Germains
16 - Choquet Joffrey 203 Romains Bas Empire
17 - Dubrulle Stéphane 194 Empire Assyrien et Sargonides
18 - Grenon Arnaud 173 Germains (4 parties)
19 - Morvan Lionel 166 Indiens Tamouls
20 - Gerbet Philippe 129 Romains Bas Empire

Voir les commentaires

Publié le 27 Mai 2016

NPoW : Les Autrichiens .... la suite.

Suite de mon armée Autrichienne pour NPoW avec 2 nouveaux régiments d'infanterie "allemande" aux distinctives mauves et vertes.

Ces figurines sont des Campaign Games Miniatures. Elles sont remarquablement gravées et très agréables à peindre.

NPoW : Les Autrichiens .... la suite.
NPoW : Les Autrichiens .... la suite.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 24 Mai 2016

Après une agréable soirée avec les amis, retour à Limetz pour la seconde phase du tournoi. A ce niveau, je vais affronter le toujours jovial Bertrand Carnat et ses Arabes Andalous.

Ce coquin a pris un allié Espagnols qui lui donne une petite force de chevaliers impétueux soutenus par 2 archers et 2 lanciers lourds. Il a un corps d'infanterie constitué de 4 lanciers lourds, 3 archers et 1 LI javelot, le général de ce corps non fiable étant inclus dans une unité de cavalerie moyenne impact. Enfin, son dernier corps est formé de 4 LC javelot et 3 cavaleries lourdes impact.

Bertrand place une zone côtière ainsi qu'une colline escarpée et une broussaille qu'il réussit à placer à peu de chose près dans sa zone de déploiement, il va donc pouvoir axer sa défense sur ces terrains sauf que la colline est placée devant la broussaille et il a peu de troupes capable de s'y placer sans malus, pour ma part, je choisis une route et une autre brousaille qui tombe de mon côté.

Je décide de placer mon corps d'infanterie le long de la zone côtière, les chevaliers du corps en bord d'eau et ce devant son corps de cavalerie. Mon corps de terrain est placé au centre du dispositif, face à son corps d'infanterie et nos deux corps de chevaliers se font face. J'ai l'avantage, car mes chevaliers n'ont pas besoin d'être retenus et de plus ils sont élite.

Le plan marche à merveille, son corps d'infanterie ne peut trop se livrer pour soutenir sa cavalerie menacée le long de la mer par l'avancée de mes fantassins et chevaliers car il craint d'être pris en contre par mes lanciers moyens s'il s'avance trop.

Sur l'aile de cavalerie, la colline escarpée le gêne et ses chevaliers ne peuvent se déployer comme il le souhaiterait, je profite de la situation pour charger avec mes chevaliers à 4 contre 2 .... étant élite avec les débords et un de ses chevaliers déjà touché par mes archers, les Espagnols ne peuvent résister à l'impact des Allemands, son aile craque et les pertes déjà infligées aux autres corps me donnent la victoire.

le tournoi AdG de Limetz : le dimanche.

Dernier tour et pas des moindres ..... en cas de victoire, ce sera un beau tournoi réussi malgré un début un peu chaotique.

Je vais jouer contre Philippe Docremont qui joue une armée Ecossais des Iles et Highlanders, la même qu'il m'avait opposée en finale à Besançon, ce fut une partie très disputée qui s'était soldée par une double démo.

L'armée Ecossaise est "full piétons" avec un peu de LI arc mais surtout pas mal de fantassins moyens arc et de nombreux fantassins lourds A2M .... c'est solide et redoutable.

Philippe gagne l'initiative et choisit de m'attaquer en "forêt", le bois est placé sur le côté droit proche du fond de table, il place ensuite une zone côtière sur laquelle il va appuyer son attaque sans risque d'être débordé de ce côté .... il réussit à placer deux broussailles sur la partie centrale, dans la continuité du bois ce qui me réduit encore plus le terrain, ma cavalerie va être fortement handicapée.

