Publié le 13 Octobre 2014

Voici 2 unités de cavaliers arabes de la magnifique marque italienne Legio Heroica gamme "Terre Sainte - armée musulmane"

AdG : Cavaliers arabes 15mm.
AdG : Cavaliers arabes 15mm.
AdG : Cavaliers arabes 15mm.
AdG : Cavaliers arabes 15mm.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 11 Octobre 2014

Besançon 2014 - le dimanche

Retour à la salle le dimanche matin pour apprendre que je joue avec Olivier Piègle et son armée Aztèque.

Pas facile pour moi d'affronter ces Aztèques qui n'ont certes pas de cavalerie mais qui sont tous "fantassins" donc qui annulent mon impétuosité si je suis obligé d'initier la charge ce qui semble inévitable avec les troupes que je possède.

De plus une partie de son armée est constituée de tireurs : archers et atlatl (propulseur) et si je ne fais rien, je vais me retrouver sous le feu des Aztèques, je dois prendre l'initiative.

Nous avons tous les deux un corps en embuscade laissant à l'autre le doute d'une marche de flanc.

Les manoeuvres sont rapides et bien vite nous en venons aux mains. Les combats s'équilibrent mais la cohésion du Gaulois étant plus importante, je fais petit à petit la différence .... mais une bien petite différence.

Sur le dernier tour, nous sommes chacun à un point de la démoralisation. Je sais où lui prendre ce point mais je ne dois plus rien perdre, aussi je rallie tout ce que je peux et éloigne les troupes exposées aux tirs aztèques.

Superbe partie avec un adversaire plus qu'agréable qui se termine par une victoire qui m'amène à l'issue de ce quatrième tour à la quatrième place. ....

Pour la cinquième et dernière partie, je vais affronter celui qui est en tête du tournoi, qui a gagné 15 jours auparavant à Lyon et qui est considéré comme l'un des meilleurs joueurs AdG (il a fait 22 podium sur les 27 tournois qu'il a joué) : Daniel Baltzinger.

Ce n'est pas une mince affaire.....

Besançon 2014 - le dimanche
Besançon 2014 - le dimanche
Besançon 2014 - le dimanche

Dernier tour avec Daniel et ses Romains Patriciens. non seulement Daniel est un joueur des plus redoutables mais son armée est puissante et diablement bien construite. tout ou presque est impétueux et lourd, très lourd.

Je place mon corps de moyens élite en embuscade lui laissant croire à une marche de flanc, ce qui va le rendre hésitant pendant quelques tours....

Son allié Francs est non fiable, en face de lui, mon corps lourd Gaulois l'est aussi. Personne ne veut prendre le risque de trop s'avancer et s'exposer à un contre.

Mon aile droite est bien faible par rapport à ce qu'il va m'opposer (fantassins impact et cavalerie moyenne impétueuse) de plus, son centre formé des Francs redevenus fiables et plus nombreux et puissant que le mien car ses guerriers sont élites.

La partie est tactique, rapide et je suis content de résister comme ça à Daniel et même lui poser des problèmes, mais 3 jets de dés vont s'avérer décisifs :

- il a les points nécessaires aux manoeuvres de son aile gauche ce qui lui permet de faire revenir des cavaliers pour protéger le camp qui était en position d'être pris au tour suivant.

- il élimine sur un 6/1 et un seul combat, avec son général Franc inclus, un pauvre fantassin lourd gaulois...

- il poursuit avec "allonge" un LI ce qui l'amène dans le dos d'un fantassins gaulois qui s'apprêtait à détruire un cavaliers lourd "romain" pris de flanc...

Ceci pouvait m'apporter 5 points supplémentaires et quand on sait que Daniel a une armée à 24 de cohésion et que la partie se termine alors qu'il a 18 pertes, c'est dommage, j'aurai bien eu besoin de ces points... mais quelle partie !

Merci encore Daniel, ce fut un réel plaisir.

Cette défaite me fait plonger de la 4ème à la 8ème place ... je suis dépassé par plusieurs joueurs, mais de très peu quand on voit les résultats finaux....

