Publié le 13 Octobre 2018

Retour tôt en ce dimanche matin à la belle salle du domaine Lescombes pour y affronter Stéphane et ses Byzantins Nicéphoriens.

Difficile rencontre en perspective, encore une fois, car Stéphane est un bon joueur principalement de cavalerie arc et de plus les Nicéphoriens sont redoutables.

Sa composition est la suivante :

Les corps 1 et 2 sont identiques : général ordinaire inclus, 3 cavaleries lourdes arc impact élite et 1 LC arc soit un total de 8 unités pour ces deux corps.

Le dernier corps est commandé par un stratège et possède 2 cav lourdes arc impact dont 1 est élite, 2 cavaleries moyennes arc, 4 LI et 4 unités mixtes lourdes.soit un total général de 20 unités.

 

Je vais m'appuyer sur une broussaille pour fixer mon système défensif, je place ma cavalerie, en colonne, à droite de la broussaille, dans le but de déborder les Byzantins, mon infanterie lourde dans laquelle j'ai inclus mes unités mixtes, étant placée à gauche en une longue ligne défensive.

Stéphane a déployé ses deux petits corps de cavalerie puis le reste de ses troupes à l'exact opposé de mon armée.

 

Stéphane, grâce à la route qui lui donne un bonus au déplacement, bascule un de ses petits corps de cavalerie afin de donner un peu plus de nombre et de puissance à la cavalerie du corps principal et ainsi contrer la montée de la cavalerie arabe.

La pression étant un peu allégée sur l'aile gauche, j'en profite pour avancer ma ligne de fantassins lourds.

 

Face à la menace, Stéphane fait reculer son infanterie mixte....

...puis redéploie sa cavalerie. Le second corps de cavalerie qui avait fait mouvement revient d'urgence sur son aile droite. D'autant plus vite qu'une cavalerie légère arabe menace le camp byzantin. Un bon jet de dé pour ce corps permet de lancer une cavalerie arc au secours du bagage menacé .... ce qui sauvera l'armée byzantine.

 

 

Devant la menace exercée par les fantassins et archers arabes, l'un des petits corps de cavalerie effectue un repli stratégique.

 

Les fantassins mixtes byzantins sont de plus en plus menacés...

 

Sur l'autre aile, les deux cavaleries s'affrontent, la capacité arc des Byzantins est un élément déterminant car elle lui offre la possibilité d'affaiblir la cavalerie arabe avant le choc final.

J'essaie, cependant, de riposter du mieux que je peux avec le soutien de mes archers et le débordement de ma cavalerie légère.

 

Le temps imparti est terminé, ce fut une belle bataille qui se finit par une partie nulle. L'armée de Stéphane est à 1 point de la démoralisation...ah, si j'avais pu prendre ce camp !

Quant aux arabes, j'ai perdu 20pts de cohésion. Stéphane, malgré ses hésitations, dues à la fatigue, en début de partie, s'est montré un adversaire redoutable et acharné et de plus bien agréable à jouer. On a vraiment passé un bon moment, voilà des rencontres comme je les aime.... merci à toi.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 12 Octobre 2018

Comme prévu, la troisième partie va s'annoncer toute aussi difficile que la précédente car je dois affronter Ostap qui commande une armée Aztèque.

Même s'il n'y a pas de troupes montées dans son armée, elle n'en reste pas moins redoutable surtout dirigée par notre ami Ostap.

Elle est composée de la façon suivante :

- corps 1 : général inclus dans une unité de fantassins moyens A2M élite, 2 autres unités de fantassins élite et 3 archers dont 1 élite.

- corps 2 : général stratège, 8 unités de fantassins moyens atlatl, 2 unités de fantassins impact élite et 2 LI

- corps 3 : allié Tlaxcala - 1 général inclus dans une unité de fantassins moyens A2M élite, 1 fantassin moyen, 3 unités mixtes et 1 LI

 

Ma cavalerie est positionnée sur l'aile face aux alliés. Il me faut l'amener au plus vite afin de tenter de passer et menacer les flancs du reste de l'armée Aztèque....; mais je vais manquer d'à propos et mon tempo de jeu n'est pas idéal, ma cavalerie sera efficace mais trop tardivement.

