empire

Publié le 18 Février 2018

le maréchal Davout commandant en chef de l'armée française dirigée par Boris

 

Cela fait un bon moment que Boris n'a pas joué à NPoW, aussi avant le tournoi prévu la semaine prochaine, on a fait un petit entrainement afin de lui remettre le pied à l'étrier.

Pour cette bataille de remise en condition, Boris joue une armée française et je lui oppose des Russes 1812.

La division Toutchkov est chargée de défendre les abords du village placé de mon côté tout en couvrant le flanc gauche de l'armée. La chose va s'avérer bien délicate car elle va se retrouvée face à deux divisons dont une de cavalerie qui va largement déborder pour la menacer de flanc.

Les hussards Français et leur artillerie à cheval ont entrepris un vaste mouvement tournant qui sera un des éléments déterminant de la partie.

Devant faire face à deux attaques simultanées, les fantassins et l'artillerie de Toutchkov sont bien à la peine.

 

Au centre de mon dispositif, la division de grenadiers de von Meklembourg doit bousculer les régiments qui s'opposent à son avancée vers le village tenue par les Français. Ce dernier est l'objectif principal de cette division d'élite.

Les grenadiers soutenus par leur artillerie viennent fusiller les troupes françaises....

.... non sans subir des pertes importantes.

 

Sur l'aile droite, la division du général Paskévitch fait face à une mince ligne française .... leur objectif est de prendre la colline située juste derrière avant de se rabattre sur le village et apporter ainsi leur soutien à l'attaque des grenadiers.

Les troupes françaises souffrent terriblement d'autant plus que le général Raievski s'est mis à la tête d'un régiment de dragons qui attaque résolument un régiment léger français qui défend la colline. Ce dernier sera bien vite en difficulté car deux régiments de mousquetaires apportent leur soutien aux dragons russes.

Le général Raievski, commandant en chef de l'armée russe que je dirigeais

 

Au bout de près de 2 heures et demi de jeu, rien n'est vraiment définitif, ni dans les pertes subies ou infligées ni dans les prises d'objectifs, mais le principal n'était pas là. On s'est remis un peu les idées en place avant le tournoi avec cette session de révision et surtout, on a passé un bon moment.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 16 Février 2018

Zakhar Dmitrievitch Olsoufiev naquit en 1777.

Lors de la campagne de Russie, il participa aux batailles de Smolensk, Winkowo, Malojaroslavets. A Borodino, il défendit le flanc gauche Russe à Outitza. Il fut décoré de l'Ordre de St Georges suite à son action courageuse.

Il participa activement à la campagne de France (1814) où on le retrouve à La Rothière, Champaubert et Brienne.

Il décéda en 1835.

 

Le général Olsufiev en version figurine 15mm (figurine AB)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 14 Février 2018

Mikhaïl Andreïevitch Miloradovitch naquit le 12 octobre 1771 dans une famille noble d'origine Serbe, faisant partie de la famille royale russe.

Pendant les guerres napoléoniennes, on le retrouve à Austerlitz (1805) où sa colonne tient et défend les hauteurs du plateau de Pratzen. Lors de la campagne de Russie (1812), à la bataille de Borodino, il dirige la réserve puis, un peu plus tard, on le retrouve commandant de l'arrière-garde russe dont l'objectif est de retarder au maximum l'occupation de Moscou par les troupes françaises.

Après que Napoléon ait commencé sa retraite, Miloradovitch défait les Français à la bataille de Viazma. Son corps d'armée est ensuite l'un des plus actifs dans la poursuite de la Grande Armée en retraite.

En 1813, il mène l'arrière-garde des forces alliées à Bautzen. En 1814, Miloradovitch commande le contingent allié aux Pays-Bas.

A partir de 1818, il est nommé gouverneur militaire de St Petersbourg. Il meurt assassiné le 26 décembre 1825.

 

Voici la version figurine du général Miloradovitch (Boki Miniatures)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 12 Février 2018

Retour à des choses plus classiques ces derniers temps avec des Russes 1812 ....

Même s'ils ne sont pas indispensables dans le jeu (en effet, des marqueurs - proposés par Damien - occupant un espace équivalent peuvent être utilisés), les trains d'artillerie "habillent" au mieux les batteries d'artillerie.