Besançon 2014 - le dimanche
Besançon 2014 - le dimanche
Besançon 2014 - le dimanche

Chose que j'ai trouvé amusante, Eudes lors de ce tournoi nous a fait essayer l'option "relances" de la V3. Nous disposions de 3 relances par partie sur les tirs et/ou combats.

 

Les résultats :

1 - Daniel BALTZINGER - Romains Patriciens - 424 pts

2 - Philippe DUTHIL - Huns - 372 pts

3 - Boris ELOY - Galates - 335 pts

4 - Hervé CAILLE - Alains - 305 pts

5 - Olivier FISCHER - Kouchans - 301 pts

6 - Thomas MAISTRIAUX - Kouchans - 295 pts

7 - Jean Louis MAISTRIAUX - Libyens - 292 pts

8 - Thierry MOLIERE - Gaulois - 291 pts

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 10 Octobre 2014

L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.

Départ de Levallois en toute fin de matinée le vendredi, et voyage sans encombre jusqu'à Besançon. Notre arrivée précoce nous amène à visiter la ville sous un beau soleil. Le soir, repas bien sympathique dans un restaurant de spécialités locales.

Troisième étape de mes tournois AdG en ce début de saison, Besançon voit s'affronter 16 joueurs dont 6 "grands maîtres" autant dire que la partie va être serrée.

Comme à mon habitude, je joue une armée différente de mes deux premiers tournois : des Gaulois. Même si je les joue assez régulièrement, c'est dans une composition toute inédite qu'ils sont de sortie cette fois-ci.

- corps 1 : général brillant / 5 fantassins lourds impétueux / 3 LI (arc et javelot) / 1 LC javelot / 3 cav moyenne / 1 cav lourde / 1 levée médiocre.

- corps 2 : général ordinaire non fiable / 5 fantassins lourds impétueux dont 2 élite / 2 LI (arc et javelot) / 2 cav moyenne

- corps 3 : général ordinaire inclus et non fiable / 5 fantassins moyen impétueux dont 4 élite / 1 LI arc

soit 29 unités.

L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.

Eudes, notre organisateur et arbitre, a choisi pour les 2 premiers tours des appariements par niveau, si bien que pour ce premier tour, je vais jouer avec Roland Hartz et son armée "Tribus d'Italie". Je ne connais ni l'un, ni l'autre.

Roland choisi un déploiement très défensif, s'appuyant sur un champ et une plantation, il place des fortifications où il "enferme" son premier corps. Pour le second corps, il ne déploie qu'un malheureux LI, le reste étant placé en embuscade dans la plantation, comme il pose deux marqueurs, il peut y avoir jusqu'à 8 unités et son troisième corps n'est pas sur la table ..... donc Roland m'a fait une marche de flanc.

Celle-ci va rentrer dès le premier tour et sera forte de 8 unités : cavalerie, LI et fantassins moyens impact élite.

Voyant sa marche de flanc rentrer, il sort son embuscade : même corps que celui qui est en marche de flanc. Je vais donc être obligé de combattre sur deux fronts menaçants alors qu'un de mes corps est bien trop loin de l'action. Je décide de jouer les pompiers de service en manoeuvrant ma cavalerie pour renforcer mon aile menacée.

J'arrive à rééquilibrer une situation compromise et après deux heurs et demi de jeu, notre bataille s'achève sur un match nul .... mais belle partie qui m'a posé bien des problèmes. Merci Roland.

L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.
L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.
L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.

Second tour contre une vieille connaissance : Jean Louis Maistriaux et ses nombreux Libyens : 30 unités.

C'est la cinquième fois que je joue avec Jean Louis en tournoi et la 3ème fois que j'affronte ses redoutables Libyens. La première fois, à Ballainvilliers, ils avaient fait des misères à mon armée "Alexandre le Grand". A Nimes, on avait fini sur une partie nulle.....

Je décide de dégager le terrain au maximum pour bénéficier de la puissance de mes troupes lourdes. Je n'ai qu'une seule chose à craindre : ses 4 chars lourds impact.

Comme Jean Louis a choisi d'être défenseur, il place un large champ de son côté pour appuyer sa défense, je vais poser mon corps de moyens élite face aux troupes qui s'y seront réfugiées, mes troupes lourdes occupant la plaine.

