Publié le 29 Janvier 2012

« On ne surprend pas l’ennemi deux fois en pareille faute » avait dit l’Empereur….

Bennigsen avait fait jeter à la hâte trois ponts sur l’Alle et avait accéléré le passage des troupes. Il put placer son armée sans encombre. Le gros de la cavalerie à l’extrème droite, Gortschakoff à droite, la Garde au centre, Bagration à gauche et la réserve était restée en retrait derrière l’Alle.

L’armée russe se trouvait donc dos à la rivière ….

« On ne surprend pas l’ennemi deux fois en pareille faute » …..

Jeter l’ennemi dans l’Alle était le but que tout le monde, jusqu’au moindre soldat, assignait à la bataille.

 

Ce scénario retrace les combats entre le corps de Ney et celui de Bagration. La difficulté était encore une fois de pouvoir modéliser une telle bataille sans que les effectifs engagés ne surchargent la surface de jeu mais qu’on puisse avoir grâce aux réserves le sentiment de jouer une « grosse » bataille napoléonienne…


La carte :

 Friedland.jpg

 

Les ordres de bataille :

Français – 25 unités / démo. 9

Napoléon 1er – Gl en chef – cdt : 5

6ème corps – Maréchal Ney (sous général)

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1ère division - Gl Marchand – offcier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

2ème division - Gl Bisson - officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

Brigade de cavalerie – Gl Colbert – officier sup.

2 unités de cavalerie légère (2élts) – hussards et chasseurs

 

Réserve :

1er corps – Gl Victor (sous général)

1 unité d’artillerie lourde (2élts) – Gl Sénarmont – officier sup.

1ère division – Gl Dupont – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

2ème division – Gl Lapisse – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

3ème division – Gl Villatte – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

Brigade de cavalerie – Gl Beaumont – officier sup.

2 unités de cavalerie légère (2élts et 1élt) – hussards et chasseurs

Brigade rattachée – Gl Lahoussaye – officier sup.

1 unité de cavalerie lourde (2élts) – dragons

 

1ère division de grosse cavalerie – Gl Nansouty – officier sup.

3 unités de cavalerie lourde (2élts) – cuirassiers et carabiniers

1 unité d’artillerie légère (1élt)

 


 

Russes – 20 unités / démo. 7

Gl Bennigsen – Gl en chef – cdt : 3

Corps du Gl Bagration (sous général)

2 unités d’artillerie lourde (1élt)

Division de chasseurs – Gl Bestuscheff – officier sup.

2 unités d’infanterie légère (3élts)

1 unité de cavalerie légère (2élts) - hussards

Division d’avant-garde – Gl Markow – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie lourde (4élts) – grenadiers

Division d’infanterie– Gl Osterman – officier sup.

2 unités d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie lourde élite (4élts) – grenadiers Pavlovski

Division de cavalerie – Gl Koshin – officier sup.

2 unités de cavalerie lourde (2élts) – cuirassiers

1 unité d’artillerie légère (1élt)

 

Corps de réserve – Gl  Somow – officier sup.

3 unités d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

Garde russe – Division d’infanterie – Gl Mallutin – officier sup.

1 unité d’infanterie lourde (4 élts) – mousquetaires

1 unité d’infanterie lourde élite (4élts) – grenadiers du corps

 


 

PLACEMENT :

Russes :

- La Garde à la droite du dispositif

- la division de cavalerie, de chasseurs et d’avant-garde dans la boucle de l’Alle

- La division Osterman à gauche du dispositif

- La réserve est hors table et rentre au choix du joueur à l’extrême gauche.

Français :

Toutes les troupes sont dans les deux hexagones de leur bord de table.

- La 1ère division du corps de Victor (Gl Dupont) est placée à gauche du dispositif, ainsi que les dragons de Lahoussaye.

- L’artillerie de Sénarmont est placée au centre à 3 hexagones de son bord de table.

- Le corps de Ney est à droite du dispositif.

- Le corps de réserve (Gl Victor) et le corps de grosse cavalerie sont hors table (la grosse cavalerie est située à gauche) et ne peuvent rentrer qu’à partir du 4ème tour.

 

SCENARIO :

- Les fantassins russes ont des unités à 4élts (particularités nationales).

