divers

Publié le 31 Août 2021

Nouvelle saison, nouveaux projets....

J'ai basé ma saison 2021 - 2022 sur 4 projets "peinture" sur des règles, des périodes et des échelles différentes :

- Armée française 1870 sur la règle "Principle of War" ....figurines Pendraken 10mm

- Armée Anglaise "Guerres Zoulous" sur la règle "Principle of War Colonial" ...figurines 15mm Essex et Old Glory.

- Armée Espagnole antique sur la règle AdG ....figurines 15mm Corvus Belli et Forged in Battle.

- Armée française "Empire" sur la règle "Shakos et baïonnettes" ..... figurines 28mm Perry

Je pense commencer par les Espagnols antique et parallèlement les Français 1870. Quoiqu'il en soit, je présenterai plus précisément les projets au fur et à mesure de leur avancement....

 

En attendant(, et pour faire patienter, quelques photos de notre escapade dans le Lot : Rocamadour, Autoire, Loubressac, Carennac.....

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 12 Juillet 2021

On s'est retrouvé avec quelques amis autour de trois tables de jeu le temps d'un week-end, pour le plaisir de se revoir et de pousser un peu nos figurines.

- L'Art de la Guerre pour lequel  on a pu organiser plusieurs parties ....

Egyptiens Nouvel Empire contre Assyriens .....

Perses Achéménides contre les Huns d'Attila ....

 

- Bataille Empire où une table proposait un scénario en 300pts opposant une armée Russe à une armée Franco-polonaise.

 

- Enfin du Principle of War (PoW) axé sur la Guerre de Sécession qui proposait deux scénario sur les batailles de Bull Run (le samedi) et Antietam (le dimanche).

Très belles tables remplies de figurines 10mm.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 2 Juillet 2021

Petite virée sur les plages Normandes où tout s'est bien passé .... mais quelle surprise de tomber, sur le chemin du retour, nez à nez avec un canon anti-char Allemand....

Effectivement, ça surprend. Vue la façon dont le canon est pointé sur nous, il a du nous confondre avec un Sherman. 😅

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 26 Juin 2021

Dave est toujours dans son optique de renouveler ses anciennes gammes de figurines qui datent des années 70 et 80.

Après des Grecs et Macédoniens, des Perses, des Indiens et des Sumériens, il s'attaque maintenant au changement de sa gamme Mycénienne et c'est encore une fois une belle réussite.

lancier moyen en pagne

fantassin moyen nu

Les premières pochettes (en fait, 21 pochettes) viennent de sortir et sont à la vente sur le site Museum miniatures : chars, lanciers légers, moyens et lourds, archers, frondeurs et même une pochette de Myrmidons.

La plupart du temps, il y a 4 poses par pochette sauf pour les lanciers lourds mais Dave propose 3 pochettes différentes pour ceux-ci.

On pourra aussi mixer les tenues car ces figurines sont proposées en armure dendritique, en pagne ou nues.

myrmidon

guerrier en pagne

archer

lanciers lourds nus

Dave promet également d'ici quelque temps, des pochettes de commandement, voire même des héros Mycéniens de la Guerre de Troie.

Pour ceux qui aimeraient se composer une armée typée "Guerre de Troie" ainsi que le propose la règle "L'Art de la Guerre", un cheval de Troie s'impose comme bagage.

J'en ai trouvé 2 qui pourraient faire l'affaire :

- l'un vient de la marque espagnole Caliga , en impression 3D au prix de 10€ (à voir dans la page réservée aux bagages) page 5 du catalogue "bagages".

- l'autre est en plomb et vient de chez Fighting15s dans sa gamme "Mycéniens et Minoens" de Galdiator games pour 13,58€.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 4 Mai 2021

Chaque jour, les habitants de Carisey, dans le département de l’Yonne, voyaient passer dans leurs rues, presque aux mêmes heures, un brave gaillard qu’ils saluaient respectueusement et amicalement. De grande taille, très droit malgré son grand âge, marchant encore d’un pas alerte et militaire, tenant dans la main une canne, revêtu d’une ample redingote sombre, taillée dans ce drap inusable des manteaux d’infanterie d’autrefois, à la boutonnière, deux larges carrés de rubans :un rouge, indiquant la légion d’honneur, un autre à raie rouges et vertes, celui de la médaille de Sainte-Hélène ; le visage balafré d’une large cicatrice qui lui zébrait le front et le crâne. Menant une vie simple et tranquille comme fût celle des populations rurales de cette époque, il gardait religieusement dans ses pensées le souvenir de l’empereur et resta jusqu’à l’aube de notre siècle le vivant témoignage de la grande épopée impériale. Cet homme se nommait Louis Victor Baillot, né à Percey, le 9 Avril 1793.