Je pousse au maximum mes attaques afin que Jean Louis, soit accepte le combat soit sorte de table. Ses javeliniers jouent leur rôle de tirailleurs qui esquivent, ses chars lourds impactent mes fantassins et dans le champ, ses troupes refluent, chassées par mes "moyens" impétueux si bien qu'il est à deux doigts de faire sortir 7 unités quand Eudes annonce la fin des parties.

Encore un match nul.... mais cette fois-ci, j'ai eu l'impression d'avoir été un peu plus maître de mon destin en ayant un peu partout l'initiative.

Belle bataille où je ne suis pas passé loin d'un bon résultat.

L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.
L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.
L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.

Troisième et dernier tour de ce samedi avec Hervé André et ses Parthes à 24 unités.

C'est le type même d'armée qu'il est difficile d'affronter, ça tire, ça esquive et Hervé a suffisamment de cataphractes pour faire un point de rupture dans ma ligne de bataille.

J'appuie ma défense sur le terrain et les manoeuvres de ma cavalerie vont faire en sorte que petit à petit sur une aile, je prenne l'avantage sur les cavaliers arc.

Au centre les cataphractes sont venus au combat. Même s'ils sont puissants, à cet endroit, je suis plus nombreux et avec 4 points de cohésion, mes fantassins lourds peuvent subir le premier choc sans trop de dommage et préparer une contre-attaque que j'espère redoutable.

Hervé joue bien et la partie est vive et enlevée. J'arrive à prendre l'avantage un peu partout même si j'ai subi pas mal de pertes. Mon gros seuil de cohésion va me servir ici pour obtenir enfin ma première victoire du tournoi. Résultat : 92 pts à 18.

Les parties sur les autres tables sont toutes très serrées si bien qu'à l'issue de cette première journée, à part Daniel Baltzinger, Philippe Duthil et Olivier Fischer qui ont 2 ou 3 victoires, les autres joueurs sont très proches les uns des autres..... que nous réserve le dimanche ?

L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.
L'Art de la Guerre : Besançon 2014 - le samedi.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 9 Octobre 2014

Voici quelques unités antiques pour mes armées AdG :

- des piquiers de la marque Museum miniatures (le musicien étant une figurine Old Glory)

- des Thorakitai et thuréophoroi de la marque Feudal Casting (Freikorps15)

Pour quelques unités de plus ....
Pour quelques unités de plus ....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 2 Octobre 2014

Planche issue du site "Les uniformes pendant la campagne des Cents jours".

Planche issue du site "Les uniformes pendant la campagne des Cents jours".

Dernier régiment de cavalerie prussienne que ce régiment de landwehr.

Avec ses distinctives rouges, c'est une unité de Kurmark (province du Bandebourg). Il peut représenter le 4ème régiment sous les ordres de l'Oberstleutnant von Schmelling. Fort de ses 465 hommes répartis en 4 escadrons, il appartenait au IIème corps (von Pirch), 3ème brigade de réserve de cavalerie (Comte Joseph von der Schulenburg).

Ce dernier servit à Ligny et Waterloo, où il reçut la Croix de Fer de 1ère Classe.

 

Voici ma représentation de ce régiment en figurines Old Glory 10mm.

Waterloo 2015 : La cavalerie de landwehr prussienne (3)
Waterloo 2015 : La cavalerie de landwehr prussienne (3)

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 25 Septembre 2014

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le dimanche.

Retour dimanche matin au château "Sans soucis" pour la seconde partie du tournoi.

Je vais affronter Philippe Augère, qui a eu 3 victoires le samedi, et sa nombreuse armée Gauloise (28 unités).