Coup de chance monstrueux, sur les 2 contrôles que je peux exercer sur les terrains, je fais deux "6" et retire les broussailles au grand désespoir de Philippe ....est-ce un signe du destin ?

 

Je déploie mes chevaliers élite le long de la mer et mon gros corps d'infanterie sur ma droite, le chevaliers du corps sont placée à l'extremité dans le but de tenter de déborder ou pour le moins d'intimider la ligne Ecossaise.

Mon petit corps est à nouveau placé au centre du dispositif, sur une colline proche de mon bord de table et son arbalétrier et les archers médiocres du corps de chevaliers sont essayer de contrer au mieux les archers Ecossais .....

L'arbalétrier fait des merveilles en éliminant un tireur Ecossais, les archers médiocres reçoivent chacun 2 pertes mais se maintiendront jusqu'à la fin de la bataille malgré un corps à corps qui aurait dû être meurtrier.

La bataille est très indécise, les pertes s'équilibrent jusqu'au tour fatal ..... il y a 12 combats à faire, dont l'un à +5 pour lui, de flanc sur un de mes fantassins lourds que j'ai un peu sacrifié.

Très logiquement, je perds ce combat de retardement en encaissant 3 touches sur mes 4 de cohésion...... et là, tout bascule, sur le reste des combats, Philippe ne fait que des 1 et des 2 (et une fois un 3 par hasard) alors que je fais d'excellents dés .... le différentiel est meurtrier et avec les pertes qu'il a déjà précédemment subies, il perd la bataille sur ce seul tour.

J'ai eu une quinzaine de pertes sur les 25 de cohésion de mon armée....

 

Avec cette victoire, je finis ce tournoi de Limetz avec 4 victoires et ma seule défaite de début de week-end.

le tournoi AdG de Limetz : le dimanche.
le tournoi AdG de Limetz : le dimanche.

L'annonce des résultats faite par Emmanuel, le président du CCJH me place sur le podium en seconde position juste derrière mon copain Lionel Martinez de l'ACLEB qui avec 4 victoires et une double démo remporte brillamment le tournoi en battant en finale son camarade de club Patrick Lefebvre.

 

Les résultats :

1- Lionel MARTINEZ (ACLEB) - 405 pts - Espagnols Féodaux
2 - Thierry MOLIERE (IPO) - 379 pts - Allemands Féodaux
3 - Hugo TATE (Belgique) -341 pts - Byzantins Nicéphorien
4 - Patrick LEFEBVRE (ACLEB) - 328 pts - Ecossais des Iles et Highlanders
5 - Eudes LEFEVRE (Besançon) - 317 pts - Allemands Féodaux
6 - Boris ELOY (IPO) - 312 pts - Francs et Normands
7 - Philippe DOCREMONT (Besançon) - 308 pts - Ecossais des Iles et Highlanders
8 - Mickael BRICAULT (ACLEB) - 302 pts - Byzantins Nicéphorien
9 - Christian BRICAULT (ACLEB) - 292 pts - Allemands Féodaux
10 - Guillaume BALLAUD (Tours) - 291 pts - Byzantins Maurice
11 - Arnaud PERTHUIS (ACLEB) - 278 pts - Allemands Féodaux
12 - Bertrand CARNAT (ACLEB) - 249 pts - Arabes Andalous
13 - Olivier HAZARD (CCJH) - 241 pts - Principauté d’Arménie
14 - Yves AUBRUN (ACLEB) - 240 pts - Byzantins Nicéphorien
15 - Frédéric HASMAN (IPO) - 226 pts - Allemands Féodaux
16 - Olivier MONROSE (IPO) - 218 pts - Espagnols Féodaux
17 - Frédéric VILLAESCUSA (Auxerre) - 216 pts - Magyars
18 - William LETEURTRE (IPO) - 169 pts - Allemands Féodaux
19 - Lionel MORVAN (BACL) - 158 pts - Saxons, Angles, Frisons, Jutes
20 - Olivier LUCAS (IPO) - 123 pts - Vikings et Leidang

Voir les commentaires