Publié le 3 Octobre 2022

Seconde partie de Blücher, le jeu "Empire" de Sam Mustafa, mais en solo cette fois et en 200pts.

Je me suis concocté une liste "Russes 1812" alors que Manu, mon adversaire du jour, joue une armée Française soutenue par un corps Polonais et un corps bavarois.

Je vais être défenseur, mais mon tempérament impétueux va me jouer des tours. Là où je devrais être prudent et attentiste, je me précipite un peu trop vite sur les troupes françaises et alliées et je vais me faire durement contrer.

Mon centre est occupé par deux divisions d'infanterie et deux batteries, une "à pied" et une lourde.

.J'ai pris une batterie lourde et un général dédié à l'artillerie et cette association va faire des merveilles.

Un général d'artillerie offre deux options de jeu s'il est attaché à une batterie :

- on tire et son expérience d'artilleur nous permet d'avoir un dé supplémentaire.

- on ne tire pas et sa capacité nous permet de réapprovisionner la batterie.

Des artifices bien utiles dans le jeu, ce dont je vais user et abuser.

 

Sur mon aile droite, j'ai placé ma division d'avant garde : 2 brigades d'infanterie, des hussards et des cosaques. Ils sont là pour couvrir le flanc de mes divisions d'infanterie et contrer les velléités de la cavalerie française, celle-ci étant soutenue par une batterie à cheval qui va me poser bien des soucis.

Sur l'autre aile, j'ai placé ma division de cavalerie, face aux Bavarois. Faute des points de manoeuvre nécessaires (Double 1 sur un tour et 2 tours avec moins de 5 pts de mouvement, damned !) ils ne vont quasiment pas bouger de la partie ..... mais les Bavarois non plus du reste.

Les feux d'artillerie sont meurtriers et les salves efficaces mais les quelques charges menées par les Français et Polonais vont me faire beaucoup de mal.

Tant et si bien qu'après 2h30 de jeu, les Russes doivent retraiter car l'armée se trouve démoralisée (5 pertes d'unités subies).

Le Français et ses alliés ne subit que 3 pertes sur les 6 qui m'auraient permis de le faire dérouter.

Ce fut cependant une belle partie, vive et très plaisante.

Avec un peu de recul et en essayant d'analyser la partie, outre le fait d'avoir été un peu trop impétueux, je me suis mal déployé : erreur dans le placement des différents corps. J'ai aussi eu tendance à oublier les objectifs à atteindre et à défendre.

Si j'ai pu défendre la colline, j'ai complétement abandonné les fermes et villages.

 

Sur une table adjacente, une seconde partie de "Blücher" opposait Jean François (Français) à Franck (Autrichiens).

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 30 Septembre 2022

Pour jouer à Blücher, les unités doivent être placées sur des bases relativement imposantes, bien plus grandes que ce qui se fait habituellement.

Ne voulant pas resocler les figurines que j'ai déjà et pour me laisser la possibilité de jouer également à NPoW et Bataille Empire, j'ai, comme mes petits camarades du club décidé d'utiliser des sous-bases.

Deux options s'offrent à moi : les faire faire, par exemple chez Warbases ou Battlefield Factory ou les faire moi-même avec mes gros doigts. En fait, j'ai fait un peu des deux, car j'ai acheté des bases MDF et des supports de dés chez l'un des fabricants sus-nommés et je vais entreprendre de finaliser le tout.

Pour le réceptacle, plusieurs solutions s'offraient à moi : MDF, cartons ou carton mousse ..... c'est cette dernière option que j'ai choisie.

Les bases MDF et supports de dés de chez Warbases et la feuille de carton mousse de 3mm d'épaisseur achetée chez Cultura.

Bien évidemment, je n'ai pu m'empêcher de m'y mettre tout de suite afin de réaliser un premier prototype et voir ce que cela peut bien donner.

Etape 1 : J'ai découpé le carton mousse de façon à avoir une taille équivalente à la base en MDF.

Etape 2 : J'ai évidé le carton mousse afin de laisser la place nécessaire à l'unité. Ce type de base pourra être utilisé indistinctement pour l'infanterie ou la cavalerie.

Etape 3 : les différents éléments sont collés : carton mousse sur MDF et support de dé sur carton mousse.... puis, la tranche du socle est peinte afin d'harmoniser le tout.

Etape 4 : Une fois que la colle et la peinture ont séchée, je texture le socle : colle à bois et sable.

Etape 5 : ultime étape, le socle reçoit un peu du même flocage que celui qui se trouve sur les socles des figurines, l'objectif étant, là encore, d'harmoniser l'ensemble.

Voici enfin ce que donne une unité dans sa sous-base avec son dé de "force"

Ne reste plus maintenant qu'à reproduire toutes ces étapes d'une façon plus "industrielle" afin d'avoir tous les socles nécessaires au jeu.

 

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 28 Septembre 2022

Seconde unité d'infanterie britannique (le 24th foot) unité emblématique qui combattit à Isandlwana et Rorke's Drift.

Les figurines sont des Essex miniatures, le NCO est une figurine Peter Pig.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Zoulous

Repost0

Publié le 26 Septembre 2022

Blücher est une règle du très prolifique Sam Mustafa sur la période napoléonienne. Prévue au départ avec des cartes d'unités, elle s'est ensuite déclinée en un jeu avec figurines ce que nous avons fait ici.

J'en avais entendu parler sans avoir jusqu'à présent eu le plaisir de la tester, c'est aujourd'hui chose faite.

Nous nous sommes retrouvés au club, à 6 joueurs autour d'une belle table pour une initiation à cette règle.

