Publié le 31 Décembre 2008

L'armée de César pour Warmaster ancients est enfin terminée.
J'ai peint la liste principale plus quelques options "campagne" soit 1200 pts.
Elle est constituée :
     - d'un général (Jules César)
     - 2 leaders
     - 4 unités de légions
     - 4 unités de légions de recrues
     - 3 unités de tirailleurs (archers et javeliniers gaulois)
     - 1 unité de mercenaires espagnols
     - 1 unité de cavalerie romaine
     - 1 unité de cavalerie mercenaire gauloise
     - 1 unité de cavalerie mercenaire espagnole
     - 1 unité de cavalerie légère

Il me reste à peindre (à mes moments perdus) une unité de vétérans ce qui m'offrira une option supplémentaire pour le jeu.


Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #figurines 10mm

Publié le 31 Décembre 2008

2008 a été pour moi une nouvelle évolution dans la peinture et  le jeu d'Histoire.

Les jeux et règles
Après l'abandon progressif de DBM, j'ai testé sans grand succès FoG et suis venu vers une échelle et une règle toute nouvelle pour moi : Warmaster Ancients. Ce fut un réel plaisir que de pouvoir rejouer de l'Antique, la découverte de cette règle, de nouveaux mécanismes de jeu ont été très agréables. J'ai même participé au tournoi / campagne WMA organisé lors du Triomphe de l'Ile de France à Clichy et arbitré par Eric.
La fin de l'année m'a apporté quelque chose aussi plaisant qu'inattendu : une règle antique-médiévale en Français : L'Art de la Guerre. Je retrouve au travers de cette règle le plaisir de resortir mes figurines 15mm.  
                                                     
La peinture
Warmaster m'a entraîné vers des contrées nouvelles : la peinture des figurines 10mm et c'est pas moins de 3 armées complètes que j'ai pu peindre en 2008 : des Indiens Classiques d'abord, puis des Parthes et en ces derniers jours de l'année, se terminent des Romains République Tardifs (l'armée de César). De plus pour un amical concours de peinture, j'ai réalisé une unité d'orcs montés sur de loups.
Le total est d'environ 580 fantassins, 150 cavaliers, 4 éléphants, 7 chariots lourds et légers....

 
En 28mm, j'ai commencé un groupe de combat de paras US du D-Day pour RoE. Pour l'instant 10 figurines sont prêtes.
Le blog
Il continue à vivre avec pour cette année 2008 pas moins de 153 articles soit près de 13 articles en moyenne par mois.
........et 2009 ?........Comme je l'ai déjà indiqué, 2009 restera sous le signe du 10mm (antique : des Gaulois et médiéval : des Mongols), du 28mm : fin du groupe de paras US et fin de l'armée Almoravide pour WAB (en tout environ 80 figurines).......et ce qui n'était pas prévu, il y a quelques semaines, quand je préparais les projets 2009, probablement quelques armées AdG (Spartiates et Romains Républiques de Scipion)....Bref, pas mal de choses en perspective......
Tant mieux, il n'y a rien de pire que de n'avoir aucune envie et aucun projet.

Pour les jeux : continuer Warmaster et AdG....découvrir les nouvelles règles de l'extension médiévale de Warmaster en 10mm.
Apprendre RoE (Rules of Engagement - WWII) et  Warhammer Ancient Battle pour le 28mm et Blitzkrieg (règle WWII par l'auteur de AdG, Hervé Caille) en 15mm.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 28 Décembre 2008

