Publié le 2 Octobre 2021

Il y a maintenant de nombreux mois, nous avions commencé une campagne sur la règle "Bataille Empire". Nous avions choisi  comme cadre de jeu, la Campagne de Russie (1812) et nous étions 4 joueurs (2 côté Français et 2 côté Russe).

Nous étions sur le point de finir quand le COVID s'en est mêlé, stoppant tout pour une année complète. Il nous restait juste une bataille que nous avons eu le plaisir de faire le week-end dernier.

Petite remise en situation : Deux batailles devaient se jouer en même temps :

- la bataille de Moscou, qui s'est jouée en octobre 2020, où la garnison de Moscou devait affronter les forces Franco-saxonne du Gl Reynier qui menaçaient la ville. Cette garnison étant renforcée par ma division de cavalerie (Gl Galitzine) lancée en soutien des forces Russes.

- la bataille de Wyazma .... et c'est cette bataille qui s'est jouée dernièrement.

Pour rappel, le corps d'armée Français a bousculé les corps russes qui lui étaient opposés. Mon corps d'armée (Gl Barclay de Tolly), amputé d'une partie de ma cavalerie, envoyée sur Moscou, s'est replié sur Wyazma. Le corps d'armée du Grand Duc Yoyonovitch est, lui, complet mais, coupé de ses lignes de ravitaillement, ses troupes épuisées ont une valeur dégradée. Quoiqu'il en soit, les mouvements de ces trois corps nous emmènent dans la plaine de Wyazma, lieu où l'ultime bataille va avoir lieu.

Manu sera le général Français, son armée compte 300pts de jeu. Le Grand Duc et moi même seront les Russes et nos deux corps d'armées combinés comptent environ 500pts de jeu.

L'initiative est tirée et nous donne une "bataille de rencontre" où les divisons rentreront les unes après les autres ....mais comme nous avons deux corps, deux divisions Russes rentrent pour une seule division Française.

Les premières divisions Russes sont déployées alors que la division française s'est placée près de sa ligne de communication.

 

Ma division (Gl Olsufiev) prend le village qui est un de mes objectifs, investit les champs environnants et se positionne entre ces champs et le bois où ses tirailleurs se sont placés. La division française occupe le carrefour qui était un de ses objectifs.

 

Une division de cavalerie légère française apparait dans la plaine..... face à elle, le régiment de hussards Elisabethgrad qui doit couvrir les flancs de la division d'infanterie d'Olsufiev.

Ma division de grenadiers (Gl Baggavout) entre et vient soutenir la division d'infanterie du Grand Duc qui combat sur le carrefour.

La division de cuirassiers (Gl Yermolov) soutenue par une batterie à cheval de 6£ entre et se précipite  sur les cavaliers légers français qui se replient aussitôt.

Le Grand Duc fait entrer une seconde division d'infanterie .... le carrefour est également son objectif. Les Français ont envoyé une nouvelle division de cavalerie sur l'autre aile, dans le but de déborder le dispositif Russe.

 

Vue général de la bataille à ce moment. Mes cuirassiers ont débordé l'aile et menacent les flancs de la division d'infanterie française qui vient de se déployer. Sur l'autre aile, les cavaliers Russes empêtrés dans les champs font face aux cavaliers Français qui vont les bousculer .....

Les Français, menacés par les cuirassiers du gl Yermolov sont obligés de réagir en urgence ....

Les cuirassiers ont lancé une charge sur l'infanterie qui a réussi son test de manoeuvre et passe en carré. Les cavaliers Russes malgré le soutien du second régiment, sont repoussés.

Au centre, le nombre finit par dominer. Grenadiers et mousquetaires Russes prennent le carrefour.

La droite Russe est bousculée par la cavalerie Française, le centre est pris par l'infanterie Russe alors que sur l'aile gauche c'est le status quo.

Après 4h30 de jeu, d'un commun accord, nous décidons d'un repli en bon ordre, aucune des deux armées n'ayant pris un avantage définitif, même si nous contrôlons la majorité des objectifs.

La campagne se termine par la prise de Moscou et les combats de Wyazma.

La campagne s'est bien déroulée, c'est fluide, même si pour Philippe qui s'est occupé de la gestion du jeu, les mouvements des différents corps d'armées et éclaireurs furent assez délicat à gérer.

Une nouvelle campagne est envisagée pour le début 2022, axée sur la campagne d'Espagne.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 30 Septembre 2021

Après les troupes légères, voici les inévitables généraux.

