empire

Publié le 17 Mai 2011

logo2.gif

"Tactique" est un jeu d'Histoire sur la période napoléonienne inventé par Stéphane Theillaumas et paru en trois parties dans les n°2 et 3 des Thématiques de Vae Victis ainsi que dans le n°12 des hors série.

Le n°2 Thématique proposait "les règles de base", le n°3 "les règles avancées" et le n°12 "des règles optionnelles et des caractéristiques nationales".

Sa première particularité est l'utiisation d'hexagones. La table de jeu standard est un rectangle formé de 12 hexagones sur 9.

J'ai acheté récemment une nappe de jeu avec hexagones de 4 pouces (soit 10cm) chez Hotz ArtWorks à un prix très raisonnable.

PC050803

Officier supérieur et unité d'infanterie (figurines 10mm Magister Militum et Old Glory)

 

A Tactique, il y a 3 types de troupes : infanterie, cavalerie et artillerie. Le soclage est de peu d'importance mais on retiendra qu'une unité d'infanterie est constituée en général de 3 socles, une unité de cavalerie de 2 et une unité d'artillerie d'un seul et unique socle.

On utilise également des dés ayant un marquage spécifique à la règle. La difficulté est de trouver des dés vierges pour y coller le marquage Tactique. J'en ai trouvé (j'attends de les recevoir) dans une boutique d'art et travaux manuels franco-suèdoise : Lär et Lek.

Les figurines utilisées vont de 6 à 28mm, mais celles que l'on voit le plus fréquemment sont les 6mm, 15mm et plastique 1/72ème.

La partie se déroule en une succession de tours pendant lesquels, les unités seront activées, pourront se déplacer et combattre. Chaque unité lancera un certain nombre de dés selon le terrain, la situation et sa qualité propre. Il y a 3 niveaux de qualité : élite, lourde et légère.

Le tour de jeu se décompose en 3 phases : commandement, déplacement, combats.

Le but du jeu est d'éliminer du champ de bataille un nombre déterminé d'unités de l'armée adverse, en général environ 1/3 des unités ennemies.

Le jeu est relativement simple et les mécanismes me semblent très ludiques.

P5171875

Napoléon et son état major (figurines Old glory 10mm)

 

Pour ma part, je vais utiliser des figurines 10mm qui vont me permettre d'allier le plaisir de la peinture, même à cette échelle, on peut obtenir d'excellents résultats et un effet de masse qui est beaucoup moins marqué avec des figurines de plus grande taille.

Dans un premier temps, je vais réaliser deux armées : une armée Française et un adversaire (je ne sais pas encore trop lequel choisir, mais je penche de plus en plus vers l'armée russe).

Cette armée française sera une armée d'initiation composée de 5 unités d'infanterie, 2 unités de cavalerie et une batterie d'artillerie. Son adversaire aura une composition à peu près analogue.

 

De plus, je vous propose en téléchargement, un certain nombre de choses que j'ai pu glaner ici et là, organisé et mis sous forme de documents PDF : aide de jeu, résumé des règles, feuille de marquage des dés, FAQ, règles avancée : les ordres.

 

Dans ma précipitation et ma joie toute enfantine de vous présenter ce jeu, j'ai oublié de vous signaler (merci Nico de ta remarque tout à fait justifiée) la présence d'un site dédié à la règle ainsi qu'un forum actif où un bon nombre de joueurs échangent, partagent et font vivre la règle.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 5 Décembre 2010

Je peins assez peu en ce moment et le blog est mis lui aussi entre parenthèses. Pas mal de choses se bousculent en ce début de mois de décembre qui vont m'occuper pratiquement jusqu'aux fêtes. Entre les exigeances du boulot et les impératifs personnels, c'est un peu galère, surtout que tout arrive en même temps.

Malgré tout, voici le début d'un projet à long terme : réaliser des armées napoléoniennes (au début, déjà deux) pour jouer à "Tactique", règle parue dans les n°2 et 3 des Thématiques de la revue Vae Victis.

Pour ceci, j'ai choisi le 10mm, péféré au 6mm présenté dans l'article. Cette échelle, que je connais bien pour avoir préparé plusieurs armées pour Warmaster Ancients et une armée Abbassides pour AdG, est un excellent compromis entre masse de troupes alignées sur la table de jeu (effet visuel garanti) et plaisir du peintre.

Les premières unités de l'armée française : un général de brigade et un régiment d'infanterie de ligne en colonne d'attaque.

PC050803.JPG

L'infanterie est constituée de figurines Magister Militum alors que le général est un Old Glory.

