Publié le 3 Novembre 2010

Petite escapade une fois encore dans le Poitou pour ces vacances de la Toussaint pour y rejoindre mon frère et sa famille etPA280558.JPG passer un agréable moment de gastronomie et de rigolade.....mais aussi prétexte à jouer à nos jeux favoris et découvrrir ses dernières réalisations.

 

Tout d'abord, un Troll pour son équipe de BloodBowl qui devrait rejoindre ses orques d'ici peu de temps.

Ce Troll est une figurine de la marque Impact.

 

Nous avons ensuite pas mal discuté de mon armée Romaine République  pour FoG et Christophe s'est chargé d'une initiation bien salutaire.

Nous avons fait une partie entre mes Romains et ses Parthes. Inutile de dire qui a gagné, l'objectif n'était pas là.

 

Autant j'étais resté sur ma faim lors de mes premiers essais infructueux à FoG il y a deux ans, autant, j'ai pris ici un réel plaisir au jeu.

Pourquoi ce revirement ?

A l'époque, peut être trop d'habitudes DBM déstabilisées par les nouveautés FoG. Peut être aussi un peu de déception, voire de frustration, d'impatience de ne pas pouvoir retrouver le rythme des mes dix ans de DBM. 

 

couv-reduite.jpgAujourd'hui, le manque de jeu antique s'est comblé avec AdG, une réelle volonté de diversifier mes possibilités de jeu et pouvoir rejoindre les parties FoG si j'en ai envie (et le premier tournoi auquel je vais participer sera Poitiers  en mai 2011). Le fait que la règle soit parue en Français facilite aussi grandement l'apprentissage car même si mes partenaires faisaient preuve de patience, de pédagogie et de bonne volonté, il faut un temps d'adaptation certain pour digérer toutes les informations qui arrivent en vrac. La lecture attentive des règles permet de bien déffricher le terrain.

 

Lecture commune du dernier Vae Victis et plasir (envie !?) en voyant la sortie de la règle d'escarmouche pour figurines 28mm "Mousquets et tomahawks". Christophe avait acheté, il y a quelques mois, auprès d'Alex  de Comitatus, des figurines de Mohawks de chez Galloping Major dans l'attente de la sortie de cette règle. Comme c'est maintenant chose faite, il devrait se mettre à la peinture prochainement. De mon côté, je suis tout aussi intéressé que lui mais je ne sais pas encore vers quoi je vais me tourner : Anglais, Français, coureurs des bois, miliciens ? ....c'est à voir....

 

Enfin, nous avons fait une rencontre sur "L'Art de la Guerre" entre les Romains République (reformatés pour l'occasion - j'ai ainsi fait d'une pierre deux coups) et des Ostrogoths - alliés Huns - commandés par Christophe.

Les Romains comptent 18 unités alors que les Ostrogoths en comptent 22.

Je possède une forte infanterie et une très faible cavalerie. Mon adversaire, lui, a une infanterie impétueuse mais tout aussi puissante que mes Romains, des archers et deux groupes de cavaliers - des Huns qui ont la possibilté de tirer et d'esquiver et de la cavalerie lourde ostrogothique bien plus redoutable et puissante que ma maigre cavalerie.

PA280566.JPG

Sur une aile, mon infanterie moyenne (mercenaires italiens et infanterie légère) se retrouve face aux Huns qui vont les flècher et les affaiblir avant de leur donner le coup de grâce.

PA280564.JPG

Nos deux infanteries lourdes sont face à face au centre du terrain et une partie de sa cavalerie de réserve va venir appuyer leur attaque alors que son infanterie est déjà plus nombreuse. Jamais, les Romains ne pourront bousculer les guerriers impétueux

PA280569.JPG

Sur l'autre aile, ma cavalerie - aidée d'une partie de l'infanterie - fait face aux cavaliers lourds Ostrogoths et ne vont pas résister longtemps à leur puissance.

PA280571.JPG

PA280573.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le résultat est obtenu en moins de deux heures. Les Ostrogoths écrasent les Romains. L'armée déroute alors qu'il n'a eu que 7 pertes. Le jeu a, encore une fois, été rapide et plaisant.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Publié le 25 Octobre 2010

Après avoir donné à mes Français Guerre de Cent Ans des adversaires historiques - les Anglais, ma nouvelle armée pourrait être le pendant de l'armée Gauloise, c'est à dire celle de César : les Romains de la fin de la République.

Mais là, petite prime car, je devrais la faire pour l'utiliser à la fois pour AdG et FoG.....

En tout cas, voici les trois premiers éléments : deux éléments d'infanterie légère (javeliniers et archers) Essex pour les premiers et xyston pour les seconds, ainsi que la première base (sur les 24 prévues) de légionnaires. Ceux-ci viennent de la très belle gamme proposée par Corvus Belli.