Celle-ci est très agréable, se joue au niveau de la brigade et la prise en main est relativement aisée.

Nous allons utiliser des sous-bases et pouvoir ainsi réutiliser nos figurines prévues pour "Bataille Empire".

Notre partie d'initiation fut un affrontement fictif entre une armée autrichienne et une armée française.

Chaque unité ou brigade est dotée d'un dé représentant sa "force", les dés d'une même couleur indiquant chacune des divisions déployées.

Les unités sont éliminée quand leur "force" tombe à 0. L'armée démoralise quand le tiers de ses unités (hors artillerie) a été éliminé. Dans notre partie, le Français démoralisait à 7 unités et l'Autrichien à 8 unités.

Quand nous avons terminé, chacune des deux armées n'avait subi que 2 unités perdues.

Pour une armée en 300pts, comme celles que nous avons jouées, il faut compter entre 20 et 24 bases, ce qui couvre déjà bien la table.

Notre ami Franck a le désir de faire, sur cette règle, une reconstitution de la bataille de Wagram .... beau projet en perspective, auquel je participerais avec grand plaisir s'il aboutit.

Lors de cette initiation, je dirigeais l'aile gauche de l'armée et commandais une division d'infanterie, une grande batterie et une brigade de cavalerie rattachée. Mon objectif était de prendre cette colline si bien défendue par un corps autrichien., ce que je n'ai pas réussi à faire malgré de multiples salves et charges ....

 

Ce fut un beau samedi et j'ai hâte de pouvoir m'y remettre mais en solo cette fois avec une armée Russe en 200pts ce qui permet de jouer environ 3 heures.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 24 Septembre 2022

Après les NNC voici le début des troupes régulières britanniques.

Je dois représenter 4 bataillons d'infanterie, voici le premier avec l'officier qui commandera la brigade ...

Toutes ces figurines sont des Essex miniatures.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Zoulous

Repost0

Publié le 21 Septembre 2022

Première étape de mon projet "colonial" sur la règle "Principle of War" avec cette seule et unique unité de NNC (Natal native contingent).  Il s'agissait de troupes locales équipées principalement de sagaies et de boucliers en peau de vache, plus rarement de fusils.

On les distinguait des guerriers Zoulous par un bandana rouge qui leur était attribué. Ils étaient encadrés par des officiers "blancs" du Natal, souvent d'origine hollandaise.

Les guerriers du NNC sont des Essex miniatures et leur officier "blanc" est une figurine Touller.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Zoulous

Repost0

Publié le 17 Septembre 2022

Mes différents projets "Empire" étant terminés, mon prochain projet "Tercios" en attente et mon projet "1870 en 10mm" en standby, je me lance dans un nouveau projet que j'ai sous le coude depuis bien longtemps.

Comme indiqué dans le titre, il s'agit d'un projet en 15mm, axé sur les guerres coloniales et sur la règle PoW (Principle of War) : réaliser une force britannique de la seconde invasion du Zoulouland.

En coordination avec mon vieux complice Philippe qui lui a déjà réalisé sa force Zoulou, je me fais fort de peindre son adversaire.

Pour ceci, j'ai choisi des figurines Essex et Old Glory. J'avais à l'époque commencé une ou deux unités que je devrais reprendre tant la peinture ne me satisfait pas.

La tâche devrait m'occuper un bon moment car le nombre d'unités, donc de figurines, n'est pas négligeable.

L'armée est prévue comme suit par la règle :

- un général en chef et 3 éléments d'officiers (5 figs)

- 4 bataillons Anglais (36 figs)

- 1 bataillon du NNC (Natal Native Contingent) (7 figs)

- 2 régiments de cavalerie britannique (Dragoon Guards et Dragoons lancers) (12 figs)

- 3 unités du NNH (Natal Native Horse) (15 figs)

- 2 batteries de la Royal Artillery (8 figs)

soit un peu plus de 80 figs et vu mon rythme actuel de peinture, cela devrait me prendre de 6 à 8 semaines.

Reste maintenant à naviguer un peu sur le net pour trouver les documents nécessaires à la peinture de cette armée et certainement revoir avec plaisir les deux films sur les guerres zoulous que je possède, sur Isandlwana et Rorke's drift.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Zoulous

Repost0

Publié le 14 Septembre 2022

Après la peinture de mes troupes françaises de 1805 pour mon scénario "Elchingen", voici l'ultime étape dans la peinture de mes Espagnols antiques pour l'Art de la Guerre.

Cette armée, composée de figurines Essex, Corvus Belli et Old Glory, avait été commencée il y a quelques mois et j'avais toujours traîné à la finaliser, trouvant tous les prétextes possibles pour trouver des choses plus urgentes à faire.

Il ne restait que deux unités de cavaliers légers ..... c'est aujourd'hui chose faite, ils sont peints.

Les figurines sont des Essex.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #L'art de la Guerre

Repost0

Publié le 11 Septembre 2022

Fin de ce projet avec l'unité de grenadiers réunis.

Les figurines sont des Campaign Games miniatures.

Reste maintenant à jouer ce scénario au club. Je ne manquerais pas à cette occasion de faire un petit CR.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0

Publié le 7 Septembre 2022

Seconde et avant dernière étape de ce projet "Elchingen" avec, cette fois-ci, les têtes de colonne des 4 régiments formant la division du gl Malher.

Les figurines sont des Campaign Games miniatures.

Prochainement, les grenadiers réunis.

Lire la suite

Rédigé par thierry

Publié dans #Empire

Repost0