Toutes ces figurines, d'une belle qualité, sont des Corvus Belli, malheureusement aujourd'hui introuvables.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 29 Septembre 2021

Dernier tour pour ce tournoi d'Auzielle et ce sera avec Hubert V. qui dirige une armée "Carthaginois en Italie".

Hubert a constitué son armée en deux petits corps dont un avec l'éléphant médiocre et un énorme corps de fantassins lourds et lourds impact.

Je place mes troupes moyennes et réserve de cavalerie face à la colline douce ....grosse erreur de ma part, j'aurai du mettre une ouverture végétale (plantations) ce qui aurait fait passer la colline en terrain accidenté et fortement handicaper les troupes lourdes d'Hubert déployées devant.

J'investis donc cette colline afin de bénéficier de la hauteur ce qui me donnera un petit avantage au combat.

Mes Francs, au centre, sont opposés au corps de troupes moyennes et éléphant, alors que sur mon aile gauche, je n'ai qu'un tout petit corps de cavalerie et LI pour me ralentir, ce qu'il ne pourra pas faire.

Comme prévu, les Francs et cavaliers fédérés ont bousculé tout ce qui leur était opposé mais sur la colline, mes troupes sont enfoncées par les Carthaginois.

 

La cavalerie fédérée et les fantassins associés poursuivent les troupes Carthaginoise en fuite...

Bien qu'ayant un net avantage au centre et l'aile gauche, la partie se termine par une double démo tant mes fantassins moyens ont souffert. Ce manque d'anticipation sur la couverture de la colline me coûte une probable victoire, mais ce fut une partie amusante avec, une fois encore, un adversaire très agréable.

 

Le résultat final :

1 BENDER Ostap 381 Aztèques
2 DUTHIL Philippe 377 Daces et Carpes
3 TORTOSA Rafael (Espagne) 372 Kouchan
4 GILLES Jean-francois 370 Anciens Carthaginois
5 BUGEAT Titi 364 Indiens classiques
6 CASSAS Jean-yves 328 Pyrrhus
7 LOUCOUGAIN David 318 Mayas
8 DUBOT Benoit 317 Lagides
9 DENOYER Jean-louis 303 Romains Moyen Empire
10 FABRIES Stephane 297 Romains Haut Empire
11 MARTINEZ Lionel 292 Romains Patriciens
12 ALLEN David 2(Angleterre) 78 Perses Achéménides tardifs
13 EPIAIS Christophe 274 Romains Moyen Empire
14 SANSBERRO Joel 271 Séleucides
15 AUGERE Philippe 270 Romains Bas Empire
16 DEJOUX Bruno 266 Scythes
17 CAILLON Patrice 266 Gaulois
18 SAUBADE Jean-marc 265 Araméens
19 EPIAIS Wilfried 262 Gaulois
20 PELLICIA Stephane 237 Séleucides
21 ROUX Stephane 232 Perses Sassanides

22 MOLIERE Thierry 221 Romains Patriciens
23 VENES Hubert 212 Carthaginois
24 FAUCHET Pascal 187 Romains Moyen Empire
25 DUFFAU Frederic 180 Bactriens et Indo-Grecs
26 MORVAN Lionel 175 Daces et Carpes
27 IMPAIR Jeremy 145 Carthaginois
28 SCULLEY David (Angleterre) 132 Grecs classiques

mes complices habituels  / mes adversaires du week-end

Conclusion :

C'est avec un vif plaisir que j'ai pu retrouver les amis et les tables de jeu. L'arrêt forcé d$u au COVID a eu sur moi un effet négatif, car j'ai perdu mes réflexes de jeu et je suis passé parfois à côté de ce que j'aurai du faire. Je suis aussi un peu déçu du comportement de mon armée qui je pense avait une compo intéressante mais je n'est pas bien joué et pas su tirer le meilleur de celle-ci ....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 27 Septembre 2021

Retour en ce dimanche matin dans la belle salle d'Auzielle pour la suite du tournoi AdG 28mm.

Le samedi ayant été très laborieux, j'espère que ce dimanche sera un peu plus clément.

Excellente nouvelle, je dois affronter Stéphane P., notre ami Corse. C'est gage de bon moment et de partie plaisante.