 

PA250549

PA250552.JPG

Voir les commentaires

Publié le 22 Octobre 2010

.... je bricole. Je ne sais pas trop par quoi continuer : de l'antique avec les "Etats du Golfe", du médiéval avec des Chinois "Ming", du colonial avec mes Zoulous et Anglais qui attendent maintenant depuis plusieurs mois, commencer mon armée "Guerre civile anglaise - New Model Army" pour FoG Renaissance ?

Rien de bien précis pour l'instant, donc, je bricole.....

 

Tout d'abord, les quelques éléments qui me manquaient pour finaliser l'armée "Français Guerre de Cent Ans" qui fera un bel adversaire aux Anglais que j'ai terminés il y a quelques semaines. Il s'agit de deux généraux : le roi de France himself et le second général aux couleurs d'Alençon...

 

PA220545.JPG PA220546.JPG

 

L'unité royale est constituée de figurines Touller alors que le second général est fait de figurines Gladiator de la gamme "feudal" ... et pour finir, une dernière unité pour l'armée "Anglais Guerre de Cent Ans" avant d'éventuelles modifications qui découleront probablement des nouvelles listes de la V2 d'AdG : une unité de hobilars (figurines Corvus Belli) qui pouront remplacer avantageusement l'unité d'artillerie légère.

PA220543.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 21 Octobre 2010

Ming-1403-Cheng-Zu.jpg

La dynastie Ming a régné sur la Chine de 1368, date à laquelle elle remplace la dynastie Yuan, à 1644. Fondée par la famille des Zhu, elle compte seize empereurs.

Au milieu du XIVe siècle, après plus d'un siècle de domination mongole, la population chinoise rejette le « règne des étrangers ». Une suite de révoltes paysannes repousse les Yuan dans les steppes de Mongolie et établit la dynastie Ming. Elle s'ouvre par une renaissance culturelle : les arts, particulièrement l'industrie de la porcelaine, se développent comme jamais auparavant. Il a été dit que la Chine du début de l'ère Ming était le pays le plus avancé de la Terre.

Étant donné que les envahisseurs mongols, même repoussés, restaient un danger très présent, maintenir une armée forte était tout simplement indispensable tant qu’ils restaient une menace.


ch_ming_dynastie.gif

L'organisation de l'armée

 Au recensement de 1393, les effectifs comprennent environ un million d’hommes.

Pour s'assurer un effectif stable des armées, l'empereur Hongwu décrète que la fonction de soldat serait héréditaire. Chacun reçoit un lopin de terre pour subvenir à ses besoins, qu'il travaille pendant 70 % de son temps, le reste étant destiné à l'entraînement en garnison. Ce système permet de mettre en culture des terres vierges, mais montre ses limites dès le XVe siècle ; les soldats vendent leurs champs, migrent, se livrent à des activités civiles. L'État doit vers 1450-1550 de plus en plus faire appel à des miliciens, puis à des mercenaires. Le service dans la milice locale devient obligatoire à partir de 1494 au titre de la corvée. Mais les miliciens font rapidement défaut, et le service est un peu partout remplacé par le paiement d'un impôt. Les mercenaires, mieux payés, constituent les troupes d'élite.

 

 La menace mongole

Même après leur victoire sur les Genghiskhanides les empereurs Ming n'ont jamais cessé de prendre au sérieux la menace mongole. Hong Wu après sa victoire sur les Yuan va continuer de les repousser au nord jusqu'à Karakorum. L’empereur a lancé plusieurs campagnes contre eux, et déplacé la capitale de Nankin à Pékin en 1421 pour mieux les contenir. À la fin du XVe siècle, les Mongols lancent des raids annuels sur la frontière. Pékin est constamment menacée. Avec la réunification des Mongols orientaux vers 1500, la menace se fait plus précise.

La cour des Ming est partagée entre deux stratégies : les partisans d'une politique offensive veulent organiser des expéditions militaires ; d'autres souhaitent le renforcement de la Grande Muraille et le doublement du rempart. Les derniers préconisent également l'envoi d'ambassades et l'ouverture de marchés frontaliers périodiques pour commercer avec les Mongols. Le débat reprend après la reprise des raids des Mongols orientaux. En 1550, ils pillent et incendient les faubourgs de Pékin. Les raids durent jusqu'aux accords de paix et de commerce de 1570

emp4.jpg

Fin de la dynastie Ming

À compter du début du XVIIe siècle, les Ming doivent affronter la rébellion des Mandchous. Unis aux Mongols, les Mandchous conquièrent lentement le pays, gagnant le ralliement d'une partie de l'administration Ming. L'Empire doit parallèlement combattre les armées de paysans révoltés,

En  1644, les troupes de Li Zicheng rentrent dans Pékin, tandis que l'Empereur Ming se suicide.