Le terrain placé, la bataille commence contre un adversaire bien décidé à l'affrontement. J'arrive cependant par mes manoeuvres à contrer les mouvements des troupes gauloises. Je passe pas mal de tirs de mes troupes légères et les premiers combats me sont favorables. Rapidement, les pertes de Philippe s'accumulent alors que les miennes sont raisonnables.... A plusieurs reprises Philippe me dit qu'il va avoir bien du mal à s'en sortir. Le choc entre les fantassins lourds gaulois et la phalange provoque des pertes de chaque côté tant et si bien qu'il est à 27 pertes alors que j'en suis à 16. Il me faut lui faire LA perte qui mettrait fin à la partie.Je prends un risque sur un combat, place 3 éléments légers afin de réaliser deux tirs sur des troupes gauloises encore "fraîches". Ni le combat ni les tirs ne passent. J'ai encore une chance sur le tour à suivre de Philippe et là, les dés m'abandonnent. Il charge les 2 LI qui voient leur fuite ralentir alors que leur adversaire accélère, résultat, je perds 4 points. Mon second tir est tout aussi infructueux..... et les combats qui s'enchaînent n'apportent que des défaites et des pertes de points de mon côté. Alors que j'attendais une victoire aux tours précédents, je serai content d'une double démoralisation ce tour ...... ce qui malheureusement n'arrive pas. Philippe en est le premier surpris. Il remporte une victoire très juste, mais une victoire quand même. Ce fut une très belle partie pleine de rebondissements avec un adversaire super agréable que je connaissais mais avec qui je n'avais encore jamais joué.

Cette défaite est un peu frustrante car je ne suis pas passé très loin d'une victoire qui se dessinait après quelques tours et cette défaite me prive d'une finale contre le redoutable Daniel Baltzinger.

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le dimanche.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le dimanche.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le dimanche.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le dimanche.

Déjà le dernier tour de ce tournoi avec un adversaire inhabituel à ce stade : mon pote Lionel Morvan qui a fait un beau parcours le samedi ... et j'en suis ravi pour lui.

Lionel joue sa traditionnelle armée Dace qui est nombreuse et percutante, le seul problème c'est que Lionel n'a généralement pas une main très chanceuse et que ses parties sont souvent trahies par ses dés de combats. Cependant, jusqu'à présent, sur ce tournoi, tout a été correct pour lui.

Il place son camp à portée de charge d'une marche de flanc, ce que je me décide de faire pour la première fois dans ce tournoi. Lionel a la même idée mais si ma marche de flanc est forte de 4 unités, la sienne en fait 10 et quoiqu'il arrive, je serai repoussé..... ce qui arrive au premier tour....

J'ai maintenant des menaces partout : face et flanc. Malheureusement pour Lionel, ses dés le trahissent à nouveau et les pertes s'accumulent vite de son côté, tant et si bien qu'il perd rapidement la partie sans que je n'ai trop de pertes (6 points sur cette rencontre).

Avec cette nouvelle victoire, je remonte dans le classement et pense m'approcher du premier quart du tableau final..... donc attendre et voir les résultats....

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le dimanche.

Les résultats :

 

- poule "antique" (20 joueurs)

1 - Daniel Baltzinger (LdT) - Romains Patriciens - 405pts

2 - Philippe Augère (CST) - Gaulois - 393pts

3 - Philippe Duthil (IPO) - Grecs Classiques - 388pts

4 - Thierry Molière (IPO)- Alexandre le Grand - 347pts

5 -  Boris Eloy (IPO) - Francs - 347pts

 

- poule "Asie" (14 joueurs)

1 - Cédric Roudil (Achille) - Sultanat de Delhi - 418pts

2 - Thomas Maistriaux (DN) - Empire Mongol - 347pts

3 - Jean François Gilles (Nimes) - Arabes en Inde - 317pts

4 - Stéphane Roux (CST) - Samourais - 288pts

5 - Christophe Sciangula (AMM) - Chinois Yuan - 271pts

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 23 Septembre 2014

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.

Second tournoi de la saison, à Lyon cette fois-ci, mais avec mes amis IPO : Philippe et Boris.

Départ de Levallois en tout début d'après midi du vendredi direction Lyon- Part Dieu. Le trajet est comme d'habitude très joyeux.

Tous les trois nous allons jouer dans la poule antique qui va compter 20 joueurs dont mon frère Christophe et les Poitevins.

Je vais jouer une armée Alexandre le Grand, petite (22 unités) mais puissante. Philippe joue Grecs Classiques et Boris jouera Francs.

J'ai décidé de faire deux petits corps de cavalerie et un énorme corps d'infanterie dirigé par un général brillant.

Le tournoi risque d'être plus relevé que celui de l'an dernier, où un "Masters" était organisé. Cette fois-ci les "maitres" et "grands maîtres" sont avec nous, c'est donc bien compliqué.