 

PC050798.JPG

 

Je devrais préparer dans un premier temps pour cette armée française :

Un général en chef (Napoléon himself), un général de division et 2 ou 3 généraux de brigade.

Pour l'infanterie, 5 régiments d'infanterie de ligne et 1 d'infanterie légère, 1 régiment de grenadiers à pied de la Garde.

Pour l'artillerie, 2 unités de ligne et 1 unité d'artillerie à cheval.

La cavalerie sera constituée de hussards, chasseurs, dragons et cuirassiers (1 régiment de chaque).

Cela me fera une bonne base de départ pour le jeu.

Ensuite, ce sera le choix de l'adversaire : Autrichiens, Russes, Prussiens ou Anglais ? .....à voir.

Puis la réalisation du terrain de jeu et de quelques éléments de décors, mais là, c'est beaucoup plus lointain....

 

 

Régiment d'infanterie en ligne.

PC050801.JPG

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 5 Mars 2008

            Charge des Scots Grey's (2nd Royal North British Dragoons), brigade Ponsomby, à Waterloo
                         Le sergent C. Ewart s'empare de l'Aigle du 45ème régiment d'infanterie de ligne
undefined
La bataille de Waterloo est certainement celle sur laquelle on a le plus écrit, peut être pour chercher à comprendre ce qui s'est passé ce jour du 18 juin 1815 dans les plaines de Belgique, comprendre pourquoi ce qui aurait pu être une victoire s'est transformé en l'espace de quelques minutes en déroute complète.

J'ai lu (et relu) il y a quelques années l'excellent livre d'Henri Houssaye "Waterloo 1815" éd. Christian de Bartillat qui traite non seulement de la bataille en elle-même mais de toute la campagne de Belgique (qui fut la plus courte de l'Empire - du 15 au 20 juin 1815) car on ne peut comprendre ce qui s'est passé le 18 juin sans connaître les évènements du 16 (batailles des Quatre-Bras et de Ligny) ainsi que l'avancée du 17.
batwatdamamme.jpgwatlach.jpg
Un autre livre que je recommande tout particulièrement est celui du commandant Henry Lachouque : "Waterloo - la fin d'un monde" aux éditions Lavauzelle, c'est le premier livre que j'ai lu sur le sujet et c'est un magnifique ouvrage, riche d'explications, d'anecdotes, de photos, de cartes et de tableaux. Pour moi, un "must".

Fred m'a conseillé la lecture d'un autre ouvrage, beaucoup plus récent sur le sujet, celui de Jean-Claude Damamme, "la bataille de Waterloo" aux éditions Perrin. 

Celui-ci nous fait vivre, de l'intérieur, cette bataille et analyse les faits, les trahisons, les défaillances et les incertitudes des différents acteurs qui font de Waterloo une bataille légendaire.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 1 Juillet 2007

aigle2.gif



Premier Empire..........Empereur...............Napoléon 1er...............Austerlitz.......
Autant de mots qui résonnent à nos oreilles et l'épopée impériale, quoiqu'on puisse en penser, ne laisse personne indifférent. 
Egémonie française pour les uns, tyrannie et détournement des idéaux révolutionnaires pour les autres, l'Empire a profondemment marqué notre histoire de France.
Loin d'un raisonnement simpliste où l'on admire ou déteste l'Empereur au travers de la stricte aventure militaire, Napoléon a su jeter les bases de la nouvelle société française et certains de ses décrêts nous restent encore aujourd'hui et ont été à peine amendés.


L'Empereur et son état major
P7013972.JPG

 

Les règles de jeu sur le 1er Empire sont multiples car jamais aucune n'a su rassembler réellement la communauté des joueurs de cette période.

"Les aigles" de J.M. Hautefort, "Les 3 couleurs", ainsi que les deux règles crées par J.C. Raguet "1er Empire" et "DBN" (De Bonaparte à Napoléon) en passant par "Vive l'Empereur" - d'autres, très nombreuses, sont oubliées, j'en demande pardon aux différents auteurs, qu'elles soient règles d'un club ou règles ayant eu une diffusion plus large - Toutes cependant répondaient à une attente certaine mais toutes ont déçu. Chacun est retourné vers "sa" règle préférée, un peu frustré de ne pas avoir eu encore une fois LA règle tant attendue.

