Publié le 30 Mars 2012

24 et 25 mars 2012 ...  Petites Guerres ... C'est la traditionnelle convention des Immortels de Paris Ouest, les IPO. Cette manifestation devient au fil des ans l'une des plus importantes de l'Hexagone, tant par le nombre de joueurs que par le nombre de démo participatives.

Après l'édition 2011, j'ai rejoint le club et cette année, j'ai participé en temps que membre à part entière aux PG 2012. Celles-ci furent une fois encore un beau succès.

 

Chaque année, les IPO, offrent à tous les participants un tee-shirt original. L'an dernier, il était d'un beau rose et arborait fièrement un pastiche du célèbre slogan de la campagne de B. Obama : "Yes, we can", dérivé en "Yes, we game"...

Pour 2012, mes joyeux compères, ont eu la lumineuse idée de dériver l'affiche du film de S. Kubrick : "Full Metal Jacket" en un "Full Metal Plaquette", du plus bel effet...

full-metal-jacket-kubrick.jpg P3253030.JPG

Le casque US est devenu casque gaulois et le "Born to Kill" original est devenu "Born to Game"....

 

LES TOURNOIS :

Cette année, en plus d'une bonne dizaine de démonstrations, deux tournois étaient organisés, sur les deux grandes règles antique-médiévale : FoG et AdG.

Avec mes compères Boris et Philippe, nous nous sommes occupés du tournoi AdG où 40 joueurs, répartis en 2 poules, s'affrontaient. Les participants venaient de toutes les régions, de St Jean de Luz à Starsbourg en passant par Bordeaux, de Lille à Lyon et il y avait même un fort contingent de joueurs Belges. Tout au long des 5 rondes, les parties furent plus acharnées les unes que les autres.

P3253007.JPG

 

Des armées très diverses ont été jouées ... voici les résultats et classements :

poule antique "guerre des Gaules" poule féodale "l'année 1012"
clt nom armée jouée clt nom armée jouée
1  Patrick Tahon
 Indiens Classiques
 1  Cédric Roudil
 Byzantins Nicéphoriens
2  Jean François Menier
 Sarmates  2  Daniel Baltzinger
 Touaregs
3  Etienne Misson
 Chinois Han
 3  Jean Baptiste Pégourié
 Mongols
4  Olivier Flament
 Juifs de Judée
 4  Vincent Auger
 Ghaznévides
5 Laurent Meziani  Bactriens  5  Pascal Prost
 Mongols
6  Patrick Lefebvre
 Galates  6  Hervé Caille
 Dynasties Bédouines
7  Thibault Rénier
 Romains du Triumvirat
 7  Stéphane Buffat
 Empire Khmer
8  Christian Labreuille
 Hsiung-Nu  8  Christophe Gouneau
 Indiens Tamouls
9  Paul Berlandi
 Bactriens  9  Hugo Tate
 Russes
10  Jéröme Bayon
 Anciens Espagnols
 10  Bertrand Jacquemart
 Hongrois
11  Rudy Devreux
 Arméniens  11  Nicolas Bodineau
 Francs et Normands
12  Hervé Collin
 Germains  12  Nicolas Stratigos
 Byzantins Nicéphoriens
13  Claude Chenuil
 Gaulois  13  Yves Blanc
 Vikings
14  Adrien Blain
 Romains du Triumvirat  14  Lionel Martinez
 Anglo - Saxons
15  Alain Buffet
 Juifs de Judée  15  Christian Bricault
 Béja
16 Jean Matagne  Lagides  16  Damien Gibert
 Japonais
17  Frédéric Godet
 Gaulois  17  Jean Marc Saubade
 Bouyides
18  Mathieu Tahon
 Lagides  18  François Scherrer
 Coréens
19  Jean Louis Héraut
 Chinois Han  19  Hervé Dugrenier
 Francs impériaux
20  Julie Martinez
 Lagides  20  Lucas Dugrenier
 Francs et Normands

P3253010.JPG

 

Voici quelques photos des tables AdG ... cliquez sur les photos pour agrandir

P3242906Christophe Gouneau opposé à Nicolas Stratigos
P3242907Jean Baptiste Pégourié avait une armée magnifiquement peinte ... Daniel est admiratif ...