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.

Le premier tour me voit affronter François Chambon alias Morglum et ses Perses Achéménides.

François est un partisan acharné des wagons de guerre, il joue d'ailleurs régulièrement Hussite en médiéval, je m'attends donc à ces tours mobiles dans son armée.

Celle-ci compte 24 unités et deux autres surprises : des chars à faux et un petit corps de chameaux.

Je ne sais quelle attitude adopter avec les tours mobiles, les chars à faux et les chameaux.

La partie est très manoeuvrante, tactique et subtile. François possède de nombreux tireurs (cavaliers, sparabaras, immortels, tours, chameaux...) et contre mes attaques.

De parts et d'autres, les pertes s'accumulent. J'attaque le corps de chameaux avec mon petit corps de cavalerie mais les combats s'engluent.....

Après 2h et demi de jeu, aucune décision n'est faite, c'est un match nul, François a 21 pertes sur 24 et moi 19 sur 22.

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.

Le second tour est annoncé et j'ai le plaisir de jouer avec Alexandre Colté de Poitiers, c'est un garçon très agréable et on va bien s'amuser..

Je connais bien Alexandre pour l'avoir croisé plusieurs fois dans le Poitou, mais je n'avais pas encore eu la possibilité de jouer avec lui.

Alex joue une armée Commagène qui n'est pas évidente à constituer et à commander. Cette armée possède pas mal d'atouts (piquiers, archers montés, Galates impétueux élite et cataphractes...) et une obligation de prendre 4 archers médiocre qu'il faut gérer. La façon de l'organiser est primordial .... j'ai essayé de le faire, pas évident....

Alex a un corps d'infanterie lourde (pique et Galates) soutenu par un cataphracte, le tout commandé par un général brillant. Un second corps d'archers montés et un troisième corps de troupes moyennes et cataphractes.... le tout ayant une cohésion de 25.

Il décide de placer un bord de mer pour couvrir un côté. Nos deux corps d'infanterie lourde se font face. Mon petit corps de cavalerie manoeuvre pour renforcer l'autre aile et donner de ce côté un avantage.... ce qui va fonctionner.

Tout se passe correctement même si mon infanterie souffre du choc des Galates. Ma plus grande expérience de la règle et des tournois me donne petit à petit l'avantage et je finis par l'emporter en ayant quand même subit pas mal de pertes.

Après le match nul du matin, c'est une victoire en ce début d'après midi.

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.

Troisième et dernier tour de ce samedi avec Eric Dumont et ses Romains Moyen Empire.

J'avais déjà rencontrer Eric lors d'une ancienne édition de "Lugdunum" et la partie avait été joyeuse car c'est un joueur plein d'humour et d'une gaité communicative. Donc jouer avec lui est un réel plaisir.

Il commande une armée à 22 de cohésion, comme la mienne. Il a réparti ses légionnaires dans deux corps, avec l'un il a un noyau de cavalerie lourde, avec l'autre un groupe de fantassins moyens impact qu'il placera en embuscade. Son troisième corps est un allié Germains constitué de fantassins lourds impétueux élite..... bref, l'ensemble est solide et impactant.

Mon objectif est de faire un flanc refusé face aux légions et moyens, d'encaisser le choc des Germains avec ma phalange et d'attaquer sa cavalerie avec la mienne qui est toute aussi nombreuse mais impact élite, celle-ci étant soutenue par mes archers et éléphant.

Le choc des Germains est rude mais la phalange et hoplite arrivent à encaisser tant bien que mal. Mon petit corps de cavalerie "amuse" ses troupes sur l'aile gauche et mon attaque principale sur l'aile droite est un succès d'autant plus que les archers affaiblissent les légionnaires avant de recevoir le choc, l'éléphant faisant le reste. Mes cavaliers lourds écrasent les cavaliers romains au premier contact.... j'avoue avoir eu beaucoup de chance.

Je réussis à prendre le camp fortifié ce qui met fin à la partie.

En cette fin de première journée, avec un match nul et deux victoires, je suis dans le haut du tableau..... Le dimanche devrait me donner de redoutables adversaires, bien placés également.

Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.
Lugdunum 2014 : Aux sources d'AdG - Le samedi.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 22 Septembre 2014

Deux nouvelles unités pour mes lanciers arabes 15mm pour AdG. Ces figurines sont comme les précédentes des Legio Heroica.

AdG : Les lanciers arabes 15mm (2).

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 18 Septembre 2014

Vendin : La rentrée AdG.

Depuis 3 ans, le tournoi de Vendin, près de Lens, organisé par Patrick Tahon et les "Ch'tis Stratèges" marque la rentrée des tournois "Art de la Guerre".

On ne louera jamais assez la chaleur et l'accueil des gens du Nord tant ce tournoi est bien organisé et convivial. Cette année, donc, pour sa 3ème édition, il a rassemblé pas moins de 52 joueurs répartis en 2 poules (antique : 32 joueurs et médiéval : 20 joueurs) ce qui est une marque du succès et du tournoi et de la règle.

Ces joueurs dont certains venaient de Marseille et Toulon, se sont affrontés tout le week-end lors des 5 "rondes" traditionnellement proposées.

 

Pour ma part, je jouais en poule antique avec une improbable armée Lydienne qui certes était nombreuse (28 unités) mais manquait de tout ce qui est indispensable (armure, élite, impact ......) Petite particularité du tournoi, un allié était obligatoire, j'ai donc pris le seul possible : des Grecs d'Asie.

 

Vendin : La rentrée AdG.

Première partie avec Philippe Diduch qui joue une armée "Grecs Classiques" - Athéniens allié Spartiates.

Philippe est un garçon sympathique avec qui j'avais joué l'an dernier à Aniche. Cette première rencontre s'était soldée par un match nul.

Son armée Grecque du jour est très solide car tout ce qui n'est pas "élite" possède une armure donc les combats risquent d'être longs et difficiles, petite particularité également, il n'a pas de cavalerie.

Le choc entre les Lydiens qui essaient de manoeuvrer et les Grecs est violent à tel point que personne ne prend l'avantage, cependant les pertes s'accumulent des deux côtés si bien que notre partie se termine par une double démoralisation. La partie fut enlevée, agréable avec un adversaire que je rencontrerai de nouveau avec grand plaisir.

Vendin : La rentrée AdG.
Vendin : La rentrée AdG.

Seconde partie avec la seule féminine du tournoi, Caroline Kubat et son armée "Alexandre le Grand" alliés Indiens Classiques....... il y a dans son armée tout ce que je n'aime pas : de la cavalerie impact, des piquiers, des éléphants "élite", des archers.....

Cependant, c'est toujours un plaisir que de rencontrer Caro. Elle est souriante, pleine d'humour et surtout une adversaire qui devient de plus en plus redoutable au fil des tournois.

Là encore, il va falloir jouer serré car à la moindre faille, Caroline saura en profiter. Mon armée est nombreuse, la sienne est puissante tant et si bien que comme lors de la première partie, personne ne prend un avantage réel. Caroline me met partout la pression et mes troupes résistent du mieux qu'elles peuvent au point d'arracher, encore une fois, une double démoralisation sur le dernier tour.

Ce fut une belle partie, acharnée et très agréable.

Vendin : La rentrée AdG.
Vendin : La rentrée AdG.

Dernier tour de ce samedi avec Didier Rohas à la tête d'une armée "Juifs de Judée" alliés Romains.

La partie s'annonce encore très rude car l'armée de Didier est nombreuse et solide. Je prends un petit avantage mais rien de bien significatif. Didier fait mieux que résister, c'est très agréable de jouer avec lui, on sent qu'il est d'abord venu s'amuser et c'est très bien comme ça.

La partie va se jouer sur le dernier lancer de dé. Si Didier le réussit, on aura une double démoralisation (encore !). Une de mes troupes est encerclée. Didier part à +2, il lance le dé et fait 3, si je ne fais pas 5 ou 6, je perds le combat et Didier arrache le match nul. Je lance et fait .....5. Ma troupe est sauvée et je gagne de justesse cette partie.

Enfin une première victoire pour l'armée Lydienne mais que ce fut juste. Merci à Didier pour cette mémorable partie.

Vendin : La rentrée AdG.
Vendin : La rentrée AdG.