Il est en effet difficile apparemment sur cette période d'allier jeu et histoire, de faire cohabiter d'une façon équilibrée historicité et jouabilité sans dénaturer l'un et trop simplifier l'autre et qui satisfasse à la fois le joueur et le féru d'Histoire . La plupart des joueurs, dont moi-même, avons dès le début rêvé d'être l'Empereur et de refaire Austerlitz un beau matin de décembre 1805 ....ou de changer le cours de l'histoire en écrasant Wellington, le"Duc de fer", à Waterloo, mais jusqu'à présent, rien n'a su combler nos attentes.
                                                                                                  

     Général et son aide de camp (AB)
P7013984.JPG


Aujourd'hui, de nouvelles règles sortent ou sont en gestation et amènent de nouveaux espoirs : NPoW (Napoleonic Principle of war) ou une variation du jeu "Flames of War" adaptée à l'Empire proposée par un vétéran du jeu d'histoire en général et du jeu Empire en particulier : Gustave Martinez.)


Les marques de figurines "Empire"
En 15mm, les marques réalisant des figurines Empire sont très nombreuses. Comme pour les autres périodes couvertes, on trouve d'importantes différences entre les tailles (15 à 18mm) et les qualités de gravure (du passable au sublime)
Je ne parlerais ici uniquement des marques que je connais pour les avoir eu entre les mains et/ou les avoir peintes.

Parlons d'abord des plus belles : 
AB figs., de magnifiques créations de Anthony Barton, des figurines un peu grandes (mais aujourd'hui, plusieurs marques se mixent bien avec) mais d'une qualité de gravure inégalée. La gamme est très large quant aux nations traitées (Anglais, Russes, Prussiens et bien sûr Français sans parler des nations dites "mineures") mais également aux différentes périodes de l'Empire, il y a en effet une grande différence de tenues entre 1805 et 1815, sans parler des guerres de la fin de la Révolution.


P7013991.JPG   P7013987.JPG  P7013994.JPG
          Généraux et aide de camp                          Aide de camp (détail)             Chasseurs à cheval de la Garde Impériale

Fantassins Miniaturas, une marque espagnole propose une large gamme très bien gravée également et d'une taille comparable aux AB avec de belles créations originales.
Old Glory (la célèbre marque US) propose, elle aussi, une gamme large, en pochettes de 50 fantassins ou 16 cavaliers. La taille est compatible avec les marques précédentes mais la gravure est un eu en dessous de AB et Fantassins Miniaturas.


P7014005.JPG
                                      régiment d'infanterie de ligne à 3 bataillons, voltigeurs déployés (fig. Old Glory)


Essex, marque anglaise, propose une large gamme de presque toutes les nations, les figurines ont été regravées il y a quelques temps mais restent plus "rondes" que les figurines les plus remarquables.
Minifigs, nous offre un large choix également, mais, les figurines sont plus petites et la gravure laisse à désirer. De nombreux joueurs restent cependant très attachés à cette marque qui a un charme tout particulier.


P7013981.JPG                           

L'Empereur vu par Anthony Barton (AB figs. distribué aujourd'hui par l'Australien Eureka)

Une nouvelle marque   CGM (Campaign Games Miniatures) est, comme son nom ne l'indique pas, espagnole et nous offre quelques références intéressantes.

P7013999.JPG         P7014022.JPG                   
Bataillon de grendiers à pied de la Vieille Garde                Escadron de "lanciers polonais" (Old Glory)


P7014016.JPG     

 Commandement d'un régiment de dragons    

    P7014009.JPG

  2 escadrons d'un régiment de cuirassiers
(Toutes les autres figurines sont des AB figs).



Pour finir avec les figurines 15mm, je tiens à parler d'une marque peu connue pour ses figurines Empire : Museum Miniatures, d'abord parce que j'apprécie tout particulièrement le "patron" de la marque Dave Hoyles, ensuite parce que les figurines qu'il réalise depuis de nombreuses années possèdent un charme qu'on ne retrouve nul part ailleurs même si la gravure peu apparaitre à certains relativement "grossière" voire pour quelques pièces "disproportionnée".

En 25mm, les marques, là encore, sont très nombreuses et la qualité n'est pas toujours au rendez-vous.
En plus des quelques marques pré-citées, on peut rajouter :
5b.jpg Présentation par Wargames Foundry d'un blister de 8 figurines

- Wargames Foundry
- Redoubt Enterprises
- Connoisseur Figurines

Mais chacun pourra faire son propre choix selon ses goûts, ses aspirations, ses "coup de coeur"



P7013989.JPG 
             Le général Lasalle qui disait : "Un hussard qui n'est pas mort à 30 ans est un Jean-Foutre !" (figurines 15mm AB Figs)
 
             Il meurt à la bataille de Wagram en 1809, il avait .....33 ans.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0