Publié le 25 Décembre 2007

pere-noel.jpg
                                                       Joyeux Noël à tous. 
Le Père Noël vous a certainement déposé au pied du sapin ou dans vos souliers pleins de belles figurines à peindre, de nouveaux jeux avec lesquels vous allez passer de longues heures et tout ce que vous avez souhaité car vous avez été tous très gentils....
mere-noel.jpg
....Il y a des cadeaux plus chouettes que d'autres, non !!

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 24 Décembre 2007

Un des atouts de LoToW est de pouvoir faire évoluer sa "bande" et de pouvoir recruter des personnages particuliers et/ou des légendes qui permettent d'augmenter la puissance et la renommée de la "bande".
Non seulement, il faudra se payer les services de ces mercenaires, mais de pr--cheur.JPGplus à la fin de chaque partie, si le mercenaire n'a pas été tué, il faudra lui verser une prime afin de pouvoir bénéficier de ses services lors de la partie suivante.

Voici quelques uns de ces personnages particuliers que vous pouvez engager :


Le prêcheur Samuel Pritchard. Il vous en coûtera 20 $ pour vous attacher ses services et 7 $ pour le conserver pour la partie future. La vie de Samuel peut se résumer en quelques mots : "une bible et un fusil".

pistolero.JPG




Le pistoléro Artémus Gordon. Il vaut cher mais l'avoir de son côté est un gage de garanti.

undefined





Le boxeur
Bud Wiser. C'est un charmant garçon doux et débonnaire, mais ses muscles ont fait de lui une "victime" de l'Ouest. Il a été engagé au saloon comme videur des ivrognes et des cow-boys qui ne savent pas se tenir avec les dames et doit souvent (trop à son goût !) montrer sa force phénoménale car il rencontre toujours un imbécile qui cherche à se prouver qu'il peut être plus fort que lui.



Le trappeur André Lajoie est un Français, il est devenu, durant son long isolement dans les montagnes, plus bête sauvage qu'homme civilisé. Il tient plus de l'ours qui lui a laissé sa peau que du gentleman qu'il était quand il vivait à Paris. C'est un adversaire redoutable et redouté de tous car on ne discute pas avec un ours.
trappeur.JPG                                                       prospecteur.JPG

Le propecteur Shimus Brown est toujours sur le départ, son sac en bandoulière et sa pelle à la main, il est prèt à tout instant à courir d'un bout à l'autre de l'Ouest, happé par la "fièvre de l'or". Attention à lui, car le "métal jaune" l'a rendu fou.
entra--neuse.JPG
L'entraîneuse du saloon miss Daisy Belle. C'est la terreur des dames bien pensantes de la ville, car tous les hommes ne rêvent que d'une chose : passer un bon moment dans les bras de cette Belle. Ne vous fier pas à ses charmes, car la demoiselle ne se laisse pas marcher sur les pieds et même en tenue légère, elle peut vous répondre très rapidement à coups de fusil.

maire.JPG
D'autres personnages peuplent toutes les villes de l'Ouest américain et peuvent prendre les armes pour la défendre en tant que citoyens dans un "posse" de lawmen.


Tout d'abord, le maire, Archibald deLancey , est le plus gros propriétaire de la ville et en a tout naturellement pris la direction. C'est un ambitieux qui veut faire de "sa" ville, la plus belle,  la plus calme et la plus riche ville de l'Ouest.

Sam, le barman. Il sert aussi bien du wiskhy frelaté que du plomb pour défendre le saloon dans lequel il travaille depuis de nombreuses années au côté de Bud. Il est a noter que le maire est également propriétaire du saloon.

Enfin le docteur, "doc" Martins. Il est à la fois confident, médecin, accoucheur et vétérinaire. C'est un homme intègre mais il est rude à la tâche et ne supporte pas que les bandits tuent plus de gens que lui-même dans l'exercice de ses fonctions.
barman.JPG                                                      doc.JPG

Les modèles proposés sont des Artizan Design, des Dixon, Eureka miniatures pour  Bud Wiser et la figurine de miss Daisy vient de chez Shadowforge qui s'est fait une spécialité de figurines féminines.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #LoToW

Repost0

Publié le 23 Décembre 2007

Encore quelques figurines de faites. Trois nouveaux archers, des "Gripping Beast", et 2 lanciers. J'arrive maintenant à une cinquantaine de figurines et environ 500 points sur les 1000 fixés pour la première étape.
undefined