P3242914

Une impresionnante ligne de bataille

P3242962.JPGCharge des chevaliers ...
P3242916.JPGL'armée Touareg de Daniel

P3242918.JPGLes Touaregs

P3242915

Patrick et ses Galates ...

P3242953... et le plus jeune joueur du tournoi, Lucas.

 

 

Du côté FoG, 20 joueurs avaient répondu à l'appel d'Olivier Dader...

P3242968.JPGChristophe Artus de Poitiers

P3253014.JPG

Jean Yves Cassas face à Xavier Piron

 

Les résultats :

1 - G. Daubagnan ...... Mayas

2 - JY Cassas ............. Feodal Catalan

3 - C. Pincemin ........... Chrétien Nubien

P3242967.JPG

 

LES DEMONSTRATIONS :

Les nombreuses démonstrations ont été, cette fois encore, présentées sur des tables magnifiques ... et que dire des figurines. Toutes les échelles étaient représentées du 6mm avec Tactique au 28mm sur" Black Powder" ou "Command and Colors Napoleonic", en passant par le 15mm avec "Hail Cesar" ....

Toutes les périodes étaient présentées également, de l'antiquité à la seconde guerre mondiale en passant par l'époque de la Guerre en dentelles et l'epopée napoléonienne.....

 

En voici des photos ... cliquez sur les photos pour agrandir

- Black Powder, figurines 28mm où s'affrontent Anglais et Français ...

P3242944.JPG  P3242945.JPG
P3242946.JPG P3252998.JPG
P3252999.JPG P3253000.JPG

 

- Napoleonic Command and Colors 28mm

P3242908.JPG P3242940.JPG
P3242938.JPG P3242975.JPG

 

- Dystopian Wars, un jeu fantastique et futuriste était proposé par Magister Militum et Richard a passé une partie de son week-end à faire jouer bon nombre de personnes sur une table joliement décorée...

P3242925-copie-1.JPG P3242965.JPG
P3242927.JPG P3242985.JPG

 

- Olivier Perronny proposait encore une fois un jeu original avec sa "conquête de l'Auvergne" où des factions médiévales s'affrontaient dans un superbe décor de village et château....

P3242980.JPG

P3253011.JPG

P3242919.JPG

 

- D'autres superbes démonstrations : Hail Cesar présenté par Bruno Masson, Rules of Engagement sur un scénario "Front Russe", Dreadfleet et ses bateaux héroic-fantasy, SAGA  jeu de "skirmish" au temps des Ages Sombres et en avant première le nouveau jeu de "studio Tomahawk" : Shakos et Baïonnettes .......

Dreadfleet.JPG

Rules-of-Engagement-Russia.JPG

 

Mention toute spéciale à mon ami Philippe, infatigable missionnaire, pour sa présentation de la règle napoléonienne "Tactique" avec des figurines 6mm. Il a reçu de nombreuses personnes, petits et grands, qu'il a fait joué tout le week-end. Je regrette juste de ne pas avoir eu assez de temps pour jouer avec lui ...

cliquez sur les photos pour agrandir

P3242909.JPG P3242910.JPG
P3242913.JPG P3242931.JPG
P3242973.JPG P3253015.JPG
P3253017.JPG P3253028.JPG

 

LES MARCHANDS :

Enfin, chacun pouvait faire ses achats auprès des nombreux vendeurs Français et étrangers : Magister Militum, More Terrain (ex Fantasy Gaelande), Aide de Camp, Gauthey Miniatures, Comitatus, Warlords15, Vae Victis, L. Groscolas,  Au bonheur des enfants....

cliquez sur les photos pour agrandir

P3242948.JPGGauthey miniatures  P3242951.JPGMore Terrain
 P3242950.JPGLes magnifiques produits en latex, nappes, champs, routes, rivières..... proposés par Aide de Camp P3242949.JPG
P3242963.JPG P3242966.JPG L'énorme stand des Anglais de Magister Militum de Richard et Zoe Clewer
P3242964.JPGLe stand Comitatus d'Alex Buchel P3242970.JPG...et Warlords15 de Serge Adeline

 

Une belle réussite que cette manifestation 2012, des joueurs et un public apparemment ravis ... nous attendons avec impatience l'édition 2013 et nous nous y préparons déjà ......