- Si on joue avec le système d’ordres, les ordres d’attaque donnés à l’infanterie russe coûtent 1 pt de plus. Ex : l’ordre «Percée» qui coûte habituellement 5 pts coûtera 6 pts aux Russes.

- Pour représenter l’intrépidité de Sénarmont, sa batterie est à 2élts et tire avec 1 D supplémentaire.

- L’Alle ne peut être franchie que sur des ponts ou à Friedland. Pour simuler la bousculade, chaque unité russe qui désire sortir de table (Friedland) ou passer sur l’autre rive de l’Alle (pont), le fait sur un lancer de 4+. En cas d’échec, l’unité est bloquée et empêche la fuite des autres unités.

- L’Alle provoque un recul impossible. L’unité devant le faire, perd autant d’éléments que de cases de repli non effectué, comme le préconise la règle (6.7.1 repli)

 

CONDITIONS de VICTOIRE :

Détruire (repousser) l’armée adverse OU rester maitre du champ de bataille.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 24 Janvier 2012

Je suis un peu mono-maniaque en ce moment, je ne fais que peindre du 10mm Empire .... mais j'ai hâte de finir cette  armée autrichienne de 15 unités qui dans un premier temps me permettra de réellement commencer à jouer de façon plus régulière.

Donc, tant que la motivation est là, j'avance au détriment des autres échelles et jeux. On verra dans quelques temps si les circonstances et la motivation pour le 15mm et le 28 reviennent.

Il faut dire qu'en 15mm pour AdG ou FoG, j'ai de quoi largement faire les armées que je souhaite jouer donc, n'ayant pas d'urgence à peindre à cette échelle, je reporte. Pour le 28mm, c'est un autre problème, j'ai bien quelques cavaliers arabes en souffrance, quelques indiens en attente mais pour l'instant, pas envie ... et puis il y a Saga qui me tente un peu plus, mais là, je n'ai pas les figurines, j'attends la convention "Petites Guerres" à Levallois pour faire le plein, on verra donc après..

 

Tout ça pour dire que je continue mes 10mm avec autant de plaisir, il faut dire que la quallité des figurines, que ce soit Pendraken ou Magister Militum y est pour beaucoup ainsi que la règle "Tactique" que j'apprécie de plus en plus...

Voici donc cette toute première unité "lourde" d'infanterie autrichienne sous la forme du RI n°2 Hiller, un régiment Hongrois aux distinctives jaune ...

P1222784

P1222786

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 22 Janvier 2012

Plus de 28 000 alliés étaient réunis et échelonnés sur les hauteurs pour tenir tête à l’offensive de Soult. Celui-ci donna l’ordre au général Clausel de prendre la ville de Sorauren sur sa droite et il lança sur sa gauche la division du général Foy avec une partie de la cavalerie afin d’envelopper et déborder le flanc droit Anglais commandé par Picton et entrer ainsi en communication avec la garnison de Pampelune.

 

Ce scénario commence le 27 juillet quand Foy reçoit l’ordre d’attaque sur la division Picton.

 Dans la réalité, l’offensive ne réussit pas et un violent orage suivit de la nuit permit aux Anglais de se fortifier et de résister le lendemain aux assauts de Soult malgré la prise de Sorauren par les Français.

 

La carte :

Sorauren.jpg

 

Ordres de bataille :

 

Anglais – 15 unités / démo. 5

Division d’infanterie Gl Picton – général en chef – cdt : 4

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1er brigade – général (officier sup.)

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts) – riflemen

2ème brigade – général (officier sup.)

3 unités d’infanterie lourde (3élts)

3ème brigade – général (officier sup.)

2 unités d’infanterie lourde portugaise (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts) – caçadores

 

Division de cavalerie (détachée du corps Cotton)

Général – (officier sup.)

2 unités de cavalerie légère (2élts) – hussards

2 unités de cavalerie lourde (2élts) – dragons lourds

(la cavalerie lourde est placée en réserve)

1 unité d’artillerie légère (1élt)

 


 

Français – 11 unités / démo. 4

Division d’infanterie Gl Foy – général en chef – cdt : 4

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1er brigade – général (officier sup.)

3 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

2ème brigade – général (officier sup.)

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts)

 

Brigade de cavalerie - général (officier sup.)