PC235049.JPG        PC235046.JPG          lancier-7a.JPG
       cliquez pour agrandir

Je suis cependant un peu déçu, car si Steve Jamieson de "19th Century" m'a envoyé très rapidement (environ 10 jours entre la commande et la réception) la dernière partie de ma commande "Gripping Beast", les Anglais d'Artizan Design et Dermot Quigley de CGM sont beaucoup plus longs à me livrer ce qui a été commandé, cela fait plus de trois semaines et toujours rien. J'espère avoir des nouvelles rapidement, car mon unité de javeliniers tribaux est prête depuis un moment et j'attends toujours les socles pour les terminer, j'aimerai aussi pouvoir commencer la peinture de la Garde Noire de Ben Youssouf qui sera la dernière unité de la première étape.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Warhammer AB et Fantastique

Repost0

Publié le 23 Décembre 2007

Le jeu LoToW (Legends of The Old West) propose de rejouer avec quelques figurines (entre 6 et 12) la période "western". La règle propose la constitution de plusieurs "bandes" ou "posses", tels que, les lawmen (hommes de lois), les outlaws (bandits), les cow-boys....
On peut également, au cours des différentes étapes du jeu et des évolutions de la "bande", engager des personnages : un marshall, un prêcheur, un pistoléro, un boxeur, une fille de saloon....

voir l'article sur le jeu LoToW

Chaque "bande" est constituée d'un chef, de 2 ou 3 adjoints et d'un nombre plus ou moins grand d'hommes de main. Tout ce petit monde doit être recruté, et l'on dispose de 200 $ pour ce faire - un sheriff coûte 28 $, un adjoint 18 $ et un vigilante 11$, à ces personnages, on peut y adjoindre des citoyens, pour 6 $, prêts à défendre leur ville les armes à la main. Il faudra ensuite les équiper : par exemple un colt (sixgun) pour 5 $ ou une carabine pour 14 $. On pourra également leur acheter un cheval.

Voici mon premier "posse", des lawmen.
Tout d'abord, le sheriff, Tom "snake" Hoggan et ses 2 adjoints : Will Buford et Jedediah Klump.
undefined  undefined Tom Hoggan

Viennent ensuite les hommes de main ; pour les lawmen, ce sont des "vigilantes". Ces hommes offrent leurs services aux sheriffs qui en ont besoin. Ce sont souvent des hommes rudes et frustres qui aiment la bagarre, le whisky et la compagnie des entraîneuses de saloon.....mais on peut toujours compter sur eux.
vigilantes.JPGJohnny Walker, William Lawson, Jameson Dunbar et Jack Daniels sont sympathiquement armés : sixgun, shotgun et carabine.
Les lawmen forment une bande intéressante à jouer car ils sont solides et deviennent redoutables quand on peut se payer les services d'un US marshall ou d'un membre de l'Agence Pinkerton.
undefined

Johnny Walker





Toutes les figurines présentées ici sont de la marque anglaise Artizan Design 28mm.
www.artizandesigns.com

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #LoToW

Repost0

Publié le 22 Décembre 2007

Comme indiqué précédemment, voici les deux chevaux qui ont été "traité" au Magic Wash. La photo ne rend pas exactement mais on peut déjà se faire une idée. 
Avis tout personnel : entre un cheval peint puis vernis et un cheval peint puis brossé avec de l'encre et Magic wash, ce dernier rend les couleurs un peu plus lumineuses et donne un aspect plus "velouté" à la figurine. Quand les cavaliers seront terminés et collés sur les chevaux, je vernirai le tout et vous présenterai le "produit" complètement fini.
PC225029.JPG PC225033.JPG

En résumé, le Magic wash est un bon produit, certainement plus utile pour les surfaces importantes (cheval, grosses bêbêtes - genre éléphant - ou mieux pour tout ce qui est bâtiment) que pour les petites surfaces comme des piétons, même au 28mm ; je ne parle pas des 15mm où le produit ne me semble pas très approprié quoique....si je regarde quelques peintres autour de moi qui font des lavis sur des figurines "2ème guerre mondiale", il faudrait peut être essayer.
Ne vous attendez pas, malgré tout, au miracle...je le rappelle, c'est "Magic wash" pas ...."Miracle wash".