Ostap a imposé son rythme et je n'ai jamais pu prendre l'avantage où j'étais plus puissant et plus menaçant, bien joué à lui.

 

Les unités mixtes arabes défendent le champ investit par les quachiqueh élite. Ceux-ci grâce à leur impact et leur grade élite ne feront pas de quartier.

Au centre, grâce à leur atlatl (propulseur) les guerriers aztèques infligent quelques pertes décisives aux lanciers avant l'impact.

J'ai beau me battre du mieux que je peux, je n'y arrive pas. Les Aztèques grignotent petit à petit l'armée Abbasside qui finit par dérouter. Ostap a su tirer le meilleur de son armée et gagner une bataille qui n'était forcement à son avantage au début. Il reste un adversaire tout aussi redoutable qu'agréable à rencontrer.

J'ai fait 16 pertes à Ostap. Avec 1 victoire, 1 partie nulle et 1 défaite, je me trouve à la fin de cette première journée en milieu de tableau. A voir ce que demain me réservera.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Après cette première partie nulle très acharnée, un nouveau défi se profile et pas des moindres : Laurent M. une vieille connaissance, et ses chevaliers Teutoniques.

Affronter Laurent est toujours un plaisir, mais là, avec une armée teutonique, l'affaire s'annonce délicate.

Son armée est composée de la façon suivante :

- corps 1 : un gl compétent qui commande 4 chevaliers moyens impact élite et 4 cavaleries légères

- corps 2 : un général compétent avec 5 chevaliers moyens impétueux

- corps 3 : un général ordinaire qui commande toute l'infanterie (2 arbalétriers pavois, 2 lanciers lourds armure, 4 lanciers lourds médiocres et 2 LI)

Laurent place son infanterie sur une aile et regroupe toute sa chevalerie en masse compacte.

 

Afin de créer chez Laurent une incertitude, je place mon corps de fantassins élite en embuscade, lui laissant croire qu'il est en marche de flanc. Je place mon infanterie lourde face à l'infanterie Teutonique.

 

Au centre, la cavalerie arabe soutenue par ses archers attendent, non sans inquiétude la charge furieuse des chevaliers.

Ceux ci ont envoyé leurs cavaliers légers pour contrer les cavaliers légers arabes, ceux-ci feront mieux que résister malgré tout.

 

Sur l'autre aile, les fantassins élite arabes sortent des plantations où ils s'étaient embusqués et apportent leur soutien aux lanciers lourds, bousculant l'infanterie teutonique.

 

Au centre, malgré des pertes importantes, les cavaliers arabes ont bien résisté aux charges des chevaliers d'autant plus que les archers ont infligé quelques pertes aux cavaliers ennemis avant l'impact.

 

L'armée Teutonique, de façon inespérée, cède enfin sous les coups de l'armée Abbasside. J'ai perdu 16pts dans cette bataille. C'est une belle victoire contre un partenaire toujours aussi plaisant à jouer.

Avec 1 victoire et 1 partie nulle, je ne suis pas trop mal placé, la troisième et dernière partie de cette journée risque d'être compliquée contre un adversaire d'un bon niveau.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 10 Octobre 2018

Ce fut le week-end des grandes premières : première fois à Bordeaux pour un tournoi AdG et premier tournoi en 28mm toutes règles confondues.

Le club Bordelais nous accueillait dans la superbe salle du domaine Lescombes à Eysines.

C'est dans ce cadre magnifique que nous allions nous affronter avec bonne humeur mais aussi un acharnement de tous les instants.

 

Pour participer, j'emporte la seule armée que je possède, les Arabes. Je choisis de la décliner en "Arabes Abbassides". Dans cette poule "ouverte", je me doute des difficultés qui m'attendent : des combinaisons de piquiers et éléphants pour les joueurs ayant choisi des armées antiques et des chevaliers et troupes lourdes pour ceux qui auront choisi les armées médiévales..... un vrai challenge. Je compte sur la "souplesse" de l'armée et une cohésion de 27 pour ne pas perdre trop rapidement.

 

La première partie me voit opposé à Vincent et ses Normands de Sicile.

Il déploie un corps de 3 chevaliers moyens impact soutenus par 2 cavaleries légères.... puis un petit corps d'infanterie lourde : lanciers et unités mixtes ..... enfin un puissant corps commandé par un stratège composé de 5 chevaliers moyens élite, 1 cavalerie lourde impact, 2 unités mixtes lourdes et un peu de troupes légères. Je ne vais pas être à la fête.

J'ai placé, sur mon aile gauche, mon infanterie lourde, près du bord côtier et des vignes où se sont embusqués mes unités mixtes moyennes afin de créer, j'espère, une petite surprise qui le déstabilisera un peu....

Sur l'autre aile, mon corps de "terrain" (lanciers élite et dailamis) s'est placé devant un champ qu'il compte occuper et qui servira de solide point d'appui défensif.

Les cavaliers arabes, placés au centre du dispositif, manoeuvrent sous la protection de leurs archers, pour tenter de déborder les chevaliers Normands en contournant le champ.

Sur l'aile gauche, la menace se précise. Les chevaliers élite, soutenus par leur infanterie, attaquent les lanciers lourds arabes. Les fantassins légers qui les couvraient sont obligés de fuir.

L'inévitable choc a été durement subi par les lanciers arabes.

Cependant, sur l'autre aile, les fantassins élite arabes et la cavalerie ont suffisamment résisté pour que l'armée ne sombre pas. La partie se termine sur un match nul. Vincent a perdu 17pts sur 21 et j'en suis à 22 sur 27. Mes craintes sont confirmées, mon armée manque cruellement de punch et un affrontement avec des chevaliers est bien compliqué.

J'ai cependant passé un excellent moment de jeu avec Vincent.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 8 Octobre 2018

Dernière étape de cette armée sumérienne avec les levées.

J'ai utilisé des figurines de porteurs bibliques proposés par Museum miniatures ainsi que diverses figurines de fantassins qui me restaient, ce qui fait un ensemble très disparate, tout à fait représentatif d'une levée.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 4 Octobre 2018

Le général en chef de cette armée qui peut être un roi anonyme d'une cité état ou, comme la liste propose des "stratèges",  le roi Agga de Kish, ou encore le célèbre Sargon d'Akkad, voire le héros Gilgamesh défenseur de la ville d'Ourouk.

Le roi, un porte-étendard, un porte parasol, un musicien et un scribe.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 29 Septembre 2018

L'armée touche à sa fin, voici quelques lanciers moyens.

Tout d'abord en unité individuelle, puis....

.... un peu plus nombreux.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 21 Septembre 2018

Comme dans toutes les armées bibliques, et les Sumériens n'échappent pas à la règle, on trouve bon nombre de troupes légères.

Dans cette armée, le nombre de ces LI est raisonnable mais ce qui est intéressant, ce sont les équipements proposés :

- des LI frondes (ce sont les mêmes figurines que celles utilisées pour mes marqueurs d'embuscades)

 

- des LI arc (là aussi, les mêmes figurines que celles que j'ai utilisées pour mes archers moyens)

 

- des LI javelot.... ces figurines proposées par Dave de Museum Miniatures, sont les mêmes que celles qui agrémentent les chars lourds.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 18 Septembre 2018

Une nouvelle unité pour mon armée arabe 28mm, ce sont des naffatun classés "infanterie légère arme à feu". Ces fantassins jettent des pots à naphte.

Les figurines viennent de chez Footsore miniatures.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #AdG 28mm

Repost0

Publié le 14 Septembre 2018

Suite de mon armée sumérienne avec ces lanciers lourds qui sont le "coeur" de l'armée.

Là aussi, Museum Miniatures nous offre une belle diversité de poses, quant à la gravure, elle est toujours aussi sublime.

...second groupe...

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0