La combinaison de longues guerres avec les Mongols, des incursions japonaises en Corée, des provocations de leur flotte  sur les cités côtières durant le XVIIe siècle affaiblirent la dynastie, qui est renversée par la dynastie Qing.

Voir les commentaires

Publié le 20 Octobre 2010

L'armée gauloise est terminée et prête à jouer...

Voici quelques photos d'un échantillon d'unités... Celles-ci sont constituées de figurines très diverses : Warmodelling, Corvus Belli, Xyston, Essex......

J'ai utilisé comme base pour cette armée, les unités d'infanterie lourde et de cavalerie, peintes pour mon armée Galate il y a quelques mois. Unités auxquelles j'ai ajouté les éléments nécessaires pour pouvoir la jouer en "Gaulois" : fantassins légers et moyens ainsi que toute l'infanterie d'élite (gaesati), le complément de cavaliers et de généraux...

 

- Les généraux

PA200521

- L'infanterie lourde impétueuse

PA200528

- L'infanterie moyenne impétueuse

PA200524

- L'infanterie d'élite (gaesati)..."élite" mais tout aussi impétueuse....

PA200526

- La cavalerie

PA200523

 

J'ai été relativement vite pour socler les nouveaux éléments, ce qui n'est pas dans mes habitudes car c'est l'étape que j'aime le moins. C'est fait, tant mieux. J'ai utilisé, comme souvent, de la "roche liquide" teintée en "Terre foncée", de la gamme FX de Prince August.

 

- détails de quelques unités....

PA200527

 

infanterie moyenne d'élite (gaesati)

- les guerriers nus...

PA200529

infanterie lourde

Voir les commentaires

Publié le 18 Octobre 2010

La peinture de l'armée gauloise pour AdG est enfin terminée avec ces 3 unités de gaesati...

PA180499cliquez sur la photo pour agrandir

 

Il ne me reste maintenant qu'à finaliser le soclage des 24 bases peintes pour que cette armée soit complètement  opérationnelle.

Peindre ces figurines Xyston, Old Glory, Corvus Belli...a été un véritable plaisir tant leur gravure est belle....

Voir les commentaires

Publié le 18 Octobre 2010

Voici l'indispensable "camp" d'une armée AdG...mais que pouvais-je faire d'autre ?

C'est un hommage aux deux créateurs qui ont bercé ma jeunesse...

Ces figurines étaient proposées il y a quelques temps par les éditions Atlas. J'avais à l'époque acheté seulement le premier numéro espérant pouvoir les utiliser un jour, c'est aujourd'hui chose faite.

PA170492.JPG

Toute ressemblance avec un personnage connu est parfaitement voulue.

Voir les commentaires

Publié le 17 Octobre 2010

Voici l'oppidum pour mon armée gauloise pour AdG. comme je le disais hier, c'est un élément très sympa proposé à un prix tout à fait abordable (10 £ soit 12 €)  par JR miniatures et vendu par Magister Militum.

 

Chose promise....

PA170488.JPG PA170489.JPG

 

L'oppidum peut également recevoir un peu de troupes - ici, de l'infanterie lourde - malgré ses dimensions réduites (je rappelle qu'il est prévu pour des figurines 10 / 12mm)

PA170486.JPG

Voir les commentaires

Publié le 16 Octobre 2010

Cette armée se termine. Il me reste environ une dizaine de figurines à peindre puis le soclage de tout ce qui a été fait depuis ces deux semaines.

Voici l'élément du dernier général de l'armée. Le socle est imposant avec ses 7 figurines. Le général est un Xyston, les druides des Warmodelling ainsi que les suivants et le mouton prêt à être sacrifié un corvus Belli. Cet élément à lui tout seul résume bien toute la diversité des figurines utilisées pour faire cette armée.

PA160474.JPG

Ensuite quelques unités de fantassins moyens. Les figurines sont là encore des Xyston et des Corvus Belli.

PA160481.JPG

Les photos ne sont pas excellentes. J'essaierai d'en refaire d'ici quelques temps quand l'étape du soclage sera commencée.

5471-copie-1.jpg

 

Enfin, je suis en train de terminer un oppidum gaulois, de la marque JR miniatures 10/12mm, acheté chez Magister Militum lors du tournoi de Clichy.

 

Ce que vous pouvez voir ici est la photo commerciale proposée par MM sur son site. Je pense être en mesure de vous présenter mon modèle dès demain soir.

Voir les commentaires

Publié le 13 Octobre 2010

129260617148edd4ed43619.jpg

Alors que la V2 de "L'Art de la Guerre" est encore en gestation mais arrive maintenant dans la phase finale de sa préparation, Hervé Caille, l'auteur vient de mettre en ligne le budget de la V2.

budget V2

C'est une excellente initiative de sa part et chacun pourra ainsi commencer à concocter ses nouvelles listes grâce à ce nouveau budget.

Voir les commentaires