Publié le 12 Avril 2013

Le territoire numide dans l'Antiquité occupait une partie de l'actuelle Algérie.

contraction-de-la-numidie-et-extension-de-la-mauretanie-apr.jpg

Alors que Carthage rayonnait de toute sa puissance, les Royaumes Numides de Gaia, Massinissa et Syphax, avaient atteint un degré de développement exceptionnel sur les plans économique, social et culturel.

Faute de repères précis, il faut remonter à l'histoire de Carthage pour accéder à la chronologie des Royaumes Numides.

Il est difficile de déterminer avec exactitude l'origine des Numides, mais l'hypothèse de l'origine troyenne est possible. Salluste affirme, par ailleurs, que les Massyles auraient été amenés par Hercule, au cours de son périple vers l'Espagne.


cavalerienumideMalgré l'ignorance profonde où nous nous trouvons en ce qui concerne la Numidie jusqu'au IV siècle avant J.C., tout laisse supposer que son développement a suivi le même itinéraire que celui des peuples méditerranéens.

Au plan politique, la Numidie connut des tribus indépendantes, des républiques villageoises, de vastes royaumes dotés d'un pouvoir fort qui s'est superposé aux structures tribales.

 

Quand la Numidie réapparut au IVe siècle avant J.C., elle formait le royaume des Massaeyles avec Siga pour capitale et le royaume des Massyles avec Cirta pour capitale.

Hérodote rapporte que des relations commerciales se développèrent très tôt entre Phéniciens et Numides, favorisant ainsi la pénétration de la langue et de la culture puniques assez profondément dans le pays.

Les Numides apprirent des Phéniciens les procédés agricoles et industriels de la fabrication de l'huile d'olive et du vin, l'exploitation et le travail du cuivre.


cavalier numide

Pendant la deuxième guerre punique (218-202) avant J.C.) Romains et Carthaginois se disputèrent avec acharnement l'alliance des royaumes numides.
Alliée à Hannibal, la cavalerie numide se distingua brillamment. Elle parvint à envahir l'Espagne, la Gaule, traversant les Pyrénées ; puis les Alpes, contribuant à remporter en 216 avant J.C. la bataille de Cannes, la plus célèbre victoire des troupes d’Hannibal, demeurée, à ce jour, dans les annales militaires, comme un exemple de stratégie et de tactique.
La résistance et la robustesse des montures et des cavaliers numides y jouèrent un rôle considérable.
La deuxième guerre punique prendra fin avec la bataille de Zama. Ce sont les troupes numides de Massinissa, ralliées à Scipion, qui contribuèrent à la défaite de Carthage, contrainte alors de reconnaître Massinissa comme roi de Numidie.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Historique

Repost0

Publié le 9 Avril 2013

Les troupes montées ne sont constituées que de chameaux moyens arc. Les figurines sont des Irregular.

 

DSCF1763.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 5 Avril 2013

Il y aura deux types de fantassins pour cette armée :

- des archers, classés "médiocres" (figurines Essex miniatures)

DSCF1709.JPG 

- des fantassins moyens (figurines Old Glory)

DSCF1725.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 2 Avril 2013

Février n'a pas vu de nouvelle unité pour cette projet "Waterloo" en 10mm dû aux divers projets parallèles sur d'autres règles et à d'autres échelles, aussi, je me dois de le relancer ce mois-ci avec une unité emblématique des forces britannique : le 92nd foot ou Gordons Highlanders.

Voici une première figurine (Magister Militum) ainsi qu'un élément de référence (ici une pièce de 1 centime d'euro) pour bien visualiser la taille d'une figurine de 10mm.

DSCF1721.JPG DSCF1723.JPG 

Rendez vous donc à la fin du mois avec l'unité au grand complet .....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 1 Avril 2013

aigle2.gif

Reprise de mon projet "FoG Napoleonic" et avant dernière unité pour cette armée française : l'artillerie à cheval.

Les figurines sont des Essex miniatures.

