Publié le 31 Mai 2008

Un peu de vernis, un peu de flocage mettent la touche finale à cette unité de cataphractes.
 

                                                                            Cliquez sur les photos pour agrandir

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #figurines 10mm

Publié le 30 Mai 2008

Je vais peindre ma dernière unité de cavalerie indienne. Or celle-ci est protégée par un caparaçon. J'hésite entre plusieurs options et je n'arrive pas à me décider. Mes autres unités de cavalerie sont, elles, moyennes et uniformes :

    A - Uniformiser l'unité en peignant de la même couleur le caparaçon.
    B - Peindre les 4 cavaliers d'un même élément d'une même couleur et changer de couleur pour chaque élément.
    C - Considérer que l'unité est tribale, guerrière et multiplier les couleurs.

Qu'en pensez-vous ?

Voir les commentaires

Publié le 28 Mai 2008

Etape 2 : Le soclage d'un élément
Les cataphractes Parthes sont soclés sur un front de 2 cm et une profondeur de 4 cm, car cette unité est considérée, dans le jeu, comme de la cavalerie de choc. Son front réduit permet d'amener une quantité d'éléments plus important sur le front d'une unité adverse qui, lui, fait 4 cm.
Il y aura 4 cavaliers sur l'élément, 2 devant et 2 derrière.


phase 1
: Les 2 cavaliers de devant sont collés sur l'élément. De ne coller que les 2 premiers cavaliers va me permettre de passer plus facilement la roche liquide entre les pattes des chevaux car la place est réduite et je crains de déguiser mes cataphractes en blocs de pierre avec des gestes trop brusques ou des figurines trop serrées, donc je me laisse la place de manoeuvrer.


phase 2 : La roche liquide est posée, au pinceau, sur la plus grande partie de l'élément, les deux cavaliers du second rang sont collés puis je termine les raccords de roche liquide entre les chevaux et l'arrière des cavaliers de ce second rang. Une longue période de séchage commence (plusieurs heures) afin que la roche liquide durcisse. Si je peins le socle avant qu'il ne soit parfaitement sec, l'humidité de la peinture risque de l'abimer.

phase 3 : Je peins le socle. La couleur utilisée est "terre foncée" de la marque Prince August. Je passe également une première couche sur la tranche en utilisant la même couleur.

     

phase 4 : Une fois la peinture sèche, je "dry-brush" le socle afin de faire resortir les imperfections du sol et donner du relief à l'élément. J'utilise pour cela une couleur très claire : beige clair ou blanc cassé..
Je passe une deuxième couche de couleur "terre foncée" sur la tranche du socle car le "dry-brush" déborde toujours un peu, de plus cette seconde couche, plus couvrante, assure une parfaite homogénéïté de la couleur.

phase 5 : finalisation de l'élément : vernissage et flocage.

     
 
La deuxième étape est terminée, il me reste maintenant à faire les deux autres éléments de l'unité.

Voir les commentaires

Publié le 26 Mai 2008

L'unité choisie sera des cataphractaires pour mon armée Parthes.
La réalisation se fera en 3 étapes :
     - La mise en peinture des figurines.
     - Le soclage d'un élément.
     - L'unité complète.

Etape 1 : La mise en peinture.
Les figurines sont des Magister Militum.

phase 1 : Une fois lavée, la figurine est collée sur un support carton afin de faciliter la manipulation.
phase 2 : Elle est sous-couchée (gris foncé)
    

phase 3 : La figurine est "dry-brushée" grossièrement avec du "Boltgun metal" afin de faire resortir l'armure à lamelles du cavalier et les reliefs du caparaçon.
phase 4 : J'utilise ensuite de l'encre rouge pour le caparaçon puis un lavis d'encre noir afin d'obtenir un effet rouge cuivré. Les deux autres unités seront "traitée" de la même façon : pour l'une le caparaçon sera bleuté et pour l'autre il sera doré.
  

phase 5 : Les premiers "à plats" de couleur sont posés : cape, panache du casque et brides
phase 6 : Les finitions sont faites : éclaircissements de la cape, peinture de la lance, du visage, du socle...
   

La première étape est terminée. Je peins maintenant le reste des figurines du premier élément afin de passer à l'étape du soclage.

Voir les commentaires

Publié le 22 Mai 2008

Voici une photo de la première (sur les 6) unité d'archers montés Parthes ou plutôt devrais-je dire des auto-mitrailleuses Parthes.
Ils vont vite, tirent loin et sont nombreux.....
Je suis en train de peindre la seconde unité de ces mêmes archers ainsi que la première unité de cataphractes.

Voir les commentaires

Publié le 19 Mai 2008

Après la parenthèse fantastique des chevaucheurs de loups orcs pour le concours de peinture Warmaster et parallèlement à l'armée romaine république, j'entreprends de peindre une armée Parthe.
Je suis conscient du fait que très rapidement, il va être difficile de mener de front les deux projets et qu'il va falloir en mettre un en sommeil et me consacrer à fond sur le deuxième car à trop diversifier des projets trop semblables, je n'arrive jamais à grand chose et la peinture n'avance pas.
Il est plus que probable que je vais plutôt mettre l'accent sur les Parthes, réservant les Romains pour les vacances.
Pourquoi les Parthes ? Parce que l'armée est plus petite, en nombre de figurines, donc plus rapide à peindre et l'objectif d'avoir une armée de cavalerie, fondamentalement différente de mon armée indienne classique, me plait bien.