De plus, Campaign Games propose deux choses très intéressantes et importantes : des trains pour l'artillerie à pied ....

....et pour l'artillerie à cheval aux dimensions adaptées à la règle NPoW (ils tiennent sur un socle de 3cm x 5cm) avec l'ajout de la partie canon / servants, on retombe sur ce que préconise la règle pour un train complet, à savoir 3cm x 9cm.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 8 Février 2018

Voici mon unité de cuirassiers aux distinctives "framboise". Les figurines sont des Campaign Games Miniatures.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 6 Février 2018

Levin August Gottlieb Theophil, comte von Bennigsen, naquit le 10 février 1745 à Brunswick dans le pays de Hanovre. C'est un officier Allemand qui fut général Russe lors des guerres napoléoniennes.

Il sert dans un premier temps la cour de Hanovre puis, ruiné, accepte l'offre de Catherine II de Russie et entre à son service.

Bennigsen est nommé général en chef de l'armée russe (1807) et dirige les opérations de l'armée à la bataille de Pultusk et à la sanglante bataille d'Eylau. Après ce second affrontement, il reçoit l'Ordre de St Georges,.

Il commande les troupes russes à la bataille de Friedland, et est présenté à Napoléon 1er par l'Empereur Alexandre à la suite de l'entrevue de Tilsit. Il quitte alors l'armée.

En 1813, une coalition se réunit à nouveau contre Napoléon. Le commandement de l'armée russe est de nouveau confié à Bennigsen.

Le comte de Bennigsen s'éteint dans ses terres, en Hanovre, le 3 octobre 1826, à l'âge de 81 ans.

 

Voici ma représentation du Comte von Bennigsen (figurine Boki)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 4 Février 2018

Après le Grand Duc Constantin, voici ma Garde Impériale Russe avec ces 2 unités d'infanterie et cette unité de cavalerie.

Les fantassins sont des Blue Moon et les cavaliers (qui pourraient être le régiment des Gardes du Corps) viennent de chez Essex Miniatures.

- Le régiment Préobrajenski

- Le régiment Semionovski

Photo de famille, avec la cavalerie et le Grand Duc Constantin :

 

Je viens de commander les Cosaques de la Garde chez Boki....... reste à les recevoir, les peindre et ils rejoindront la Garde Impériale Russe.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 2 Février 2018

Constantin Pavlovitch Romanov, Grand Duc de Russie, naquit le 27 avril 1779. Il était le frère du Tzar Alexandre. Pendant les guerres napoléoniennes, il commandait la Garde Impériale Russe.

Il mourut le 27 juin 1831 à Vitebsk.

 

Voici ma représentation du Grand Duc (figurine Campaign Games Miniatures)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Deux régiments de mousquetaires supplémentaires viennent enrichir l'armée. Ces deux régiment sont constitués majoritairement de figurines Campaign Games Miniatures ainsi que de quelques figurines Warmodelling (en manteau ou casquette).

 

J'ai maintenant 8 régiments de mousquetaires de disponible.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 28 Janvier 2018

Nikolaï Mikhaïlovitch Borozdine naquit le 2 novembre 1777 à Pskow et mourut le 14 novembre 1830 à St Petersbourg.

Adjudant général et général de cavalerie, il participa aux plus grandes campagnes contre la France. On le retrouve sur tous les fronts de 1805 à 1814 en passant par la campagne de Russie où il commande une brigade de cuirassiers. Il se fait particulièrement remarquer à Borodino par son attitude au cours des combats... il recevra pour ses actions la croix de l'Ordre de Saint-Georges.

En 1813, il rejoint l'armée de Silésie sous Blücher. Lors de la campagne de France, on le retrouve devant Soissons, à la Fère-Champenoise et il participe activement aux combats aux portes de Paris.

 

Son frère ainé Mikhail Borozdine (1767 - 1837), commanda le 8ème corps d'armée en tant que lieutenant-général d'infanterie. Il fut également gouverneur militaire de Kiev.

 

Voici ma version du général Mikhail Borozdine (figurine Boki)

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0