DSCF1711.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 28 Mars 2013

Après les généraux, voici les roupes légères à pied et montées :

Tout d'abord des javeliniers et archers légers (figurines Essex miniatures) ....

DSCF1707.JPG

DSCF1706.JPG

...puis des montés : chameaux légers arc (figurines Peter Pig)

DSCF1708.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 25 Mars 2013

Voici les premiers éléments de cette nouvelle armée "Etats du Golfe et Oman". Après l'allié Védique, ce sont les généraux de l'armée principale qui sont présentés ici. Les figurines sont des Peter Pig, tirées de leur gamme "Midianites".

DSCF1697.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 23 Mars 2013

Mise en route d'un nouveau projet pour l'Art de la Guerre. J'ai retrouvé tout un lot très disparate de figurines "bibliques" venant de chez Essex, Gladiator, Old Glory, Irregular et Peter Pig.

Le jeu était de savoir quoi faire avec tout ça, j'ai donc ouvert le livret AdG pour chercher ce que je pourrai bien composer et j'ai trouvé une base sur deux armées quasi identiques dans leur composition : des "Anciens Bédouins" et des "Etats du Golfe et Oman". Ces armées ont un noyau de chameaux moyens et légers, des troupes moyennes, des archers et des fantassins légers.

A ce noyau, je peux ajouter pour l"un un allié "Assyrien" que j'ai déjà et pour l'autre un allié "Indiens Védiques" qui était à faire et que je viens de terminer.

Voici donc l'allié Védique de l'armée "Etats du Golfe et Oman"... Les figurines sont des Gadiator miniatures.

- le général.

DSCF1694.JPG

- Une partie des archers "médiocres". Elles ont un "look" un peu différent des indiens classiques car certaines portent des peaux animales .....

DSCF1695.JPG

- les chars légers arc. J'ai volontairement peint des chariots très "simples" quant aux couleurs, tout à l'opposé de la période classique.

DSCF1691.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 21 Mars 2013

Retour à Leernes le dimanche matin....

Rudy annonce les appariements du 4ème tour, qui va-t'il m'opposer ?

 

Quatrième tour : Renaud Van Lersberghe et ses Premiers Carthaginois ....

 

DSCF1674.JPGJ'avais déjà croisé Renaud sans l'avoir jamais rencontré en tournoi et c'est avec plaisir que je le fais lors de cet avant dernier tour. On a eu le temps dès le vendredi soir de lier réellement connaissance car nous étions voisins au restaurant , on a pas mal discuté et surtout beaucoup rigolé....

Il va m'opposer une belle armée Carthaginoise et la partie, si elle devrait être plaisante sera rude car Renaud joue bien.

Il a organisé ses corps comme suit :

- un corps d'infanterie lourde avec ses lanciers et quelques légers javelot et fronde.

- un corps d'infanterie moyenne avec des grecs, gaulois et espagnols.

- un corps monté dans lequel on retrouve ses chariots lourds impact, un peu de cavalerie moyenne et de la cavalerie légère .... pour un total de 26 unités.

 

 

Je rate une fois encore le placement de la zone côtière et prend alors un éléments infranchissable (un petit lac). Une plantation se place à sa gauche, il y mettra ses fantassins légers et tout à côté, ses lanciers. Face à eux, je place mon corps non fiable : chars lourds et mon infanterie moyenne impact élite. A partir de là, mon plan est simple, je vais prendre la plantation car ce ne sont pas ses maigres troupes légères qui peuvent arrêter mes troupes impacts. Je suis plus nombreux et surtout beaucoup plus puissant. Mes chars lourds devront occuper les lanciers pendant ce temps. Une fois la plantation prise, je pourrai me rabattre sur le flanc des lanciers tout en poussant mon avantage avec les chars .... du moins c'est le plan .....

DSCF1682.JPG

Au centre, face à mes lanciers lourds, il a placé ses moyens impétueux (gaulois et espagnols). Je suis suffisamment lourd et nombreux pour accepter le combat...