840 ad Urbe Conditae, Domitien dirige l'Empire Romain.
L'empereur, le peuple et le sénat romain apprennent avec stupeur que dans la lointaine province de Dacie,
Duras-Diurpaneus, roi des Daces, vient de lancer une attaque sur la Mésie et d'assassiner le gouverneur de cette petite province. Rome ne peut laisser cet affront impuni au risque de voir toute la région du Danube s'embraser et se ranger au côté des redoutables guerriers daces. Déjà les cavaliers Sarmates-Roxolans ont fait alliance avec le roi.
Une expédition punitive est décidée. L'empereur ordonne de détacher la IIème légion AVGVSTA des frontières germaniques de l'Empire et de l'envoyer en Dacie afin de réprimer le plus rapidement possible cette rebellion. Quelques éléments auxiliaires et de cavalerie sont ajoutés à cette légion. L'armée ainsi constituée est confiée à Cornélius Fuscus, qui fort de la puissance romaine, pense que cette campagne ne sera qu'un jeu d'enfants pour cette légion de vétérans habitués à combattre les redoutables germains.

Certes ils ont entendu parler de l'arme légendaire des Daces, cette redoutable falx capable de trancher un homme en deux, mais rien ne peut entamer la confiance qu'ils ont dans la puissance et la discipline qui font la force de la légion romaine.

C'est ainsi que Cornélius démarre cette campagne et insouciant du danger qui le menace, il rentre sur le territoire des Daces.

Décébale, qui a succédé à Duras, a, de son côté, rassemblé les tribus et c'est une impressionnante armée de guerriers qui se masse dans la plaine et attend la légion qui a déjà été signalée par les éclaireurs.
Ces guerriers se partagent en deux gros corps d'infanterie soutenus par les porteurs de falx et précédés d'une nuée d'infanterie légère, javeliniers et archers. Près du bois, la cavalerie légère dace encadre la lourde cavalerie Sarmate déjà déployée en bataille.


C'est une armée composée de guerriers impétueux, donc difficiles à commander. Le point fort de cette masse est son nombre ; l'armée ne déroute qu'à 26 points cohésion.
Face à cette troupe hétéroclite, la légion, fidèle à son habitude se déploie en ordre, sûre de sa force. Les légionnaires forment deux groupes soutenus par des troupes auxilaires qui ellles aussi sont constituées de combattants d'élite. En face des cavaliers barbares se déploie la cavalerie romaine. L'armée de Rome est peu nombreuse - elle déroutera à 16 points de cohésion perdus - mais solide.
La bataille s'engage. Les Romains avancent résolument vers les Daces. Les cavaliers manoeuvrent pour se placer dans une position qui, croient-ils, leur donnera un avantage décisif sur cette cavalerie qu'ils redoutent.
Après quelques tirs des javeliniers et archers legers, les deux ailes s'affrontent ; les corps centraux sont plus en retrait - manque de points d'initiative pour les Daces, prudence pour le général romain.

Sur l'aile gauche, la cavalerie romaine se divise en deux groupes et charge les cavaliers pour l'un et les flancs des guerriers un peu trop avancés pour l'autre. Le général qui commande la cavalerie sait qu'en divisant ses forces, il s'affaiblit devant les Sarmates mais le flanc libre des guerriers était trop attirant pour l'ignorer.


Comme prévu, les guerriers daces encaissent mal le choc de la cavalerie romaine surtout que le général du corps n'écoutant que son courage s'est jeté au coeur de la mélée ce qui amène le poids nécessaire à la victoire qui semble se dessiner d'autant plus que le général qui commande les guerriers est tué lors d'un assaut. L'autre partie de la cavalerie, qui s'est sacrifiée, ne peut résister longtemps aux coups de boutoir de la cavalerie lourde Sarmate. Elle est bousculée puis écrasée. Les cavaliers lourds arrivent dans les flancs des cavaliers romains restant.
Sur l'aile droite, Décébale en personne mène ses tribus alors que Cornélius dirige la manoeuvre du plus gros contingent de la IIème AVGVSTA. Les deux blocs s'affrontent. L'impact imposé par les Romains fait plier petit à petit les barbares. Le reste de la légion amené en hâte par le tribun se jette dans la mélée qui devient confuse.

Au centre, les guerriers qui ont vu mourir leur général, se désorganisent. Ils sont alors attaqués de flanc par deux unités d'auxilia romains qui profitent de la situation.....