L’histoire de Louis Victor Baillot commence, en juillet 1812, lorsque faisant partie de la seconde levée en masse, il fut dirigé au dépôt de Neuf-Brisach, en Alsace où il fut incorporé au 105e régiment d’infanterie de ligne. A peine équipé, le bataillon quitte Neuf-Brisach pour Mayence et cantonne pendant deux mois à Erfurt avant de rejoindre au printemps, sur la Vistule, les débris de la Grande Armée. Louis Victor Baillot reçoit le baptême du feu à Wittenberg, le 17 avril 1813 et assiste aux opérations militaires qui eurent lieu dans le Mecklemboug, soutint, de septembre 1813 à août 1814, sous les ordres du maréchal Davout, duc d’Auerstaedt, prince d’Eckmühl, le long siège de Hambourg.

Revenu en France, licencié par les Bourbons, le 13 août 1814, Louis Victor Baillot est rappelé en avril 1815. Réintégré dans le 105e régiment d’infanterie de ligne (colonel Genty), en tant que fusilier et employé à l’armée du Nord, il fait mouvement vers la Belgique. Le 105ème appartient au 1er corps (Drouet d'Erlon), 1ère division d'infanterie (Gl baron Quiot), 2ème brigade (gl baron Bourgeois).

Le 14 juin 1815, à Beaumont, Napoléon, contraint d’entrer de nouveau en campagne, appelle au dévouement de l’armée et galvanise les énergies. Louis Victor Baillot, qui assiste à la proclamation, voit l’empereur pour la première fois. Venant de Marchiennes puis de Gosselies, le 105e se porte le 16 juin, aux Quatre Bras où la position vient d’être enlevée par le maréchal Ney.

Le 17 juin 1815, le ciel couvert de sombres nuages, laissa éclater un orage d’une violence inouïe. Malgré la pluie diluvienne, les canonnades et les charges se poursuivaient sans arrêt. La plaine devint bientôt un immense bourbier. Louis Victor Baillot s’enfonçait dans la boue jusqu’aux genoux. A la tombée de la nuit, il parvint difficilement sur le plateau du Mont St Jean. Obligé de camper sur les seigles mouillés, dans l’impossibilité d’allumer un feu sur le terrain détrempé, il dut se contenter des maigres provisions dont il disposait et passa la nuit dans des conditions très pénibles.

Le 18 juin, la pluie ayant cessé de tomber, peu à peu, la ligne des combattants est éclairée par le soleil. A 11 heures et demie, de son observatoire de Rossomme, l’empereur ordonne l’ouverture du feu. Le 105e, placé en seconde ligne, avance avec succès, malgré le feu meurtrier de l’ennemi et enlève à la baïonnette une position tenue par les anglais. Mais, quelques instants après, les écossais couchés dans les blés se levèrent et tirèrent à bout portant sur les français, lesquels surpris par cette attaque imprévisible durent reculer. Se ressaisissant, les hommes du 105e, s’avancent à nouveau, lorsque soudain, surgissent les redoutables dragons "Ecossais Gris" lancés par Wellington . La charge, d’une rare violence, fauche des rangs entiers. Louis Victor reçoit un violent coup de sabre sur la tête, mais grâce à sa gamelle déposée sous sa coiffure, il échappe miraculeusement à la mort. Blessé d’une large plaie, assommé et couvert de sang, il est laissé pour mort sur le champ de bataille. Pendant ce temps, l'aigle du 105ème est capturé lors de la charge des "King's dragoons Guards" de la brigade de cavalerie de Lord Somerset, par le capitaine Clark et le caporal Stiles.

Ramassé par les anglais, le lendemain, il sera emmené en captivité sur les pontons de Plymouth.

Libéré à la fin de1816, il débarque à Boulogne-sur-Mer, rejoint Auxerre à pied, où il est réformé comme phtisique au deuxième degré. Chassé par son père, refoulé par sa mère et son frère, effrayés de voir surgir un revenant, il devra insister encore longtemps pour convaincre sa famille qu’il est vivant.

Plus tard, il évoquera avec passion ses campagnes napoléoniennes. Louis Victor raffolait de musique et de parade militaire. Pendant longtemps, il ne manqua jamais une occasion d’assister au défilé annuel de la garnison d’Auxerre, où s’était fixée sa fille, épouse du maréchal des logis de gendarmerie Charles Jolly.

Il ne tarda pas à constater que l’infanterie n’était plus celle de son époque. Le pantalon garance avait fait son apparition en 1829, la tunique bleu foncé avait remplacé l’habit ; on portait le shako, le fusil Gribeauval « modèle 1777 », encore en service aux Cent-Jours, avait été remplacé par le fusil « Chassepot ».

Mr Grolleron, de Seignelay (Yonne ), peintre militaire, s’est vu le soin de faire un portrait de Baillot, en avril 1897.

Louis Victor est décédé à Carisey le 3 Février 1898, à 2 heures du matin. Il était alors âgé de 104 ans, 9 mois et 24 jours.

Sa longue existence qui avait commencée 2 mois après la mort de Louis XVI, et en a fait un témoin des plus nombreux changements de l’histoire de France, s’est terminée à la troisième année du mandat de Félix Faure, sixième Président de la république française.

Au cours de cette froide matinée du 5 février 1898, une foule innombrable était rassemblée autour du maire, Mr Alexandre Millot, et les personnalités du département, venus rendre hommage au dernier survivant de la morne plaine.