Sur l'autre aile, il place ses montés (chars lourds et cavaliers) face à mes chars soutenus par l'extrémité de la ligne de lanciers et quelques archers.

Je place mes chars sur la pente de la colline pour bénéficier de la hauteur au moment du choc ce qui compensera son impact. De toute façon, je ne vais rien précipiter de ce côté, je vais jouer en flanc "refusé" car c'est sur l'autre aile que la bataille doit (devrait !) se jouer.... enfin, c'est ce que je crois.

Au premier lancer de dé, Achille fait un nouveau caprice ...... ça c'était pas prévu ! Renaud en profite pour attaquer au plus vite car il a bien compris le danger. Il prend soin de ne pas rendre fiable cet âne d'Achille, mais attaque partout où il peut ...

DSCF1680.JPG

Si le Tétu ne veut pas combattre, ça va être dur car le centre se bat à deux corps contre un et son aile de monté est plus puissante que la mienne.... Rien à faire, il ne veut décidemment pas .... La partie avance et je vois avec désespoir la belle occasion qui s'envole, même si maintenant Achille redevient fiable, il sera trop tard ..... Renaud entre dans la zone du "Bouillant" ce qui le rend automatiquement fiable .... mais effectivement, c'est trop tard. Il a beau attaquer, le Chichille, il ne fait que retarder l'inévitable....

DSCF1683.JPG

Renaud remporte la partie. Je lui ai pris 17 points sur 26. C'est rageant, pour une fois, ce ne sont pas les dés qui me trahissent (ils ont été corrects tout du long) mais un fait de jeu : la non fiabilité de mon général alors que le plan était clair et pour une fois simple.

Renaud a parfaitement joué le coup et a su saisir sa chance, bravo a lui. Ce fut une partie des plus sympathique, pleine de renversements de situation, de tactique et très amusante..... bref un excellent moment de jeu.

 

Ma situation ne s'arrange pas, je touche le fond du classement. Ma dernière partie devrait se faire contre un adversaire qui comme moi, côtoie les profondeurs.

 

Cinquième et dernier tour : Michel Sauvage et ses Assyriens.

 

DSCF1685.JPGDécidemment j'en aurai eu tout le week-end des chars lourds impacts.

Je ne connaissais pas Michel avant ce tournoi et c'est un garçon très agréable à jouer. Il débute dans la règle et est encore hésitant. Il ne faut pas partir trop confiant et faire bien attention.

Je vais faire une partie très sympa et comme nous ne jouons plus rien ni l'un ni l'autre à part le plaisir d'être là, je vais prendre mon temps pour lui expliquer certaines choses et l'empêcher de faire certaines manoeuvres qui pourraient le mettre dans des positions trop délicates au tour suivant.

 

Je place ma zone côtière (Michel hésitera, il ne l'a avoué à la fin du jeu, à placer le long de celle-ci ses chars ... il aurait du !). Il dispose un corps très faible d'archers et de cavaliers moyens. Face à eux, j'ai mon infanterie lourde et mes archers qui vont s'en donner à coeur joie.

 

DSCF1687.JPG

Au centre, il y a une plantation dans laquelle il embusque 4 archers, j'ai placé face à elle mes fantassins moyens impact.

Sur l'autre aile, on trouve une autre plantation, mais de mon côté cette fois-ci où j'embusque 2 chars et un lancier. Le reste de mes chars est en attente au delà de la plantation et face à eux, il pose ses chars lourds et ses cavaliers arc. Il va perdre beaucoup de temps à essayer de contourner le terrain et se trouve face à mes chars qui l'attendent.

DSCF1688.JPG

Les combats s'enchaînent et les pertes montent vite. Je prends un peu de temps pour expliquer mes mouvements à Michel et à lui montrer quelques petites astuces du jeu qu'il ne connaissait pas...

DSCF1690.JPG

La partie se termine sur un match nul faute de temps. Il a perdu 21 points sur 24 et j'en ai perdu 11 sur 27. Ce fut une partie bien sympa.

 

Résultat des courses, le "Hainaut" est un beau tournoi qui prend au fil des ans une ampleur de plus en plus importante (l'an dernier 17 joueurs et cette année 28). L'organisation est sans faille et l'accueil de nos amis Belges (Rudy et tous les membres des Compagnies d'Ordonnances) très chaleureux ... merci à eux.

Je termine à la 21ème place, c'est pas terrible mais je me suis bien amusé et c'est bien le principal.

Quant au podium :

  • 1er - Patrick Tahon (Ch'tis Stratèges)
  • 2ème - Thomas Maistriaux (Diables Noirs)
  • 3ème - Boris Eloy (IPO)

Il est à noter que le vainqueur gagne une armée AdG peinte qui annonce le thème du tournoi de l'an prochain, à savoir les Croisades.

 

Pour finir, un petit coucou très amical à Claude, que j'ai revu avec grand plaisir et qui était venu faire une démo de la règle napoléonienne "Drums&Shakos Large Battle".

D-S.jpg

Image de la bataille empruntée sur son site.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 19 Mars 2013

28 joueuse et  joueurs s'étaient retrouvés le week end dernier à Leernes, près de Charleroi, à l'invitation des membres des "Compagnies d'Ordonnance" pour le tournoi du Hainaut.

Avec mes deux complices des IPO , Philippe et Boris, c'est dès le vendredi après midi que nous mettions le cap vers la Belgique. Le trajet se passe sans encombre et en début de soirée, nous retrouvons Rudy et les autres amis Belges. Le week-end s'annonce joyeux et nos hôtes ont prévu dès ce premier soir un excellent restaurant pour nous remettre de nos "fatigues" du voyage....

 

Une bonne nuit de sommeil et un solide petit déjeûner vont nous permettre de pouvoir affronter tous ces vilains qui nous veulent du mal....... Arrivée à la salle, nous avons le plaisir de retrouver les "nordistes" ... petit à petit, tout le monde pointe le bout de son nez ...après les embrassades habituelles, Rudy annonce les appariements du premier tour .....

DSCF1675.JPG

DSCF1676.JPG

 

Premier tour : Etienne Misson et ses Assyriens

 

DSCF1655.JPG

Etienne, tout en riant, pointe vers moi un doigt vengeur et crie "Revanche !" .... au tournoi d'Aniche, il y a quelques mois, je l'avais rencontré également au premier tour et j'avais gagné.

Pour ce tournoi dont le thème est la période "biblique", je joue mes Mycéniens  :

- corps 1 : général compétent, 4 chars lourds, 3 lanciers lourds (dont un avec support), 2 archers médiocres et 2 LI javelot.

- corps 2 : général ordinaire, 2 cavaleries médiocres, 3 lanciers lourds, 2 archers médiocres et 2 LI javelot.

- corps 3 : général compétent mais non fiable, 3 chars lourds, 3 fantassins moyens dont deux impact élite et 1 LI fronde ...... soit 27 unités.

 

L'armée Assyrienne d'Etienne compte 25 unités. La partie va être rude car c'est un excellent joueur (il est champion de Belgique) et retenu pour les Masters fin avril à Levallois. Son armée est puissante (ses chars ont un impact que je n'ai pas) et un peu plus mobile que la mienne ...

Je pose une zone côtière qui ferme un côté de la table, le reste du terrain est constitué de champs et de plantations. La partie est rapide, manoeuvrière et agressive ... on ne s'épargne pas

DSCF1657.JPG

DSCF1660.JPG

Les dés, favorables à certains moments, défavorables à d'autres, s'équilibrent. Etienne joue bien et je ne fais pas d'erreurs majeures ... j'essaie de pousser au maximum pour le contrer mais je ne réussis qu'à lui prendre 20 unités sur 25 alors qu'il fait dérouter mon armée. Une partie des plus agréables, acharnée ...et comme on dit au rugby : virile mais correcte...

DSCF1659.JPG

 

Second tour : Je retrouve, là aussi, une vieille connaissance : Jean Matagne et ses Babyloniens.

