Publié le 23 Décembre 2019

Après le bataillon de milice Hollandaise présenté il y a quelques jours, voici une unité qui appartenait à la même brigade (Gl Bylandt). Il s'agit du 7ème bataillon d'infanterie Belge, sous les ordres du lieutenant colonel Vandensande. Toutes les figurines présentées sont des Campaign Games Miniatures.

Ensuite, deux unités de la seconde brigade (Gl Prince de Saxe-Weimar) de cette 2ème division Hollando-Belge. En commençant par le 2ème régiment de Nassau-Usingen (commandé par le colonel van Goedececke).

puis le régiment d'Orange-Nassau (colonel Duc de Saxe-Weimar)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 13 Décembre 2019

Seconde étape de ce petit projet avec le général commandant la division.

Il s'agit du général Perponcher-Sedlnitsky qui commandait, à Waterloo, la 2ème divison Hollando-belge.

et ma version figurine (Campaign Games Miniatures).

 

 

Côté troupes, voici la première unité de cette division avec ce bataillon de milice Hollandaise. (figurines CGM). Il pourrait représenter l'un des trois bataillons de milice de la 1ère brigade (Gl Bylandt).

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 10 Décembre 2019

Suite de mon armée "Anglais, 1815" avec cette fois-ci, les alliés Hollandais et Belges de l'armée de Wellington.

Les figurines prévues en complément vont me permettre de constituer une liste du 1er Corps engagé à Waterloo. Ce corps d'armée avait été confié par le duc de Wellington au jeune prince Guillaume d'Orange, pour des raisons plus politiques que militaires.

Voulant aller au plus près de la réalité, c'est donc ce prince qui commandera mon armée.

J'ai choisi la version proposée par Campaign Games Miniatures pour le réaliser.

Le prince d'Orange et son chef d'état major, le gl de Constant-Rebecque.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 8 Décembre 2019

Ces 3 dernières unités marquent la fin de cette armée Polonaise.

Tout d'abord une batterie à pied de 12£ (canon de chez CGM et servants Warmodelling)

Un dernier régiment de ulhans (figurines Old Glory)

et une unité de vétérans (figurines CGM) .... en ligne

...puis en colonne.

Enfin, pour clore le tout, un petit coup d'oeil sur la boite...

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 7 Décembre 2019

Cela faisait un moment que ça me trottait dans la tête, pour "Bataille Empire" comme pour NPoW précédemment chaque camp possède une ligne de communication et de ravitaillement qu'il faut défendre.

Si pour NPoW, cette ligne était présentée par un élément rectangulaire de 7,5x15 qu'on pouvait agrémenter d'une scènette, à "Bataille Empire", une simple route sortant par son bord de table signifie cette ligne. J'ai donc pensé à un petit marqueur pour mieux la visualiser et quoi de mieux que des vivandières pour représenter le ravitaillement.

Figurines Warmodelling.

Ce marqueur est un peu plus discret avec son diamètre de 1UD soit 3 cm.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 3 Décembre 2019

Toujours plus de nouveautés chez Museum miniatures. Décidément, Dave ne finira pas de nous étonner. Après ses magnifiques Sumériens et ses superbes Indiens Classiques, il a encore frappé avec sa nouvelle gamme "hoplites grecs".

Après les incontournables lanciers qu'il a lancé il y a quelques semaines, c'est plusieurs pochettes d'auxiliaires qui paraissent aujourd'hui : frondeurs, archers ou javeliniers, Dave les a déclinés en version sans ou avec bouclier. Encore une fois une belle réussite. Une gravure superbe et des poses multiples et dynamiques.

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 1 Décembre 2019

Voici 3 nouvelles unités polonaises

Tout d'abord une unité en "petite taille".. puis deux unités plus "standard".

Toutes ces figurines sont des Campaign Games Miniatures.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 29 Novembre 2019

Dernière partie annoncée et ce sera avec mon ami Palois Jean Yves qui joue une armée Navarraise. La partie sera, à n'en pas douter, plaisante et acharnée car Jean Yves est un garçon des plus agréables et surtout un fin tacticien. Pour le jeu, je suis ravi de l'affronter mais pour classement final, cela risque d'être encore plus compliqué car, je n'ai jamais réussi à le battre.

Une fois le paravent levée, j'ai la surprise de voir toute son armée concentrée dans le même espace réduit.

Pour ma part, au vue de son déploiement, mes deux petits corps de chevaliers, trop excentré sur ma droite, vont devoir se rabattre rapidement, si je ne veux pas subir ses assauts avec mon seul corps principal.

Les deux petits corps de chevaliers entreprennent leurs grandes manoeuvres pour venir renforcer le centre.

Mes chevaliers tentent une charge avant que la colonne de chevaliers Navarrais ne puisse se déployer, malheureusement, malgré mon +2 dû aux débords, je n'arrive pas à concrétiser l'attaque.

Les arbalétriers et lanciers Allemands sont venus à la rescousse des chevaliers et subissent une contre-attaque meurtrière.

Les pertes s'accumulent dangereusement.

Au centre et sur l'aile droite, chevaliers et piétons lourds Allemands bousculent les Navarrais qui cependant résisteront jusqu'au bout.

C'est une nouvelle défaite de justesse mais une fois encore ce fut une bataille des plus disputée, passionnante et pleine de rebondissements. Grands mercis à Jean Yves.

Avec 1 victoire, 1 nulle et 3 défaites, je vais me retrouver dans les tréfonds du classement.

 

Classement final (les 5 premiers) :

1 - Javier Diaz (Espagne)- Indiens Hindous - 439pts

2 - Guillaume Ballaud (Blois) - Allemands féodaux - 380pts

3 - Jean Marc Saubade (St Jean de Luz) - Byzantins thématiques - 368pts

4 - Hubert Bretagne (Lyon) - Chinois Sui et Tang - 365pts

5 - Frédéric Turpin (Toulouse) - Ordonnance Bourguignonne - 345pts

... quant à moi, avec 218pts, je finis à une peu flatteuse 22ème place.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

Dimanche matin et quatrième partie de ce tournoi "Art de la Guerre".

Mon adversaire sera Jean Michel de Strasbourg qui commande une armée de "Hongrois médiévaux". Ce fut une bataille intense, acharnée .... Jean Michel ne lâche jamais rien et c'est tant mieux pour le jeu qui reste actif toute la durée des combats.

J'ai concentré mes deux petits corps sur mon aile gauche mais face à eux, il y a une forte partie. Mon centre est formé de mon infanterie lourde et à droite, j'ai placé les chevaliers du corps principal soutenu par les arbalétriers et lanciers moyens.

Les arbalétriers Allemands chassent devant eux les cavaliers légers Hongrois.

Les chocs sont particulièrement violents entre les lignes de chevaliers.

Les fantassins lourds Allemands tentent de déborder la ligne Hongroise.

Contre-attaque des chevaliers sur les lanciers et phalanges.

 

Des deux côtés, les pertes sont importantes. Le dernier tour va se jouer en blitz, nous sommes tous les deux proche du point de rupture. Lors des premiers tirs et combats, Jean Michel fait dérouter mon armée, mon seul espoir, une double démo que je peux obtenir sur un tout dernier lancer de dé.

J'ai attaqué de dos avec un de mes chevaliers, un chevalier lourd Hongrois qui a déjà deux pertes. Les facteurs sont plus que positifs : Le Hongrois part à 0 de base et même -1 de pertes soit un total de -1. De mon côté, 1 de base, 1 d'impact, 1 d'attaque arrière soit +3. Pour plus de sécurité, et comme c'est le dernier combat, je lance mon général dans la mêlée donc 1 pt supplémentaire soit +4.

J'ai un différentiel de +5 en ma faveur. Je lance le dé et fais .....1 donc avec mon différentiel cela remonte à 6.

Il ne faut pas que Jean Michel fasse moins de 5 au dé. Avec 5, il se sauve grâce à son armure plus lourde, en dessous, il perd le combat et l'armée  hongroise déroute. Jean Michel lance son dé et fait ....5 ! Damned !

Je perds mais de justesse. Ce fut une belle partie. Dommage d'être passé aussi prêt.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 27 Novembre 2019

Pour la seconde partie de ce "Ballainvilliers 2019", je vais affronter Karim, un tout nouveau joueur, qui joue ses premières parties et qui aligne une armée Parthe.

Son petit corps d'aile est formé de 4 cavaliers légers, qui sont là pour retarder la montée de mes fantassins mais qui subiront le tir de mes arbalétriers soutenus par mes lanciers, et aussi de deux unités de chameaux cataphractés qui, sous les ordres directs du général du corps se déplaceront pour fournir un soutien aux corps menacés.

Sur l'autre aile, Karim a placé un corps de cataphractes et de cavaliers légers. Face à eux, j'ai regroupé mes deux petits corps ce qui me donne sur cette aile un avantage de puissance.

Au centre, il a mis un second corps de cataphractes, soutenu également par de la cavalerie légère arc et des archers montés. Je place face à eux mon dernier groupe de chevaliers et mes fantassins lourds.

Mes chevaliers ont chassé les cavaliers légers Parthes et se sont lancés à leur poursuite, menaçant les flancs des cataphractes. Karim a déployé ses chameaux pour aider son corps d'aile en danger.

Mon armée plus lourde et ma plus grande expérience du jeu fera la différence. C'est une victoire où je ne subis que 7 pertes.

 

 

La troisième et dernière partie de ce samedi me voit apposé à Gilles, notre ami Belge, avec qui je vais jouer pour la première fois.

Gilles déploie une armée Birmane, forte de 4 éléphants élite et d'un allié Yuan qu'on ne peut ignorer.

De plus l'armée de Gilles est un plaisir des yeux tant les figurines Magister Militum sont peintes avec goût.

L'aile droite Birmane : éléphants, archers, lanciers et cavaliers.

Le second corps Birman avec de nouveaux éléphants forme le centre du dispositif. Les alliés Yuan étant placés sur l'aile gauche.

L'allié chinois a déployé ses deux unités de fantassins obligatoires dans la plantation ce qui a été pour moi, une bien mauvaise surprise car même médiocres, les arbalétriers ne peuvent être ignorés par mes chevaliers.

Face aux Chinois, j'ai placé mes fantassins et arbalétriers pour tenir à distance les cavaliers arc. Au centre le corps Birman lance son offensive que je tente de ralentir avec mes fantassins légers. Mes troupes lourdes se sont placées en sortie de champ.

Sur ma gauche, deux groupes de chevaliers ont démonté devant la menace des éléphants élite et font front.

La bataille s'engage sur tout le front ....

Le général Birman se précipite sur un lancier lourd trop menaçant à son goût, alors que mes phalanges prennent le risque d'attaquer dans le champ un lancier moyen isolé qui a été préalablement affaibli au tir par mes LI.

Les chocs sont violents, mais la partie se terminera par un match nul. Aucune des deux armées ne prenant l'avantage sur l'autre. Ce fut cependant une bien belle bataille, intense, indécise et amusante avec un Gilles des plus agréable à affronter.

A la fin de cette première journée, avec 1 victoire, 1 nulle et 1 défaite, je suis logiquement dans le milieu du tableau.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0