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 28 Mars 2012

J'ai acheté lors des "Petites Guerres 2012" le grenier d'abondance d'Essling. Ce bâtiment à l'échelle 6mm est proposé par JR miniatures et vendu par Magister Militum.

Bien que ce soit du 6mm, le bâtiment fait presque 10cm de longueur c'est dire s'il rentre tout juste dans un hexagone de mon terrain de jeu. Le bâtiment réel, lui,  a des dimensions surréalistes....

Ce grenier sera le point central du scénario "Essling" que nous jouerons avec Christophe d'ici un mois lors de sa venue à Paris. Il me reste encore à peindre les 3 unités de cavalerie et de rajouter à l'infanterie quelques surprises dont je vous parlerai le moment venu.

Voici le (vrai !) grenier  d'Essling, présenté récemment

abondance

et sa version "figurines" ...

P3283036.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 26 Mars 2012

L'armée Autrichienne 10mm avance doucement, je vais m'attaquer maintenant à une partie de la cavalerie que j'ai récupérée ce week-end à "Petites Guerres 2012" auprès de Magister Militum ainsi qu'un bon complément pour les Français.

Je vais également continuer mes Carthaginois 15mm qui sont un peu en panne malgré la bonne volonté affichée récemment.

En attendant, voici mon dernier régiment d'infanterie légère (figurines Pendraken et voltigeurs Redline)

P3263031.JPG

P3263032.JPG

Et je mets une APO sur ce qui me semble possible pour ce mois d'avril en espèrant au moins réaliser ce qui suit :

35256708.png

- 15mm

- 16 figurines de Carthaginois (lanciers vétérans d'Hannibal) et présentation de l'armée terminée pour la fin du mois.

- 10mm (armée française)

- une batterie d'artillerie à cheval : 5 figurines.

- un élément d'obusiers pour compléter mon artillerie lourde : 3 figurines.

- 2 régiments d'infanterie légère de la Jeune Garde (tirailleurs et voltigeurs) : 34 figurines.

- 10mm (armée autrichienne)

- 1 régiment de hussards : 8 figurines.

- 1 régiments de ulhans : 8 figurines.

- Décors 10mm à peindre pour "Tactique"

- 3 maisons et 1 église achetées chez Michel Gauthey

- le grenier d'abondance (JR miniatures) pour le scénario "Essling"

 

Si cela avance plus vite que prévu (on peut toujours rêver !), je verrai pour la suite, mais je ne serai déjà pas mécontent si l'APO arrivait à terme, mais il se peut qu'il y ait des (bonnes) surprises .....

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 21 Mars 2012

Encore un scénario sur la Campagne d'Autriche de 1809. Rien de plus normal, mes Autrichiens étant en préparation.

Cette fois-ci, c'est un épisode de la bataille d'Essling que je vous propose opposant les troupes du 2ème corps d'armée du maréchal Lannes au IVème corps autrichien du général Rosenberg. Il raconte les combats acharnés autour du village et du célèbre grenier d'abondance ....

abondance.jpg

Cette bataille eu lieu fin mai 1809, quelques semaines avant Wagram ....

 

HISTORIQUE :

La bataille d'Essling est parfois appelée "bataille d'Aspern-Essling", les deux villages proches voyant se succéder durant deux jours de violents assauts, attaques et contre-attaques.
Au second jour, les Français semblent avoir pris l'avantage à la suite d'une charge frontale puissante qui rompt le front ennemi, mais l'archiduc Charles fait donner sa réserve.  Aspern est perdu, les ponts sur le Danube sont détruits, enfin Essling tombe à son tour. Les Français se retirent, au prix de lourdes pertes. Le combat prend fin, l'ennemi étant lui aussi épuisé. Parmi les vingt mille morts français, Napoléon déplore la perte du maréchal Lannes, un de ses meilleurs officiers, et surtout un ami. La bataille d'Essling-Aspern est considérée par certains historiens comme la première défaite de Napoleon 1er et le début du déclin de son armée, invincible jusqu'alors.