Mais, c'est trop tard, si le Romain prend peu à peu l'avantage sur l'aile droite, le nombre des barbares est trop grand....les courageux légionnaires cédent du terrain partout ailleurs....trop usée pour continuer le combat, la légion AVGVSTA quitte le champ de bataille où le roi Décébale reste seul vainqueur....
C'est un désastre pour l'Empire, Domitien apprend quelques jours plus tard la défaite de Cornélius Fuscus.....

Il faudra 12 ans à Rome et son nouvel empereur, Trajan, qui n'a ni oublié ni pardonné, pour reprendre la guerre et ravager la Dacie qui s'était montrée si rebelle et avait osée défier et battre les légions romaines.

Voir les commentaires

Publié le 25 Décembre 2008

Joyeux Noël 2008 à tous et que le Père Noël vous comble de ses bienfaits cette année encore.

Merry Christmas
Fröhliches Weihnachten
Natale Allegro
Vrolijk Kerstmis
Feliz Natal

Srecna Bozich

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 23 Décembre 2008

Avec cette unité de cavalerie espagnole, on s'approche de plus en plus du terme de l'armée.
Un élément de la dernière légion est également terminé, il ne reste donc que deux éléments soit une vingtaine de figurines, la peinture va cependant se ralentir un peu pendant quelques jours, le temps de laisser passer les fêtes.

Voir les commentaires

Publié le 22 Décembre 2008

Près de 3 mois d'efforts pour peindre cette armée. Voici deux nouvelles unités : une troisième légion et la dernière unité de tirailleurs - des archers.

Il ne reste à peindre maintenant que deux unités qui sont déjà en "chantier" : la dernière unité de cavalerie ( des espagnols) pour laquelle il ne reste qu'un élément soit 3 figurines et la quatrième et dernière légion pour laquelle je termine le premier élément.
Je disposerai alors de 1200 pts d'armée ( 1000 pts + des options pour une campagne WMA)
D'ici le milieu de la semaine prochaine, l'armée sera entièrement terminée......entièrement...non, car il me restera (pour le fun, mais aussi le jeu) à peindre, d'ici quelque temps, une unité de vétérans de César.

Je vous présenterai l'armée complète très prochainement.......avant de commencer mes Mongols (merci, Père Noël) pour WM médiéval.

Voir les commentaires

Publié le 21 Décembre 2008

             jeux-geographique banner
Petit jeu de géographie.
Il faut pointer le plus vite possible et le plus pres possible 30 villes d'Europe.
D'autres jeux sont disponibles sur le site (capitales du monde, villes de France, départements...)
Amusez-vous bien !
Mon score sur ce jeu : 119 995.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Publié le 20 Décembre 2008

Toujours dans le cadre de l'apprentissage de la règle "l'Art de la Guerre", hier soir, nous avons pu faire deux parties :
Horde d'Or contre Romains République puis Horde d'Or contre Royaume d'Axoum. Nous étions 5 autour de la table de jeu pour la première partie puis trois pour la seconde et nous avons pu confronter nos idées et nos sensations.
Les sentiments sont unanimes. Même si on se réfère encore souvent au livret (on débute), on ne trouve pas de situations incohérentes ou quelque chose qui ne puisse réellement se résoudre. Le jeu est fluide, les phases sont claires, les manoeuvres simples et rapides.
Le forum AdG, très actif, pose de nombreuses questions et l'auteur, Hervé Caille, toujours présent, répond sans relâche à toutes les interrogations des joueurs. Grand merci à lui de cette présence très précieuse.
Le fait que la règle soit en Français, l'appui sans faille de l'auteur et l'activité des échanges entre les joueurs via ce forum, font qu'on laisse peu de place à une interprétation personnelle et qu'on colle vraiment à l'esprit que veut transmettre Hervé sans le dénaturer.
http://www.artdelaguerre.fr/forum/index.php

