empire

Publié le 25 Septembre 2020

La campagne est lancée depuis maintenant 2 semaines. Si les premières reconnaissances et mouvements se sont faits à distance via des mails, les premiers affrontements ont eu lieu le week-end dernier.

Dans un premier temps, nos constatations et observations nous ont amené à apporter quelques modifications mineures et clarifications sur l'organisation et le système, aussi une version 2 de la règle de campagne est en téléchargement dans la partie idoine.

Par SMS, avec le Grand Duc Yoyonovitch, nous avons mis au point notre stratégie. Nous ne devions pas trop éloigner nos corps afin de pouvoir intervenir et apporter toute l'aide nécessaire à l'autre en cas d'attaque Française.

Nous avons donc décidé d'avancer, l'un vers Smolensk et l'autre vers Vitebsk en pensant malgré tout à fortifier quelques villes importantes sur notre route nous permettant ainsi d'assurer un repli stratégique si nécessaire.

Côté "Français", pour le peu que nous avons compris dans leurs manoeuvres, l'armée du Sud commandée par Michel "Manu" Ney emprunterait la route de Minsk vers Smolensk - c'est d'ailleurs aux abords de cette ville que mes reconnaissances cosaques l'ont découvert - l'autre armée, commandée par le général "Philippe" Reynier a pris la route d'Oleninko via Velikye Luka, ce qui nous met dans une situation très délicate.

Après ces mouvements d'approches, trois batailles eurent lieu :

Le samedi, Barclay de "Titi" attaque les forces de "Manu" Ney entre Smolensk et Vitebsk. Profitant de la proximité de cette ville, le Grand Duc Yoyonovitch, envoie pour me soutenir, une division de cavalerie qui arrivera au 4ème tour de la bataille.

Dès le début de l'affrontement, la division de cavalerie lourde du Prince Galitzine attaque la cavalerie française. Non seulement celle-ci va résister mais la seconde division de cavalerie, des cuirassiers, réussira à repousser les assauts des Russes.

Comme le tirage du type de bataille nous donne une bataille de rencontre, au second tour, la division d'infanterie d'Olsufiev entre.

et soutenu par Baggovout, il avance, résolu, vers la division française qui s'est déployée devant lui.

Les combats sont violents dans la plaine au nord de Smolensk.

Sur l'aile, la division du général Baggovout appuyée par l'artillerie cosaque de Platov tente de déborder la droite française.

La cavalerie russe est durement repoussée à l'image de la division de cavalerie du Grand Duc arrivée en soutien de l'attaque et qui subit dès son arrivée les charges des cuirassiers Français.

 

La partie dure près de 5 heures, mais rien ne va comme nous le souhaitons. La bataille tourne mal et les Russes doivent d'urgence se replier pour éviter le désastre qui se dessine.

Le Grand Duc regroupe sa cavalerie décimée et la ramène vers son corps principal à Vitebsk....

Mon corps d'armée doit se replier vers sa position fortifiée de Wyazma afin de regrouper les forces dispersées et lancer une nouvelle offensive.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 21 Septembre 2020

Cela faisait un moment que ça nous titillait de jouer à "Bataille Empire" sous forme de campagne. On a cherché, tourné en rond, pensant à des choses trop difficiles ou trop simplistes puis Philippe s'est rappelé qu'il avait participé à une campagne, sur une autre règle quelques années auparavant. Ayant retrouvé les grandes lignes de la campagne, nous nous sommes attelés à une réécriture de celle-ci afin de l'adapter à notre "sauce".

On est parti sur des corps de campagne et de garnison tenant des villes que nous allions fortifier au fil des tours pour assurer nos arrières, tout en lançant des reconnaissances avec nos unités de cavalerie légère. De plus, le jeu "en équipe" nous offrant la possibilité d'intervenir pour secourir ou apporter un renfort à notre partenaire, en marchant au "son du canon". Bref, pleins de petites choses séduisantes.

Les armées seraient de 300pts, pour les corps de campagne et de 250pts pour les garnisons, les batailles devant se résoudre sur une table de 120 x 180 cm.

Nous avons donc voulu tester "grandeur nature" ce que cela pouvait bien donner tout en se laissant la possibilité de modifier les choses qui nous paraitraient bizarres pour une prochaine mouture.

Nous avons choisi la "campagne de Russie, 1812" à 4 joueurs, 2 Français et 2 Russes.

Jouant cette campagne de 1812, nous avons l'obligation de prendre nos armées dans un panel très restreint de listes de cette période pour rester raccord avec ce que nous avons choisi.

- "Russes, campagne de 1812" pour les armées du Tzar

- "Français en Russie, 1812" / "Polonais en Russie, 1812"  / "Bavarois en Russie, 1812" pour l'armée Impériale.

L'objectif des Russes étant de repousser les Français et couper leurs lignes de communication, alors que l'objectif des Français est de prendre Moscou tout en cherchant également à couper les lignes de communication Russes.

Pour ceux qui seraient intéressés, vous trouverez dans la partie "téléchargements" à la fois les "règles de campagne V1" ainsi que la carte de cette campagne de Russie.

 

On pense, bien sûr, déjà à des suites possibles avec une "campagne en Espagne et Portugal" et une "campagne de France" ....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 17 Septembre 2020

J'ai maintenant pas mal d'armées et même si j'ai encore quelques projets, je vais surtout compléter les armées existantes selon les occasions et les scénarios proposés.

Pour commencer, voici donc deux unités françaises "en manteau" .....

Les figurines sont majoritairement des CGM .... l'officier monté est un AB.

Pour cette seconde unité, ce ne sont que des figurines CGM.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 12 Septembre 2020

Voici mes deux dernières unités anglaises pour la guerre de la Péninsule.