 

 

La carte :

Essling.jpg

 

Les ordres de bataille :

 

Français – 19 unités – démo : 7

2ème corps – Maréchal Lannes – général en chef

2 unités d’artillerie lourde (1élt)

Division général Tharreau – sous général

Brigade gl Conroux – Officier sup.

2 unités d’infanterie légère (3 élts)

Brigade gl Albert – Offcier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3élts)

Brigade gl Jarry – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

 

Division général Claparède – sous général

Brigade gl Coehorn  – Officier sup.

2 unités d’infanterie légère (3 élts)

Brigade gl Lesuire – Offcier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

Brigade gl Fricatier– Officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (3élts)

 

Division de grosse cavalerie – général Espagne – Officier sup.

2 unités de cavalerie lourde (2 et 3 élts) - cuirassiers

1 unité d’artillerie légère (1élt)


 

Autriche – 19 unités – démo : 7

IVème corps – Général Rosenberg – général en chef

4ème colonne d’attaque – général Dedovich – sous général

3 généraux – Officier sup.

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

4 unités d’infanterie lourde (3élts) dont 1 unité de landwher (2élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts) – jaegers

2 unités de cavalerie légère (3élts) – hussards et ulhans

 

5ème colonne d’attaque – général Hohenlohe – sous général

2 généraux – Officier sup.

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

3 unités d’infanterie lourde (3élts) – régts de ligne allemands et hongrois

1 unité d’infanterie légère (3élts) –grenzer

2 unités de cavalerie légère (3élts) – hussards et chevau-légers.

 

Corps de réserve – général Liechtenstein (non représenté)

1 général – Officier sup. (général d’Aspre)

3 unités d’infanterie lourde (3élts) – grenadiers

1 unité de cavalerie lourde (3élts) - cuirassiers


 

PLACEMENT :

Dans les deux hexagones de son bord de table. La réserve entre au choix du joueur.

Français : la division Espagne est à gauche du dispositif.

 

SCENARIO :

Les défenseurs du grenier d’abondance ont 1D supplémentaire en riposte.

Un des régiments de cuirassiers est à 3 éléments pour simuler le puissance des charges de la cavalerie lourde française.

Si le système d'ordres est utilisé, l'infanterie Autrichienne ne bénéficie pas de l'ordre "grenadiers" sauf les unités spécifiques de grenadiers.

 

CONDITIONS de VICTOIRE :

Détruire l’armée adverse.

Français : tenir Essling et le grenier d’abondance.

Victoire autrichienne si Essling et le grenier sont pris.

archiduc charles bb

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 20 Mars 2012

pg2012Comme tous les ans à la même époque, mon club, les "Immortels de Paris Ouest" plus connus sous le nom d'IPO organise sa convention de jeux d'Histoire avec figurines au Palais des sports Marcel Cerdan, rue Danton à Levallois (92), les 24 et 25 mars 2012.

 

Des tournois Field of Glory et L'Art de la Guerre, où 40 joueurs sont attendus dans cette dernière, sont organisés.

De nombreux jeux en démonstration participative sont annoncés sur les deux jours :

   - Black powder Guerre en dentelles (28mm )
   - Command & Colors Napoleonics (1er empire 28mm)
   - Canons et Torpilles (règle navale moderne)
   - Conquête d'Auvergne 1210-1213 (siège médiéval 28mm)
   - Dreadfleet (règle navale fantastique)
   - Dystopians wars (autre règle navale fantastique)
   - Grande Armée fastplay (1er empire 15mm)
   - Shako & Bayonet (28mm système saga 1er empire)
   - Tactique (1er empire 6 mm)
   - Hail Cesar (antique 15 mm)

 

 

... et sur une seule journée :

Le samedi :
    - Might & Reason (guerre en dentelles 15mm)
    - Une surprise préparée par Fred Machu et Boris Winiscki (superbe table assurée !)
Le Dimanche :
    - Black powder Napoleonics (1er empire 28mm)
    - Rules Of Engagement (WW2 28mm)

 

Du côté des marchands, qu'ils viennent de l'Hexagone ou de l'étranger, plusieurs ont répondu à l'appel :

   - Aide de Camp
   - Au bonheur des enfants
   - Comitatus
   - Gauthey Miniatures
   - Laurent Groscolas (peintre)
   - Magister Militum
   - More Terrain (ex Fantaisy Gaelende)
   - Vae Victis
   - Warlord 15


..... et pour ceux qui se demandent à quoi cela peut ressembler, voici une présentation de l'édition 2011....