Notre ami joue une armée Séleucide (encore une !) composée comme suit :

- Gl ordinaire inclus, 4 HC impact dont 2 élite et 2 LC arc

- Gl brillant inclus, 2 piquiers élite, 4 piquiers

- Gl compétent, 2 javeliniers, 1 levée, 3 LI arc et 3 éléphants.

soit 21 unités.

Sur l'aile gauche, le terrain broussailleux me "force" à placer mon corps de troupes moyennes, soutenu par ma réserve de cavalerie, qui se voit opposé au corps d'éléphants.

Au centre et sur l'aile droite, mes corps de cavalerie et alliés Francs manoeuvrent pour se placer en position plus favorable.

 

J'ai placé mes troupes avant le choc initial. Mes cavaliers débordent l'aile Séleucide.

Les deux cavaleries se font face alors qu'une escarmouche de tirailleurs s'est engagée.

Les Francs s'avancent vers les piquiers Séleucides ...

Les combats de cavalerie font rage avec beaucoup de pertes de mon côté. Si j'ai éliminé une cavalerie légère ennemie, mes cavaliers lourds n'ont gagné qu'un seul combat sur 4. Pire, j'ai perdu directement une unité et une autre est en grande difficulté.

Sur l'autre aile, malgré la puissance des éléphants, mon avantage du nombre fait la différence et les Séleucides sont débordés.

Au centre, les Francs ont encore une fois échoué dans leur attaque initiale et après quelques combats, seul le général est encore en mesure de combattre.

Sur l'aile droite, j'ai perdu toute ma cavalerie lourde et la seule cavalerie légère qui me reste s'est prudemment repliée.

Malgré mes lourdes pertes, je parviens à faire dérouter l'armée de Stéphane, mais cette fois encore j'ai pris très cher : 23 pertes sur 26.

C'est une première victoire mais une victoire "à la Pyrrhus". Quoiqu'il en soit, ce fut une belle partie avec un partenaire très agréable.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 25 Septembre 2021

Dernière partie de ce samedi avec Joël S., un autre joueur basque, qui joue une armée Séleucide forte de 22 unités et composée de la façon suivante :

- Gl inclus dans une HC impact élite, 4 piquiers dont 1 élite, 2 lanciers moyens.

- Gl inclus dans une HC impact élite, 2 éléphants, 2 LI javelot et 2 fantassins moyens.

- Gl stratège, 4 HC impact, 2 archers et 2 fantassins moyens

Ce fut une partie à la fois plaisante, car Joël, non seulement est un excellent joueur mais de plus un garçon des plus agréables sur une table de jeu, mais aussi très frustrante car les dés catastrophiques que j'ai eu une bonne partie de la bataille nous ont laissé sur notre faim.... c'est frustrant d'avoir le sentiment de ne pouvoir défendre ses chances tant le sort s'est acharné. Quoiqu'il en soit, nous avons passé un bon moment de jeu.

Encore une fois, j'ai mal anticipé le déploiement ennemi et si j'ai placé mon corps allié Franc au centre de mon dispositif comme habituellement, j'aurai pu / dû inverser mes deux ailes ce qui auraient été plus avantageux pour mon armée.

Seul contre tous ..... même pas peur.

Ma cavalerie impétueuse est une fois encore placée devant les ... éléphants. Mes cavaliers légers vont tenter de déborder et menacer les flancs de la ligne Séleucide.

Au centre, les Francs se voient opposés aux piquiers et lanciers moyens.

Sur l'autre aile, mon infanterie et ma réserve de cavalerie font face au corps du stratège.

Les premiers mouvements sont faits, j'investis la broussaille et mes LC s'avancent vers "l'étoile de la mort".

Le stratège a lancé sa cavalerie impact sur mes troupes qui subissent le premier choc.

Au centre, les Francs se précipitent sur l'infanterie Séleucide alors que mon aile de cavalerie s'est mise en place.

Après avoir perdu une unité sur le premier choc, les combats se stabilisent.

Au centre, une partie de mes cavaliers impétueux se sont précipités sur le bout de ligne Séleucide formé par des lanciers moyens alors que les Francs préparent leur attaque. L'attaque des cavaliers est un premier échec.

Sur l'aile droite, les cavaliers légers ont lancé leur attaque et second échec, pire le cavalier léger, soutenu, qui avait attaqué le flanc du fantassin moyen a disparu dès le premier combat alors que son facteur était de 3 contre 1 soit un avantage de +2 ..... damned, ça commence mal.

Sur l'aile gauche, le choc des cavalerie tourne à l'avantage de Joël.