Pour avoir un point de comparaison (Magic wash ou sans Magic wash), vous pouvez retourner voir Iznogoud s'est trouvé un cheval

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 20 Décembre 2007

Un article paru il y a quelques temps dans Vae Victis, le bi-mensuel bien connu de tous les "wargamers", parlait d'un produit "magique et miracle" : le magic wash.
Ce produit permettait d'éviter, quand on utilisait des encres, les auréoles disgracieuses et permettait une meilleure utilisation des pigments qui s'insinuaient partout dans les creux et donnait un rendu beaucoup plus intéressant.
Quand on l'utilisait avec des couleurs acryliques, l'étalement de la peinture était largement facilité. Le produit, klir.jpgaussi bien pour l'encre que pour la peinture, laissait un léger filtre protecteur satiné. 

Ce produit "miracle" n'est autre qu'un "vulgaire" produit ménager que l'on trouve dans toutes les grandes surfaces : le Klir de Johnson. J'ai testé et en effet le rendu est intéressant même si on a besoin d'un peu de pratique pour arriver à un résultat satisfaisant. Le produit ne fait pas le travail tout seul et c'est encore nous qui tenons le pinceau et il faut apprendre à doser le produit (normalement prévu 1/4 de Klir pour 3/4 d'eau - mais, 1/3 de Klir et 2/3 d'eau est peut-être mieux, à voir) et la quantité d'encre à utiliser...ou alors je ne suis pas très doué. 

Le premier essai fut sur la robe d'un cheval : sous-couche blanche, peinture, un lavis d'encre marron au "magic wash". Le résultat est sympa quoiqu'un peu foncé, mais tout est une question de dosage encore une fois. Je vais continuer sur d'autres chevaux avec des variantes de teintes. Je vous présenterai ces essais prochainement.

Le produit semble assez intéressant pour qu'on s'y arrête....et comme dit ma femme toujours pragmatique : "Si tu n'y arrives pas, tu pourras toujours laver le carrelage avec".....J'ai intérêt à y arriver.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 17 Décembre 2007

Voici les figurines de cette fin de semaine. Le tambour que j'avais utilisé pour la "peinture des figurines 28mm pas à pas" est soclé ainsi que les autres réalisations : le commandement de la seconde unité, un nouveau lancier et l'officier des Gardes Noirs de Ben Youssouf.

tambour-2.JPGofficier-Garde-Noire.JPG  lancier-5b.JPG
                                                                                                          Cliquez sur les images pour agrandir


J'ai dépassé la moitié des figurines à peindre pour la première étape et j'en suis à plus de 400 pts sur les 1000 pts, sachant que les unités qui rapportent le plus n'ont pas encore été abordées.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Warhammer AB et Fantastique

Repost0

Publié le 16 Décembre 2007

La "Reconquista" ou "la Reconquête de l'Espagne par les Chrétiens"

Lorsque les Musulmans s'emparèrent du royaume wisigoth en 711, les chrétiens de l'actuelle Espagne trouvèrent refuge dans les régions montagneuses du nord du pays. De là, ils menèrent des opérations de harcèlement contre les conquérants.

Au XIème siècle, la politique défensive des chrétiens fit place à uneEl-Cid.jpg volonté offensive facilitée par la scission de l'émirat de Cordoue en de multiples royaumes rivaux.

Ce fut l'époque de la "Reconquista" à laquelle participèrent des chrétiens d'autres régions d'Europe.  Comme lors des lointaines croisades, les combattants de la "Reconquista" se virent octroyer de nombreuses indulgences par l'Eglise, leurs péchés furent absous en contrepartie de la lutte contre les Maures.

En 1147 toutefois, les Almohades unifièrent le Maghreb et le sud de l'Espagne.

Face à cette union musulmane, la reconquête chrétienne marqua le pas.  L'union des souverains ibériques se révéla nécessaire.  Au XIIème siècle, les principautés ibériques étaient au nombre de quatre :

     - le Portugal

     - la Castille

     - la Navarre (qui enclavée entre les royaumes chrétiens ne tira pas d'avantages territoriaux de la reconquête)
     - l'Aragon.

L'élément moteur de l'union ibérique fut l'archevêque de Tolède Rodrigo Jimenez de Rada qui, entre 1206 et 1209, parvint à unir Alphonse VIII de Castille, Pierre II d'Aragon et  Sanche VIII de Navarre.  Ayant obtenu le soutien du pape Innocent III, l'archevêque leva des croisés dans l'Europe entière.