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 18 Mars 2012

Avec cette unité : RI 54 Kallenberg, je termine l'infanterie de mon armée "initiation". Les figurines viennent de chez Pendraken.

P3182887.JPG

P3182889.JPG 

J'ai maintenant :

- généraux : 1 sous général et 2 officiers supérieurs.

- artillerie : 2 unités d'artillerie lourde

- infanterie :

- 8 unités d'infanterie lourde (infanteries allemande et hongroise, grenadiers et landwher)

- 2 unités d'infanterie légère (jaegers et grenzer)

Les voici bien rangés dans leur boite ....

P3182897cliquez sur la photo pour agrandir

 

Il reste à peindre, pour que cette armée soit opérationnelle, toute la cavalerie : 2 unités légères et 1 unité lourde.

Je vais acheter à "Petites Guerres 2012" chez Magister Militum ma première unité de cavalerie : des ulhans et j'attendrai le mois prochain pour la sortie des hussards et autres cuirassiers chez Pendraken. En attendant, je fais une petite pause dans le 10mm pour me consacrer à la fin de mon armée Carthaginoise pour AdG ...

 

Il me restera à peindre ensuite tous les compléments que je souhaite apporter à cette armée, mais je ferai ça au fur et à mesure des scénarios, des besoins et du ...... courage.

- 1 général d'armée, 1 sous général et 3 officiers supérieurs

- 1 unités d'infanterie légère (grenzer)

- 5 unités d'infanterie lourde (infanteries allemande, hongroise et grenadiers hongrois)

- 2 batteries d'artillerie de brigade

- 2 unités de cavalerie lourde (dragons) et légère (un second régiment de hussards)

soit environ 190 figurines supplémentaires...

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 11 Mars 2012

Avec ce scénario, on va aborder des troupes qui n'ont pas encore été présentées : les Polonais.

 

HISTORIQUE :

Le lieu choisi par Poniatowski pour affronter les forces autrichiennes est la petite ville de Raszyn. Le terrain boisé comporte de petits villages qui servirent de points d'appuis pour les forces polonaises. De plus, pour atteindre Varsovie, il faut traverser la rivière, qui en cette saison ne peut être traversée que par les trois ponts. L'attaque commence le 19 avril vers 15 h. Les colonnes autrichiennes sont opposées aux forces de couverture de Rozniecki. Les polonais cèdent lentement du terrain. Le village de Falenty est pris vers 16 h. Une contre attaque menée par Poniatowski en personne reprend le village aux Autrichiens, rétablissant les lignes un moment menacées.

Poursuivant son attaque, l’archiduc Ferdinand engage maintenant Mondet et Schauroth contre le village de Falenty. Attaqué de face et de flanc, le général Sokolonicki doit l'évacuer.

Vers 17 h, une attaque combinée est montée contre Razsyn. Les forces de Mondet et de Mohr attaquent mais sont repoussées sous le feu des fantassins saxons. Vers 19 h le village tombe. Mais les Autrichiens ne peuvent déboucher au-delà des dernières maisons du village.

Les combats font rage jusqu'à 21 h sans que la moindre décision ne soit prise de part et d'autre. Vers 22 h, les affrontements cessent et les Polonais évacuent le terrain.

 

La carte :

Raszyn.jpg

 

Les ordres de bataille :

7ème corps autrichien – 16 unités – démo : 6

Général en chef – Archiduc  Ferdinand

Avant-garde général Mohr – Officier sup.

2 unités d’infanterie légère (3élts) - Grenzer

1 unité d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’artillerie légère (1élt)

Général Gringer – Officier sup.