Photographié peu de temps avant, le vénérable vieillard hante paisiblement la salle du conseil de la mairie de Carisey. Son doux sourire comme un regret brisé ressurgit, laissant place aux souvenirs de la saga révolutionnaire et impériale qui enfièvrent notre imagination et suscitent sympathie et admiration.

Source "Histoire et devoir de mémoire"

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 29 Mars 2021

Dave Hoyles finalise sa nouvelle gamme de Perses Achéménides.

 

 

 

 

Il prépare la cavalerie Perse mais envisage de regraver ses Mycéniens dont voici les premières images numérisées.

 

 

 

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 1 Janvier 2021

Cette année 2020 si particulière, qui a mis nos vies et activités entre parenthèses, vient de se terminer et je vous souhaite une belle et heureuse année 2021 qui, j'espère, nous permettra de nous retrouver le plus rapidement possible autour d'une table de jeu et du verre de l'amitié.

Encore une fois, BONNE ANNEE 2021 à tous ... et en route vers un avenir plus radieux.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 29 Décembre 2020

Etrange année que cette année 2020.

Habituellement, je fais un bilan axé sur 3 points : vie du blog, peinture et tournois.

 

Pour cette année, la partie "tournoi" va être réduite au plus strict minimum. Certaines années ont été fastes en sorties et tournois divers, sur plusieurs règles, jusqu'à une quinzaine dans la saison, mais cette année, crise sanitaire oblige, la plupart des manifestations ont été annulées, les clubs fermés et le confinement de plusieurs mois m'a même éloigné des tables autour desquelles on avait l'habitude de se retrouver avec quelques amis, dans le cadre "domestique" ....

Pour la première fois depuis une dizaine d'années, je n'ai pu participer, cette année, à aucun tournoi AdG, tous ayant été déprogrammés fort logiquement.

Seuls deux tournois "Bataille Empire" ont pu être sauvés car prévus en début d'année : Chaniers début février où j'ai pu jouer mes Polonais et Limetz fin février où j'ai joué mes Autrichiens 1809.

Le début d'année 2021 s'annonce dans la même veine car j'ai appris, il y a peu, que le tournoi "Bataille Empire" de Chaniers, prévu début février, a été annulé, la période étant encore trop incertaine.

 

En ce qui concerne la vie du blog, c'est toujours aussi actif malgré les années (13 ans déjà !) et plus de 1600 posts depuis la création de celui-ci en 2007.

Pour 2020, c'est plus d'une centaine de posts qui ont été publiés, car même s'il n'y a pas eu les CR de tournois, la peinture a occupé une grande part de ce qui a été présenté ainsi que quelques rapport de bataille, les rares fois où on a pu se croiser avec les amis.

D'autant plus qu'on s'est lancé dans une campagne "Bataille Empire" sur la "campagne de Russie - 1812", qui arrive à son terme, Moscou ayant été occupée par l'armée des "Vingt Nations".

Pour 2021, une seconde campagne est envisagée, du moins quand on sera un peu plus libre de nos mouvements, axée sur la "campagne de France - 1814", avec quelques modifications et spécificités par rapport à la précédente que je mettrais en téléchargement libre dès que nous pourrons nous lancer.

 

La peinture a donc occupé le plus clair de mon temps, sur plusieurs échelles et périodes :

- Pour AdG, je n'ai produit que du 28mm étant déjà bien fourni en 15. Je me suis donc lancé dans un projet d'une armée antique, toute en plastique et peinte principalement avec les peintures "Contrast" de Citadel et figurines Gripping Beast.

- Le plus gros du travail, en 15mm, s'est porté sur l'Empire et "Bataille Empire". L'enfermement m'a permis de terminer beaucoup de bout d'armées, d'unités toujours reportées et même de réaliser de nouvelles nations en divisions voire en armée complète....

Des Anglais en Espagne, ainsi que leurs alliés Espagnols ...

..et Portugais.

Une division italienne (je suis en train d'en faire une seconde actuellement ...)

Quelques unités Françaises et alliés Suisses

et une armée danoise complète (figurines Blue Moon) ....

 

- Enfin, dernièrement, je me suis mis à reprendre, toujours en 15mm, mon armée "Blitzkrieg" afin de redonner à mes Américains, une seconde compagnie et quelques sections complémentaires...

 

Espérons que l'année 2021 nous offrira un peu plus de diversité que cette année 2020, afin de profiter au mieux de notre loisir

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 6 Décembre 2020

La fin de cette année 2020 si bouleversée arrive et pour ce mois de décembre, je lance deux nouveaux projets dont l'un devrait se poursuivre au début d'année 2021.

- Remettre en forme une seconde compagnie US pour "Blitzkrieg" (figurines Battlefront).

- Réaliser une seconde division italienne pour "Bataille Empire" (figurines CGM).

Je vais également commencer à préparer mes figurines 28mm pour notre projet "Mousquetaires" (figurines Redoubt et Warbases).

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 11 Novembre 2020

La future gamme "Perses" s'étoffe chez Museum miniatures avec ces nouvelles prévisions, des archers montés sur chameaux cette fois, en 3 poses.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Divers

Repost0