Calatrava
  

En juin 1212, l'armée chrétienne se réunit à Tolède, ancienne capitale des Wisigoths. Elle marcha ensuite sur la place forte de Calatrava, porte de l'Andalousie, qui fut rapidement conquise.

La perte de Calatrava fut un revers majeur pour les musulmans.  Son défenseur, Yusuf ben Kadis, fut exécuté sur ordre du calife Al-Nasir.

Toutefois, la victoire provoqua la défection de la quasi totalité des croisés non-ibériques qui s'estimèrent dès lors libérés de leurs engagements. Ce fut donc une armée espagnole qui poursuivit sa marche vers le sud.

La marche vers Las Navas de Tolosa  

L'armée ibérique poursuivit sa marche en empruntant des sentiers détournés afin d'échapper à la vigilance des éclaireurs musulmans.

almoravid.gifParvenus à quelques kilomètres au nord du village de Las Navas de Tolosa, les chrétiens se heurtèrent aux forces almohades.

Inquiet des progrès chrétiens, le prince almohade Yaqub ben Yusuf avait en effet quitté le Maroc à la tête d'une puissante armée qui s'était, au passage, emparée de la forteresse chrétienne de Salvatierra.

Parvenu le premier à Las Navas, le chef musulman s'employa à consolider ses positions.

Forte de 200.000 hommes, son armée s'organisa en un centre d'infanterie almohade soutenu par deux ailes de cavalerie, Berbères et Andalous d'un côté, Almohades de l'autre.


L'infanterie musulmane occupa une hauteur et se vit adjoindre des "abids", soldats d'élite armés de longs javelots, et des archers.

 En face, les chrétiens, en nombre quasiment égal, s'organisèrent de façon très similaire avec, toutefois, le désavantage d'une position inférieure.

La bataille  

L'assaut chrétien, lancé aux premières lueurs du jour, le 16 juillet 1212, fut arrêté par les flèches desibn-tashfin-copie-1.jpg archers musulmans.

La cavalerie berbère enveloppa les ailes des Ibériques dont quelques contingents commençèrent à prendre la fuite.

Avec sa cavalerie d'élite, le roi de Castille chargea le centre musulman qui se disloqua. Parvenant jusqu'au retranchement où se tenaient les archers ennemis, les cavaliers les taillèrent en pièces.

Décontenancés par la rupture de leurs lignes, les Musulmans désertèrent en masse.

Protégé par sa garde, le prince almohade quitta le champ de bataille.  Sa fuite eut raison du moral des derniers combattants musulmans. La plupart des fuyards furent tués lors de leur fuite.

Yaqub ben Yusuf se réfugia à Baeza qu'il dut rapidement abandonner pour trouver refuge au Maroc.

 

Le tournant de la "Reconquista"

La bataille de Las Navas de Tolosa n'eût guère de conséquences immédiates, hormis celle de donner le contrôle de la vallée du Guadalquivir aux chrétiens.

 
A long terme toutefois, elle mit fin au mythe de l'invincibilité musulmane et marqua le début d'une conquête inéluctable du sud de l'Espagne.  Au 13ème siècle, les Maures furent repoussés vers le seul royaume de Grenade où ils se maintinrent jusqu'en 1492.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Historique

Repost0

Publié le 13 Décembre 2007

Quatrième article sur la peinture des figurines après les « figurines 15mm pas à pas », « un char pour FoW pas à pas » et « la peinture des chevaux en 25mm », voici ma peinture des figurines 28mm pas à pas.

 

J'ai choisi un tambour berbère de la marque "Gripping Beast" qui sera l'un des premiers éléments de ma seconde unité.
Les peintures utilisées sont des couleurs acryliques de la marque « Prince August » que je nommerai PA et « Citadel » désigné ©

 

On peut séparer cette peinture en 3 grandes étapes :

-         la préparation

-         les couleurs de base

-         les éclaircissements et finitions

 1.JPG

a)      a)  La préparation

Il faut d’abord vérifier qu’il ne reste pas de petites parties de plomb indésirables et faire un ébarbage si nécessaire.

Comme pour toutes les figurines, il est conseillé de la laver à l’eau savonneuse et de la sécher avec minutie.