Tout d'abord un bataillon des Guards. Outre leur couleur distinctive (bleu) et leurs drapeaux, je leur ai peint avec des pantalons blancs afin de mieux les distinguer sur la table de jeu.

puis le 52nd Oxfordshire, aux distinctives "chamois".

Les figurines sont des CGM, Xan et AB

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 4 Septembre 2020

Après les dragons d'Almanza, présentés avant les vacances, voici les deux dernières unités de cavalerie espagnole.

Tout d'abord de la cavalerie de ligne, régiment "del Rey", en version "petite taille".

puis le régiment de hussards "Maria Luisa".

 

Les figurines sont des Warmodelling. Certains chevaux ont été changés et sont un mélange de marques dont CGM.

Avec ces unités, se terminent les troupes supplétives de la campagne de la Péninsule.

Bientôt les dernières unités britanniques.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 1 Septembre 2020

Dernière unité des troupes supplétives portugaises : la milice.

Je ne savais pas trop à quoi elle pouvait ressembler et où trouver les figurines adéquates et puis après quelques recherches et un poil de chance, j'ai trouvé ce qu'il me fallait chez Essex miniatures. Outre les troupiers, Essex propose également le commandement dédié.

Bientôt, la fin de la cavalerie espagnole.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 29 Août 2020

Voila la demande de mes petits-enfants aujourd'hui ....

Aussi, c'est avec plaisir que je leur ai organisé un jeu basé sur la règle "Tactique".

"Tactique" est un jeu sur hexagones, mais j'ai volontairement simplifié la règle afin de la rendre plus ludique et fluide pour mes deux loulous.

Chacun d'eux jouait 1 général, 6 unités d'infanterie, 2 unités de cavalerie et 2 batteries d'artillerie. La partie se terminant dès que 5 unités complètes étaient perdues.

Emma, 10 ans, jouait des Français alors que Mattéo, 7 ans, dirigeait une armée Anglaise 1815. Les figurines sont des 10mm Magister Militum et Pendraken.

Emma entame les premiers mouvements sous les yeux d'un Mattéo très attentif...

Manoeuvres, tirs, menaces.....chacun attaque non sans réflexion....

Mattéo, dont certaines troupes sont déjà affaiblies, compte ses points de mouvements et combats avant de lancer son offensive.

Contre-attaque d'Emma près du village ...alors que la ligne anglaise recule sur l'ensemble du front.

Après une bonne heure de jeu, Emma remporte la partie 5 éliminations à 4.

Vus les rires, je crois que l'objectif a été atteint, ils se sont bien amusés avec les "soldats de papy"....

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 28 Août 2020

Après une dernière unité de caçadores présentée il  y a quelques jours, voici ma dernière unité d'infanterie portugaise : régiment n°20 Campomayor.

Les figurines sont des Campaign Games miniatures.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 25 Août 2020

Les vacances sont finies depuis quelques jours et j'ai repris mes activités de peinture.

Voici donc la première unité de cette nouvelle saison : des caçadores portugais pour mon armée Anglo-hispano-portugaise pour "Bataille Empire".

Les figurines sont des Campaign Games Miniatures.

Il reste encore quelques unités (2 bataillons Anglais dont un de Guards, de la milice et un régiment d'infanterie portugaise, plus quelques bases de cavalerie espagnole),  pour que cette grosse armée soit terminée et que je puisse passer à un autre projet.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 18 Juillet 2020

Mercredi dernier nous avons pu rejouer à "Bataille empire". Chacun de nous deux alignons des armées en 300 pts : Danois pour Philippe et Anglo-Portugais pour moi.

L'initiative tirée nous indique une bataille rangée où les deux armées seront dès le début déployées sur la table.

J'essaie une petite surprise en retardant volontairement le placement de ma division de cavalerie ne sachant trop quel allait être le déploiement de Philippe.

Le déploiement Danois : 1 division de cavalerie, 2 divisons d'infanterie - dont l'une reçoit un régt de dragons, détaché de la division de cavalerie et la Garde Royale danoise.

Le déploiement Anglo-portugais : 1 division d'infanterie portugaise, 1 division d'infanterie anglaise, la 1ère division d'infanterie avec la KGL, les Guards et des highlanders élite ..... puis arrivant au second tour la divison de cavalerie, arrivant au premier plan.

La première division danoise lance l'offensive.... son objectif : prendre les hauteurs et y déployer son artillerie.

Les divisions anglo-portugaises passent à leur tour à l'offensive.... traversent la rivière et entreprennent une "savante" manoeuvre pour menacer les flancs de la cavalerie Danoise...

 

Face à la Garde Royale danoise, les vétérans portugais occupent le village et vont tenter de prendre le pont qui enjambe la rivière. La tâche sera plus difficile qu'il n'y parait.

Pendant ce temps, l'élite de l'armée Anglaise se voit opposée aux deux divisions d'infanterie danoises et le régt de la KGL prend place derrière les haies qui bordent les routes, alors que les premiers échangent de feu commencent.

Les Guards et les highlanders attaquent vivement la ligne Danoise.

Sur mon aile gauche, les portugais sont durement reconduit par la Garde danoise.....

.... qui poursuit les régiments en retraite.

La partie se termine au bout de quatre heures par une nette victoire danoise. Encore une fois, Philippe a bien su tirer les avantages de son armée et sa lucidité a fait merveille. Comme souvent je me suis empêtré dans des manoeuvres trop compliquées. Mon manque d'anticipation, mes erreurs de placement ont rendu la bataille bien difficile, mais une fois encore, ce fut un réel plaisir que cette partie.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0