2 unités de cavalerie légère (3élts) – hussards

 

Centre – général de Mondet – sous général

2 unités d’artillerie lourde (1élt)

Brigade gl Civalard – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

Brigade gl Trautenberg – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde élite (3élts) –grenadiers

Brigade gl Piking – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

 

Brigade de cavalerie – général Schauroth – Officier sup.

2 unités de cavalerie lourde (3élts)


 

Armée du Duché de Varsovie – 13 unités – démo : 4

Général en chef - prince Poniatowski

Division d’infanterie – gl  Polentz – Officier sup.

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

Brigade gl Bieganski

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts) 

Brigade Saxonne

1 unité d’infanterie lourde (3élts)

1 unité de cavalerie légère (3élts) – hussards

 

Division d’infanterie – gl Sokolnicki  - Officier sup.

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

Brigade d’avant-garde  

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

Brigade gl Kaminski  

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

 

Brigade de cavalerie - gl Rozniecki – Officier sup.

2 unités de cavalerie légère (2élts) – lanciers


 

PLACEMENT :

Autrichiens :

La division d’avant-garde du général Mohr et la brigade du général Civalard sont placée dans les 2 hexagones de leur bord de table

Le reste des forces autrichiennes arrive par la route de Tarczyn et se déploie au gré du joueur Autrichien.

Polonais et Saxons :

La division du général Polentz : autour de Raszyn, l’infanterie saxonne se place dans le village.

La brigade d’avant-garde du général Sokolnicki à Falenty, la brigade Kaminski sur les hauteurs derrière la Rawka.

La brigade de cavalerie du général Rozniecki est placée en avant du pont de Raszyn.

 

SCENARIO :

La Rawka ne peut être franchie que par les ponts.

Pour marquer la combattivité des Saxons lors de cet affrontement, ils ont 1D supplémentaire en riposte. Au 10ème tour, les Saxons reçoivent l’ordre de rejoindre Bernadotte et quittent le champ de bataille.

A partir du 12ème tour, Poniatowski peut commencer à évacuer ses troupes.

 

CONDITIONS de VICTOIRE :

Polonais : détruire l’armée autrichienne.

Autrichiens : détruire l’armée polonaise ou prendre Raszyn.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 6 Mars 2012

Un nouveau régiment pour mon infanterie autrichienne. Il s'agit ici d'un régiment d'infanterie hongroise, le RI n°34 Esterhazy.

P3062880 P3062881.JPG

cliquez sur les photos pour agrandir

P3062883Vous avez aussi peut être remarqué que le fond de ma boite à photo a changé. Celui-ci me plait davantage et semble mieux adapté.

 

drapeau-autrichien-1804

 

La peinture de l'infanterie de la première phase (armée initiation) va s'achever avec la prochaine unité : un régiment allemand, le RI n°54 Kallenberg.

IMAG0076.jpg

les figurines brutes

IMAG0073.jpg

les mêmes avec leur sous-couche noire

P3062886

Les premières figurines de l'unité sont peintes ...

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 4 Mars 2012

En France, la bataille de Borodino est appelée bataille de la Moskowa du nom de la rivière située au nord des lieux du combat : Napoléon imposa ce nom évoquant Moscou pour rappeler que la bataille s'était déroulée "sous les murs" de la capitale russe.

C'est à moins de 150 km  de Moscou que se déroula à Borodino, le 7 septembre 1812, l'une des batailles les plus importantes de la campagne de Russie. Elle opposa les armées françaises de Napoléon aux armées russes dirigées par Koutouzov. Les combats durèrent plus de quinze heures sous un feu ininterrompu, semblable au roulement du tonnerre selon les dires des témoins.

 

La carte

Borodino.jpg

Ce scénario retrace l'attaque de la "Grande Redoute" et des "flèches" par le corps de Davout ....

 

Ordres de bataille :

Français – 19 unités / démo. 7

1er corps – Maréchal Davout – général en chef – cdt : 5

2 unités d’artillerie lourde (1élt)

1ère division d’infanterie – général Morand – Officier sup.aigle2.gif

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

2ème division d’infanterie – général Friant – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

3ème division d’infanterie – général Gérard – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

4ème division d’infanterie – général Dessaix – Officier sup.