Voici donc le premier élément de cette armée.
                                                                                cliquez pour agrandir

Voir les commentaires

Publié le 16 Mai 2008

A juste raison, Marc m'a fait remarquer que les chevaucheurs de loups n'étaient pas soclés correctement. En effet à Warmaster fantastique, la cavalerie est soclée en 2 cm sur 4 cm et non l'inverse. Il faut repenser les éléments et surtout repeindre 3 figurines, ce qui va retarder un peu la sortie de l'unité mais je serai sans problème dans les temps.
Voici donc ce que donne le premier élément complétement terminé.
Après quelques heures de travail, je suis en train de finaliser l'unité. Je socle le tout dernier élément puis après séchage et vernissage, il ne me restera plus qu'à prendre les photos et mettre en ligne.

Voir les commentaires

Publié le 15 Mai 2008

La bataille de Rorke's Drift se déroula le 22 janvier 1879 près de la rivière Tugela dans la province du Natal en Afrique du Sud et opposa 140 Anglais du 24th régiment d'infanterie aux 4 500 Zoulous du prince Dabulamanzi.

Les Britanniques  appartenaient à la compagnie B du 2ème bataillon du 24th régiment autrement appelé "the South Warwickshire Regiment" composé majoritairement de Gallois et étaient commandés par le lieutenant Gonville Bromhead et le lieutenant John Chard du Royal Engineers, venu sur place pour bâtir un pont.

Rorke's Drift reste, pour les Anglais, une bataille symbolique, surtout après le désastre subi quelques heures plus tôt par ce même régiment sous la conduite de Lord Chelmsford à Isandlwana.


L'opinion publique anglaise ne comprit pas comment une troupe entraînée de plus de 1 000 hommes, équipés de fusils modernes avaient pu être battue par des "sauvages" armés de lances et de boucliers. Aussi Rorke's Drift sonna-t-elle comme une revanche où le régiment et l'Angleterre retrouvèrent leur fièreté.

La petite garnison anglaise, contre toute attente, se barricada dans la mission du révérend Witt, un suédois venu évangéliser les Zoulous, et attendit l'arrivée des Impis.
500 Zoulous se présentèrent sûrs de leur force après Isandlwana mais les Anglais, décidés, repoussèrent tous les assauts. Les guerriers de Dabulamanzi changèrent de tactique et, des collines voisines, les Impis qui avaient récupérés les fusils après le

massacre du 1er bataillon, mitraillèrent les positions anglaises.

Dans un deuxième temps, les Zoulous attaquèrent de tous les côtés forçant les Anglais à disperser leurs forces. L'hôpital fut pris puis repris. Un dernier retranchement fut monté à la hâte mais jamais les guerriers ne purent y pénétrer.

Devant l'inutilité des charges et le nombre de tués, Dabulamanzi abandonna le terrain.
Chard et Bromhead, pour ce fait d'arme, reçurent la Victoria Cross.

Le cinéma s'est emparé de cette célèbre bataille retracée dans le film "Zulu" sorti en 1964 avec Jack Hawkins, Stanley Baker (lt Chard) et Michael Caine dans le rôle de Gonville Bromhead.

Voir les commentaires

Publié le 14 Mai 2008

Très régulièrement, sur le forum Warmaster, sont lancés par les membres du groupe, des concours, très amicaux, de peinture. A chaque fois, un nouveau thème est proposé : une unité, un personnage terrifiant, une brigade...
Début mai a été lancé le 10ème concours ayant pour thème : une unité de cavalerie que ce soit pour Warmaster fantastique, Warmaster Ancient ou la Bataille des 5 Armées.
L'unité de cavalerie peut être transformée en unité de chars ou de chariots car certaines armées ne possèdent pas de chevaux.
A la fin mai, chaque membre qui le souhaite pourra voter pour les 3 unités qui lui plaisent le plus.
Dans ces concours, il n'y a rien à gagner, sauf le plaisir de montrer aux autres passionnés son "oeuvre". Le gagnant voit toutefois, la photo de son unité mise en première page de la "Tribune du Maître de Guerre".

Pour ma part, c'est la première fois que je vais participer. J'ai choisi, et là aussi, c'est une première, une unité de cavalerie "fantastique" dans tous les sens du terme ; fantastique car c'est une unité de chevaucheurs de loups orcs, fantastique car ce sont des figurines Copplestone Casting.
www.copplestonecastings.co.uk/

Ces figurines m'ont attiré dès que je suis allé sur leur site et ce concours a été le prétexte pour franchir le pas et me faire plaisir en m'offrant ce blister.....et je ne suis pas déçu, les figurines sont superbes, les poses très variées et dynamiques. L'unité comprendra 9 figurines toutes différentes. J'espère que ma peinture sera à la hauteur de la gravure.

Entre hier et aujourd'hui, voilà où j'en suis..
J'ai terminé la peinture d'un élément, je l'ai recouvert de roche liquide et après séchage, je le peindrai puis dry-brush, vernis et flocage...bref encore un petit peu de travail.
Le second élément (l'élément de commandement) a déjà deux "loups" de terminés : l'officier et le cor qui sont encore sur leur carton. Il me reste à peindre le porte-étendard puis à faire la base en suivant toutes les étapes précèdemment citées.
Le dernier élément est à peine entamé : sous-couche et mise à l'encre des loups.
J'espère vous présenter, dans quelques jours, l'unité terminée avant de la mettre en ligne sur le forum.

 

Voir les commentaires