Après cette journée de "combats", un excellent et typique repas du Nord nous est servi (ficelle picarde, carbonnade et frites, le tout arrosé de bière et tarte au sucre). Pendant ce repas, une tombola très conviviale est prévue .... bref, on passe un super moment de gastronomie et de camaraderie.... pour ça aussi, merci à Patrick et aux ch'tis.

Vendin : La rentrée AdG.

Retour à la salle de Vendin ce dimanche matin pour apprendre que je dois affronter une vieille connaissance : Jean Matagne qui commande une armée "Alexander le Grand" alliés Indiens Classiques.

Jean joue bien et je risque de prendre très cher avec ma faible armée.

Ce qui va faire basculer la partie, c'est la non fiabilité de son allié Indien pendant 5 tours de jeu, si bien que mon armée à tout le temps de bien se placer au centre pour contrer ses piquiers et d'attaquer sur l'aile droite sa cavalerie qui est plus robuste que la mienne mais moins nombreuse. Les combats s'équilibrent mais les pertes qu'il subit lui sont fatales. Même si son allié est redevenu fiable entre temps, il est trop tard pour qu'il puisse faire basculer la rencontre. C'est une belle victoire des Lydiens.

Vendin : La rentrée AdG.
Vendin : La rentrée AdG.
Vendin : La rentrée AdG.

A l'annonce du dernier tour, je suis 7ème. Je vais donc affronter le 8ème ..... Serge Rénier, mon pote et ses Gaulois alliés Germains.

Le Gaulois c'est nombreux (29 unités) et puissant, il a une forte proportion de troupes impétueuses qui risquent avec leur "charge percutante" de faire des ravages dans la ligne Lydienne. De plus les Germains sont des troupes élite.

Serge et ses Gaulois ont une tactique simple : on fonce droit devant et on bouscule tout ce qui se présente .... et ça marche très bien. Mes pauvres troupes sont bousculées, écrasées et même si je lui fais 22 pertes, je subis la seule défait de mon week-end.... bravo Serge, belle partie, pleine de rire et de bonne humeur.

Vendin : La rentrée AdG.

Au final, je finis à la 13ème place sur 32. Ce fut un beau tournoi, très intéressant avec une armée Lydienne qui m'a apportée bien des émotions.....

 

Les résultats (partiels)

- Poule "médiévale"

1 - Maistriaux Thomas - Jurchen-Chin - 475
2 - Misson Etienne - Byzantins Nicéphoriens - 405
3 - Tate Hugo - Samouraîs - 400
4 - Bodelle Jérôme - Communes Italiennes - 341
5 - Tahon Mathieu - Communes Italiennes - 313

- Poule "antique"

1 - Maistriaux Jean-Louis - Sarmates - 434
2 - Jouclat Olivier Empire - Assyrien - 433
3 - Lefebvre Patrick - Germains - 419
4 - Vanlesberghe Renaud - Chinois Han - 384
5 - Renier Serge - Gaulois - 350

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 15 Septembre 2014

SAGA : Le croissant et la Croix.

J'ai profité du tournoi de Vendin et de la présence du stand Comitatus pour m'offrir la nouvelle mouture SAGA des studio Tomahawk : le Croissant et la Croix.

C'est un magnifique ouvrage cartonné avec l'indispensable fiche de référence et tableaux des différentes factions proposées, de plus, il est illustré de magnifiques photos.

 

Le livret reprend les règles de base du jeu, il forme à lui seul une entité complète et on n'a pas besoin d'avoir la règle originelle pour pouvoir jouer.

 

L'opus "le Croissant et la Croix" nous propulse cette fois ci au temps des croisades.

On compte 6 nouvelles factions :

- les chrétiens : Croisés, Milites Christi et Espagnols

- les musulmans : Sarrasins, mutatawi'a et Maures

Chacune de ces factions ayant des qualités spécifiques....

On peut aussi avoir des personnages charismatiques et enrôler des "chiens de guerre" (éclaireurs bédouins, Daylamis, Naffatum, Turcopoles....)

 

Je vais donc pouvoir recycler mes figurines arabes pour ce jeu qui prend de plus en plus de place au sein du club....

Mon 1er point de faction : des gardes montés.

Mon 1er point de faction : des gardes montés.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Saga

Repost0