J'ai préparé et joué une liste "Horde d'Or". Cette liste s'apparente à une liste "Mongols" donc tout cavalerie.
L'armée compte 18 unités répartis en 3 corps de 6 unités :
     - cavalerie lourde de choc
     - cavalerie moyenne et légère
     - cavalerie légère
L'ensemble est élite et bien commandé (généraux brillant et compétents).
Pour la première partie, je joue avec Pascal et nous sommes opposés aux Romains République joués par Fred et Lionel.
Opposition d'armées et de style. Si les "Mongols" sont "tout cavalerie", les Romains ont une faible cavalerie et une puissante infanterie lourde, soutenue par des troupes légères.

Le choc de la cavalerie Mongole fait exploser en peu de temps la cavalerie romaine sur l'aile gauche.
Les légions sont plus difficiles à aborder, mais la manoeuvrabilité des cavaliers légers et la puissance de la cavalerie de choc font la différence. Petit à petit, le Romain s'affaiblit. Les unités du centre sont l'une après l'autre débordées, entamées puis déroutées.
Sur l'aile droite, la cavalerie légère tourne autour des légions en évitant au maximum le combat et ne fait que harceler les légionnaires car le sort de la bataille n'a pas lieu ici.
Un dernier effort et les cavaliers de la Horde bousculent l'armée romaine qui part en déroute.






La seconde partie va opposer la Horde d'Or,  que cette fois je joue seul, aux Axoumites menés par Fred et Bruno.
Le royaume d'Axoum - petit royaume africain que l'on situe en Ethiopie - comprend de nombreuses troupes : une multitude de fantassins (impact ou impétueux), de l'infanterie légère, quelques cavaliers légers, des chameaux et même un éléphant. Nous allons pouvoir tester de nouvelles choses avec les chameaux et l'éléphant.


Si j'avais l'initiative lors de la première partie, pour la seconde, ce sont Fred et Bruno qui vont l'avoir. Ils chargent le terrain au maximum afin d'annuler la manoeuvrabilité de ma cavalerie et protéger leur nombreuse mais faible infanterie dans des broussailles et autres terrains difficiles pour mes cavaliers.

Sur l'aile droite, ma cavalerie légère s'oppose à sa petite cavalerie et à ses chameaux. Si sa cavalerie ne résiste pas longtemps, ses chameaux, eux, sont redoutables. La partie, de ce côté, s'équilibre.
Sur l'aile gauche, son infanterie soutenue par l'éléphant, se heurte à la cavalerie moyenne et légère. L'infanterie est ébranlée mais l'éléphant est puissant. Même seul, c'est un redoutable adversaire.







Au centre, une partie de son infanterie est contactée par la cavalerie de choc et ne peut pas résister. Les combats s'enchaînent, suivis de manoeuvres, prises de flancs, débordements......





Mon armée est assez puissante mais petite, les Axoumites sont plus fragiles mais nombreux. L'effet de l'un annule l'effet de l'autre de telle sorte que les deux armées partent en déroute dans le même tour.
Belle partie, intéressante grâce à de nouvelles situations et aux nouvelles sortes de troupes alignées.





Là encore, beaucoup de plaisir à jouer. Je n'attends que seule chose........pouvoir en refaire une autre.

Les figurines :
    - Les Romains de Lionel sont pour la plupart des Old Glory.
    - Les Axoumites de Fred viennent de chez Feudal Casting.
    - Mes Mongols sont des figurines Museum Miniatures.

Voir les commentaires

Publié le 14 Décembre 2008

Ce week-end, en parallèle avec la peinture des figurines 10mm (qui tourne au ralenti), j'ai peint deux nouvelles figurines pour mon groupe de paras US du D-Day : un sous-officier et un para courant et lançant une grenade.

        


Le sous officier ressemble à "Buck" Compton de la série "Band of Brothers"

Voir les commentaires