Mon second cavalier léger a été détruit, l'attaque de flanc du LI sur l'éléphant a également échoué ...rien ne va.

Au centre, les deux infanteries sont entrées en mêlée. Avec l'avantage de l'élite, la charge percutante de mes guerriers Francs et le soutien de ma cavalerie, je devrais avoir un petit avantage ...hélas, non. Sur les 6 combats, j'en gagne 1, fait un lancé nul et en perds 4 dès le premier assaut.

Sur les tours suivants, les combats resteront du même genre ....c'est donc très logiquement que Joël gagne cette bataille. J'ai perdu toute mon armée et ne lui fait que 9 pts de pertes.

A la fin de cette journée, avec 1 partie nulle et deux lourdes défaites, je suis au fond du classement. J'attends le dimanche avec impatience, ce ne pourra pas être pire ....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 23 Septembre 2021

Le second round du tournoi me voit opposé à Jean Marc, notre ami Basque. Avec lui, aucun doute que cette partie sera acharnée car Jean Marc est un excellent joueur et plaisante car c'est de plus un garçon des plus agréables.

Notre ami joue des Araméens (liste 74) mais dans une option inédite. Il ne joue pas l'habituelle option "Hatra" avec les chameaux cataphractés et alliés Parthes mais une option "Nabatènes" avec un allié Lagide.

Son armée est composée de la façon suivante :

- Gl ordinaire, 3 MC arc et 1 LC arc

- Gl brillant, 5 archers, 3 LI javelot, 2 chameaux arc médiocre, 2 HC impact élite.

- Allié Lagide : Gl ordinaire, 2 HC impact, 2 phalanges, 2 HI impact élite, 2 LI et 1 MI médiocre

soit 25 unités

Mes auxilia se sont placés devant la broussaille qu'ils investissent. Face à eux, Jean Marc a placé son petit corps de cavalerie arc, soutenus par la cavalerie lourde impact.

Au centre, où j'ai placé mon allié Franc, on trouve ses archers et chameaux arc médiocre. Le général allié, fiable, fonce sur eux sans hésitation.

Sur l'aile droite, Jean Marc a placé son allié Lagide. Celui-ci se retrouve face à ma cavalerie lourde impétueuse.

Les premiers combats sont lancés, auxilia et cavalerie lourde romaine se sont précipités sur les Araméens qui ont accepté le combat. Je suis plutôt confiant car ma position est relativement avantageuse.

 

J'avance ma cavalerie vers son allié, ses chameaux viennent appuyer les Lagides alors que les archers Araméens se replient de toute urgence devant la menace des guerriers Francs.

Jean Marc lance l'attaque et repousse mes cavaliers désorientés. Les chameaux ont contacté les cavaliers soutenus par les Francs.

 

Sur l'autre aile, les archers Araméens se sont redéployés. Les combats d'aile se sont passés avec des fortunes diverses. Une partie de sa cavalerie a été anéantie mais j'ai également beaucoup souffert.

Au centre, les Francs se retrouvent en plaine sans aucune cible à atteindre.

Ces derniers décident de se retourner et se dirigent vers les archers qui ont commencé à les harceler. Les cavaliers lourds Araméens se sont infiltrés dans les lignes, direction les bagages. Archers et cavaliers légers Romains tentent de les retarder au mieux.

 

Après plus de 2h30 de jeu, l'armée Patricienne, grignotée un peu partout sur la ligne de bataille, doit s'avouer vaincue. Jean Marc a pris 16 pts de pertes sur 25.

Ce fut, comme prévu, une bataille aussi acharnée que plaisante.

Ce début du tournoi est bien laborieux. Avec une partie nulle et une défaite, je suis dans la partie basse du classement.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 21 Septembre 2021

C'est avec beaucoup de plaisir, qu'avec mes complices habituels, nous sommes allés faire notre premier tournoi depuis bien longtemps. Nous nous sommes donc retrouvés à Auzielle près de Toulouse pour un tournoi 28mm sur la règle antique-médiévale "l'Art de la Guerre".

Pas moins de 28 joueurs, dont 2 Anglais et un Espagnol, se sont affrontés tout le week-end sur un thème "antique".

J'ai choisi de jouer mon armée "Romains Patriciens" que j'avais préparée il y a quelques mois pour cette occasion.

J'ai pas mal hésité sur la composition pour m'arrêter sur la suivante :

- Gl stratège, 5 HC impétueuses, 2 LC javelot, 1 LI arc, 1 archers, 2 MI médiocre.

- Gl compétent, 4 MI impact, 1 archers, 2 LI javelot élite, 2 HC

- Gl allié Franc ordinaire inclus, 5 HI impétueux élite, 1 LI javelot.

pour 26 unités.

Pour le premier tour, ce sera avec Stéphane R. qui joue une armée Sassanide, composée de façon suivante :

- Gl ordinaire inclus, 3 HC arc élite, 1 HC arc et 1 LC arc.

- le second corps est identique au premier.

- Gl brillant, 2 levées, 2 LI, 2 éléphants, 2 MI impact élite, 2 cataphractes.

soit 20 unités.

Je perds l'initiative. Le terrain est placé et je peux appuyer ma défense sur celui-ci : bois et broussailles.

Ses deux corps de cavalerie sont placés au centre et sur son aile droite et sa force principale avec éléphants et cataphractes, à gauche, face à mes cavaliers. Comme je n'ai pas de démonte, je n'ai que deux choix : accepter le combat ou esquiver ..... et comme je ne suis pas venu pour tergiverser, je vais rester et voir comment ça va se passer.

Sur aile, l'un de ses corps de cavalerie s'est avancé, je positionne mon infanterie et place ma cavalerie en soutien.

Ses cavaliers du corps central et son corps d'attaque se sont avancés, mes cavaliers légers se sont projetés sur le bord de table pour le ralentir et instaurer une menace, mes fantassins investissent le bois et mes archers se positionnent. Mes cavaliers lourds commandés par le stratège restent prudemment en réserve.

Rapidement, voyant qu'ils ne pourront pas passer, les cavaliers Sassanides se replient.

Mes cavaliers légers ont attaqué le flanc des guerriers Dailamis qui se sont avancés, alors que son second corps de cavalerie, placé au centre, s'est redéployé sur l'aile.

Je lance l'attaque sur le soutien des éléphants, tout en évitant soigneusement les pachydermes. Mes fantassins se sont placés pour contrer les cataphractes Sassanides.

Le corps de cavalerie évite toujours l'avance des Romains et guerriers Francs. Mes cavaliers de réserve se redéploient vers le lieu où se situe le plus gros de la bataille.

Les combats font rage. Mon armée est très entamée et l'armée Sassanide également .....

... mais aucune des deux armées ne l'est suffisamment pour dérouter. La bataille se termine sur une partie nulle, assez défavorable pour moi car j'ai perdu 21pts de cohésion sur 26 alors que Stéphane n'a perdu que 8pts sur 20.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Repost0

Publié le 19 Septembre 2021

En parallèle de l'armée 10mm 1870, j'ai commencé mes Espagnols pour "l'Art de la Guerre". Je vous présente pour débuter les troupes légères.

- les frondeurs des Baléares (figurines Old Glory et Corvus Belli)

- les caetratii (LI javelot) - figurines Essex.

- Les cavaliers légers javelot (figurines Essex)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 14 Septembre 2021

En recherchant un peu sur le net la constitution de l'armée impériale (armée du Rhin) en 1870, le corps d'armée qui correspond le plus à la liste proposée par Tom Penn est le 5ème Corps du général de Failly.

Ce corps d'armée historique est composé de 3 divisions d'infanterie et d'une division de cavalerie, or la liste PoW ne propose que deux divisions d'infanterie et une division de cavalerie mais cela devrait quand même rentrer dans les clous et présenter une belle armée.

Pour rappel, celle-ci sera composée de figurines 10mm Pendraken.

J'ai commencé la 1ère division du Gl Goze avec quelques éléments de désordre, utilisés pour indiquer qu'une unité est ébranlée ...

.... et la batterie à pied divisionnaire.

Cette division outre le gl Goze comprendra encore 1 bataillon de chasseurs à pied et 6 unités d'infanterie de ligne.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #1870 en 10mm

Repost0

Publié le 11 Septembre 2021

Un autre projet est lancé conjointement au projet "1870", c'est un projet pour "l'Art de la Guerre" : des Espagnols antiques en 15mm.

Cela faisait un moment que je tournais autour de cette liste et la V4 m'a permis de me replonger dedans et j'ai enfin trouvé une constitution d'armée qui m'amuse.

Les figurines choisies seront de plusieurs marques : Corvus Belli, Essex, Old Glory et Baueda, voire même peut être quelques Xyston.

 

 

Scutarii et caetratii ibériques

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0