Ensuite, il faudra passer une sous-couche d’apprêt noire ou blanche. Pour ma part, sur les figurines 28mm, je préfère la sous-couche blanche.2.JPG

 

b)      b)  Les couleurs de base

La figurine est entièrement peinte avec les couleurs de base choisies :

Visage et main : marron mat (PA)

                                 Tunique et pantalon : sable foncé (PA)

                                 Turban et barbe : gris sombre (PA)

                                 Bas de la tunique : violet (PA)

                                 Tambour : terre foncée (PA)

 

c)      Les éclaircissements et finitions

Plusieurs stades sont nécessaires car les couches d’éclaircissement vont se succéder afin d’obtenir les effets souhaités.

Le visage et les mains reçoivent deux couches successives : tanned flesh © puis dwarf flesh ©

La tunique reçoit une couche de marron doré (PA) qui sera éclaircie avec de l’ivoire (PA) sur les parties saillantes.
3.JPG        puis         4.JPG

Le bas de la tunique est réhaussé de violet bleuté (PA) également éclairci d’ivoire afin de marquer un peu plus le relief.

La ceinture et le pantalon sable foncé sont éclaircis au blanc.

Enfin la barbe et le turban sont travaillés au marine moyen (PA) pour marquer les plis et donner le relief final au visage.

 

5-droit.JPG  5.JPG  5-gauche.JPG
          
Il ne reste plus qu’à placer la figurine sur un socle définitif. Celui-ci sera « travaillé » (sable) afin de donner vie au personnage. Après l’indispensable couche de vernis, j’ajouterai de l’herbe statique qui marquera la dernière touche à la réalisation de cette figurine.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 12 Décembre 2007

Aujourd'hui, j'ai déjà terminé 30 piétons pour un peu plus de 300 pts. Voici les dernières réalisations : lanciers et archers "Gripping Beast" et "Black Tree Design" et enfin la première "vraie" unité constituée.
lanciers-et-archers-berb--res-1.JPG
Je suis en train de finir l'unité de javeliniers tribaux que je vous présenterai la semaine prochaine (si j'ai reçu les socles "tirailleurs")
archer-5.jpg
Je me suis fais un petit plaisir et j’ai acheté des socles magnétiques. C’est un peu cher mais comme dit le vieil adage : « le prix s’oublie, la qualité reste. »

Cet achat me semble judicieux car les figurines doivent faire bloc et rentrer sur des sous-bases qui facilitent le mouvement et avec mes morceaux de carton plus ou moins bien taillés c’était devenu très aléatoire d’obtenir ce que je souhaitais. Donc le week-end dernier cela a été soclage définitif des figurines déjà peintes ce qui m’a pris un peu du temps qui habituellement est consacré à la peinture.

 

Le projet « Iznogoud » prend enfin une direction définie et un plan en 3 étapes se dessine :

 

Premier objectif : finaliser  pour la mi-février une armée en 1000 pts afin de faire mes toutes premières parties d’initiation. J’ai déjà recruté mes futurs bourreaux (Lionel et Pierre), ils s’en frottent les mains à l’avance. J’ai longtemps hésité sur la composition, il fallait équilibrer entre une peinture raisonnable et une jouabilité relative. Cette première armée sera composée de la façon suivante :

Un général (Sayyid), une unité de la Garde Noire à 12 éléments, deux unités mixtes de lanciers et archers berbères à 18 éléments chacune, une unité de javeliniers tribaux à 9 éléments et une unité de cavalerie berbère à 8 éléments soit un total de 5 unités.
lanciers-3.JPG      groupe-1.JPG
              cliquez sur l'image pour l'agrandir

Deuxième étape : Finir la composition en 2000 pts et faire les quelques éléments qui me permettrontlancier-4.JPG de moduler l’armée. Peindre les mercenaires chrétiens qui serviront de garde personnelle à l’Emir (une unité de chevaliers certainement 8 ou 9 éléments).

 La fin de cette deuxième étape est prévue pour juin.

 

Troisième et dernière étape : Cette étape devrait être mise en chantier en septembre et devrait prendre tout le mois. Je vais peindre pendant cette période les chameaux almoravides qui même s’ils ne sont pas très efficaces en matière de jeu, sont bien représentatifs d’une armée arabe.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Warhammer AB et Fantastique

Repost0