 

DSCF1664.JPG

J'ai joué avec Jean à Aniche et ça s'était très mal passé pour moi ... mes dés m'avaient abandonné et je n'avais rien pu faire alors. J'espère pouvoir défendre mes chances aujourd'hui.

 

Le terrain est mis en place, je rate la possibilité de mettre la zone côtière et choisis un terrain infranchissable. Une plantation est posée de son côté, y fait une embuscade et  place ses bagages deriière ce terrain.

Son armée est l'une des plus petites du week-end (21 unités) mais comme tous les Assyriens, Babyloniens ou Sargonides, très puissante ....

Son déploiement n'est pas optimal et Jean va partir dans des grandes manoeuvres pour se replacer de façon plus favorable ... je me précipite sur lui pour l'empêcher de faire ce qu'il souhaite. Les combats sont acharnés, il fait quelques sacrifices pour améliorer la position de ses troupes. Je réussis à prendre son camp et là, tout bascule .... j'ai un net avantage, je mène au point, j'ai pris son camp, je suis mieux placé .... et plus rien ne passe..... encore une fois, mes dés me trahissent ... que faire ? .... je ne suis pas assez bon joueur pour malgré tout pousser mon avantage et Jean sait en profiter, rétablir dans un premier temps la situation puis prendre la partie. Il gagne en ayant subi 15 pertes sur 21.

C'est un peu frustrant là encore, mais la partie a été pleine de rebondissements avec un partenaire toujours aussi agréable à jouer.

DSCF1666.JPG

DSCF1667.JPG

...mais où est l'adversaire ??? Jean devant la menace s'est replacé en position plus favorable .... Le char lourd se précipite vers son camp....

DSCF1668.JPG

Ses chars se trouvent maintenant face à mes lanciers lourds, à mes chars et quelques archers plus fragiles...

 

Troisième tour : Serge Rénier et ses Elamites...

 

DSCF1669.JPGJouer contre Serge, c'est toujours joyeux, bruyant voire tonitruant. L'ami Sergio me présente une grosse armée Elamite (31 unités) et il va falloir y aller rapidement car vu le monde il n'y a pas de temps à perdre si je veux gagner.

Il dispose de quelques chars lourds et de 2 chars légers, le reste est une masse d'archers médiocres (12 de mémoire) de fantassins moyens et de javeliniers, le tout agrémenté d'un peu de fantassins légers pour faire bonne mesure.

Il déploie en une grosse ligne ses archers, quelques fantassins sont placés derrière eux pour les soutenir. Les chars sont sur une aile, face à Achille et ses Myrmidons et ses javeliniers sur l'autre.

Au premier lancer de dé, le bouillant Achille décide qu'il ne participera pas à la bataille ... du moins, pas tout de suite .... dire que Serge pousse un cri serait léger .. le ton est donné ....

 

C'est la guerre ... ça tire de partout, ça se bouscule, on crie, on chante, on grogne, on éructe .... nos voisins en ont pris plein les oreilles ..... je fais 1, il fait .... 1 .... (rires) .... il fait 6, je fais .... 6 .... (re-rires) ..... il me maudit ....on boit une bière (on est en Belgique, alors comme tous les touristes du monde, on profite des produits locaux ...)

Achille ne veut toujours pas participer ... puis quand il voit la partie bien engagée, il décide de mettre son grain de sel à la cohue générale..... J'arrache la victoire .... je lui prends les 31 unités et lui m'en prend ....26 sur 27. Quelle bagarre !

Au delà du résultat, on s'est surtout bien amusé. On a certes été peut être un peu trop "débordant" à certains moments... mais on est resté dans l'esprit du jeu et on a fait passer le plaisir de jouer avant tout. Merci pour cette partie mémorable Serge.

DSCF1671.JPG

DSCF1672.JPG

 

La première journée se termine, je suis loin dans le classement mais peu importe. Un excellent barbecue nous attend qui va combler tout le monde....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0