1 unité d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

5ème division d’infanterie – général Compans – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

 

En réserve :

2ème corps de cavalerie – général Montbrun

Cavalerie légère – général Pajol – Officier sup.

2 unités de cavalerie légère (2élts) – chasseurs et hussards

Cavalerie lourde – général Defrance – Officier sup.

2 unités de cavalerie lourde (2élts) – cuirassiers et carabiniers


 

Russes – 19 unités / démo. 7

Seconde armée de l’Ouest – général Bagration – général en chef – cdt : 4

7ème corps d’infanterie – général Raievski – sous général 

2 unités d’artillerie lourde (1élt) – dont une unité de « licornes »

12ème division d’infanterie – général Vasilchikov – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (4élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie légère (3élts) - chasseurs

26ème division d’infanterie – général Paskevich – Officier sup.1812-17.jpg

2 unités d’infanterie lourde (4élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie légère (3élts) - chasseurs

 

8ème corps d’infanterie – général Borosdin – sous général

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

27ème division d’infanterie – général Névérovski – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (4élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie légère (3élts) - chasseurs

1 unité de milice (2élts)

2ème division de grenadiers – général von Mecklenburg-Schwerin – Officier sup.

2 unités d’infanterie lourde élite (4élts) – grenadiers

 

Cavalerie – général Sievers – Officier sup.

1 unité de cavalerie légère (2élts) – hussards

1 unité de cavalerie lourde (2élts) – dragons

Cosaque – général Karpov – Officier sup.

2 unités de cosaques (2élts)


 

PLACEMENT :

Dans les deux hexagones de son bord de table. cosaque.jpg

Russes :

-         La 27ème division et l’artillerie du 8ème corps se déploient dans les « flêches ». La milice est en retrait.

-          Le 7ème corps se déploie dans la « Grande Redoute »

-          La cavalerie du gl Sievers est à Séménovskoïe et les cosaques de Karpov en réserve.

 

SCENARIO :

-         Les unités placées derrière les « flêches » ou la « Grande Redoute » sont toujours considérées comme soutenues. Elles ont 1D supplémentaire en riposte.

-        Les unités russes situées sur le plateau ne poursuivent pas les unités repoussées.

-         La Moskowa est infranchissable.

 

CONDITIONS de VICTOIRE :

Russe : détruire l’armée française

Français : détruire l’armée russe ou prendre la « Grande Redoute » (au moins 5 hexagones du plateau) et Séménovskoïe.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 2 Mars 2012

Voici mon premier régiment d'infanterie allemande : RI 59 Jordis.

Ce régiment aux distinctives orange est coiffé du casque à chenille jaune et noire qui était encore en usage en 1809, le shako allait progressivement le remplacer.

P3012874.JPG

P3012878.JPG 

La prochaine unité est déjà sous les pinceaux, elle devrait être terminée d'ici une semaine. Il s'agit de ma seconde unité de fantassins hongrois, le RI 34 Esterhazy.

 

Quant à l'armée dans sa première version "initiation", faisons un nouveau point :

nombre d'unités
type de troupes
qualité des unités
état
1   général                      
  général de division
terminé                    
2   généraux   généraux de brigade
terminé
2
  infanterie lourde
  régiments d'infanterie allemands
1 sur 2
2   infanterie lourde
  régiments d'infanterie hongrois
1 sur 2
2   infanterie lourde
  bataillons de grenadiers
terminé
2   infanterie lourde
  régiments de landwher
terminé
1   infanterie légère
  régiment de jaegers
terminé
1   infanterie légère
  régiment de grenzer
terminé
2
  artillerie   artillerie lourde terminé
2   cavalerie légère
  régiments de hussards et ulhans
non peints
1   cavalerie lourde
  régiment de cuirassiers ou de dragons       
non peint

 

Pendraken sort ce mois-ci toute l'artillerie française et doit, en théorie, mettre en vente ses premiers cavaliers autrichiens (des hussards) très bientôt...

Les cuirassiers et chevau-légers sont annoncés pour une sortie dans les prochains mois, voici les "greens" présentés par la marque.

austrian-cuir.jpg

austrian-chevau-leger.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire