Publié le 24 Juin 2013

"Waterloo 2015" : Le régiment de Nassau.

Voici l'unité de juin : le 2ème régiment de Nassau-Usingen.

A Waterloo, cette unité faisait parti du 1er corps et se trouvait sous les ordres du colonel F.W. van Goedececke. Ce régiment comptait environ 2700 hommes répartis en 3 bataillons.

 

En juillet, je vous présenterai les 2 unités d'artillerie à pied d'un seul coup. J'en profiterai alors pour faire le point sur ce qui a été déjà réalisé avant le petit break estival.

"Waterloo 2015" : Le régiment de Nassau.
"Waterloo 2015" : Le régiment de Nassau.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 20 Juin 2013

Voici ma chaîne de commandement :

- Le général en chef (A. Wellesley, duc de Wellington.

- 2 "sous généraux" qui vont représenter des généraux de corps.

- 5 "officiers supérieurs" (dont Picton) qui représenteront des généraux de divisions pour l'infanterie et de brigades pour la cavalerie.

"Waterloo 2015" : La chaîne de commandement Anglais.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 18 Juin 2013

En cette date anniversaire de Waterloo (18 juin 1815 - 18 juin 2013), dernière étape du commandement Anglais avec les "sous généraux".

A "Tactique", on trouve 3 sortes de généraux :

- le général en chef, c'est l'élément principal de commandement car c'est lui qui donne les ordres aux différentes unités (entre 3 et 5 à chaque tour selon les nations).

- les "sous généraux", représentent des généraux de corps d'armée ou des généraux de division selon le niveau de jeu auquel on va jouer. Ils influent et interviennent sur toutes unités adjacentes à leur position.

- les officiers supérieurs qui vont représenter des généraux de division ou de brigade. Un officier supérieur ne peut intervenir que sur l'unité à laquelle il s'attache, c'est à dire celle située dans le même hexagone que lui.

 

Voici ici mes deux "sous-généraux. Les figurines sont des Magister Militum.

Je vous présenterai d'ici peu toute la chaîne de commandement britannique pour mon projet "Waterloo 2015".

"Waterloo 2015" : Les généraux, dernière étape.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 15 Juin 2013

AdG : Les Numides - l'infanterie lourde.AdG : Les Numides - l'infanterie lourde.

Avec ces fantassins lourds se termine l'armée Numide pour "L'Art de la Guerre". Ces troupes sont les imitations de légionnaires du roi Juba.

Les figurines utilisées sont des Corvus Belli.

AdG : Les Numides - l'infanterie lourde.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 13 Juin 2013

6 ans ....déjà !6 ans ....déjà !

6 ans déjà que le blog existe ! ......

C'est plus de 800 articles, des milliers de figurines peintes dans toutes les échelles (du 10 au 28mm) et près de 245 000 visiteurs.... des décors réalisés pour des périodes historiques (de l'Antiquité à la Seconde Guerre mondiale) et lieux géographiques bien différents, des compte-rendus de tournoi et rapports de batailles ..... et toujours de nombreux projets en cours comme le "Waterloo 2015" (reconstitution simplifiée de la célèbre bataille sur la règle Tactiques avec des figurines 10mm...)

 

La motivation à l'aube de cette 7ème année est toujours aussi vivace .... merci à tous ceux qui me suivent régulièrement dans mes délires et aventures "figurinesques".

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 10 Juin 2013

"Waterloo 2015" : Arthur Wellesley, duc de Wellington.

Général et homme politique britannique, Arthur Wellesley naquit à Dublin en 1769 et mourut en 1852.

Entré dans l'armée en 1787, il sert en Hollande comme lieutenant-colonel du 33rd foot, puis en Inde, où il remporte de brillantes victoires sur les Marathes (1803). À la tête d'une division au Portugal, il bat Junot à Vimeiro. Après la convention de Sintra et le rembarquement anglais de La Corogne, il retourne au Portugal comme commandant en chef des forces britanniques de la péninsule Ibérique, qu'il va progressivement reconquérir. Après avoir écrasé les Français à Vitoria (21 juin 1813), l'armée de Wellington franchit les Pyrénées au début de 1814 et gagne devant Toulouse la dernière bataille de la guerre.

Délégué au congrès de Vienne (1814-1815), il reçoit le commandement de l'armée alliée aux Pays-Bas et remporte la victoire décisive de Waterloo (18 juin 1815).

Il sera par la suite Premier ministre de 1828 à 1830, participe aux cabinets Peel (1834-1835, 1841-1846).

 

Seconde personnalité britannique, après le général Picton, pour mon projet "Waterloo 2015" en 10mm. Mon armée Anglo-hollandaise ne peut être commandée que par sir Arthur. Voici donc la figurine (Magister Militum) du célèbre général ainsi que son état-major : Lord Uxbridge et Howe de Lancey.

"Waterloo 2015" : Arthur Wellesley, duc de Wellington."Waterloo 2015" : Arthur Wellesley, duc de Wellington.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 7 Juin 2013

Jack Hawkins est Picton dans le "Waterloo" de Bondarchuk / Portrait de Sir ThomasJack Hawkins est Picton dans le "Waterloo" de Bondarchuk / Portrait de Sir Thomas

Jack Hawkins est Picton dans le "Waterloo" de Bondarchuk / Portrait de Sir Thomas

Le lieutenant général Sir Thomas Picton naquit le 24 aout 1758 et mourut à la tête de sa division lors de la bataille de Waterloo le 18 juin 1815.

Il s'illustra lors de la Guerre de la Péninsule (Portugal et Espagne) sous les ordres d'Arthur Wellesley (le futur duc de Wellington).

Ce brillant général participa donc à la campagne de Belgique. Il fut assez sérieusement blessé aux Quatre-Bras (16 juin) mais tenant à garder le commandement de sa division, il garda sa blessure secrète. L'anecdote la plus marquante le concernant fut qu'il combattit à Waterloo en habit civil et chapeau haut de forme, ses bagages ayant été égarés....

Il fut tué alors que sa division repoussait l'avance du 1er corps Français sous les ordres  du général Drouet d'Erlon.

 

On ne pourrait imaginer une quelconque reconstitution de la bataille sans le célèbre général. Voici donc ma figurine de Sir Thomas ainsi que celle d'un autre général Anglais.

Figurines 10mm Magister MilitumFigurines 10mm Magister Militum
Figurines 10mm Magister Militum

Figurines 10mm Magister Militum

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 3 Juin 2013

A la mort d'Alexandre, en - 323 avant JC, son immense empire fut partagé entre ses compagnons : les Diadoques. A Ptolémée, revient l'Egypte, à Lysimaque, la Thrace, Séleucos prend la Babylonie, Antipater , la Macédoine et Antigonos l'Asie Mineure ....

Dans toutes les règles de jeu antique - médiéval, après les armées d'Alexandre le Grand, on retrouve les armées des Successeurs macedoniens que ce soient des Lagides (ou Ptolémaïques), Séleucides, Lysimaquides ou Antogonides ....

Voici donc deux compléments pour mon armée de "Successeurs macédoniens" : un général et des fantassins lourds (imitations de légionnaires Séleucides). Toutes ces figurines sont des Xyston miniatures.

Les successeurs macédoniens.
Les successeurs macédoniens.
Les successeurs macédoniens.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 31 Mai 2013

Projet "Waterloo 2015" : La Haie Sainte.Projet "Waterloo 2015" : La Haie Sainte.

La Haie Sainte esti le premier des deux décors les plus représentatifs (avec le château d'Hougoumont) de mon champ de bataille de Waterloo.

Certes, ce modèle à l'échelle 6mm distribué par Magister Militum n'est pas une copie exacte de la Haie Sainte, mais c'est ce que j'ai trouvé de mieux, à moins de le faire soi-même, et bien dans l'esprit, avec sa porte cochère si reconnaissable, de la célèbre ferme située en plein coeur du champ de bataille.

le modèle brut, puis peint, enfin avec le 2ème bataillon de la KGL (figurines 10mm)
le modèle brut, puis peint, enfin avec le 2ème bataillon de la KGL (figurines 10mm)
le modèle brut, puis peint, enfin avec le 2ème bataillon de la KGL (figurines 10mm)
le modèle brut, puis peint, enfin avec le 2ème bataillon de la KGL (figurines 10mm)
le modèle brut, puis peint, enfin avec le 2ème bataillon de la KGL (figurines 10mm)

le modèle brut, puis peint, enfin avec le 2ème bataillon de la KGL (figurines 10mm)

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Waterloo 2015

Repost0

Publié le 28 Mai 2013

Dans le cadre du trophée Clovis, Christophe et Alexandre ont organisé le week-end dernier le premier tournoi "L'Art de la Guerre".

16 joueurs ont répondu à leur appel et ont guerroyé pendant deux jours dans une ambiance détendue et agréable et ce, dans la belle salle de Fontaine le Comte au sud de Poitiers.

Ce fut un grand plaisir que de rencontrer les joueurs du sud ouest que nous ne croisons habituellement que par messages interposés sur le forum....

Christophe avait organisé pour ces rencontres du samedi, 4 poules de 4 joueurs, tous se rencontrant dans leur poule. Pour ma part, je me trouve avec Timur (Mongols), Laurent Meziani (Samourais) et Quentin Serre de Lourtioux (Perses Sassanides), poule difficile s'il en est. Christophe avait prévu également de petits évènements de jeu, tirés au sort, afin de pimenter un peu nos parties.

Je joue une armée Vikings (liste 150) composée de la façon suivante :

corps 1 : général brillant, 2 huscarles fantassins lourds A2M élite, 4 fantassins lourds, 1 LI javelot, 1 archers, 3 irlandais fantassins moyens A2M.

corps 2 : général compétent, 2 huscarles fantassins lourds A2M élite, 3 fantassins lourds, 1 LI javelot, 1 archers.

corps 3 (alliés Bretons) : général ordinaire inclus Cv lourde élite, 1 Cv lourde élite, 2 Cv moyenne et 2 Lc javelot.

soit 24 unités.

Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.

Première rencontre avec Timur et ses Mongols. Il a 20 unités presque toutes montées.

Je gagne l'initiative et choisi de l'attaquer dans sa steppe, espérant garder ainsi l'initiative de l'attaque et lui sauter le plus vite possible à la gorge pour empêcher ses mouvements trop rapides pour mes Vikings.

Les terrains placés, j'attaque résolument et le nombre plus important de mes troupes et leur solidité fait que je résiste aux charges mongoles. Je grignote petit à petit l'armée ennemie et fini par l'emporter en ne concédant que 12 pertes .... une victoire pour cette première rencontre, voila un tournoi qui commence bien.

Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.

Seconde partie avec Laurent Meziani et ses Samourais. C'est une magnifique armée car en plus d'être un excellent joueur (il a participé aux Masters à Levallois), Laurent est un peintre accompli ..... autant dire que la rencontre risque d'être rude.

J'ai rencontré Laurent deux fois et n'ai jamais gagné. La première fois, on a fini sur une double démo et la seconde, ses Lagides ont largement remporté la victoire.

Il regroupe ses corps à droite et centre droit de la table, s'appuie sur le terrain et me laisse apparemment une ouverture sur ses bagages .... Je redoute ses fantassins moyens arc car ils va m'affaiblir au tir avant les inévitables combats.

Mon corps Breton a une mission : menacer les flancs du corps le plus à gauche de son dispositif tout en envoyant les cavaliers légers piller les bagages.

La manoeuvre réussit au mieux et après pas mal de tirs et combats furieux, les Vikings ayant pris les bagages Samourais, l'armée adverse déroute. J'ai perdu 19 unités sur 24. C'est une deuxième victoire, cela ne m'était encore jamais arrivé d'enchaîner deux victoires de suite. Excellent début ....

Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.

Troisième partie avec Quentin Serre de Lourtioux et ses Perses Sassanides. C'est une armée de cavaliers tirant, de cataphractes, et d'éléphants encadrés par des fantassins impact .... Je ne suis pas fier. Même si Quentin est novice à l'Art de la Guerre, c'est un joueur habitué aux jeux avec figurines et la partie s'annonce et sera difficile.

On manoeuvre tous les deux mais le point cdéterminant de la bataille et l'objectif de mes Irlandais est de prendre la plantation centrale et contrer ses éléphants et là, je commets ma première erreur du tournoi, celle-ci a failli me coûter la rencontre : les éléphants sont handicapé dans une plantation et ont un malus de -2 que je ne compte pas pendant plusieurs tours, tant pis pour moi, je n'ai qu'à faire attention, ce qui fait qu'il bouscule mes fantassins.

Fort heureusement, je rétablis la situation et gagne la partie avec malgré tout 23 pertes sur 24 .... j'ai eu plus que chaud.

C'est ma troisième victoire. Nous ne sommes plus que deux à 3 victoires et occupe la seconde place derrière Boris, mon copain des IPO.

Le trophée Clovis - Poitiers 2013.

Retour à Fontaine le Comte le dimanche matin sous un beau soleil et lancement de la quatrième partie.