2 unités de cavalerie légère (2élts) – hussards et chasseurs

1 unité de cavalerie légère (1élt) – chasseurs

 


 

PLACEMENT :

- Les Français dans les deux hexagones de leur bord de table. La cavalerie est à la gauche du dispositif.

- Les Anglais placent deux brigades sur le plateau. L’unité de caçadores se place dans le village de Huarte. La cavalerie est dans les deux hexagones de son bord de table, la légère à la droite du dispositif Anglais et la cavalerie lourde à gauche.

 

SCENARIO :

- Les Français jouent en premier

- Les unités anglaises ne suivent pas la règle d’assaut d’infanterie et garde leurs positions sur le plateau.

- A partir du 3ème tour, Wellington doit renforcer sa ligne de défense autour de Sorauren et rappelle la cavalerie lourde. Sur un lancer de 1 au dé, la cavalerie lourde quitte sa position pour rejoindre Wellington. A partir du 5ème tour sur 1 ou 2 et à partir du 8ème tour sur 1, 2 ou 3.

- Le ruisseau peut être traversé par tous sauf par l’artillerie.

 

CONDITONS de VICTOIRE :

Anglais

- Détruire ou repousser l’armée française.

Français

- Détruire l’armée anglaise OU faire sortir par le côte de table « Anglais » au moins une unité de cavalerie et deux unités d’infanterie.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 17 Janvier 2012

P1142780.JPGChristophe est monté de son Poitou dimanche dernier et j'ai profité de l'occasion pour l'initier aux mécanismes de "Tactique".

Il a rapidement compris et assimilé les principes de base : soutien, activation, dés spéciaux.... et il a été enchanté par la simplicité, la fluidité et le côté tactique du jeu. On a passé deux bonnes heures à s'amuser et lors de notre seconde partie, on a même utilisé le système d'ordres qui apporte, en effet, un peu plus de piment aux parties.

 

Les deux armées étaient au niveau "initiation" c'est à dire possédant chacune 15 unités (10 d'infanterie, 3 unités de cavalerie et 2 d' artillerie), la démoralisation se faisant à 5 unités perdues.

J'ai sorti pour l'occasion ma vieille armée Russe 15mm que j'ai pu organiser pour cette partie d'initiation. A ces Russes, j'ai opposé mes Français 10mm.

Même si les deux échelles et soclages étaient différents, rien de bien grave dans la mesure où les troupes, dans ce jeu, ne viennent pas au contact direct.

 

Voici deux ou trois photos de notre joyeuse empoignade ...

P1142781.JPG

L'infanterie légère française prend possession du village

P1142783.JPG

Les cuirassiers tentent d'arrêter l'avancée des bataillons Russes

 

P1142782

Au coeur de la bataille : régiments Français et Russes s'opposent..

 

On s'est promis de recommencer à la première occasion et même d'essayer d'adapter le jeu à la Guerre de Sécession. Affaire à suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 16 Janvier 2012

La règle qui était parue dans VV Thématique n°2 (numéro épuisé) et dont je vous annonçais récemment la sortie imminente vient de paraître sur le site de la règle.

couverture_copie-29648.jpg

Cette version n'est pas une simple réédition de la version proposée dans Vae Victis mais un vrai travail de réécriture et une mise en page qui me parait très soignée, jugez-en plutôt ....

appercu_NET-2-a625a.jpg

Cette règle (règles de base) est disponible en format PDF. Le paiement se faisant via Paypal.

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 15 Janvier 2012

Les Anglais décident d’embarquer et de rejoindre Cadix. La retraite est délicate dans cette région montagneuse, rendue encore plus difficile par les pluies. Le 3 janvier, le général Moore résout de s’arrêter à Villafranca pour donner un court repos à ses troupes. Il ordonne au général Paget de livrer un combat d’arrière-garde à Caçabelos pour ralentir l’avancée des Français et garantir le repli britannique.

 

Le général Colbert arriva avec sa brigade de cavalerie en vue de la ville et voyant les Anglais sur l’autre rive se précipita sur le village occupé par les riflemen. Ceux-ci, repoussés se dispersèrent dans les vignes, terrain idéal pour ce genre de troupe.

Le général Colbert passa le pont mais un feu meurtrier tua un grand nombre de cavaliers dont Colbert lui-même.