Je suis invité à jouer avec Christophe Gouneau et son armée "Arabes en Indes" forte de 27 unités.

Le terrain placé voit une colline broussailleuse située en plein milieu du champ de bataille. Je ne peux y aller car Christophe va bénéficier de la hauteur et du terrain accidenté qui handicape mes fantassins lourds. Un archer et les Irlandais sont embusqués dans un bois.

Christophe sort de la colline et attaque. La bataille est furieuse ... à l'appel du dernier tour de jeu, aucune des armées n'est suffisamment entamée pour qu'il y ait une réelle décision. On finit sur une partie nulle .... j'ai perdu 11 unités sur 24 et Christophe 12 unités. Malgré cette partie nulle, j'occupe encore la seconde place et devrais rencontrer en finale Boris qui lui, a gagné et a largement pris la tête...

Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.

5ème et dernière partie avec mon ami Boris et ses Arabes Omeyyades, armée forte de 22 unités.

Je rencontre souvent Boris car on est du même club : les Immortels de Paris Ouest (IPO) et j'arrive à gagner (parfois !), c'est toujours plaisant mais compliqué ... et là avec la pression de cette première victoire possible en tournoi, ça va se révéler très, très difficile. Boris joue régulièrement des finales et possède de ce fait une bien plus grande expérience que la mienne.

Je rate la possibilité de placer une zone côtière pour éviter d'être débordé sur une aile et me rabats sur un élément de terrain infranchissable (un lac). Je place mes Irlandais et mon archer en embuscade sur l'aile opposée à proximité d'un groupe de fantassins lourds.

Sortant de leur embuscade, mes troupes créent une véritable (mauvaise !) surprise à Boris .... les combats se déroulent avec un avantage pour des Arabes bien plus expérimentés ... je fais quelques fautes que Boris sait exploiter immédiatement.

Je fais alors ma seconde grosse faute du tournoi : je sors mon archer, seul, dans la plaine à distance de tir, mais aussi et malheureusement pour moi, de charge de ses cavaliers. Ce fait provoque trois effets qui vont faire basculer irrémédiablement la bataille :

- je perds mon archer

- un trou se crée dans ma ligne qui a enfin compris le danger et tente de se reformer

- j'ouvre le chemin de mes bagages aux cavaliers de Boris

Comme quoi, à petite manoeuvre, grosses conséquences ....

Sans cette grossière erreur qui m'a coûté 9 ou 10 de cohésion d'armée, j'aurai pu faire une partie nulle car il ne restait qu'une petite demi heure et arracher ainsi la troisième place car cela suffisait pour le faire. Philippe ayant gagné sa partie contre Ostap, prenant la seconde.

Cette défaite me rétrograde à la quatrième place car pour 3 pauvres petits points, Christophe Gouneau monte sur le podium.

Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.
Le trophée Clovis - Poitiers 2013.

1 - Boris Eloy - IPO - Arabes Omeyyade - 470 pts
2 - Philippe Duthil - IPO - Francs Carolingiens - 394 pts
3 - Christophe Gouneau - CSO - Arabes en Inde - 337 pts
4 - Thierry Molière - IPO - Vikings - 344 pts
5 - Lionel Martinez - B & B - Russes - 344 pts
6 - Ostap Bender - Fronton - Byzantins Maurice - 288 pts
7 - Laurent Meziani - CSO - Samouraïs - 268 pts
8 - Stéphane Thion - Fronton - Empire Mongol - 264 pts
9 - Fred Villaescusa - ALC - Jurchen Chin - 241 pts
10 - Fred Turpin - Fronton - Samouraïs - 238 pts
11 - Quentin Serre DL - CJSS - Perses Sassanides - 238 pts
12 - Patrick Clerc - LGP - Huns - 197 pts
13 - Alexandre Colté - LGP - Britto-Romains - 182 pts
14 - Jérémy Paluskiewicz - Fronton - Samouraïs - 159 pts
15 - Christophe Gerbaud - CJSS - Espahnols Féodaux - 139 pts
16 - Vincent Seron - 37ème légion - Arabes Abassides - 99 pts

 

Excellent tournoi même si je suis un peu déçu de ne pas avoir pu monter sur le podium, j'y croyais pourtant ... félicitations aux trois premiers dont mes deux copains IPO.

Merci aux organisateurs : Christophe et Alexandre et à mes 5 adversaires de jeu qui m'ont fait passer un superbe week-end.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0