La division Merle arriva en soutien de la cavalerie, mais la bonne position anglaise et les tirs précis de l’artillerie retardèrent le passage du pont. La nuit fit cesser les combats et les Anglais purent se replier en bon ordre, leur mission de retardement accomplie.


La carte :

Cacabelos.jpg

 

Ordres de bataille :


Anglais – 8 unités / démo. 4

Division de réserve – Gl Paget – général en chef – cdt : 4

1 unité d’artillerie lourde (1élt)

1ère brigade – général (officier sup.)

3 unités d’infanterie lourde (3élts)

2ème brigade – général (officier sup.)

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

1 unité d’infanterie légère (3élts) – riflemen

 

1 unité de cavalerie légère (2élts) – hussards


 

Français – 11 unités / démo. 5

Gl Colbert – général en chef – cdt : 4

Brigade de cavalerie – Gl Colbert

2 unités de cavalerie légère (2élts) – hussards et chasseurs

1 unité de cavalerie légère (1élt) – chasseurs

 

Division d’infanterie – Gl Merle – sous général

1ère brigade – général (officier sup.)

2 unités d’infanterie légère (3élts)

2 unités d’infanterie lourde (3élts)

2ème brigade – général (officier sup.)

4 unités d’infanterie lourde (3élts)

 


 

PLACEMENT :

Anglais 

- L’artillerie et la cavalerie sur le plateau (la cavalerie est en réserve).

- Les unités lourdes anglaises au pied du plateau.

- les riflemen dans Caçabelos.

 

Français

- Au premier tour, seule est placée la brigade de cavalerie dans les deux hexagones de son bord de table au plus près de la route.

- Arrivée de la 1ère brigade d’infanterie au second tour et de la 2ème brigade au troisième tour.

 

SCENARIO :

- Les Français jouent en premier

- La Cua est un torrent assez étroit mais rapide et il faut tester pour le passer. L’unité qui teste passe sur un 4+. Les rives n’apportent pas de bonus défensif.

- Dans Caçabelos, il y a un pont qui permet à toutes les unités de passer sans pénalité.

- L’espace entre Caçabelos et le plateau est couvert de vignes et de murets (terrain accidenté).

 

CONDITIONS de VICTOIRE :

Anglais

- Tenir les 14 tours du scénario (chaque tour représente ½ h).

- Démoraliser l’armée française

Français

- Repousser les Anglais et faire sortir le maximum de troupes par le bord « Anglais »

- Démoraliser l’armée anglaise

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 13 Janvier 2012

Voici ma première unité de landwher autrichienne. Les figurines sont des Pendraken 10mm.

Cette unité est considérée dans le jeu comme de l'infanterie lourde mais de milice ou landwher, pour simuler sa plus grande fragilité par rapport aux troupes lourdes de ligne, il n'y a que deux éléments.

Le nombre de figurines reste le même que pour les autres unités lourdes, cependant les bases ont été agrandies (4cm sur 3cm) ainsi la surface que cette unité occupe au sol est la même que pour une unité d'infanterie lourde "classique" à 3 éléments.

P1122771.JPG

P1122773

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Publié le 9 Janvier 2012

Stéphane Theillaumas vient d'annoncer la sortie imminente, à priori en fin de semaine, de la réédition, dans un premier temps, des règles de base. On espère que ses compléments : généraux, ordres et caractéristiques nationales suivront très vite...

06.186.jpg

Cette édition, dont voici la couverture annoncée, sera en vente certainement via le site ou le forum dédié à la règle à un prix encore indéterminé...

Je vous tiens au courant dès que j'en sais un peu plus.... Depuis qu'on attendait cette sortie, c'est une excellente nouvelle.

 

mercredi 11 janvier. 

INFOS du JOUR

Stéphane a donné un peu plus de renseignements sur la sortie et le prix de "Tactique"

- janvier 2012 : règle de base
- été 2012 : règles avancées (ordres, utilisation des généraux)
- fin 2012 : règles de base en anglais
- fin 2012 : 1er supplément "l'aube des nations" (avec les particularités nationales dedans).

Le prix pour la règle de base serait de 9€, les règles avancées et le 1er supplément de 4€

Il annonce également un certain nombre de choses en accès libre à priori sur le site Tactique dans le courant de l'année ....

Voir les commentaires

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire